RSS
RSS



 

 :: Les Petits Papiers :: Cartes d'Identité :: Fiches Validées :: Les Reloads Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Love's a game, wanna play ? ▬ I V A N

avatar
First I drink the coffee, then I do the stuff.


I'm nothing of a Saint,
I'm a Sinner.
000
fiche tonper
liens tamer
aesthetic tasoeur
000
Messages : 301
Localisation : La Tentation.
Métier : Hôte.
Pouvoir : Thérianthropie féline.
Humeur : Charmeur.

Double(s) compte(s) : Seth Finnegan ; Khalel Holloway.
First I drink the coffee, then I do the stuff.
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 25 Mai - 1:25

Ivan Miller
Cause you know I love the players ;
and you love the game.
• Nom : Miller.
• Prénom : Ivan.
• Surnom : Iv'.
• Âge : 23 ans.
• Plutôt : Seme.

• Origine(s) : Niflheim rpz.
• Métier : Hôte dans un bar.
• Groupe : Reload Physic.

• Pouvoir et description : Thérianthropie féline. En gros, son ADN à été mélangé à celle d'un chat lors de sa mort. Ainsi il dispose d'un odorat précis, d'une vue supérieure à la normale et d'un toucher plus titilleux. Il craindra bien plus la chaleur et le froid que vous. En contre-partie il en possède aussi tous les défauts, à savoir qu'il ne peut manger des aliments épicés ou brulants, qu'il donnerait tout pour un gratte-gratte sur sa tête et qu'il agit comme le plus heureux des chatons à la vue d'une simple pelote de laine.
• Position de la marque et description : Une patte de chat dans sa paume de main droite.
• Âge de la mort : 10 ans.
• Cause(s) de la mort : Renversé par une voiture.

►►

Mon pseudo sur le net : Millaby / Kitty.
Âge : 21 ptn d'balais.

Présence sur le forum : 6 / 7 jours
Que pensez-vous du forum : Cey mon beybey.

Le personnage sur mon avatar est : Kuroo Tetsurou - Haikyu!!
Le code est :
C’est facile de stéréotypé quelqu’un qui marche devant vous dans la rue, c’est d’ailleurs ce que vous faites généralement non ? Inconsciemment, vous vous dites que cette personne est surement comptable, celle-ci est surement marié et fidèle ; et lui là-bas à une tête à boire son lait avant ses céréales le matin. Dans le cas d’Ivan, vous n’aurez à regretter aucuns préjugés que vous ferez sur sa personne ; car c’est exactement ce qu’il est.

Il a clairement le physique du parfait séducteur célibataire qui se joue de ses atouts, et il va s’en dire qu’il a de quoi faire. Mais l’apparence ne fait jamais tout ; il s’agit d’un tout chez lui, sa voix suave et tendre additionnée à son beau parlé et son charisme naturel font de lui une arme fatale. Il se plait dans l’art de mettre les hommes à ses pieds bien qu’il soit de base lui-même un dominant refusant quoi qu’il arrive d’être soumis. Bien sûr cela vas de paire avec son travail, mais il s’agit d’une activité quotidienne. Cependant attention, chaque homme à son propre caractère, allant de l’impulsif au plus doux ; mais il sait parfaitement s’adapter à chacun pour un meilleur résultat.

Dans l’ensemble Ivan est un peu celui que vous regarderez en premier en rentrant dans une pièce, bien qu’il ne vous rendra pas tout de suite votre regard. Pas qu’il est patient, bien au contraire il aime faire les choses rapidement et avoir tout de suite ce qu’il désire, mais il se jouera de vous pour se faire désirer. Plus on veut quelque chose, plus on s’acharne pour l’avoir, non ? C’est ce qu’il cherche à vous faire ressentir. L’impatience, l’avidité, la gourmandise… Que vous vous jetiez littéralement sur lui tel un animal en chasse, pour ensuite reprendre égoïstement le contrôle sur vous et faire ce qu’il veut de votre personne.

Il lui est déjà arrivé d’avoir un client qui ne répondait à aucune de ses avances et il s’en était presque sentit vexé. Lui qui ne faisait jamais le premier pas avait du pour une fois le faire… Ca ne lui ai jamais arrivé hors du travail ; et ça n’arrivera jamais étant donné qu’il tient à son job et ne veut pas d’une relation ou celui-ci poserait problème. C’est littéralement un drogué du travail, un workaholic comme on dit si bien, et il ne le perdrait pour rien au monde.  Faut dire que c’est grâce qu’il a enfin pu prendre son indépendance ; et de surcroît il aime ce qu’il fait.

C’est un mauvais perdant. Il aime gagner, il déteste perdre. Après n’allez pas le faire gagner à la déloyal, ce sera comme perdre pour lui et vous ne ferrez que l’énerver plus que ce qu’il ne l’était déjà.  L’honnêteté est une valeur essentiel pour lui et quelque chose qu’il recherche chez ses amis ; tout comme la franchise et le respect qu’il estime être des qualités essentielles à une saine.
↑ Mental
↓ Physique
Pour être un hôte il faut savoir bien entendu s'occuper de sois et prendre soin de son corps. Savoir se coiffer, correctement s'habiller et bien sur savoir mettre en avant ses atouts... Et c'est ce que fais Ivan au quotidien, même quand il ne travaille pas. Dans un premier temps il faut savoir qu'il prend grand soin de ses muscles et les entretiens. Sa musculature est telle qu'il se doit de bien essayer chaque vêtement qu'il achète pour ne pas avoir à retourner au même magasin le lendemain pour changer la taille qui, bien évidemment, est trop petite.

Il sait que son corps attire, et il en joue fortement. Cette allure de brun ténébreux qu'il se donne sied parfaitement à son visage. Une chevelure noir de jais, décoiffé comme s'il venait de sortir de son lit ; qui décore des yeux de chats jaunes or. Ses traits son creux, mais pas trop, et il possède un nez tout aussi fin que ses lèvres légèrement rosées. Il porte habituellement un regard de séducteur quand celui-ci n'est pas non-chalant. Vous verrez également assez habituellement une fossette de chaque côté encré dans ses joues, signe qu'il sourit énormément.

En soit, il est tout le temps habillé décontracté. Un pull-hover gris, une chemiseà carreaux rouges par-dessus un t-shirt blanc, un bonnet foncé parfois quand il n'a pas envie de se coiffer... Un style assez jeune qui colle bien à sa façon d'être. Par-contre quand il travaille c'est une toute autre affaire : costard - cravate, queue de pie, nœud papillon bien ajusté et chaussures brillantes.
C’était tellement strident que toutes les personnes s’étaient retournées vers elle. Les larmes arrachaient son visage accablé de peur et de regrets alors que ses genoux frottaient le bitume grisonnant. Il ne décollait pas ses yeux de la route où son fils avait osé s’aventurer ; cette route où une voiture n’avait pas su s’arrêter assez vite. Cette route qui désormais avait prit une teinte bien pourpre autour du corps sharpie de cet enfant.

Miller. Ivan Miller. Une bouille d’ange comme on en a rarement vu auparavant, pourtant aux cheveux noirs de jais. Adorable, joueur, un bout d’chou à l’état pur. Elevé par un père célibataire dans une famille de trois enfants, le corbeau fut l’aîné des trois bambins et donc leur modèle sur terre. Pourtant vivant à l’aide d’un unique maigre salaire, les garçons n’étaient pas très envieux des nouvelles technologies et se suffisaient bien à ce qu’on leur donnait. Ils aidaient tous leur père comme il le pouvait malgré leurs jeunes âges à des tâches simples telles que le ménage, le goûter et la vie quotidienne de la maison.

Alors que le petit, Dylan, dernier se blottissait encore dans les bras de son paternel, les deux plus grands Ethan et Ivan commençaient déjà l’école depuis un petit moment. Leur autre père venait de les laisser mais ils ne s’en préoccupaient pas plus que ça, ayant été quelqu’un d’absent pendant toute leur petite enfance. Propre à leur habitude ils étaient de fiers élèves avec de beaux bulletins recueillant les meilleures notes de l’établissement. Rien de futile, toujours tout pour rendre leur papounet heureux.

Dylan eu finalement l’âge de rentrer à l’école, alors âgé de quatre ans ; Ethan de huit ans et Ivan avait à l’époque neuf ans. Tout se déroulait à merveille pour eux, bien loin de penser que leur père commençait tout doucement à ne plus pouvoir tenir le loyer et les frais habituels toute seule… Malgré la forte pension que le père versait, nourrir trois garçons était plus que difficile et elle n’était pas non plus très apte au travail étant atteinte d’un diabète plus que lourd.

C’est aux dix ans d’Ivan que le malheur s’abattit sur sa pauvre tête. Alors en balade dans Niflheim au retour de l’école, sous un beau soleil de printemps, un chaton traversa devant le petit garçon. Et que faites vous quand vous êtes un enfant de dix ans voyant un jolie chaton courir devant vous ? Vous lui courez après pour l’attraper. Le père uniquement dotée de deux mains ne pu retenir que ses deux derniers et du hurler à Ivan de revenir ici, ce qu’il ne fit pas bien évidemment. Il hurla plus fort quant il vit la route, la voiture qui fonçait, et le chat qui traversa sans regarder en essayant d’échapper aux mains de l’enfant.

Le coup de klaxon résonna entre les immeubles et Ivan eu à peine le temps d’apercevoir son pare-choc que sa vision devint sombre. Il ne survécut pas au choc, le chat non plus d’ailleurs. Et les deux furent la paire.

Le corbeau se réveilla sur un lit d'hôpital ; murs blancs et odeur de médicament embaumant la pièce où il se trouvait, il aperçut son père à ses côtés. Il tenta d'expliquer ce qu'il venait de voir. La mort. Il l'avait vu, en chair mais surtout en os, lui offrir une nouvelle vie. Bien sur, à dix ans, son père ne l'a pas cru mais à tout de même trouver ça étranger de la part de son enfant... Il avait quelques blessures et contusions, mais rien de grave, rien qui aurait pu cause sa mort.

Il ne sut pas tout de suite qu’elle était son pouvoir, il n’avait d’ailleurs pas compris qu’il allait avoir droit à celui –ci. Et puis, il était jeune en ce temps-là, il ne comprenait pas vraiment qui était vraiment la mort et pourquoi elle lui avait donné une seconde chance. Peu importe, la vie a repris son cours comme si rien de tout ça ne s’était passé. Pas de route, pas de chaton, pas de voiture. Juste lui, ses frères et sa tendre mère.

Il obtenu son dernier diplôme à sa majorité, fut donc ses 18 ans. Ses frères, eux toujours à l’école, était encore incapables de suffire à leurs besoins. Il décida donc de se trouver un emploi afin d’aider son père dans les frais du quotidien. Pas facile quand on sort du lycée, il enchaîne les agences, les petits cabinets, et personne ne voulait de lui. En prime il avait durant l’année précédente enfin découvert son pouvoir. Et pour un pouvoir, c’était plus une gêne qu’autre chose. Ivan était désormais ce qu’on appelle communément un thérianthrope. Il avait fini par comprendre qu’à sa mort, la mort elle-même avait mélangé son ADN à celle du chat qu’il avait poursuivi. Le voici donc désormais muni d’un odorat développé, tout comme son ouïe et ses papilles. Mais à côté de ça il est à l’affût du moindre petit fil des passants de vos vêtements, drogué au lait, et incapable de résister à des gratouilles sur le ventre ou la tête. Il sait même ronronner, c’est dire. Du coup il faisait attention à chaque boulot pour lequel il postuler, il tenait sa promesse de n’en parler à personne.

Il trouva finalement un boulot qui lui plus. Oh oui, ça lui plaisait. Il devint hôte dans un bar réputé. Son travail était simplement de tenir compagnie aux hommes qui venaient boire un verre, en recherche de bonne compagnie. Il était en fait un gigolo. Et ça ne le dérangeait pas. Il aimait par-dessus tout se sentir observer, qu’on le regarde, on apprécie les courbes de son corps… il est clair qu’il se plaisait dans la séduction. Il ne voulait pas se mettre en couple, par contre il enchaînait les relations d’un soir.
Il avait failli se faire renvoyer le jour où après qu’un client lui a caressé les cheveux il s’est allongé sur le canapé en miaulant. Foutue thérianthropie.

Aujourd’hui il a laissé ses frères et son père et est partis s’installer dans un appartement en ville, après s’être assuré qu’ils pouvaient vivres sans lui bien entendu. Il conserva son boulot d’hôte, s’y plaisant plutôt bien malgré ses diplômes lui permettant un meilleur salaire et commença une vie tranquille en centre ville.
↑ Histoire




_________________






♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Petits Papiers :: Cartes d'Identité :: Fiches Validées :: Les Reloads-
Sauter vers: