RSS
RSS


 

 :: Les Petits Papiers :: Cartes d'Identité :: Fiches Validées :: Les Humains Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Des sourires, des rires et la mort qui plane au-dessus. // Ashley Abbott [finish]

avatar
Messages : 5
Human
Voir le profil de l'utilisateur




Ashley Abbott
Human
Sam 15 Juil - 13:14

Ashley Abbott

Je grandi dans un univers où les lumières sont belles uniquement parce que j'ignore ce qu'elles cachent.

• Nom : Abbott
• Prénom : Ashley
• Surnom : Ash
• Âge : 26 ans
• Plutôt : Seme

• Origine(s) : Anglais-Vénézuélien (grand père)
• Métier : Mécanicien / Free fighter
• Groupe : Humain

• Mon pseudo sur le net : Zorokuru
• Âge : 20 ans déjà ...
• Présence sur le forum : 6/7
• Que pensez-vous du forum : J'aime beaucoup !
• Comment l'avez-vous connu ? Top site baby

• Le personnage sur mon avatar est : Ushijima Wakatoshi - Haikyuu !!
• Le code est :
Physique du personnage
L’air frais me chatouille doucement les narines, c’est une impression de déjà-vu qui se manifeste chaque fois que je me réveille. Je n’ai pas beaucoup dormi, comme d’habitude et j’ose enfin ouvrir mes yeux. A travers ces iris vert clair je constate que ce plafond blanc est toujours là. Je me perds quelques secondes dans ce blanc encore bien trop pur jusqu’à ce que mon regard devienne flou, je me m’enfonce quelques instant dans mes songes embrumés jusqu’à que machinalement j’inspire à m’en faire péter les poumons. Ça fait mal … Chaque matin ça fait mal, j’ai beau me dire qu’il faut que j’aère cette pièce poussiéreuse, comme un idiot je préfère souffrir lorsque je lutte l’encombrement de mes bronches.

J’hésite encore à me lever, mon corps nu sous les draps hésite à grelotter. Il sait que s’il se met à trembler c’est la douche froide après. J’étire ma nuque pour penser à autre chose et ma main droite monte difficilement vers mon visage. Cette même main devenue râpeuse par le temps frotte lentement mes yeux. Je me racle la gorge et me relève d’un coup. Dieu sait que j’aurai aimé dormir un peu plus, enfin si Dieu existe. Je fronce mes sourcils fins lorsque je vois ce tableau hideux accroché au mur, j’en aurai presque la nausée. Depuis que je me suis installé ici je me dis qu’il faut que je l’enlève mais non … Je le décrocherai demain.

J’arrive enfin à me lever, ma grande taille me permet de tout voir autour de moi. J’atteins presque les deux mètres il me semble mais je ne connais pas vraiment ma taille, je sais que je m’en fous. Les quelques pas que je fais m’amène rapidement aux toilettes. J’attrape l’engin et fait mon besoin. Ma tête bascule lentement en arrière et mes orteils grattent le sol … C’est presque une de mes moments préférés de la journée, hélas c’est trop rapide. J’enfile un caleçon et me dirige vers l’endroit le plus dégagé de la pièce. Je m’accroupie, tends mon corps et me met en position pour faire quelques exercices de sport.

Bien une heure plus tard je suis déjà bien essoufflé. Mes muscles sont bandés à me faire ressembler à une machine de guerre. Je respire lentement laissant l’air entrer dans ma bouche fine cachant mes crocs blancs. Mon cœur bat fortement et mon corps suinte de sueur. J’aime bien me sentir comme ça. Je dandine mon derrière jusqu’à la cafetière que j’allume, comme chaque matin elle ne fonctionne pas et comme chaque matin j’y met un coup de poing afin qu’elle démarre.

Pendant que le café coule je file sous la douche, de nouveau nu. J’aime être ainsi, la nudité ne me dérange pas vraiment en fait. L’eau chaude coulant sur mon corps m’apporte une plénitude parfaite. Mes mains glissent lentement dans mes cheveux bruns et je laisse l’eau entrer dans ma bouche, je ferme les yeux me laisse lentement me noyer. Ce n’est que lorsque l’eau devient froide, après seulement quelques minutes qui me paraissent des heures, que je comprends qu’il est temps de sortir du bac.

Une fois sec je prends mes fringues, un jean simple, un tee-shirt noir et une veste. Je n’ai pas l’habitude de bien m’habiller, d’ailleurs je n’ai pas l’habitude du luxe en général, la simplicité et maître de tout dans ma vie. Mon herbe en poche est la plus important.
Caractère du personnage
Perdu dans un monde sans vie, sans aucune animation possible dans la mémoire je contemple le vide sur ma chaise. L’odeur du café empli mes narines et c’est là la seul chose qui me ramènerai à la réalité. Tout est calme, beaucoup trop calme et les murs empestent la solitude. Le bruit monotone de l’horloge détruit le silence, et tel un métronome il résonne dans ma tête et m’hypnotise. La radio grésille, je reste prisonnier de ce monde quelques secondes … Quelques secondes de trop, je tape du poing sur la radio qui se met à chanter. Je râle, je ne connais que trop cette solitude, je l‘ai trop longtemps côtoyé, avant elle ne me dérangeait pas, c’était même devenu un spectre amical dans lequel j’aimai me réfugier, mais les bons amis peuvent parfois devenir les pires ennemies.

Je finis mon café et lave rapidement la tasse, avant de la ranger, tout est en ordre comme d’habitude. Je déteste que quelque chose traîne trop longtemps. J’enfile mes chaussures et passe le pas de la porte. L’air est humide mais ça sent bon le bois et les champignons. Un sourire se dessine sur mes lèvres auxquelles je viens déposer un joint, je l’allume et inspire. Le calme absolu … Le goût de l’herbe magique réveil un peu plus mes sens.

Mes pieds prennent racine au sol et mon visage face au ciel profite des rayons de soleil matinaux. J’inspire la fumée me perdant de nouveau dans l’espace-temps, Je crois que j’ai encore la tête dans le cul malgré la douche et les exercices de ce matin. Mon chien me lape la main ce qui me ramène au monde réel, là où je ne voudrais pas être. Je le caresse doucement après m’être accroupie et envié cet animal qui n’a pas besoin de se cacher pour vivre. Être exclu de la société n’est pas vraiment une mince affaire. Je n’ai jamais vraiment su pourquoi je faisais cela, pour avoir une vie meilleure ? Peut-être l’ai-je voulu. Je ne me suis jamais vraiment aimé, enfin la personne que je suis. Pathétique, vulgaire et carrément pied gauche. D’où ma solitude, enfin avec mes animaux. J’aimerai être l’un d’eux.

Je lance un bout de bois pour me débarrasser du chien et me déplace tranquillement vers les bois. L’obscurité, la fraîcheur et l’humidité, tout ce que je n’ai jamais cessé de connaître. J’ai toujours su me démerder seul. Enfin je ne regrette pas de vivre on loin de la ville, mais c’est toujours délicat. Enfin je pense, je crois qu’au fond le problème vient de moi, je n’ai pas la parole facile disons que je me bats dans le silence. La compagnie ne me dérange pas du tout seulement il faut m’enlever les mots de la bouche … tout le temps. J’ai eu quelques proches avec qui je m’entendais bien, avec qui je parlais comme on parle à un ami, mais ils m’ont tourné le dos.

Je ne crois plus vraiment en la vie. Ce monde dans lequel nous vivons est assez pitoyable à mes yeux. Je me force à ne pas vivre sous la peur et sous l’emprise de mes bêtes intérieures. L’espoir me fait survivre, me guide lentement vers la lumière où le sang et la sueur n’existe plus. Nous ne sommes que les maillons éphémères d’une chaîne qui traîne à ses pieds, un fantôme nommé Temps qui court à l’infini, droit sur le néant.
Histoire du personnage
Quand ma journée de travail se termine je ne rêve qu’une chose. M’extérioriser. Relâcher tout ce que j’accumule durant la journée. Un concentré de haine et de violence, envers mon patron, envers les clients, envers moi … Envers la vie. Je ne prends pas le temps de me laver les mains, j’attraperai le tétanos un jour, par la rouille. Mes pas sont nerveux et mes mains ne cessent d’avoir des spasmes. Quand je pousse la porte de ce bâtiment, je revis. Mon corps se rempli entièrement de quelques chose. Ce truc malsain, qui empeste la luxure, la sueur, le sang et la mort. La mort.

Les combats se finissent souvent pareil, soit je gagne, soit je suis KO. Dans quel cas je me réveil un peu plus tard dans une ruelle ou le lendemain dans mon lit, rouge de sang, rouge de rage et d’abandon. La mort.

Mes mains grattent le bois et froissent le papier. Un stylo à la main je réfléchis, j’ai toujours réfléchi dans ces moments. Ce moment où j’écris à mon frère, mon amour, le seul être que je n’ai jamais cessé d’aimer. Des lettres de pardon, des centaines, des milliers, qu’il n’a jamais lus. Je ne sais même plus où il est exactement. Chaque fois c’est la même chose, je réfléchis trop, ma main tremble et je ruisselle de sueur. J’ai peur. Peur de le revoir en bas de cet escalier, inerte, mort. Non vivant.

Pardon,
Je te demande encore et encore ton pardon.
Comme à chaque foutue lettre que tu ne liras jamais.
Que personne ne lira.
J’ai pensé à toi aujourd’hui, comme tous les jours.
Es-tu bien ?
Es-tu en vie d’ailleurs ?
Es-tu aimé ? Autant que je t’aime ? Fraternité.
Ce mot existe-t-il encore dans ta tête ?
Parles-tu de moi ?
Personne ne m’aime tu sais, tout le monde me regarde, mais personne ne m’aime
Ils savent, je crois qu’ils savent tous ce qui s’est passé.
Je suis désolé.

Je hurle, seul dans l’effroi et je revoie ces années enfermé dans cette cellule à méditer sur le propre sens de ma vie, sur ce que j’ai fait. Cette fois-là où je t’ai vu tomber dans l’escalier. Où je t’ai poussé dans cet escalier. Ma main inerte qui ne veut pas te rattraper. Pourquoi ? J’étais jaloux ? De toi. Bien plus beau, bien plus intelligent, bien plus aimé d’ailleurs. Pourquoi. Tu m’en veux ? Moi je ne t’en veux pas.
Je rêve de pouvoir l’écrire à nous, mais à quoi bien ? Je rêve chaque jour qu’il soit devant moi et que je puisse m’excuser. Ma vie ne s’est résumée qu’à ça en réalité. J’ai été prisonnier et je suis prisonnier de ce cauchemar.

Ma vie en prison n’était que monotone
Tu sais, frère, ce n’est pas si terrible
Ne te sens pas coupable qu’on m’ait envoyé là-bas
Je suis le coupable,
Le coupable de tous d’ailleurs
De cette vie minable
De cette vie minable que je t’ai faite
Est-elle minable d’ailleurs
Ta jambe cassée est-elle guérie ?
Je ne sais même pas comment tu vas
La nuit je rage
Je ne pleurs plus
J’ai assez pleuré
Je me bats contre des gens, leur colère
Ma colère.
Pourrait-on se revoir ?
Insulte-moi
Déteste-moi
Mais dis-moi que tu vas bien.

Je frappe la table qui ne manque de se casser pour la énième fois. La chaleur s’empare entièrement de mon corps et je dois retourner sous la douche.

L’eau fraîche coule sur mon corps. Chaque soir c’est la même chose. Ma vie se résume à être la même chose. L’amour d’une enfance, l’arrivée d’un imprévu, ma jalousie, ma haine, mon cauchemar, mon frère inerte au sol, mes quelques années d’emprisonnement, ma revenue dans cette vie, la société, ma haine, mon job, les combats, le sang, parfois le sexe, sans amour. Ma haine.

Je me sèche et me roule un joint. J'ai choisit ma vie, j'ai choisi de vivre dans la torture. C'est un combat quotidien que je ne peux continuer de faire seul, j'essaie, chaque jour j'essaie de voir les gens, de comprendre comment ils me regardent, mais j'ai peur qu'ils lisent. Qu'ils sachent quel monstre je suis, je suis dangereux. Le cylindre en main je rêve, de bonheur, de bonté et de sérénité. De vivre. Hélas, quand je ferme les yeux c'est un même traumatisme qui recommence. Demain, j'aurai mal aux poumons.

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 70
Métier : Doubleur de films d'animation et traducteur de mangas
Pouvoir : Changement de sexe
R:Physic
Voir le profil de l'utilisateur




Jaden Elliot
R:Physic
Sam 15 Juil - 13:39
*vient de mourir dans sa bave*

Toi, moi, un lit, vite /mur

Haerm. Pardon. Je me laisse emporter.
*tousse*

Cette plume, ce torse, cet avatar...

Bienvenue et bon courage pour la suite de ta fiche

Et puis.... Haikyuu quoi

_________________

Jaden parle en #ED7F10 et Sae parle en #CF0A1D

Merci Maître pour le kit ♥

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Ma fiche ~ Mes liens ~ Mes rps
Messages : 203
Métier : Etudiant en droit
Humeur : Sombre et débridée

Double(s) compte(s) : Ginger Briggs
Human
Sam 15 Juil - 13:40
HEYO !!! BIENVENUE

J'étais venu pour lire ta fiche, ce que j'ai réussi à faire après avoir fini de baver sur tes avatars (Dio Mio, ces pectoraux... Ooh yeaaah ~  )

Au final, rien qu'avec ce qu'on peut lire pour l'instant, OMG tu es tellement cool ! I BELONG TO YOU !!! Tu fais de moi ce que tu veux, quand tu veux !!!

Bonne continuation pour ta fiche ! J'ai TELLEMENT hâte de lire ton histoire et de te voir validay !

Jaden:
 

_________________


Merci à Yasuo Jésus pour cette belle signa et cette merveille de vava ♥️♥️♥️♥️♥️
Stefan parle anglais et italien !

Cartes de membre:
 

Mon jardin secret. Merci Tyty WAZAA:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Fiche
Messages : 115
Localisation : Bijouterie - The Glow
Métier : Bijoutier
Pouvoir : Manipulation des peurs
R:Psychic
Voir le profil de l'utilisateur




Gareth Nightingal
R:Psychic
Sam 15 Juil - 16:13
Bienvenuuue ! Je ne vais pas ajouter de bave mais ton avatar est trop beau
Et ton personnage a l'air intéressant hâte de lire lhistoire ! =)
Ediiit : Kyaaa on voit tellement qu'il s'en veut qu'on veut lui faire un caliiin, j'ai beaucoup aimé ton écriture !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


See I've seen devils, I've seen saints,
I've seen the lines between them fade.

× c a g e d / B I R D ×
Messages : 39
Métier : Profiler en grande partie.
Pouvoir : Nécrose.
Humeur : Ascenseur émotionnel.

Double(s) compte(s) : Aucun en vue.
R:Divers
Sam 15 Juil - 21:58
éOIHFW URGOIW PàORHGIUW HG ROIWHZ CE CARACTERE JPP ADIEU.

Je suis très très fan vraiment, je me suis sens triste en lisant le pauvre, Nerio va devoir t'apprendre à t'aimer petit uwu.

BIENVENUE ENCORE PARMI NOUS !!! J'avais le besoin de venir pourrir ta fiche écoute *tousse* J'aime beaucoup son prénom tout doux qui contraste avec sa carrure

En espérant te revoir sur le fofo ou la CB. Je viendrai quémander un lien comme le blond que je suis //MEURS

_________________




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 5
Human
Voir le profil de l'utilisateur




Ashley Abbott
Human
Sam 15 Juil - 22:46
Merci à tous pour cet accueil et ces commentaires ! Vous êtes vraiment adorable et avez su me motiver encore plus ! J'ai hâte de rp avec vous du coup et je suis ravis que mon personnage vous plaise !

En attendant soyez patient je promet un rp à qui le voudra ahah, et si les admis veulent de moi surtout !

PS : ça semble fini pour moi, je vous remet ma fiche entre vs jolies mains. En espérant que ça vous plaise un peu je me suis lancé dans quelque chose d'un peu nouveau on va dire !
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 76
Métier : Étudiant en littérature classique & Infirmier à mi-temps
Humeur : Et toi là, tu vas chez LIDL ?

Human
Voir le profil de l'utilisateur




Reo Euston
Human
Dim 16 Juil - 4:00
Bienvenue dans le monde non perturbé d'un Humain ! Yaaas

Quoi que, ton personnage me semblent quand même un peu pertubé

Ahah je vois dans le caractère qu'Ashley n'aime pas le désordre, Léo est pareil x) bref, bon courage pour la validation, toussa breathing intensifie

_________________


Né le 23 septembre 1996 ▲ Étudiant en littérature classique ▲ Infirmier à mi-temps ▲ Incarne le Yaksha



Cadeaux + Carte de membre :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Yop&Cats
Qui suis-je~
Cat ARMY - Mes liens
Cat ARMY - Mes chats
Cat ARMY - Mes rps
(╯ಠ_ರೃ)╯︵ ┻━┻
Messages : 112
Localisation : Dans les rues
Métier : Street-Art / photographe
Pouvoir : Capacité de peindre sur les mur au toucher
Humeur : GRAOUH

Double(s) compte(s) : ~
R:Divers
Voir le profil de l'utilisateur




Inno Snowen
R:Divers
Dim 16 Juil - 8:56
Bienvenue parmi nouuus ! SAVE ME INTENSIFIES

_________________



You gotta be there for me too

Revenir en haut Aller en bas
avatar


Messages : 106
Localisation : Dans un buisson
Pouvoir : Contrôle de son sang
Humeur : Calme

Double(s) compte(s) : Raziel Rosenbach
Come to the dark side, we have cookies !
Voir le profil de l'utilisateur




Haine Bloodwell
Come to the dark side, we have cookies !
Lun 17 Juil - 19:27


Tu es validé ! Bravo !

Bonsooiiir ♥️
A la suite de ta réponse à mon mp, je peux t'annoncer que tu es maintenant validé !
Ton personnage est vraiment mystérieux dans son ensemble, cela donne envie d'en savoir plus. Et je vais me faire une joie de suivre l'évolution de ton personnage SQUEE
J'espère que tu vas te plaire parmi nous !

• Tu peux dans un premier temps recenser ton avatar (et ton pouvoir si tu en as un), c'est très important ;
• Tu peux faire une demande d'habitation et/ou de lieu spécial si tu souhaites que ton personnage possède un endroit bien à lui;
• Et tu peux maintenant t'occuper de tes Rps, liens et autres carnets de bord dans cette section du forum !

Et surtout n'oublie pas de venir passer un coucou sur la ChatBox !
Amuses-toi bien parmi nous, au plaisir de te voir sur le forum ! ♥️


_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Petits Papiers :: Cartes d'Identité :: Fiches Validées :: Les Humains-
Sauter vers: