Partagez | 
 

 « Perfect Strangers. » [ft. Tears Shinoga]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

R:Element









Messages : 45
Date d'inscription : 05/12/2016

MessageSujet: « Perfect Strangers. » [ft. Tears Shinoga]   Lun 9 Jan - 16:20






Flesh.


Beautiful flesh.
He stumbled into faith and thought, God this is all there is.
The pictures in his mind arose, and began to breathe.

Le choix fut fait, et les deux hommes se dirigeaient donc vers le petit appartement de Lupo où il arrivèrent rapidement -bien que Keshua les avait largement devancé niveau vitesse- devant la porte d'entrée.

« - Je m'appelle Lupo. »

Il sortit avec difficulté les clefs de sa poche, tournant la serrure deux fois avant de pouvoir ouvrir la porte en vieux bois. Le chien se précipita pour se coucher dans son panier, retrouvant un peu de chaleur, pendant que son maître se dirigea vers le canapé pour y déposer son sauveur. Ce n'est pas très spacieux, pas très grand, mais pour une personne et un chien-patate, c'est amplement suffisant. Le gris se déshabilla, enlevant ses futiles couches de vêtements, bonnet et écharpe, se laissant apparaître en simple t-shirt blanc et pantalon se sport gris. Idéal pour trainer à la maison.

En y repensant avoir autant de couches de vêtements, pour une personne normale, ça peut paraître bizarre.

« - Et.. Et toi ? »

Autant le tutoyer qu'il en faisait de même. Ça enlèverait quelques barrières. Au point où ils en étaient de toutes façons...

Le jeune se dirigeas vers sa salle de bain où, après s'être muni d'un tabouret, grimpa au dessus de ses étagères pour attraper une bonne grosse boîte à pharmacie. Genre plus grosse que la normale. Oui c'est un pâtissier je vous rappel. Manquant de tomber au sol après avoir trébucher en descendant du dit tabouret, il revint vers le brun, posant la boîte sur la table basse.

Sa timidité reprit le dessus quant il se rendit compte de la situation. Premièrement, personne à part sa mère n'avait pénétré son appartement. Deuxièmement, l'homme était sur son canapé. Troisièmement, il fallait lui enlever son haut pour le soigner. C'est donc le teint rosâtre, la boule au ventre, qu'il aida son invité à retirer a parka, puis son sweat à capuche, laissant l'homme à demi-nu. Et c'est peu dire qu'il avait une musculature de rêve. Lupo, à côté, c'est un pur maigrichon ne prenant pas un gramme peu importe ce qu'il ingurgite. Son rose vira au rouge, appréciant les hommes bien entretenus.

« Tu... Tu peux t'allonger sur le côté ? Je vais m'occuper de ta plaie... S'il te plait... »

C'était affreusement gênant. Mais il lui devait au moins ça.


_________________



Round and round like a horse on a carousel, we go. Will I catch up to love? I could never tell, I know, chasing after you is like a fairytale, but I, feel like I'm glued on tight to this carousel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

R:Physic









Messages : 127
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 18
Localisation : Everywhere

MessageSujet: Re: « Perfect Strangers. » [ft. Tears Shinoga]   Lun 9 Jan - 17:41



Lupo
Tears
     
Stranger

Le noiraud commençait à avoir froid, en même temps, il avait le ventre à l'air.
Les deux jeunes hommes n'avaient mis que très peu de temps pour arriver chez le plus petit.
Et heureusement, Tears n'aurait pas pu tenir plus longtemps.
Il rentra dans l'appartement de Lupo -qui au passage était un nom plutôt sympathique- et se laissa guider sur le canapé.
Par la même occasion, il en profita pour le regarder pendant qu'il retirait ses couches de vêtements.
Sur le coup, il avait même envie qu'il en retire un peu plus, histoire de se rincer la vue.

- Tears.

Le plus petit n'avait pas besoin d'en savoir plus, enfin pour le moment.
Peut-être qu'ils allaient se revoir, surtout que le plus grand venait de plus en plus souvent ici la nuit.
Mais peut-être que Lupo, allait faire plus attention, qui sait.

Pendant que le grisonnant était parti il ne savait où, il ne bougea pas d'un pouce.
Sa plaie, était vraiment douloureuse. Comme si on lui arrachait la peau, et pire. Comme si quelque chose essayait de lui retirer ses organes.
Il grimaça et essaye de retirer sa parka, seulement, il n'y arrivait pas. C'était du mauvais côté.
Heureusement que Lupo l'avait aidé à la retirer, tout comme son sweat et ton t-shirt.
Il était maintenant torse nu, devant un autre homme. Ce qui ne le dérangeait pas du tout, et puis le plus petit avait l'air d'apprécier ce qu'il voyait.
Tears retira ses chaussures, et s'allongea sur le canapé, laissant le côté où était la plaie vers le vide.

- J'peux te poser une question ?

Bon, à vrai dire, là, il venait d'en poser une. Et puis elle servait à rien vu qu'il n'avait pas vraiment attendu qu'il lui dise oui ou non.

- T'as quel âge ? Ça m'intrigue.

La curiosité le tuera un jour.
.


© Pain-Aepeul • Ne pas enlever les crédits


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pain-aepeul.tumblr.com/
avatar

R:Element









Messages : 45
Date d'inscription : 05/12/2016

MessageSujet: Re: « Perfect Strangers. » [ft. Tears Shinoga]   Lun 9 Jan - 18:34






Flesh.


Beautiful flesh.
He stumbled into faith and thought, God this is all there is.
The pictures in his mind arose, and began to breathe.

Tears. C'est un jolie prénom, pas très commun de surcroît. Pour c'est sur qu'il pas y avoir quarante mille personne en Angleterre qui se nomme Lupo aussi, mais bon. C'est juste jolie. Et puis il fallait pense rà autre chose hein, c'est pas tous les jours qu'il avait un homme presque nu chez lui, et un homme bien foutu en plus.

Ses pensées s’apaisèrent quand Tears lui demanda son âge, ressassant alors tout les « gamins » que le brun lui avait sorti plus tôt dans la rue.

« - J'ai vingt-quatre ans. Et je sais, j'en fais bien moins. »

Il commençant à désinfecté la plaie à l'aide d'une compresse et du produit adapté, retirant par la même occasion le sang qui avait séché à cause du froid. Il faisait si froid que ça, vraiment ?..
Ses yeux divaguèrent. Il trouvait ça malsain d'observer de la sorte sa plaie, situé bien entendu sur sa hanche, laissant l'esprit de Lupo airait dans les contrées lointaines et perverses de son cerveau. C'est ceux qui font le moins qui y pensent le plus, dit-on.

« - E-Et toi ?.. »

Posant le désinfectant sur le côté, il mis quelques noisettes de crème cicatrisante sur sa main qui ne se fit pas prier pour aller se balader sur la hanche du brun. Bon il avait hésité un petit instant quand même ; mais très petit. Ça ne devait pas être très agréable... Se faire toucher par un inconnu, qui en plus n'émet aucune chaleur corporelle. Rien. Juste du froid. Mais ça devait être fait.

Le rouge ne quittait plus ses joues, et il essayait d'éviter au maximum le regard de Tears ou encore de regarder sa hanche. Et puis quoi encore ? Il n'était pas masochiste.

« - Désolé si c'est froid. »

_________________



Round and round like a horse on a carousel, we go. Will I catch up to love? I could never tell, I know, chasing after you is like a fairytale, but I, feel like I'm glued on tight to this carousel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

R:Physic









Messages : 127
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 18
Localisation : Everywhere

MessageSujet: Re: « Perfect Strangers. » [ft. Tears Shinoga]   Lun 9 Jan - 21:34



Lupo
Tears
     
Stranger

Tears le regarda sortir tout le matériel et eût un moment de bug.
Il avait vraiment vingt-quatre ans ? Même lui avec ses dix-huit ans faisait plus vieux.
Certains avaient plus de chance que d'autres. Quoique. Faire plus jeune que son âge n'est pas toujours une bonne chose.

- Dixxx-h..uit.

C'était assez douloureux de sentir le liquide s'engouffrer dans la plaie. Il se mordit la lèvre et respira fortement.  

- Ans.

Il ferma les yeux et reprit sa respiration, respirant maintenant calmement.  
Il sentit son ventre se creuser d'un coup lorsqu'il sentit la main de Lupo vers sa blessure.
Non vraiment. Il ne faisait pas du tout son âge.  
Au pire Tears lui aurait donné seize ans... pas plus... bon déjà, il était plutôt petit... et mignon.
Le noiraud essaya de penser à autre chose, seulement, ce n'était pas une bonne idée.
Il pouvait sentir la main froide et douce du plus petit sur sa hanche, qui avait réveillé son esprit pervers. De plus, il venait de se rendre compte qu'il aimait qu'on le touche ici.
Tears avait la mauvaise habitude de s'imaginer plein de choses dans sa tête, et là... Il avait imaginé Lupo à califourchon sur lui, avec ses mains accroché à ses hanches.

Si on réfléchit bien, c'est un peu de cette façon qu'il a eu sa première fois.
Certes, cette fois, il n'y avait pas d'alcool, mais... Il était à moitié nu devant un autre homme qui touchait son corps.
Et il trouvait agréable.

- Ça ne me dérange pas. Au contraire.

Lui qui avait la peau chaude, voire presque brûlante, sentir de la fraîcheur lui faisait beaucoup de bien, au moins ça faisait un contraste.
Il rouvrit les yeux et regarda Lupo, qui était encore rouge et regarda sa blessure, qui ne lui faisait plus très mal.
Manquait plus qu'un bon bandage et quelques anti-douleurs et ce sera parfait.
Le jeune homme était maintenant fatigué et tout ce qu'il voulait, c'était dormir au chaud.
La fatigue était visible sur son visage, mais aussi dans sa voix.
.


© Pain-Aepeul • Ne pas enlever les crédits


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pain-aepeul.tumblr.com/
avatar

R:Element









Messages : 45
Date d'inscription : 05/12/2016

MessageSujet: Re: « Perfect Strangers. » [ft. Tears Shinoga]   Lun 9 Jan - 23:35






Flesh.


Beautiful flesh.
He stumbled into faith and thought, God this is all there is.
The pictures in his mind arose, and began to breathe.

Si Lupo faisait bien plus jeune que son âge, son invité lui faisait quand même un peu plus vieux que le sien, c'est le moins qu'on puisse dire. Dix-huit ans, c'est tout petit... Enfin, par rapport à lui. Six ans de différence quand même, et on pourrait croire que le plus vieux c'est Tears. Sacré histoire quand même. C'est vrai qu'en regardant bien, il a quand même ce corps bien bâti d'un jeune, musclé et droit. Non. Regarde ailleurs Lupo, vite.

Essayant d'être le plus doux possible dans ses gestes, ayant bien vu que sa plaie lui faisait affreusement mal, il ne faisait même plus attention à la froideur de ses mains, mais plutôt à la chaleur de son corps. Cette même chaleur qu'il ressentait au quintuple, réchauffant la paume de sa main. Qui en plus ne le dérangeait. Non mais, pourquoi dire une chose pareille ? Il voulait le rendre fou ?... Le gris rougit encore plus, cachant une partie de son visage avec son autre main tout en se raclant la gorge.

« Oui enfin... Bref. »

Pense à autre chose non de Dieu.

Une fois la crème bien étalé, après avoir un peu massé sa hanche, il pris une nouvelle compresse pour lui faire un pansement, utilisant du scotch médical pour bien faire tenir le pansement. Ce qui marquait la fin de son petit moment médecine, un peu triste.

« Normalement ça devrait prendre quelques jours pour cicatriser, il faut changer le pansement tous les jours par-contre. »

Il le regarda un instant. Ses cheveux bruns tombant sur son visage. Il était fatigué, c'était bien visible. Et Lupo, bien évidemment, avait une dette envers lui...

« Tu peux dormir ici si tu veux. Je te prêterais bien des vêtement mais... Ça serait un peu trop petit je pense. »

Bon. Par-contre, hors de question de donner son lit à un inconnu. Il se releva donc pour aller vers sa chambre, contournant un Keshua entrain de ronfler, pour aller chercher des couvertures et un oreiller. Passant par la cuisine, il remplit un verre d'eau et pris quelques calmants. Il posa le tout sur la table basse à son retour. Le canapé était bien assez grand pour accueillir quelqu'un comme Tears, alors il ne s'inquiéter pas trop.

« Si tu as froid appelle Keshua, il se fera une joie de dormir avec toi. »

Faut dire qu'un chien aime la chaleur et à ce niveau Lupo était aussi bouillant qu'un glaçon.

« Et si tu as besoin de quoi que ça soit, toque à ma porte.

Et le reload se dirigeat vers sa chambre, ayant bien besoin d'un peu de repos avec toutes ces péripéties.

_________________



Round and round like a horse on a carousel, we go. Will I catch up to love? I could never tell, I know, chasing after you is like a fairytale, but I, feel like I'm glued on tight to this carousel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

R:Physic









Messages : 127
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 18
Localisation : Everywhere

MessageSujet: Re: « Perfect Strangers. » [ft. Tears Shinoga]   Mar 10 Jan - 0:19



Lupo
Tears
     
Stranger

Le noiraud ne pouvait plus décoller son regard du plus petit. Depuis qu'il était torse nu, il était devenu rouge.
Quoi, il n'avait jamais vu le torse d'un homme avant ? Surtout qu'il n'avait rien de... particulier.
Il y avait beaucoup mieux, beaucoup plus musclé, plus beau.
Et puis quand même, il avait six ans de plus que lui.
Bon, d'accord, il fait plus jeune que son âge, mais ça ne veut rien dire.

En plus d'avoir eu le droit à des soins gratuits, il avait eu le droit à un petit massage. Certes, c'était pour étaler la crème, seulement un massage reste un massage, et tant que ça le soulage, c'est parfait.
Ow. Changer de pansement tous les jours ?
C'était mal le connaitre. Ce qui, en soi, était logique, vu qu'ils se connaissaient que depuis quelques heures.

- Il faudrait déjà que j'aie de quoi les changer...

C'était le comble pour lui. Un grand bagarreur, qui aime se battre jusqu'au sang, mais qui ne sait pas se soigner... C'est totalement ironique et drôle.

Tears était sur le point de se lever pour remettre ses vêtements, avant que Lupo ne l'arrête dans son élan, en lui proposant de coucher ici.
Il n'avait même pas eu le temps de dire quoique ce soit que le plus petit était parti pour revenir avec des couvertures, et oreillers.
Bon bah après tout, il n'allait pas dire non.
Il prit les comprimés et les mit dans sa bouche puis les avala à l'aide de l'eau.
Ça l'aiderait surement à mieux dormir. Déjà que maintenant, il ne pouvait pas dormir sur le côté gauche..

Le noiraud regarda Keshua qui dormait et pouffa de rire. Comme si ça allait être cette boule de poils qui allait le réchauffer..
Son regard se dirigea maintenant vers Lupo, ou plutôt vers ses fesses.
Lui avait bien maté son torse, alors pourquoi se priver de ça ?
Il attendit qu'il soit dans sa chambre pour enlever son pantalon. Il détestait dormir habillé. Moins il avait de choses sur lui et mieux, il dormait.
Il prépara son lit, en posant comme il faut l'oreiller et se faufila sous une première couverture. Il faisait plutôt froid dans cet appartement, ou alors c'est qu'il faisait trop chaud chez lui. Qui sait.
Il se faufila sous une deuxième couverture et ferma les yeux.
.


© Pain-Aepeul • Ne pas enlever les crédits


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pain-aepeul.tumblr.com/
avatar

R:Element









Messages : 45
Date d'inscription : 05/12/2016

MessageSujet: Re: « Perfect Strangers. » [ft. Tears Shinoga]   Jeu 12 Jan - 23:59






Flesh.


Beautiful flesh.
He stumbled into faith and thought, God this is all there is.
The pictures in his mind arose, and began to breathe.

Le lendemain matin, Lupo se réveilla avec un léger mal de tête. Le chauffage resté allumer toute la nuit n'avait pas vraiment aidé. Emmitouflé dans les couettes, bien au choud loin du froid de dehors, il ne sentait pourtant pas la chaleur de son sang dans ses veines. Plutôt une sensation de gèle, comme de la glace qui parcourait son corps. Et pourtant il mourrait de chaud. Il transpirait. Les draps l'emprisonnant presque. Mais pourquoi avait-il allumé ce foutu chauffage ?

Ah. Oui.

Il y avait quelqu'un dans son salon. Un parfait inconnu. Mais un inconnu qui lui avait sauvé la vie, et pour ça, ça valait bien le coup de mourir de chaud pour une nuit. Mais bon tout de même là il a vraiment chaud. Le gris jeta donc ses couettes à terre, laissant un léger -vraiment léger du coup- vent de fraicheur chatouiller son corps nu. Agréable pour une fois. Mais il ne fallait pas trainer au lit, tout ça c'est terminé. Aujourd'hui, il travaille enfin !

Il se releva donc avec entrain, attrapant son chapelet noir sur la table qu'il enfila autour de son cou, en profitant pour mettre ses lunettes sur ses yeux. Ah bah c'est sur sans les lentilles on voit pas grand chose. Il attrapa un boxer gris dans son armoire, éteignit le chauffage central situé dans sa chambre ; et se dirigea vers sa salle de bain un peu la tête dans le coaltar. Keshua lui fit une petite fête sur le chemin, sautant sur ses pattes arrières la langue pendue.

« - Patate va ! »

Une caresse rapide de la main, une promesse de lui donner à manger juste après s'être rafraichis et Lupo ouvrit la porte de sa salle de bain, sans voir que celle-ci laissait passer un peu de lumière. Et qu'elle ne fut pas sa surprise...

Il resta de marbre, comme bloqué, ne sachant pas vraiment quoi faire. C'est pas tous les jours qu'on accueille un inconnu chez lui. Ni qu'on le fait dormir pour blessure. Ni qu'on le voit nu au petit matin. Mais vraiment nu alors. Le rouge lui prit aux joues, détaillant sans le vouloir toute la figure qui se trouvait devant lui, presque parfaite ; et gâté par la nature. Les muscles ils les avaient déjà vu, bien que les revoir ne lui déplaisait pas. Et il eu juste le temps de voir un piercing au niveau de son entre-jambe avant que des mains ne viennent gâcher sa vue. Ses yeux remontèrent alors vers leur détenteur. Tears.

Et c'est là qu'il compris que lui était presque nu. Laissant son corps frêle et tatoué à la vue du brun, bien que lui au moins avait un sous-vêtement... Sa respiration s’accéléra, et là par-contre c'était tout son visage qui était rouge. Autant qu'une pivoine.

« - Euh.. Je.. »

Puis il referma la porte en la claquant, effrayant le chien qui retourna à son panier.

« - Je suis désolé ! Désolé désolé désolé ! Prend ton temps surtout ! »

Jamais il n'avait eu aussi honte de sa vie. Il ne se trouvait pas particulièrement moche, mais il aimait savoir que son corps n'était pas un bout de viande à montrer à tout va. Par-contre, il pouvait confirmer maintenant que Tears était vraiment un bel homme. Il revoyait encore il y a à peine quelques millièmes de secondes ses abdominaux bien formés, la courbe de ses hanches, son aine et... Oh mon Dieu, son sexe.

Il couru dans sa chambre, retournant finalement dans ses couettes pour calmer ses joues. Jamais il n'avait ressenti. C'était tout nouveau. Et c'était... Dérangeant.


_________________



Round and round like a horse on a carousel, we go. Will I catch up to love? I could never tell, I know, chasing after you is like a fairytale, but I, feel like I'm glued on tight to this carousel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

R:Physic









Messages : 127
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 18
Localisation : Everywhere

MessageSujet: Re: « Perfect Strangers. » [ft. Tears Shinoga]   Ven 13 Jan - 1:42



Lupo
Tears
     
Stranger

Tears s'était réveillé en pleine nuit, par la boule de poils qui était venu se joindre à lui. Enfin il l'avait réveillé en essayant de le rejoindre. Et bien sur, il l'avait aidé à venir se coller contre lui et lui tenir chaud. Trop chaud. Lui qui s'était plaint d'avoir froid, le voilà maintenant qu'il crève de chaud.
Et c'est comme ça qu'il avait finit par dormir nu.
Malheureusement le matin, il fut réveillé, non pas par le chien, mais pas une envie d'aller au toilettes.
L'obscurité était encore présente dans l'appartement, ce qui n'était pas un problème pour lui, étant donné qu'il pouvait voir dans le noir. Au final ce petit plus était vraiment très utile.
Par chance, il avait trouvé la salle de bain avec les toilettes du premier coup. Bon il avait juste ouvert la première porte qu'il avait vu.

Le noiraud alluma la lumière et grimaça. Il avait presque oublié qu'il lui fallait du temps pour s'y habituer. Une fois ses pauvres yeux habitués à l'éclairage il prit son sexe en main.
Seulement, avant même qu'il n'eut le temps de se laisser aller, la porte s'était ouverte.
Par réflexe il s'était retourné, pour regarder qui était entré.
Sur le coup il buguea. Il ne bougea pas et regarda Lupo, qui semblait être tout aussi surprit que lui. Bien que celui-ci avait finit par devenir tout rouge.  
Son envie était parti, comme ça. Envolé. C'est sur que se faire surprendre, avec le sexe a l'air était assez malaisant. Bien qu'il ne soit pas pudique. À vrai dire c'était tout le contraire.
Il n'avait pas honte de son corps, loin de là.

Un soupire s'échappa de ses lèvres et son envie de faire pipi reprit le dessus.  
Pendant qu'il tirait la chasse, et qu'il se lavait les mains - parce que c'est un homme propre - il repensa à ce qu'il avait vu.
Ses yeux avaient dévoré le corps et l'âme du plus petit. Aucun détail ne pouvait lui échapper.
Tears avait été agréablement surprit de voir que celui-ci cachait bien son jeu.
Qui pourrait croire, que quelqu'un comme lui, qui parait si.. innocent puisse avoir des tatouages et un piercing.
Lui aussi avait un piercing, situé sur une zone très délicate, mais qui faisait plus viril.  
En sortant de la salle de bain, il cacha son entre jambe avec ses mains, laissant maintenant la vue sur ses fesses, et retourna dans le salon pour renfiler son boxer, ainsi que son pantalon et son t-shirt.

Le jeune homme se frotta la tête et attendit que Lupo revienne pour s'excuser.
Il n'avait pas fait quelque choses de mal, or pour lui s'était assez malpolie de se mettre nu chez quelqu'un qu'on ne connait pas. Déjà qu'il avait été gentil avec lui, en lui prêtant son canapé...
En tout cas, même si la situation était gênante, il avait grandement apprécié la vue.
.


© Pain-Aepeul • Ne pas enlever les crédits


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pain-aepeul.tumblr.com/
avatar

R:Element









Messages : 45
Date d'inscription : 05/12/2016

MessageSujet: Re: « Perfect Strangers. » [ft. Tears Shinoga]   Dim 15 Jan - 12:44






Flesh.


Beautiful flesh.
He stumbled into faith and thought, God this is all there is.
The pictures in his mind arose, and began to breathe.

C'était terriblement gênant. Et à la fois étrangement excitant. Ça avait un certain air de film américain, où les coïncidences sont bien trop flagrantes pour ne pas croire que c'est fait exprès. Bien sur, ça ne l'était pas... Du moins c'est ce que Lupo pensait pour se rassurer. Entendant que Tears était enfin sorti de la salle, il s'y précipita, portant ses vêtements sous le bras ; et fermant bien à clef derrière lui.

Le rouge ne voulait plus quitter ses joues, si bien qu'il rinça son visage à l'eau froide. Autant il pouvait être un vrai glaçon, autant il n'avait jamais ressenti autant de chaleur sur son visage. Et il n'aimait vraiment pas ça. Le gris commença donc son rituel du matin. Lentilles, vêtements ; un simple pull gris qui laissait un peu paraître son tatouage à l'épaule, avec un jean remplis de trous. Peu importe, il devrait porter un blanc de travail sur place, personne ne verrait comment il s'habille. Il brossa rapidement ses cheveux, faisant tenir sa mèche en arrière avec une pince laissant son front visible. Puis il ressortis, aussi vite qu'il était rentré, arrivant au salon où Tears se trouvait.

Le plus petit tourna le regard, ne souhaitant pas le regarder dans les yeux. Ne pouvant pas plutôt. Keshua le suivi instinctivement vers la cuisine ouverte, sachant qu'il était l'heure du repas pour tout le monde. Quelques croquettes dans sa gamelle et le tour est joué.

« - Je... M'excuse encore. J'étais fatigué, je n'ai pas pensé à vérifié si la lumière était allumé ou non. »

Il fallait passer à autre chose et vite ; il ne pouvait pas penser à ça toute la journée quand même. Il posa donc le nécessaire au petit-déjeuner sur la table basse du salon ; deux bols remplis de café chaud, des cuillères, du pain, de la confiture et un gâteau au chocolat qu'il avait préparer la vielle, encore complet.

« - J'espère que tu aimes le café, je n'ai plus que ça. »

Il s'assit sur le canapé, respirant la douce odeur du café. Il n'était pas italien pour rien. Le café c'est sacré. Se coupant une part de gâteau, il regarda par la fenêtre.

« - Je dois partir au boulot dans un quart d'heure, juste pour te prévenir. »

Il essayait tant bien que mal de penser à autre, sans vraiment savoir pourquoi il y pensait autant.


_________________



Round and round like a horse on a carousel, we go. Will I catch up to love? I could never tell, I know, chasing after you is like a fairytale, but I, feel like I'm glued on tight to this carousel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

R:Physic









Messages : 127
Date d'inscription : 26/10/2016
Age : 18
Localisation : Everywhere

MessageSujet: Re: « Perfect Strangers. » [ft. Tears Shinoga]   Dim 15 Jan - 23:59



Lupo
Tears
     
Stranger

Le noiraud avait suivit le plus petit dans la cuisine pour profiter d'un petit déjeuner gratuit.
Il n'allait pas dire non à un bon café et encore moins a un délicieux gâteau. D'ailleurs il ne s'était pas privé pour en manger la moitié dès le matin.
De temps en temps il zyeuta Lupo, qui semblait vraiment gêné par ce qui était arrivé plus tôt. Ce n'était pourtant pas si grave. Tears ne lui en voulait pas. Pourquoi il lui en voudrait ? ce n'est qu'un pénis après tout. Ça ne devait pas être le premier qu'il voyait, quand même !
A la fin du petit dej' il avait l'avait aidé à tout débarrasser et même faire le peu de vaisselle qu'il y avait. Son côté maniaque était de sorti et puis au moins il se rendait utile.
Le jeune homme avait hésité a partir juste après, ou attendre que Lupo part.
Bah au finale, il avait attendu. D'ailleurs il n'avait pas attendu très longtemps.
Par chance il n'était pas en retard. Il avait encore le temps, et puis le café n'était pas très loin d'ici.

Les deux jeunes hommes étaient sortis en même temps et marchaient dans la même direction.
Le noiraud ne savait pas pendant combien de temps ils allaient se suivre, mais ce n'était pas pour autant qu'il avait engagé la conversation. Il ne savait pas quoi dire. Et puis il était trop occupé à fumer sa cigarette.  
En arrivant devant le Raven, il fut surprit que Lupo s'y arrête. Et encore plus lorsqu'il entra avec Tears, alors qu'il était encore fermé. Il se tourna vers le plus petit et le regarda étonné.

-T'es le nouveau c'est ça ?

C'est vrai que le patron lui en avait parlé, mais jamais il n'aurait cru que ce soit lui. En même temps comment pouvait-il le savoir ?
Il jeta le mégot de sa cigarette dans un des cendriers qui étaient dehors et referma la porte avant d'aller dans les vestiaire avec le grisonnant.

- J'sais pas si tu dois attendre l'boss ou pas. Alors touche à rien.
.


© Pain-Aepeul • Ne pas enlever les crédits


_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://pain-aepeul.tumblr.com/
avatar

R:Element









Messages : 45
Date d'inscription : 05/12/2016

MessageSujet: Re: « Perfect Strangers. » [ft. Tears Shinoga]   Ven 20 Jan - 0:54






Flesh.


Beautiful flesh.
He stumbled into faith and thought, God this is all there is.
The pictures in his mind arose, and began to breathe.

Tout allait bien pour le moment. A vrai dire, tant que Lupo ne croisait pas le regard de Tears, tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Son café raviva ses sens encore endormis et le secoua un peu, ce qui ne lui fit vraiment pas de mal. Il fut également ravi de voir que son invité avait mangé la moitié du gâteau, heureux de voir que sa cuisine plaisait, bien qu'il n'en doutait plus depuis longtemps.

Vaisselle faite, table propre, corgi sortit, ils purent prendre le chemin du travail dans le froid de l'hiver. Bien plus couvert que la normale, Lupo fourra ses mains dans ses poches, soufflant contre son écharpe pour réchauffer ses pauvres lèvres. Ça ne lui prit que quelques minutes pour se rendre compte que le lieu de travail de Tears devait certainement être proche du siens. Ils marchaient dans la même direction, en silence ; provoquant un certain malaise. Après tout, qu'avaient-ils vraiment à se dire ? Il allait certainement bifurquer, donc ils allaient se dire au revoir et ne se reverraient surement jamais. Plutôt triste comme dénouement. Mais ça devait se finir comme ça non ? Lupo le savait. Mais son cœur se pinça tout de même à cette pensée.

Et c'est seulement arrivé devant son nouveau travail que Lupo compris que quelque chose ne tournait pas rond. Il n'avait pas les clefs du Raven, bien évidemment ; mais Tears oui. Car il l'avait suivis jusqu'ici. Et il était entrain d'ouvrir. Comme si de rien était.

« Hum... Je... Oui ? »

Oui. Oui il était nouveau. Le nouveau pâtissier.

« Oui... Entendu... »

Et ça finit par le frapper. En pleine face. Oui, il allait travailler avec Tears. Ce même homme qui l'avait sauvé d'un probable viol. Ce même homme qu'il avait soigné. Celui qu'il avait vu nu ce matin. Son visage se teinta une nouvelle fois de rouge à cette pensée. Encore. Comment allait-il faire pour travailler avec cet homme, beau, grand, duquel il connaissait mieux le physique que le caractère ?

Le plus petit suivi de près son, désormais, collègue de travail vers ce qui semblait être les vestiaires. Il prit le premier casier vide qu'il vu, se l'appropriant ; et entreprit de se changer après avoir posé son sac à terre et tourné le dos au brun. Il en avait déjà assez vu ce matin... Le reload retira donc son pantalon, puis ses différents hauts, pour se retrouver en boxer. Mais il fut très rapide pour enfiler ses blancs de travail, essayant de ne laisser aucune partie de son corps trop longtemps en exposition. Il était déjà plus que gêné.

Il rangea son sac dans le casier, et se retourna, attendant que le brun finisse pour qu'il puisse le diriger.


_________________



Round and round like a horse on a carousel, we go. Will I catch up to love? I could never tell, I know, chasing after you is like a fairytale, but I, feel like I'm glued on tight to this carousel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
« Perfect Strangers. » [ft. Tears Shinoga]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» We must remain perfect strangers » Paradoxal Obsession
» surfey → « no more smiles, no more tears No more prayers, no more fears »
» picture perfect memories - nolà
» Perfect World
» Perfect night ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre Ville :: Habitations :: Appartements :: Appartement de Lupo-
Sauter vers: