RSS
RSS

Bestiae autem gemens

Tout autour de Niflheim, du centre ville aux alentours boiseux, des créatures étranges ont été aperçues semant la terreur et le désordre. Des couleurs vives, des comportements douteux et par-dessus tout un rapport presque logique avec La Mort pour les Reloads, elles semblent pour certaines perdues, prêtes à attaquer pour d’autres. Qui sont-elles ? Que veulent-elles ? En tout cas, il serait bon de ne pas trop les chercher… Prenez garde, faites attention ; et si vous avez un tant soit peu d’intelligence, courez.


 

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet  :: Extérieurs de la Ville :: Le Parc d'Attraction Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

CAPRAE. [Gabriel Bishop ; Lyderique Crown]



Messages : 35
Localisation : Partout.
avatar
HOMINEM
Voir le profil de l'utilisateur




Hominem
HOMINEM
Dim 16 Juil - 22:56


» Caprae.



Ton maître te l’avait toujours dit, tu es la plus rapide de la clique ! En même temps, difficile de ne pas être rapide quand on possède six pattes, aux sabots munies de griffes permettant d’agripper la terre. Ça ne t’avait jamais vraiment servi, après… Jusqu’à aujourd’hui. La peur t’avait prise aux tripes aussi fort que l’encre creuse le sable au fond de l’océan, et tu t’étais mise à courir aussi vite que tu pouvais sans savoir ou tu allais. Et pour le coup, tu ne voyais pas du tout où tu allais.

Plusieurs fois, tu trébuches, plusieurs fois, tu tapes dans tes choses que tu ne reconnais pas ; tout ce que tu sais, c’est que tu veux partir loin, le plus loin possible de tout ce bruit, de tous ces gens, ces hommes. Ce n’est pas ton monde, ce n’est pas chez toi, tu ne veux pas être ici.

Tu finis par entendre le bruit s’estomper, mais impossible de voir où tu es. Ta crinière s’est prise dans ta corne, s’est emmêlée. Tu as l’habitude, c’est tout le temps comme ça ; mais pour le coup, la situation en devient encore inquiétante. Du coup, tu tâtonnes le sol pour éviter de tomber, de marcher sur quelque chose qu’il ne faut pas. Tu arrives à te trouver un petit recoin, du moins c’est ce qu’il semble être ; et tu t’assois. La meilleure solution est d’attendre ton maître, certainement. Mais quand allait-il venir ? Savait-il que tu n’étais plus à la maison ? Tu l’espères.
Messages : 87
Métier : Photographe animalier
Pouvoir : matérialisation des rêves
Double(s) compte(s) : Rain Lowell
avatar
Propriété de Khalel Holloway. ♥
Voir le profil de l'utilisateur




Gabriel Bishop
Propriété de Khalel Holloway. ♥
Jeu 20 Juil - 15:57
Aujourd’hui c’était repos. Le week end venait juste de commencer, du moins pour moi, et j’avais bien l’intention d’en profiter. Certes, je ne savais pas encore comment, mais bon c’était un peu secondaire ça non ? Non ? Bon ok, toujours est-il que pour le moment j’étais affalé comme une loque sur mon canapé à ne rien faire. Il était encore tôt parce que comme un parfait imbécile j’avais oublié de couper mon réveil. Et ouais, on ne se refaisait pas. J’étais donc en train de bailler comme un perdu quand mon regard était tombé sur la table basse, juste en face de moi. Enfin, pas réellement sur la table basse, mais plutôt sur ce qui trônait dessus – au milieu du foutoir, il faudrait que je songe à ranger un de ces quatre – un petit dépliant à propos du parc d’attraction. Ça faisait tellement longtemps que je n’y avais pas mis les pieds. Je me redressais et attrapais le dépliant pour le parcourir rapidement, ne serait-ce que pour voir s’il était ouvert aujourd’hui.

Ok, mon programme de la journée était donc trouvé finalement. Il me fallait juste un peu de motivation pour quitter le canapé et aller me doucher. Peut-être que je pourrais appeler quelqu’un pour qu’il vienne avec moi ? Ou peut-être que je pouvais aussi y aller tout seul et tenter de me glisser dans un groupe de gens qui auraient l’air sympa ? Ouais, cette idée me parut soudainement très très alléchante, assez pour que je lève mes fesses et aille me préparer. Ça ne me prit pas énormément de temps et je quittais mon appartement avec en tout et pour tout mon sac et mon portefeuille contenant mes papiers : le touriste parfait en somme.

J’habitais assez loin du parc, trop pour y aller à pieds malheureusement et j’attrapais un bus dans lequel j’allais m’affaler en fermant à demi les yeux. Juste à demi, parce qu’il était hors de question que m’endorme en public, non seulement je ne tenais pas à me tenir une migraine sur toute la journée, mais en plus j’avais encore en mémoire l’instant de panique lorsque je m’étais mis à somnoler face à Yasuo et que cette satanée pierre était apparue. Je n’étais pas prêt de l’oublier celle-là. Je ne me souvenais plus à quel moment elle avait disparu par contre. Alors que j’étais perdu dans mes pensées, le bus finit par arriver au parc d’attraction et je me levais sans attendre pour le quitter, saluant au passage le conducteur.

Il faisait beau, il commençait à faire chaud, la journée promettait donc d’être sympa et alors que je pénétrais dans le parc, je me dis que la journée allait peut-être être normale. Mais au moment même où je pensais ça, mon attention fut attirée par un mouvement sur ma droite, comme si quelque chose passait par là et je restais comme un idiot durant quelques secondes, avant de m’élancer sur les traces de la créature que je pensais avoir entre-aperçue. Peut être que je n’étais juste pas très bien réveillé, à moins que je sois encore en train de dormir ? Mais en tout cas, je n’avais pas l’intention de la laisser disparaitre sans enquêter un minimum dessus, d’autant plus que cette créature avait une espèce de crinière blanche qui faisait naitre un écho en moi, comme quelque chose que j’avais déjà vu mais que je n’arrivais pas à identifier immédiatement.

J’étais totalement focalisé sur ce que je pensais avoir vu, que je ne prenais plus réellement garde à l’endroit où je me trouvais et surtout au fait que le parc commençait à être bien plein, assez fréquenté pour que je bouscule légèrement quelqu’un sans le vouloir. Automatiquement je m’arrêtais et je jetais un regard d’excuse au jeune homme que je venais de percuter.

« - Je suis désolé, j’ai pas fait exprès, je suivais… enfin pardon. »

Est-ce que je pouvais dire à un parfait inconnu que je suivais un truc qui devait être une hallucination totale ? Je risquais fort de me faire interner si c’était le cas…

_________________


Spoiler:
 
Messages : 6
Métier : Vendeur & Cascadeur
Pouvoir : Lecture instantanée
avatar
R:Psychic
Voir le profil de l'utilisateur




Lyderique Crown
R:Psychic
Sam 26 Aoû - 19:08


CAPRAE.



Le parc d'attraction... Cela faisait un moment maintenant que Lyderique y songeait sans jamais trouver le temps ni la motivation nécessaire pour s'y rendre.
Tout avait commencé il y a presque un mois, dans un bar. Un soir, après une journée de travail particulièrement harassante, il y avait prit quelques verres en compagnie d'un "gamin" comme il s'en était fait la remarque. En  réalité, il ne s'agissait que d'un jeune homme de son âge environ mais à l'entendre parler il n'avait clairement jamais muri. Il avait été de plutôt bonne compagnie au départ mais plus il avait enchainé les verres plus il était devenu envahissant et bavard... Et c'est ainsi qu'il avait parlé de ce fameux parc d'attraction qu'il adorait tant pendant bien une heure, sans aucune pause. A vrai dire, dans un premier temps, la seul raison qui avait poussé Lyderique à rester était la fatigue. Et puis, peu à peu, il s'était surpris à se laisser envahir par une pointe de curiosité puis une légère envie de voir ce parc par lui-même.

A bien y réfléchir, Lyderique n'avait jamais côtoyé ce genre d'endroit. Il avait passé la majorité de son enfance dans une salle de sport et presque toute son adolescence sur des pistes...
Habituellement, quand le jeune homme ne travaillait pas, il avait l'habitude de s'occuper grâce à son sport favoris mais ce jour là son fidèle destrier était malheureusement en réparation suite à une chute un peu trop violente. Il semblait donc s'agir du jour idéal pour aller voir ce fameux parc d'attraction. Quoi qu'il arrive, ce serait toujours mieux que de rester cloitré chez soi.

C'est avec surprise que le jeune homme réalisa que le parc n'était pas trop éloigné de chez lui et c'est donc tout simplement à pied qu'il s'y rendit.
A peine arrivé sur les lieux, Lyderique fut presque émerveillé par l'ambiance dans laquelle il se plongeait. Les couleurs, les bruits, les odeurs, tout était là pour un parfait retour en enfance. Finalement, il se pourrait bien que l'endroit lui plaise plus que ce qu'il n'avait imaginé.

C'est alors qu'il se faisait cette réflexion, déambulant au milieu de la foule, qu'il fut soudain bousculé par un inconnu. Se retournant par réflexe, son regard tomba aussitôt sur un jeune homme proche de son âge qui se hâta de prendre la parole pour s'excuser.
En temps normal, Lyderique l'aurait écouté et aurait accepté ses excuses dans un petit sourire poli avant de reprendre sa route... Mais là, son attention fut détournée par une forme animale filant au loin. Lyderique se fit presque aussitôt la réflexion qu'il ne devait s'agir que d'un gros chien, mais bizarrement cette affirmation semblait sonner faux dans son esprit.
C'est finalement après quelques instants qu'il reporta son attention sur le jeune homme lui faisant face.

" Tu suivais ton chien ? Tu l'as lâché et il en a profité pour s'enfuir ? ... Je l'ai vu passer par là, je vais t'aider à le retrouver ! "

Lyderique désigna la direction de la forme non-identifiée avant de partir en avant sans réellement attendre la réponse de son interlocuteur. Quelle était la nature exacte de cette bête ? Il devait en avoir le coeur net, même si il se faisait surement des idées.



Messages : 35
Localisation : Partout.
avatar
HOMINEM
Voir le profil de l'utilisateur




Hominem
HOMINEM
Lun 2 Oct - 10:36


» Caprae.



Désespéré, tu essayes de te calmer en t’allongeant au sol. Ta tignasse sale traine sur le bitume, ramassant quelques petits déchets au passage, et tu soupires, ne sachant plus quoi faire. Tu ne sais pas comment tu es arrivé ici, tu sais simplement que tes pas t’ont mené dans un endroit bruyant, bien loin d’être fréquentable pour quelqu’un comme toi, et plein d’hommes. Et par-dessus tout, tu ne voulais pas voir ces créatures… Elles sont effrayantes, égoïstes, parfois même sans pitié… Pas étonnant que La Mort elle-même les méprise à certains moments. Mais tu ne comprenais pas comment Nameless lui pouvait autant les apprécier… Son côté espion certainement, le fait qu’il doive tout rapporter à sa maîtresse. Ce satané squelette. Tu lui ferais bien payer, à un moment ou a un autre… Si tu rentres chez toi, bien entendu.

Et le calme se fait, dans ton petit coin reclus, humide et sombre. Ton regard ne captait pas la lumière du soleil, ni même l’endroit exacte où tu étais, mais tu sentais une certaine plénitude à t’y trouver, sachant pour une raison que tu ignores que tu étais loin de la foule. Mais tes oreilles captent quelques bruits de pas qui se rapprochent, à l’allure légèrement rapide, et tu commences à sentir ton cœur tambouriner dans ta poitrine. Tu te remets donc à courir pour échapper à ces bruits… Mais tu tapes dans un mur, écrasant ton museau contre les briques ; avant de reprendre chemin. Le vent fait voler tes crins, et tu aperçois rapidement deux hommes entre deux mèches de cheveux. Tu te mets donc à courir dans le sens opposé à eux. Tu manques de trébucher sur quelque chose de moue et glissant, son sabot racle le sol, mais tu reprends très vite pied, ne pouvant cependant plus être aussi rapide que précédemment. D’abord parce-que ton museau te fait mal, mais aussi parce-que tu as compris que dans l’état actuel des choses, tu pouvais très rapidement te faire très mal. Tu te retournes quelques fois, essayant de voir où se trouvent les deux hommes qui pouvaient te rattraper avec facilité.
Messages : 87
Métier : Photographe animalier
Pouvoir : matérialisation des rêves
Double(s) compte(s) : Rain Lowell
avatar
Propriété de Khalel Holloway. ♥
Voir le profil de l'utilisateur




Gabriel Bishop
Propriété de Khalel Holloway. ♥
Lun 9 Oct - 22:27
Courir après mon chien, ouais ça pouvait tout à fait être ça. Même si je n’avais pas de chien et que la créature en question ne ressemblait absolument pas à un chien. Quoi que, le fait que je n’ai pas de chien pouvait aussi poser problème dans l’équation. Malgré cela, je partis à la suite de l’inconnu qui, même s’il m’avait répondu, n’avait pas pris la peine de m’attendre.

En quelques enjambées je rattrapais le jeune homme, laissant échapper d’une voix un peu essoufflée.

« - Eh ! Attends-moi ! Même si tu le retrouves tu risques de ne pas pouvoir l’approcher ! »

Et puis mine de rien, j’avais bien l’intention d’être là, voir même d’être le premier à retrouver l’étrange créature que j’avais aperçue. Maintenant au moins j’étais sûr d’avoir réellement vu quelque chose. En un sens c’était rassurant, je n’étais pas totalement fou, même si je n’aurais jamais dû voir ce genre de choses. Je n’étais pas un pro du pistage et je me disais que l’inconnu à mes côtés ne devait pas l’être non plus, avec un peu de chance la créature ne serait pas allée trop loin. Avec de la malchance cependant nous ne serions pas les seuls à l’avoir aperçue et d’autres personnes seraient à sa poursuite.

Du regard, je fouillais les alentours, cherchant à voir cette étrange créature. Avant d’attraper la manche du jeune homme à mes côtés.

« - Attends ! Regarde, par-là ! »

D’un signe du menton je désignais une sorte de ruelle, enfin pour autant qu’on puisse appeler ruelle quelque chose dans un parc d’attraction… Sous mes yeux, enfin sous nos yeux devrais-je dire, se trouvait une créature étrange dont je n’aurais jamais pu imaginer l’existence. Il me fallut un peu de self contrôle pour ne pas rire nerveusement en la voyant heurter le mur.

« - Mais qu’est-ce que c’est que ce truc ? T’as une idée toi ? »

Doucement, sans quitter la bestiole des yeux, je tentais de m’en approcher. J’avais le sentiment qu’elle allait à nouveau s’enfuir, cela ne faisait pas le moindre doute et en même temps je comprenais totalement ce pourquoi elle le ferait. Juste un instant, un tout petit quart de seconde, je songeais à sortir mon téléphone pour la prendre en photo. Une sorte de fâcheuse déformation professionnelle probablement. Mais je chassais cette pensée aussi rapidement qu’elle était venue alors que la créature semblait à nouveau vouloir s’éloigner.

Est-ce que si je lui parlais elle allait comprendre ce que je disais ?

« - Attend ! T’en vas pas, je ne vais pas te faire de mal ! »

C’est sûr que comme ça elle allait s’arrêter. Du coin de l’œil je m’assurais que l’inconnu m’ait suivi, et je repris rapidement.

« - On essaie de l’empêcher d’aller là où il y a trop de monde ? Que cette… euh… bestiole, ne soit pas blessée ? »

J’espérais qu’il suive mon idée et n’en ait pas une autre, surtout que la bestiole était à présent à portée de main, et qu’il suffisait de la faire entrer dans une autre petite impasse pour la bloquer dans un endroit…

La dernière chose à espérer, c’était que ce truc soit inoffensif et non pas une bestiole carnivore qui montrerait ses grandes dents au moment où l’un d’entre nous poserait la main sur elle.

_________________


Spoiler:
 
Messages : 6
Métier : Vendeur & Cascadeur
Pouvoir : Lecture instantanée
avatar
R:Psychic
Voir le profil de l'utilisateur




Lyderique Crown
R:Psychic
Jeu 9 Nov - 10:23


CAPRAE.



La curiosité de Lydérique avait été piquée au vif et il s'était laissé envahir par l'adrénaline. Pendant un bref instant il en avait presque oublié le jeune homme auquel il venait pourtant tout juste d'adresser la parole. Courir après un vulgaire chien aurait déjà été existant pour quelqu'un comme lui, mais courir après un animal non identifié l'était encore plus.

Malgré sa soudaine fougue, Lydérique fut bien vite ramené à la réalité par l'interpellation du jeune homme derrière lui. Il ralentit alors le pas pour l'attendre, lui lançant un regard empressé. Visiblement, il n'était pas tombé sur un sportif... Il fallait espérer que cela ne porterait pas préjudice à cette petite course poursuite.

Malheureusement, le temps de se tourner vers son collègue de chasse et Lydérique perdit de vue sa proie du moment. Il laissa échapper un petit soupir énervé, ralentissant encore pour commencer à balayer les rues environnantes du regard avant d'être guidé par l'inconnu à ses côtés, juste à temps pour voir la créature se cogner le nez contre un mur.

Sous les yeux du jeune homme ne se tenait pas un chien mais bel et bien une créature semblant tout droit sortie d'une histoire fantastique. Ou alors était-ce le fruit d'un mélange génétique hasardeux ?

" Aucune idée... Tout ce dont je suis sur c'est que c'est clairement pas un chien... "


En douceur, pas à pas, Lydérique entreprit alors de s'approcher de cette créature étrange. Pourquoi ? Bonne question honnêtement... Que ferait-il si il arrivait à approcher suffisamment cette créature étrange ? Que ferait une personne censée dans ce genre de cas ?  
Quoi qu'il en soit, si le jeune homme était clairement intrigué, la créature, elle, semblait tout simplement terrifiée par ses deux chasseurs improvisés qui approchaient d'elle... Pas sur que la tentative de l'inconnu pour la rassurer soit très efficace.

Lydérique reporta son attention sur son collègue improvisé alors que ce dernier proposait un semblant de plan. Il acquiesça alors d'un signe de tête, l'air déterminé. Il en profita d'ailleurs pour se faire la réflexion qu'il était étrange que personne d'autre n'ait remarqué cette drôle de créature... Mais c'était sans doute mieux ainsi.

Avec précaution, Lydérique se plaça de telle manière à orienter le plus possible la créature vers une petite impasse toute proche.

" Elle est peut être blessée après le coup qu'elle a prit... Il faudrait réussir à l'approcher suffisamment pour vérifier... Tu t'y connais en bestioles toi ? "

En douceur, Lydérique tenta d'approcher de la créature, osant même tendre une main vers elle, l'air légèrement fébrile.

" Tout doux... Tu vas pas nous manger, hein ? "

Après tout, peut-être s'agissait-il d'un monstre et non d'une simple créature égarée... Mais ce n'était vraiment pas l'option que préférait le jeune homme.







Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Extérieurs de la Ville :: Le Parc d'Attraction-
Poster un nouveau sujetRépondre au sujet