RSS
RSS


 

 :: Centre Ville :: Le Parc Public Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Vive les journées ensoleillées ! (PV Gabriel Bishop)

avatar


Je serais la lumière qui illumine tes soirées

Messages : 106
Localisation : Cabaret Sunshine
Métier : Danseur et propriétaire du Sunshine
Pouvoir : Création de lumière
Humeur : Créatif

R:Element
Voir le profil de l'utilisateur




Lucien Desmoulins
R:Element
Jeu 4 Mai - 23:32

Vive les journées ensoleillées !


Avec Gabriel Bishop





J'arrive enfin au parc, soulagé de pouvoir souffler un peu et penser à autre chose qu'au cabaret. Depuis quelques jours, mes artistes m'ont signalé que j'avais la mine très fatiguée et m'ont proposé de prendre un jour de repos dans la semaine. J'ai finalement pris mon lundi et mardi en week-end, comme mes artistes et serveurs. Sauf que je les prenais pas vraiment au début de l'ouverture du cabaret, car il y avait beaucoup de papier à remplir, la décoration, les embauches à faire et concevoir les menus et les spectacles. De plus, mon pouvoir me fatigue. Je suis content d'avoir choisi d'ouvrir mon cabaret que les week-ends, même s'il y a toujours les répétitions à gérer dans la semaine, mais j'ai bien trouvé le rythme.

Le parc est bien calme en ce début d'après-midi ensoleillé, mais c'est compréhensible, il n'y a pas grand monde qui a le mardi comme jour de repos. Au moins, ça me permet de profiter du chant des oiseaux. Hier, j'ai passé quasiment toute la journée à la maison à dormir et faire le ménage.

Je profite donc qu'il fasse beau, pour visiter un peu le parc de la ville et me changer un peu les idées. Il n'y a pas à dire, ce parc est vraiment beau et l'air y est agréable. Je trouve un banc libre, dans un coin tranquille, pour m’asseoir et profiter un peu su soleil. Ce beau temps me rappelle ce drôle de jour où la mort est venue me voir et m'a donné ce drôle de pouvoir. Ce pouvoir met finalement très utile pour mes spectacles, mais je ne sais pas s'il m'a donné ce pouvoir pour ça. En même temps, elle n'a pas été précise quand elle me l'a donné et malgré le fait que je me suis amélioré, je dois encore m'entraîner.

Après un long soupir, je décide de me changer les idées en me levant et commençant à danser avec pour seul fond sonore, le chant des oiseaux. Mes mouvements étaient lents, souples et calmes. Ça me rappelle à quel point j'aime la danse, maintenant que mon cabaret marche bien, je vais pouvoir profiter pleinement de mes jours de repos.

Code by Joy

_________________

The world twinkle

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Métier : Photographe animalier
Pouvoir : matérialisation des rêves
R:Psychic
Voir le profil de l'utilisateur




Gabriel Bishop
R:Psychic
Mar 9 Mai - 22:06
Un bip bip régulier s’élevait dans la pièce, sans pour autant réussir à faire bouger qui que ce soit, ou même quoi que ce soit. Il faut dire que le bruit de la douche coupait tous les sons pour son occupant. Il était encore tôt, et pourtant Gabriel était déjà levé. Il faut dire qu’il allait avoir une matinée chargée : il allait être seul dans la boutique. Ça ne lui arrivait pas souvent, généralement le patron était là pour le surveiller, non pas qu’il ne lui fasse pas confiance, mais déléguer était quelque chose qui lui semblait toujours compliquée. Le châtain en avait conscience et ne lui en tenait pas rigueur. S’il avait été à sa place, il est fort probable qu’il aurait eu le même comportement et les mêmes difficultés. Mais heureusement pour lui, il ne l’était pas. Terminant finalement de se laver, il ressortit de la douche, attrapant une serviette et s’enveloppa dedans avant d’aller faire taire la sonnerie entêtante. Un petit coup d’œil à l’heure lui indiqua qu’il avait encore du temps. Le temps de s’habiller, de se coiffer, un petit brossage de dents pour terminer d’être présentable, et il quitta son appartement. Le trajet jusqu’à la boutique ne lui prit pas plus de quelques minutes.
Lorsqu’il ouvrit, il se demanda un instant si du monde allait venir. Des clients, des curieux, peu lui importait du moment qu’il ne passait pas sa matinée à s’ennuyer, seul. Heureusement, il fut entendu du dieu de la photo et la matinée passa bien plus rapidement que ce à quoi il s’était attendu. Tenir une boutique n’était pas ce qu’il préférait, loin de là même, mais il fallait bien manger et c’était actuellement le mieux qu’il avait trouvé. Un jour il pourrait vendre ses photos assez chères pour vivre de ça… Un jour. Mais pour le moment le plus important était de tenir comme il faut cette petite boutique de photographies alors que son propriétaire n’était pas là, et ne pas perdre ce petit boulot. Et jusqu’à présent il s’en était plutôt bien sorti. Alors que midi sonnait à l’horloge du magasin, il laissa échapper un soupir. Le patron n’était pas revenu et avait été clair : Si je ne suis pas là à midi, tu fermes pour l’après midi. Autant dire que ça n’était pas tombé dans l’oreille d’un sourd et qu’il allait clairement profiter de son temps libre.
Il s’assura que le rideau était bien verrouillé avant de quitter les lieux, il ne manquerait plus que le magasin se fasse dévaliser… La première chose qu’il avait à faire maintenant, c’était d’aller se chercher à manger. Un sandwich ferait l’affaire. Bon, d’un côté il avait zappé le temps d’attente, à midi, dans une boulangerie, au milieu des lycéens et étudiants, des hommes d’affaires… Tout ça pour un malheureux sandwich. Lorsque Gabriel ressortit enfin de la boulangerie, il ne devait pas être loin de 13h et c’est tout naturellement que ses pas le menèrent en direction du parc. Il faisait beau, il faisait chaud, rien de tel pour manger à l’extérieur en profitant de son temps libre pour glander. Et puis des fois il s’y passait des choses intéressantes, dans ce parc. Alors qu’il se laissait tomber sur un banc, son attention fut attirée par un mouvement, et ses sourcils s’arquèrent sous l’effet de la surprise : là, à quelques mètres de l’endroit où il se trouvait, quelqu’un était en train de danser. Si ça, ça n’était pas quelque chose d’étonnant. Tout en mordant dans son sandwich, Gabriel ne détourna pas les yeux de l’inconnu, appréciant les mouvements même si, il faut bien l’avouer, il n’y connaissait que dalle en danse.

_________________

Merci Tyty:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Je serais la lumière qui illumine tes soirées

Messages : 106
Localisation : Cabaret Sunshine
Métier : Danseur et propriétaire du Sunshine
Pouvoir : Création de lumière
Humeur : Créatif

R:Element
Voir le profil de l'utilisateur




Lucien Desmoulins
R:Element
Lun 15 Mai - 12:14

Vive les journées ensoleillées !


Avec Gabriel Bishop





Il était vraiment agréable de danser en cette magnifique journée, de plus, grâce au soleil, je n'ai nullement besoin d'utiliser mon pouvoir pour illuminer mon sublime corps. De toute façon, ça n'aurait servi à rien de l'utiliser maintenant sans spectateur et là je voulais danser pour le plaisir, pas pour me donner en spectacle. Ça fait du bien des fois de revenir sur le pourquoi on aime faire telle chose.

Une fois ma petite danse finie, je reprends tranquillement mon souffle, tout en soupirant de joie, ça fessait tellement longtemps que j'avais dansé sans suivre le rythme d'une musique. J'allais m’asseoir quand je remarque, du coin de l’œil, un jeune homme, assis sur un banc, entrain de me photographier du regard, tout en mangeant un sandwich. Vue comment il me regardait, je crois qu'il m'a vue entrain de danser, je n'ai pas pu m'empêcher de rougir et rigoler un peu gêné, car je ne l'avais pas du tout remarqué.

Je décide de m'approcher de mon unique spectateur, avec le sourire, tout en le saluant et espérant que je ne le dérange pas en plein repas. J'ai bien fait de manger avant de venir ici, comme ça il me donnera pas trop faim avec son sandwich.

- Bien le bonjour, jeune homme ! Désolé de vous déranger, mais c'est pour savoir si vous m'avez vue danser ? Si c'est oui, j'espère que vous avez apprécié le spectacle !

De plus près, je remarque que ce jeune homme avait de jolis yeux verts. Dans l'ensemble il était joli, comme la plupart des habitants de Niflheim, ce qui est agréable pour un homme comme moi qui aime la beauté.

- Je vous rassure, ça me gêne pas qu'on me regarde danser, après tout je suis danseur. C'est juste que je ne m'attendais pas à ce qu'il est quelqu'un, comme le parc est bien calme en ce début de semaine. En même temps qui ne viendrait pas ici pour se reposer un peu ?

Même si je n'ai pas beaucoup visité le parc, je peux déjà dire que c'est vraiment un endroit agréable, avec toute cette végétation, le chant des oiseaux et l'air y est doux. Je ne regrette vraiment pas d'être venus faire une pause ici, puis je reporte mon attention sur mon spectateur aux jolis yeux verts.

- J'y pense, je me suis pas présenté ! Pardonnez mon impolitesse, je me nomme Lucien Desmoulins. Et vous, puis je connaître votre nom ?

Code by Joy

_________________

The world twinkle

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Métier : Photographe animalier
Pouvoir : matérialisation des rêves
R:Psychic
Voir le profil de l'utilisateur




Gabriel Bishop
R:Psychic
Dim 21 Mai - 17:13
De là où il se trouvait, Gabriel avait une vue absolument parfaite sur le danseur. Il en profitait donc sans se faire prier, appréciant le spectacle qui se déroulait devant ses yeux. Un instant il songea qu’il devait avoir l’air d’un voyeur, et cette pensée lui fit baisser les yeux en direction de son sandwich durant quelques secondes. Mais finalement, la curiosité fut la plus forte et il reposa à nouveau les yeux sur le jeune homme blond, juste à temps pour le voir terminer sa petite danse et voir qu’il avait été pris en flagrant délit de matage. Un instant Gabriel espéra qu’il pourrait se cacher derrière son sandwich, mais c’était utopique, il en avait bien conscience, alors au lieu de ça il se redressa et offrit un sourire au danseur qui s’approchait de lui. Puis il se décala légèrement sur son banc, lui offrant une place s’il le souhaitait.

« - Je vous ai effectivement vu, je suis désolé si je vous ai gêné. Ça n’était pas mon intention. »

Un grand sourire s’afficha sur son visage alors qu’il acquiesçait en réponse à la dernière question.

« - J’y connais rien en danse, mais j’ai trouvé ça très joli oui ! Je suis sûr que vous vous débrouillez bien ! »

Bah quoi ? Un compliment n’avait jamais fait de mal à qui que ce soit, Gabriel en était intimement persuadé et il avait réellement apprécié le spectacle. Sans cesser de sourire il détourna le regard pour observer le parc. Le calme qui regnait sur les lieux lui plaisait réellement, et après avoir mordu une fois de plus dans son sandwich – il n’allait quand même pas se laisser mourir de faim – il reposa les yeux sur le blond, avalant avant de reprendre la parole.

« - J’avais envie de trouver un endroit au calme pour manger, le parc m’avait semblé tout indiqué pour ça. Il fait tellement beau, ça aurait été dommage de ne pas en profiter. Et puis si je n’avais pas été là, je n’aurais pas pu vous voir danser, et ça aurait été encore plus dommage pour moi. Et vous, à part danser, qu’est-ce que vous faites ici ? »

Tout en parlant, le châtain s’était remis à manger, terminant rapidement son repas avant de ranger l’emballage du sandwich dans son sac. Il lui suffirait de le jeter une fois rentré chez lui, ça ne demandait pas beaucoup d’efforts. Puis il reporta son attention sur son compagnon du moment.

« - Eh bien, enchanté de vous rencontrer Lucien, je m’appelle Gabriel, Gabriel Bishop. »

Malgré tout, Gaby ne pouvait s’empêcher de trouver le jeune homme amusant, autant par sa façon de s’exprimer que par le contenu même de ses paroles. Qui s’excuserait ainsi de ne pas s’être présenté à quelqu’un qu’il venait juste de rencontrer, un peu par hasard il faut bien l’avouer, dans un parc ?

« - Alors comme ça vous êtes danseur ? Moi je travaille chez un photographe en ce moment. »

C’était une façon comme une autre d’engager un semblant de conversation, sans pour autant trop se dévoiler.

_________________

Merci Tyty:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Je serais la lumière qui illumine tes soirées

Messages : 106
Localisation : Cabaret Sunshine
Métier : Danseur et propriétaire du Sunshine
Pouvoir : Création de lumière
Humeur : Créatif

R:Element
Voir le profil de l'utilisateur




Lucien Desmoulins
R:Element
Dim 28 Mai - 23:13

Vive les journées ensoleillées !


Avec Gabriel Bishop




Après avoir vu le jeune homme qui m'a vue danser, je l'ai accosté pour savoir s'il avait aimé ma prestation. Il c'était excusé et ma complimenté sur ma danse, ce qui m'a fait rougir de joie. J'aime bien ce jeune homme, en même temps, j'aime tous les types qui me complimentent.

« - J’avais envie de trouver un endroit au calme pour manger, le parc m’avait semblé tout indiqué pour ça. Il fait tellement beau, ça aurait été dommage de ne pas en profiter. Et puis si je n’avais pas été là, je n’aurais pas pu vous voir danser, et ça aurait été encore plus dommage pour moi. Et vous, à part danser, qu’est-ce que vous faites ici ? »

Ses paroles me firent gémir de joie, je commence à adorer ce complimenteur. Ensuite, il a demandé ce que je fessais dans ce parc pendant qu'il finissait son sandwich.

- Je suis venue ici pour me reposer. Parce que, j'ai beaucoup travaillé depuis mon arrivé à Niflheim et je profite de cette belle journée pour me reposer.

Puis je me suis rappelé que je ne mettais pas présenté face à mon spectateur. Je corrige donc vite fait mon erreur en lui disant comment je m'appelais et lui demandant poliment le sien. J'aime bien connaître les noms des personnes avec qui j'engage une agréable discussion. Le jeune homme finit son sandwich avant de me répondre.

« - Eh bien, enchanté de vous rencontrer Lucien, je m’appelle Gabriel, Gabriel Bishop. »

Il avait un joli prénom et qui lui allait plutôt bien je trouve. Depuis mon arrivée ici, je trouve que j'ai de la chance de croiser la route de pas mal de beau jeune homme, comme Gabriel. J'espère que parmi toutes ces rencontres, il va y avoir, un jour, l'homme de ma vie. Puis je reporte mon attention sur Gabriel, qui me parle.

« - Alors comme ça vous êtes danseur ? Moi je travaille chez un photographe en ce moment. »

Photographe ! Ça explique pourquoi il a l’œil pour repérer les belles choses, comme moi ! Ensuite, ça me fait plaisir de voir qu'il veut en savoir un peu plus sur moi.  

- Disons que je suis plus que danseur. Je dirige un cabaret, qui s’appelle le Sunshine. Vous pouvez venir y faire un tour tous les soirs des week-ends.


Avec élégance, je m'installe à côté de Gabriel, sur le banc. Ce jeune homme attisé ma curiosité, sans doute parce que Gabriel a gagné ma sympathie et puis, j'aime connaître les gens avec qui je discute.

- Et vous, vous êtes donc photographe ou juste vendeur de photos ? Si tu en as déjà fait des photos, j'aimerais bien les voir ! J'aime voir les belles choses que la vie nous offre et je trouve que les photos, quand elles sont bien prises, transmettent bien cette beauté.

Je dois paraître un peu fou avec mon obsession pour la beauté, mais c'est ce que ma transmise ma mère adoptive et je ne le regrette pas du tout. Ensuite, j'ai remarqué que j'avais tutoyé Gabriel, comme quoi, quand je commence à sympathiser avec quelqu'un, je peux pas m'empêcher de le tutoyer.

- Pardonnez-moi de vous avoir tutoyé sans vous demander votre permission. C'est juste que j'aime bien tutoyer les gens qui me sont sympathiques.

Code by Joy

_________________

The world twinkle

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Métier : Photographe animalier
Pouvoir : matérialisation des rêves
R:Psychic
Voir le profil de l'utilisateur




Gabriel Bishop
R:Psychic
Ven 2 Juin - 22:16
Durant un instant, Gabriel observa le jeune homme à ses côtés, l’air un peu perplexe, avant d’esquisser un petit sourire curieux. Le blond, Lucien, avait dit quelque chose qui avait aiguisé sa curiosité et ça lui permit d’avoir un peu de discussion.

« - Depuis votre arrivée ? Ça ne fait pas longtemps que vous êtes ici ? »

Un instant, il pencha la tête, tout en continuant de l’observer, avant de sourire en acquiesçant.

« - Je suis d’accord en tout cas, il fait tellement beau que c’est bien dommage de rester enfermé si on a la possibilité de faire autrement ! »

S’il l’avait pu, Gabriel aurait passé sa vie dehors. Dehors et dans une chambre noire, les deux extrêmes mais qui lui auraient permis de lier les choses qu’il appréciait le plus. Malheureusement tout ne fonctionnait pas comme il l’aurait souhaité, et il passait la moitié de son temps enfermé entre les quatre murs de la boutique où il travaillait. Le châtain fit marcher ses méninges, cherchant à savoir s’il connaissait le lieu auquel le danseur faisait allusion, avant de secouer la tête.

« - Je suis désolé, je n’ai jamais mis les pieds dans un cabaret et je dois avouer que je ne sais pas où se trouve le vôtre. Mais si vous me donnez l’adresse je viendrai un soir ! »

Il se décala légèrement sur le banc, avant de reposer les yeux sur le blond en l’écoutant. Un sourire apparut sur le visage de Gabriel en entendant la question, et avant de répondre il s’installa un peu plus confortablement, terminant de ranger ses restes de déjeuner. Puis seulement après avoir terminé il reposa les yeux sur le blond et réfléchit un instant avant de répondre.

« - Je suis les deux. Si je puis dire. A la base je suis spécialisé en photographie animalière. Vous savez, je vais dans d’autres pays prendre des photos d’animaux et je les vends à des magazines. Mais depuis quelques temps j’ai un peu de mal à voyager, alors j’ai trouvé un petit boulot chez un photographe, ça me permet de ne pas me retrouver à la rue. »

Durant quelques instants le jeune homme analysa ce que Lucien venait de dire, avant de finalement laisser échapper un petit sourire amusé, puis il fouilla dans son sac et sortit son porte-feuille, en tirant une petite photo représentant une gazelle. Un instant son regard resta fixé sur cette dernière, avant qu’il ne la tende au blond.

« - Je ne me balade pas avec beaucoup de photos sur moi, mais celle-ci est particulière, c’est une des photos que j’ai prises alors que j’étais en Afrique avec mon père. C’est le dernier voyage que j’ai fait. »

Sans qu’il ne puisse expliquer pourquoi au blond à ses côtés, ses sourcils se froncèrent alors qu’il disait ça, avant qu’il ne secoue la tête en s’intéressant à nouveau à l’instant présent.

« - Mais si vous voulez en voir d’autres, passez à la boutique « Photo stop », c’est là que je travaille, je me ferais un plaisir de vous montrer ce que j’ai pu faire. »

Avec un petit sourire, il finit par détourner les yeux, se remettant à observer le parc et son animation, avant de hausser les épaules en laissant filtrer un petit rire.

« - Ca ne me dérange pas, ne vous en faites pas. »

Tout n’était qu’une histoire de convenance après tout, ce qu’il fallait faire ou ne pas faire. Dire ou ne pas dire. Et ça n’était pas réellement ce qui intéressait le plus Gabriel dans ses relations envers les autres, non, au contraire même. Le naturel était toujours tellement plus agréable.




_________________

Merci Tyty:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Je serais la lumière qui illumine tes soirées

Messages : 106
Localisation : Cabaret Sunshine
Métier : Danseur et propriétaire du Sunshine
Pouvoir : Création de lumière
Humeur : Créatif

R:Element
Voir le profil de l'utilisateur




Lucien Desmoulins
R:Element
Sam 10 Juin - 15:08

Vive les journées ensoleillées !


Avec Gabriel Bishop





Gabriel est vraiment sympathique, j'ai bien fait de passer au parc, sinon je ne l'aurais pas rencontré. De plus, il est charmant avec ses belles paroles.

« - Depuis votre arrivée ? Ça ne fait pas longtemps que vous êtes ici ? »

- Hé oui, ça fait déjà 6 mois que je me suis installés ici. Et vous, vous vivez ici depuis longtemps ?


Le temps passe vite, j'ai l'impression que c'était il y a une semaine que je suis arrivé à Niflheim et je regrette pas mon choix. Malgré ma rencontre avec la mort et mon pouvoir. Au moins, ce qui est bien avec mon pouvoir, c'est qu'il me sert pour mon travail et que personne ne le remarque quand il fait beau, comme aujourd'hui.

« - Je suis d’accord en tout cas, il fait tellement beau que c’est bien dommage de rester enfermé si on a la possibilité de faire autrement ! »

Je suis entièrement d'accord avec Gabriel, même si j'ai eu la possibilité de venir ici, car on ma rappelé que j'avais besoin de repos. Je ne sais pas qui a eu l'idée d'installer un magnifique parc dans cette ville, mais il a eu une excellente idée. Tout en profitant du soleil, je parle à Gabriel de mon cabaret et de mon travail, chose que j'aime faire.

« - Je suis désolé, je n’ai jamais mis les pieds dans un cabaret et je dois avouer que je ne sais pas où se trouve le vôtre. Mais si vous me donnez l’adresse je viendrai un soir ! »

Je ne pus m'empêcher de rire un peu, tellement c'était mignon son excuse et je lui tends une carte où est notée l'adresse du cabaret.

- Tu n'as pas à t'excuser ! Mon cabaret est encore récent, il est donc normal que vous en ayez pas entendus parler. Voici l'adresse, venez-y faire un tour quand vous le souhaiterez.

C'est marrant de voir que je fais de la pub pour mon cabaret, alors que je suis là pour me reposer. Quand Gabriel me dit qu'il travaille chez un photographe, il attisa ma curiosité et je lui pose une question sur son métier. Celui-ci semble content de voir que je m'intéresse à lui et aux photos.

« - Je suis les deux. Si je puis dire. A la base je suis spécialisé en photographie animalière. Vous savez, je vais dans d’autres pays prendre des photos d’animaux et je les vends à des magazines. Mais depuis quelques temps j’ai un peu de mal à voyager, alors j’ai trouvé un petit boulot chez un photographe, ça me permet de ne pas me retrouver à la rue. »

Le pauvre, ce n'est pas facile de laisser tomber sa passion, car on manque d'argent. Après un moment de silence, Gabriel me montre une belle photo d'une gazelle dans la savane.

« - Je ne me balade pas avec beaucoup de photos sur moi, mais celle-ci est particulière, c’est une des photos que j’ai prises alors que j’étais en Afrique avec mon père. C’est le dernier voyage que j’ai fait. »

Il ne faut pas être un savant pour comprendre qu'il s'est passé quelque chose, mais je n'ai pas envie de créer une mauvaise ambiance, donc je me retiens de poser des questions sur cette photo.

« - Mais si vous voulez en voir d’autres, passez à la boutique « Photo stop », c’est là que je travaille, je me ferais un plaisir de vous montrer ce que j’ai pu faire. »

- Ce sera avec plaisir de venir voir vos photos. Celle-ci est déjà très belle, tu as l’œil pour ça.

Entre deux, j'ai remarqué que je tutoyer Gabriel, comme à mon habitude quand j'apprécie une personne. Par politesse, je me suis excusé tout en lui demandant si ça le dérangé pas et son petit rire me rassurèrent déjà.

« - Ça ne me dérange pas, ne vous en faites pas. »

- Tant mieux ma gazelle ! Si jamais je deviens un peu énervant, il ne faut pas hésiter à me le dire, même si ça ferait mal à mon petit cœur de guimauve ! En attendant, j'espère que ta situation va s'améliorer pour que tu puisses reprendre t'es voyages et photographier des animaux. Si ça se trouve, j'ai déjà vu une de tes photos dans un magazine.

Je regarde le parc et ses chemins qui semblaient ne demander qu'à les explorer. L'ennuie c'est que le soleil donnait envie de rester sur le banc pour profiter de ses rayons lumineux agréablement chaleureux.

- Tu as envie qu'on se balade un peu dans le parc ou que sont restés ici à profiter du soleil ?

Code by Joy

_________________

The world twinkle

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 35
Métier : Photographe animalier
Pouvoir : matérialisation des rêves
R:Psychic
Voir le profil de l'utilisateur




Gabriel Bishop
R:Psychic
Lun 19 Juin - 22:58
Six mois, c’est vrai que ça ne faisait pas longtemps. Gabriel se souvenait encore de sa propre arrivée en ville. Et pourtant, elle ne datait pas d’hier. La question du blond lui tira un léger sourire et il hocha la tête.

« - Ca fait un certain temps oui, plus de six mois en tout cas. Si je ne suis pas totalement indiscret, d’où est-ce que vous êtes originaire ? »

Il aurait pu tenter de jouer aux devinettes, mais là comme ça il n’en avait pas réellement envie et ce malgré le fait qu’il souhaite satisfaire sa curiosité. Il l’observa un instant, cherchant mine de rien à deviner ce qu’il pourrait bien répondre, avant que la discussion ne dévie légèrement et il laissa échapper un petit rire amusé tout en saisissant la carte qu’il lui tendait, y jetant un léger coup d’œil pour voir s’il connaissait l’endroit.

« - Je ne manquerai pas de venir y faire un tour, promis ! »

Plongeant la main dans son sac, il en sortit son portefeuille dans lequel il rangea soigneusement la petite carte, pour être sûr de ne pas la perdre, avant de reporter son attention sur le blond et ce qu’il lui disait. Un large sourire s’afficha alors sur son visage. Il était capable de parler de son travail pendant des heures à partir du moment où il avait un auditoire prêt à l’écouter. Généralement ses amis trouvaient ça pénible et avait tôt fait de lui faire changer de sujet, mais là, ça n’était pas à l’ordre du jour, alors autant qu’il en profite.

De légères rougeurs s’installèrent sur les joues de Gabriel face au compliment. Ça n’était pas la première fois qu’il avait droit à des compliments, mais ça lui faisait toujours plaisir tout en le mettant mal à l’aise. Et cette fois n’échappait pas à l’habitude.

« - Je vous remercie. C’est une de mes photos préférées, j’ai sa version « grande » dans mon appartement. »

C’était d’ailleurs l’une des rares photos qu’il ne vendrait jamais… même s’il devait vendre tout ce qui lui appartenait un jour.

Il venait de lui dire qu’il pouvait le tutoyer, du moment qu’il ne lui demandait pas d’en faire autant aussi rapidement ça ne le dérangeait pas, quand il se passa un truc étrange. La réponse du blond le laissa littéralement sur les fesses et durant un instant il le fixa avec des yeux tout ronds, se demandant s’il avait réellement entendu ce qu’il venait de dire.

« - Ma ga…zelle ? Sérieusement ? »

Gabriel secoua un instant la tête pour tenter de se reprendre et de reconnecter ses neurones qui avaient eu un choc à ce surnom, avant de plisser le nez en fixant Lucien.

« - Sans vouloir me montrer vexant ou quoi que ce soit, on va éviter le « ma gazelle » si ça ne vous dérange pas. »

Un petit sourire étira ses lèvres avant qu’il ne reprenne.

« - Sinon je risque de vous appeler Bouton d’or et ça me fera aussi bizarre qu’à vous. »

Non en réalité Gabriel ne serait probablement pas capable de le faire, donner un surnom à quelqu’un qui venait juste de croiser son chemin ne lui serait jamais venu à l’esprit. Il détourna un instant le regard, avant de hausser un peu les épaules, sans pour autant cesser de sourire.

« - Si vous achetez des magazines animaliers c’est tout à fait possible oui. J’en ai vendu un certain nombre. Parfois venant de safaris, parfois venant de parcs animaliers. »

Il réfléchit un instant à la question, avant de hausser les épaules.

« - Je ne travaille pas cet après-midi, alors je n’ai rien contre le fait d’aller marcher un peu, si vous avez un peu de temps à perdre. »

Il conclut ces derniers mots par un petit sourire, tout en rangeant comme il faut ses quelques affaires dans son sac, prêt à partir si le besoin s’en faisait sentir.

_________________

Merci Tyty:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre Ville :: Le Parc Public-
Sauter vers: