RSS
RSS

Bestiae autem gemens

Tout autour de Niflheim, du centre ville aux alentours boiseux, des créatures étranges ont été aperçues semant la terreur et le désordre. Des couleurs vives, des comportements douteux et par-dessus tout un rapport presque logique avec La Mort pour les Reloads, elles semblent pour certaines perdues, prêtes à attaquer pour d’autres. Qui sont-elles ? Que veulent-elles ? En tout cas, il serait bon de ne pas trop les chercher… Prenez garde, faites attention ; et si vous avez un tant soit peu d’intelligence, courez.


 

 :: Les Petits Papiers :: Cartes d'Identité :: Fiches Validées :: Les Reloads Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lavender's blue dilly dilly



Messages : 29
Localisation : Dans la rue peut-être bien
Métier : Serveur
Pouvoir : Voleur de Voix
Humeur : Excellente

Double(s) compte(s) : Natt Salmeron
avatar
R:Physic
Voir le profil de l'utilisateur




Thomas Lavender
R:Physic
Sam 5 Aoû - 17:51

THOMAS LAVENDER
IT'S NOT MY FAULT !
• Nom : Lavender
• Prénom : Thomas
• Surnom : Sweet Lavender par ses fans ; Stupid Boy ; Minimoys
• Âge : 25 ans
• Plutôt : Seke

• Origine(s) : Anglais / Réunionnais
• Métier : Serveur (Ancien Chanteur/Membre d'un boysband/Acteur.)
• Groupe : Reload Physic

• Pouvoir et description : Thomas peut changer de voix. Il peut prendre la voix d'un enfant, d'une femme, d'un vieillard et peut aussi voler les voix. Il suffit pour lui d'écouter sa victime parler et il pourra automatiquement prendre sa voix.
• Malus : Après avoir utilisé son pouvoir, sa voix déraille complètement, comme si il muait. Les malus sont très aléatoires, ils peuvent aller d'une mauvaise toux à une extinction de voix si Thomas utilise son pouvoir trop longtemps.  
• Position de la marque et description : Il a une tête de raton laveur marquée sur le bas du dos. C'est une petite marque pas plus grande que son poing.
Spoiler:
 
• Âge de la mort : 19 ans.
• Cause(s) de la mort : Suicidé d'une overdose. Un méchant mélange d'alcool et de médicaments.

►►

Mon pseudo sur le net : Cloporte
Âge : J'ai toujours 89 ans.

Présence sur le forum : 5 / 7 jours
Que pensez-vous du forum : Bah j'aime bien ce forum parce que dessus il y a Peter il est trop sympa, mais j'avoue que quand Natt est là c'est chiant J'tassure !

Le personnage sur mon avatar est : Rigby de Regular Show
Le code est :
J'ai déjà trop changé.

Comme la musique, tu es changeant. Tu ne comptes plus les fois où on t'as déjà fait remarquer à quel point tu étais faux. Tu n'as jamais réellement compris pourquoi les gens le prenaient mal, tu continues à te dire que ce que tu fais, c'est pour les autres. Tu n'as d'avis sur rien, tu ne fais qu'acquiescer aux paroles de tes "amis". Effacé, suiveur, fragile et presque simple d'esprit.

Tu te laisses entraîner, souvent tirer par le fond. Pourquoi ? Simplement pour ne pas te retrouver seul. T'as toujours eu dû mal à dire ce que tu voulais, ce que tu cherchais, parce qu'au fond, tu ne cherchais rien. Tes émotions sont comme des tourbillons. Elles vont et viennent comme des coups de couteau qui te détruisent petit à petit. La colère, la joie, la tristesse tout est embrouillé, trop fort beaucoup trop fort.

Tu ne contrôles rien, tu n'arrives à rien, tu ressens tout à l'envers, sans jamais comprendre ce qu'il t'arrive. Tu n'es pas vraiment dû genre dépressif, c'est même le contraire, tu as toujours été assez extraverti, très joyeux et toujours le premier à vouloir faire la fête. Pourtant, la tristesse te heurte à chaque fois même dans les meilleurs moments. Pensant avoir fait une erreur, tu penses toujours que tout le monde va finir par te détester.

Alors tu fais des efforts monstres pour être parfait. Tu ne veux pas être abandonné, tu ne veux plus te retrouver seul. Peu importe qui est à tes côtés, tu feras tout pour le garder près de toi. Au point d'oublier qui tu es et ce que tu veux vraiment. Ton côté impulsif ressort souvent dans les pires moments, tes années d'adolescent rythmés par l'abus d'alcool, ta dépendance aux drogues et à la luxure. Tu pensais qu'aujourd'hui tout ça était derrière toi, mais tu es toujours loin du compte.

Quand ça ne va pas, tu veux te faire du mal en te donnant aux plaisirs dangereux et interdits. Tu fais du mal aux autres, sans le vouloir, à chercher et à toujours vouloir être avec eux. Tu t’immisces dans la vie des autres, tu t'imagines être l'ami de tes nouvelles rencontres. Tu vas trop vite, ils t'obsèdent, tu as besoin d'eux pour te sentir en vie. Pour ne pas mourir seul encore une fois.

Violent avec toi, avec les autres. Tu ne te rends pas compte à quel point tu es un poison pour les gens autour de toi et pour toi-même. Pourtant, tu n'es pas si mauvais au fond, tes années de chanteur, d'idole autour du monde t'ont forgé un caractère plutôt doux et façonné. On t'a conditionné pendant des années à être le petit ange de ton groupe, alors oui, quand on ne te connaît pas, quand on te voit pour la première fois, tu sembles être un ange.

Ton sourire d'enfant parfait cache pourtant un homme complètement détruit par la vie.

Caché au dos du monde, il te reste encore tes passions pour vivre en paix avec la personne que tu es vraiment. Tu ne chantes plus en public, mais tu continues à écrire et composer des chansons sur ton piano. Tu chantes pour toi et pour elle, même si elle est loin de toi. Tu te dis que les notes parviendront jusqu'au ciel. Tu as ton appareil photo, qui te sert plus à entrer dans la vie intime des autres qu'à prendre la nature en photo, mais la photographie t'apaise. Le reste de ton temps libre, tu le passes sur les réseaux sociaux, entre tes faux comptes et les sites de rencontre qui ne fonctionnent jamais pour toi.

↑ Mental
↓ Physique
J'ai encore entendu des choses.

Tu n'es plus l'enfant qu'on aimait voir sur les pages des magazines. Tu n'es plus que l'ombre d'un sourire. Perdu dans tes mensonges, ton physique lui, n'est plus aussi parfait qu'ils prétendaient te faire croire il y a bien longtemps. Tu as toujours été petit, tu n'as jamais dépassé le pauvre mètre soixante. Tu es resté bloqué à ton mètre cinquante-huit et encore, beaucoup ont quelques doutes sur la vérité de tes propos.

Tu n'as jamais beaucoup aimé ton physique. Tu ressembles à un inconnu, la seule personne qui pouvait te ressembler était tout ton contraire. Ta peau halée, tes cheveux et yeux sombres. Tu étais bien tout le contraire de ta mère, elle qui avait un charme anglais, cette peau si blanche et ses yeux si clairs que tu as toujours enviés.

Tu ne pouvais te détester, elle t'aimait tellement qu'haïr ce qu'elle aimait le plus au monde était une trahison pour toi même.

Pendant des années tu t'efforçais à tenir une image, on te faisait suivre la mode. Tu créais les tendances, tu devais toujours être en avance sur les autres. Tu n'étais pas n'importe qui, tu ne pouvais pas te promener dans la rue les cheveux en bataille, en pantoufle et en jogging. Aujourd'hui, alors que tu essaies de survivre dans ce monde trop rapide, tu ne fais plus attention à ton apparence. Tu laisses les jours défiler entre tes jeans usés, tes vêtements trop larges et la mode que tu as abandonnée depuis bien des années.

Certains te reconnaissent encore dans la rue, Thomas Lavender, le jeune prodige devenu une célébrité à travers le monde, on ne l'oublie pas facilement. Pourtant, ton changement d'apparence te fait souvent passer pour un inconnu, un homme qui essaie de s'effacer dans la foule. Dans tes moments de crise, tu réussis à prendre soin de toi, souvent c'est grâce à tes idées et envies du moment. Alors, oui, quand tu essaies de faire attention à ton apparence ça n'a jamais été pour t'aimer, mais pour te faire aimer des autres.



Sweet Sweet Angel

Tu cherches encore ton fils derrière les rideaux,
Il s'amuse à peindre les murs et à porter ton maquillage,
Que pouvais-tu dire devant son sourire ?

Je n'ai jamais su pourquoi tu l'aimais tant,
Ce feu brûlant d'amour, idiot et maladroit,
Pourtant, malgré ses bêtises, tu continuais à l'embrasser.

Tu lui pardonnais ses plus grandes idioties,
Il s'amusait à plonger le chat dans la piscine,
À lancer des pierres dans le jardin des voisins,

Et pourtant, pourtant, tu ne l'as jamais grondé.
Je me demande encore aujourd'hui,
Si tu l'avais fait, si tu l'avais fait

Le démon serait-il devenu un ange ?

Il avait vu ton sourire quand il était monté sur scène devant le monde entier. C'était la première fois qu'il se livrait aux autres sans que tu lui tiennes la main. Cet adolescent, ton enfant, ce soleil brûlant, il voulait te montrer à quel point il t'aimait. Sa voix, brisée et douce, montait jusqu'au ciel. Elle emportait le public jusqu'au paradis, tu n'étais plus la seule à goûter à ce bonheur. Tu étais fière, fière de ton fils à en pleurer.

The way of the World

Quelque part dans le monde,
Un idiot s'est perdu sur son chemin
Brûlant d'espoir, il continue de chercher.

À chercher, chercher une sortie quelque part.

Pourtant, il entend les mêmes chansons,
Jour et nuit, sans arrêt les mêmes rythmes,
Le torturent, l'animent et le désaniment,
Son âme disparaît, sa conscience lutte.

Et il continue de chercher.
Tu lui tends la main, tu veux l'aider,
Mais il se perd encore.

Sa voix disparaît, son sourire reste.
Il trouve un autre chemin,
Pourtant, il continue à s'enfoncer.


Il entend les mêmes cris chaque jours, les mêmes sourires des mêmes adolescents. Pourtant, tu lui manquais terriblement, ton enfant, ta seule famille. Il goûte à de nouveaux plaisirs, jeune encore perdu, tu ne sais pas à quel point il avait besoin de ton aide à cette époque. Il vivait dans un monde dangereux et difficile, si différent de la nature fragile de ton fils. Il jouait aux faux-semblants pour exister parmi eux.

Tout le monde l'aimait, ton fils était parfait. Il était une façade, un sourire, des rires à la télévision. Tu commençais toi aussi à l'oublier et à te laisser croire qu'il était heureux là-bas. Pourtant, il te manquait terriblement, ton enfant, ta seule famille. Tu avais peur, tu pleurais, tu le cachais. Ton enfant était loin, depuis deux ans, si loin.

Il disparaissait chaque jour un peu plus et toi aussi.


Without you I am boring

Les hurlements sous l'océan.
Étouffés par les vagues et les sourires.
La lumière l'aveugle, il s'est perdu sur le chemin.

Tes baisers, tes encouragements,
Tout lui tenait la tête hors de l'eau.
Il respire à moitié, aujourd'hui.

Sa respiration est brisée.

Il continue sa route à l'aveugle,
Sans pouvoir respirer,
Il entend les chuchotements,

Alors que sa vie de menteur,
Le répugne, le rend fou,
Il continue à te chercher dans la lumière.

Froide comme la mort.
Froide Froide Froide.


Les klaxons assourdissants de la ville retentissent jusqu'à son appartement ravagé ce soir par la colère. Il cherche encore ton image dans les livres, ta voix dans les couloirs, ton visage dans les miroirs. Je peux entendre ses hurlements de là où je suis. Qu'est-ce que tu as fait pour le mettre dans cet état ? Qu'est-ce que tu n'as pas fait ?

Les pages des livres volent dans son salon, la vaisselle n'est plus que poussière, explosée contre le mur. Le mobilier caché sous la poussière était défoncé par ses coups. Ses hurlements qui faisaient vivre son appartement venaient enfin de disparaître. Sa respiration coincée donnait naissance au silence. De son silence, la mort apparue. Une mauvaise vie qui était devenue un cauchemar.


Empty Room

Son sourire d'enfant sage comme une image.
Brûlant ses lèvres du matin au soir.
Une poupée à qui on avait arraché les bras.

Il essaie de garder la tête hors de l'eau.
De survivre seul sur ce chemin usé.
Une poupée à qui on avait arraché le cœur.

Il a voulu te suivre, te courir après.
Il oublie de sourire, sans tomber.
Pourtant devant la porte blanche.

Il continue à chercher la mort.
Sa vieille amie, sa seule amie.
Tu dois la connaître, elle est froide.

Froide, Froide comme son chemin usé.


Thomas Lavender, un chanteur anglais connu à travers la planète. Un modèle de perfection au sourire d'ange. Un homme enfant étouffé dans un monde dicté par l'argent, la popularité et le sexe. Sa vie s'était brisée à ses dix-neufs ans. Quand il avait perdu la seule personne qui ne l'avait jamais aimé, sa mère.

Thomas n'avait pas de famille, pas d'amis. Il avait encore la richesse, la gloire, des millions de fans, mais il préféra choisir le chemin le plus compliqué. Il abandonna son groupe en insultant le monde qui l'avait éduqué, en insultant ses anciens amis et sa famille artistique. Il entra dans un énorme procès contre sa maison de production où il perdu tout ce qu'il avait gagné, tout ce qu'il pouvait le maintenir en vie.

Jeune, perdu et dépendant des autres pour survivre. Il décida de terminer sa vie dans un dernier excès entre l'alcool et les drogues. Personne n'était là pour le voir sombrer, personne ne voulait s'occuper de lui. Personne, alors qu'il continuait à crier jusqu'à son dernier souffle.

Il pensait être seul, mais quelque chose d'incompréhensible le sauva. La mort avait-elle vraiment existé ? Était-ce elle qui l'avait sauvé de la solitude ? Qui lui avait laissé une chance de survie ? Un rêve, un mirage, il ne savait pas en parler. Il ne savait pas quoi dire.  

Thomas était malade, il craignait de sombrer à nouveau. Un mirage lui venu en aide, comme une ombre, comme la mort. Il voulait recommencer à vivre, mais comment y arriver quand tout le monde vous reconnaît ? Il s'en alla, loin du monde, loin des autres. L'ancienne célébrité combattue ses addictions pendant des années, déménageant de ville en ville.

Il n'avait pas grande chose, des attaches éphémères, une vie triste. Sa mort, la fin de sa vie bercée par la luxure et les addictions s'était terminé il y a maintenant six ans. Aujourd'hui devenu un serveur au visage inconnu, il essaie de reprendre sa vie en main et de combattre ses nouvelles et anciennes addictions qui vont et viennent dans sa vie.

↑ Histoire





Messages : 61
Localisation : Dans un bar.
Métier : Hôte de caisse dans un supermarché | Etudiant dans le tourisme.
Humeur : Rayonnante.

avatar
Human
Sam 5 Aoû - 17:54
Gimmeh da booty yes yes yes Mabel Pines huehuehue

Salut toi

_________________

Je possède le swag.:
 


Merci pour ces cadeaux ♥:
 



I'm nothing of a Saint,
I'm a Sinner.
000

Messages : 232
Localisation : La Tentation.
Métier : Hôte.
Pouvoir : Thérianthropie féline.
Humeur : Charmeur.

Double(s) compte(s) : Shiro Miyazaki ; Randy Goldstein ; Khalel Holloway.
avatar
First I drink the coffee, then I do the stuff.
Voir le profil de l'utilisateur




Ivan Miller
First I drink the coffee, then I do the stuff.
Sam 5 Aoû - 18:35
Ton sur nom "Stupid Boy" m'a fait pensé à cette chanson :



Voilà.

REBIENVENUUUUUUE ♥️

_________________


♥♥:
 
avatar





Invité
Invité
Sam 5 Aoû - 20:57
Rebienvenuuue ! :D


Ma fiche ~ Mes liens ~ Mes rps
Messages : 276
Métier : Etudiant en droit
Humeur : Sombre et débridée

Double(s) compte(s) : Ginger Briggs
avatar
Human
Dim 6 Aoû - 10:01
Ow, comme tou es bô Et le malus de ton pouvoir est trop mignon, je vais tellement aimer me foutre de toi qui nous rappellera les heures les plus sombres de notre adolescence WAZAA

Continue vite ta fiche ! En attendant j'te fais des bisous. T'as raison quand Natt est là c'est chiant Ah bon ?

_________________


Merci à Yasuo Jésus pour cette belle signa et cette merveille de vava ♥️♥️♥️♥️♥️
Stefan parle anglais et italien !

Cartes de membre, cadeaux et joies:
 


Messages : 29
Localisation : Dans la rue peut-être bien
Métier : Serveur
Pouvoir : Voleur de Voix
Humeur : Excellente

Double(s) compte(s) : Natt Salmeron
avatar
R:Physic
Voir le profil de l'utilisateur




Thomas Lavender
R:Physic
Lun 7 Aoû - 16:58
Salut les gars ! Merci pour cet accueil digne du roi que je suis, je vous aime bisous avec amour.

_________________



avatar





Invité
Invité
Lun 7 Aoû - 23:45
Rebienvenue!  SQUEE
MAIS
ARG
CETTE HISTOIRE
FEELS
C'est beau et triste à la fois, mon petit cœur n'a pas tenu le coup.. i cri everitim
Maintenant j'ai trop hâte de lire son caractère yes yes yes  yes yes yes
Courage pour le suite! ♥️


[Présentation]
[Relations]
[Répertoire RP]
[Playlist d'Elliot]
Messages : 208
Métier : Livreur à domicile
Pouvoir : Phytokinésie
Humeur : En PLS.

Double(s) compte(s) : Nope.
avatar
Je s'appelle Groot.
Voir le profil de l'utilisateur




Elliot Hayaki
Je s'appelle Groot.
Mer 9 Aoû - 1:31
Bienvenue, tu me fais penser à mon filleul préféré. Viens, on va aller stalker des gens ensemble, dans des buissons qui se déplacent par magie #Combo  

Courage pour la fin, tu peux le faire o/

_________________




OLIVE JTM. HAMISH TU ES MON DIEU.
Un grand merci à mon saumon préféré ♥♥♥:
 

Mes crew tmtc:
 


I'm nothing of a Saint,
I'm a Sinner.
000

Messages : 232
Localisation : La Tentation.
Métier : Hôte.
Pouvoir : Thérianthropie féline.
Humeur : Charmeur.

Double(s) compte(s) : Shiro Miyazaki ; Randy Goldstein ; Khalel Holloway.
avatar
First I drink the coffee, then I do the stuff.
Voir le profil de l'utilisateur




Ivan Miller
First I drink the coffee, then I do the stuff.
Sam 12 Aoû - 11:39


Tu es validé ! Bravo !

« Askip tu soudoies Hoan pour qu'il te valide à ma place, pfeuh.
BIENVENUE DANS LA VANTEAM. Soit. Te voici valider ! Ton histoire était courte, mais c'était joliment raconté, alors ça ne me dérange pas. J'imagine que les paroles des chansons sont une partie intégrante de ton écrit, du moins j'aime le croire. *tamponne le front* AU SUIVANT !»

• Tu peux dans un premier temps recenser ton avatar (et ton pouvoir si tu en as un), c'est très important ;
• Tu peux faire une demande d'habitation et/ou de lieu spécial si tu souhaites que ton personnage possède un endroit bien à lui;
• Et tu peux maintenant t'occuper de tes Rps, liens et autres carnets de bord dans cette section du forum !

Et surtout n'oublie pas de venir passer un coucou sur la ChatBox !
Amuses-toi bien parmi nous, au plaisir de te voir sur le forum ! ♥


_________________


♥♥:
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Petits Papiers :: Cartes d'Identité :: Fiches Validées :: Les Reloads-