RSS
RSS



 

 :: Les Petits Papiers :: Cartes d'Identité :: Fiches Validées :: Les Reloads Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Raphaël A. De La Roche - ou la noblesse française.

avatar
R:Physic
« Commencez par être riche, après vous pourrez être vertueux. »


Messages : 18
Métier : Chirurgien
Pouvoir : Transformation en poupée Vaudou
Humeur : A prendre des Xanax

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Oct - 3:31




 

   
Raphaël A. De La Roche

   
« COMMENCEZ PAR ÊTRE RICHE, APRÈS VOUS POURREZ ÊTRE VERTUEUX. » -MARK TWAIN  ♪

 

 
Nom : De La Roche
Prénom : Raphaël Antoine
Surnom : Raph'
Âge : 29 ans
Plutôt : Seme

Origine(s) : Comte français
Métier : Chirurgien ayant son propre cabinet
Groupe : Reload Physic

Pouvoir et description : Transformation en poupée Vaudou - Pour ce rituel, Raphaël doit tout d'abord acquérir, au minimum, une goutte de sang de sa victime. Puis il étale cette dernière sur une partie exposée de sa peau. Une fois chose faite, il se retrouve lié avec son adversaire : chaque blessure qu'il s'afflige sera transmise à son interlocuteur. L’intérêt est donc de s'infliger des plaies non fatales mais assez douloureuses pour maîtriser son assaillant. Avec ses compétences en médecine, il lui est facile de repérer les nerfs sensibles sans toucher d'organes vitaux. Depuis le déclenchement de ce pouvoir, Raphaël ressent beaucoup moins la douleur, ce qui lui permet de gérer son don, même si son application reste laborieuse.
Malus : Ce pouvoir reste tout de même une véritable malédiction. Même si il y prend parfois du plaisir, la douleur reste puissante et l'épuise mentalement. Son visage est crispé et froid, comme s'il souffrait constamment. Il doit obligatoirement se mutiler pour ensuite se soigner lui-même ce qui est aussi éreintant physiquement. De plus, l'effet de son pouvoir ne dure seulement que deux heures : si il veut garder sa victime sous contrôle il doit lui prélever du sang à nouveau. En échange de sa tolérance à la douleur, Raphaël a dû mal à ressentir quelque chose émotionnellement, ce qui fait de lui quelqu'un de fermé et distant.
Position de la marque et description : Deux tâches d'un noir profond au niveau des omoplates, en référence au surnom que lui donnait sa mère : Raven.
Âge de la mort : 17 ans
Cause(s) de la mort : Battu à mort par son père (voir histoire.)

►►


Mon pseudo sur le net : MiniMii
Âge : 19 ans

Présence sur le forum : 7 / 7 jours en temps de vacances, variable pour le reste de l'année ♥️
Que pensez-vous du forum : Mais c'est quoi tous ces vavas hyper claassssees  yaya

Le personnage sur mon avatar est : Création originale de LAS-T
Le code est :
Caractère


Raphaël n'est pas quelqu'un de joyeux, ni d'optimiste. Il n'est pas généreux et ne fait pas dans l'humanitaire. Il n'est pas souriant et délicat. Il n'est pas non plus bavard ou patient. Non. Il n'est rien de tout cela. Mais alors qu'est-il? Ambitieux. Raphaël De La Roche ne cherche pas le bonheur : il cherche le pouvoir. Et ce n'est pas en étant gentil et attentionné qu'il le trouvera. Impulsif. Son sang-froid est limité, et il lui arrive souvent de perdre tout contrôle. Il retrouve son calme généralement avec un verre de bon bourbon. Prétentieux. Il s'imagine que le monde est à ses pieds grâce à son argent et sa beauté. C'est d'ailleurs pour ça qu'il entretient autant son physique. Manipulateur. Raphaël use de son charisme pour arriver à ses fins, quel qu’elles soient. Il n'a pas de morale et très peu d'éthique lorsqu'il s'agit des autres. Intelligent. Le jeune médecin arrive à résoudre un problème mathématique complexe en moins de vingt minutes. Protecteur. Il a beau être une jolie ordure, une fois qu'une chose lui appartient, il se bat pour elle. C'est une des rares fois où il fait passer les autres avant lui. Franc. Si quelque chose ne plait pas au jeune chirurgien, il va le dire. Même si sa réponse est dure à encaisser, il va rester honnête. Aimant. Raphaël garde les gens à distance car il sait que si jamais il s'attache, il deviendra faible. Car quand le jeune homme aime, il s'implique beaucoup trop.

Il y a de nombreux bruits qui courent sur Raphaël De La Roche. Certains disent qu'il blanchit de l'argent pour un grand cartel de drogue. D'autres prétendent qu'il est le descendant de Louis XIV. Ou même qu'il organise des soirées de débauches, luxure et poker chez lui, tout en faisant payer un prix exorbitant à ses invités. Mais rassurez-vous, seulement l'une de ces rumeurs est vraie.

Le jeune chirurgien, malgré ses nombreuses années en médecine, fume environ deux paquets de cigarette par jour. Chacune de ses activités se trouve accompagnée par un nuage de fumée. Raphaël possède aussi un léger penchant maniaque et perfectionniste.

Le jeune homme aime son travail plus que tout. Le silence de la salle opératoire, la concentration ressentie lors d'opérations, le contrôle qu'il a sur la vie de son patient... Car oui, Raphaël aime tout contrôler. Il en a même besoin. Il adore donner des ordres et encore plus lorsque les autres se soumettent. Mais ce qu'il aime par dessus tout c'est l'argent et le pouvoir qui va avec. Raphaël déteste être contredit. Il a aussi du mal avec les gens faibles d'esprit ou dépressifs : ça a le don de l'énerver.

Physique


Raphaël De La Roche possède une masse musculaire plutôt importante, sans toutefois que cette dernière n'affecte sa démarche fluide. Il est sûr de lui, et cela se voit : la tête haute, les épaules bien droites, il s'assure que son allure soit fière et déterminée. Ses gestes sont précis et secs, comme ceux d'un chirurgien. Les traits de son visages et sa mâchoire carrée accentuent son regard ténébreux et insolent. Son nez très droit et ses pommettes saillantes durcissent son visage, faisant de lui un digne méchant de films d'action. Raphaël n'aime pas avoir les cheveux dans les yeux, ils les garde donc courts tout en les plaquant vers l'arrière. Néanmoins, malgré le gel fixateur qu'il applique, quelques mèches rebelles viennent troubler la tranquillité de son visage.

Le jeune chirurgien a une manière bien à lui de s'habiller. Toujours en costume ou chemise, il a besoin de montrer à tous combien il est fortuné en exhibant des ensembles hors de prix. Pas un pli de trop sur ses vestes, pas une tâche sur ses chemises blanches, pas un nœud de cravate de travers. Il est perfectionniste et fait faire ses vêtements sur mesure. Raphaël aime les gilets de costumes, les boutons de manchettes, les smokings, les pantalons à pinces ainsi que les chaussures richelieu. Le tout dans des matières luxueuses et agréable bien entendu. Pour accompagner ses tenues classieuses, Raphaël sort le grand jeu : mouchoir en soi dans la poche de sa veste, pinces ou épingles à cravate fastueuses, broches brillantes sur le haut de son col, ceinture ou brettelles en cuir, grandes montres iconiques, chapeaux melon ou autres accessoires somptueux.

A cause de sa souffrance quotidienne, le jeune médecin a hérité d'un teint très pâle voir cadavérique. Pour contraster avec ce dernier, ses cheveux sont noirs comme le geais et ne présentent aucun reflet. Pas même une petite touche de lumière, rien du tout. Ses yeux, quant à eux, brillent étrangement d'un gris hypnotisant. Cette apparence fait de lui un chirurgien très demandé, car beaucoup de ses clients voient en lui un homme qui arriverait à détourner la mort. Un peu comme un ange qui désobéirait à son maître.
Raphaël possède une jolie collection de cicatrices dues à ses activités peu respectables ainsi qu'à son enfance difficile mais surtout à cause de son don qui le pousse à se mutiler. Cela varie entre des fines brûlures de cigarettes et de longues entailles au scalpel. Il a choisit de ne pas se faire tatouer, tout simplement car il ne saurait pas quoi choisir. Raphaël aime son corps comme il est et n'éprouve aucun besoin de le marquer. Le jeune homme possède deux tâches de marques noires au niveau des omoplates, sûrement dues aux ailes qu'il n'aura jamais.

Ayant des yeux et une peau plus clairs que la normale, Raphaël a développé une légère intolérance au soleil. Si ce dernier est à son zénith, il doit se couvrir la peau et porter des lunettes de soleil pour éviter les rayons UV. Si il ne le fais pas, de légères plaques rouges apparaissent sur les parties exposées de sa peau, et il commence alors à voir trouble à cause de la forte luminosité. C'est aussi pour cette raison que le jeune homme préfère sortir la nuit. De plus, à cause des nombreuses cigarettes qu'il consomme, sa voix est devenue grave et cassée, et il lui arrive parfois d'avoir des violentes quintes de toux.

Histoire

«  Les peines du temps présent seraient bien peu de chose, si elles ne nous rappelaient pas le souvenir des plaisirs du temps passé. Nous ne nous plaignons de ce qui est, que parce que nous regrettons ce qui n'est plus.  » Jacques Rousseau



ENFANCE - Lorsqu'il était petit, Raphaël voyait sa vie comme un rêve. Grâce à la richesse de ses parents, il pouvait avoir tout ce dont son coeur désirait. Un nouveau gilet en soie japonaise? Un cheval de course ? Un tableau hors de prix? Absolument tout. Maud De La Roche, sa mère, l'aimait plus que tout et le couvait de cadeaux. Etant riche héritière, elle n'avait pas besoin de travailler et passait le plus clair de son temps avec son fils. Ils peignaient dans les hauts-jardins ou jouaient à cache-cache dans l'aile des domestiques. Maud gérait elle-même l'éducation de son enfant et lui donnait des cours particuliers car, pour elle, il n'y avait pas d'école assez bien pour sa progéniture. Mais Raphaël se moquait bien de sa prétention : il voyait seulement en elle une mère aimante.

Au fil années, Maud De La Roche faiblissait, comme touchée par un mal mystérieux. Lors de son quatrième anniversaire, Raphaël assista à la mort de Madame Mcklussy, sa cuisinière, et seule femme domestique sur leurs terres. Maud expliqua alors à son fils ce qu'était l'Enfinité, et la chance qu'elle avait d'être encore là pour voir son fils grandir. Suite à cette nouvelle, Raphaël se rendit compte qu'il n'avait jamais vu d'autre femmes mis à part ces deux dernières.

Un après midi d'hiver, sa mère l'aperçut en train de nourrir quelques corbeaux dans la cour et, pendant un court instant, Mme De La Roche se figea. Avec son teint blafard et ses cheveux de geais, le petit garçon ressemblait bien trop aux volatiles. Voyant là un sinistre présage, la Comtesse s'empressa de récupérer son protéger, qu'elle surnomma Raven (corbeau en anglais) à partir de ce jour.

Quant au père de Raphaël, Henri De La Roche, il était tout le contraire de sa femme. Strict et fermé, il lui arrivait de sombrer dans des colères froides et incontrôlables. Chaque fois qu'il se mettait à trop boire, Maud en payait le prix. Raphaël détestait son père. Il le trouvait faible et lâche pour oser frapper sa mère, malade qui plus est. Au moins une fois par mois, il enfouissait sa tête dans un oreiller pour ne plus entendre les cris de sa bien-aimée génitrice. Et chaque fois, Raphaël se jurait que c'était la dernière fois mais le mois d'après, la même scène se reproduisait encore et encore. Aucuns des domestiques n'intervenaient, sûrement par peur de perdre leur travail ou pire. Les jours suivants, tout rentrait dans l'ordre mis à part le fait que la Comtesse masquait ses bleus grâce aux parures et aux belles robes que son mari lui achetait.



MORT - Raphaël souriait. Son visage était éclairé par les lumières du feu d'artifice qui explosait devant lui. Pour son dix-septième anniversaire, sa mère avait encore fait fort. La fête était somptueuse et le jeune homme était aux anges. Seulement la Comtesse et les domestiques étaient présents, son père étant en voyage d'affaires. Tout le monde s'était attelé à la tâche et le final était parfait : un festin des plus délicieux, une décoration luxueuse, des activités divertissantes mais surtout un feu d'artifice fabuleux. Le jeune homme regarda sa mère d'un air aimant et lui caressa les cheveux. Qu'est-ce qu'il pouvait l'aimer. Une fois le spectacle terminé, il poussa le fauteuil roulant de sa mère vers l'intérieur de leur demeure, croulant sous les bravos de leurs domestiques. Le petit cortège traversa les longs couloirs de marbres pour enfin arriver au salon principal. Le jeune homme plaça sa mère devant le grand feu de cheminée avant de lui apporter une deuxième couverture. Les années l'avaient affaiblie et il remerciait le ciel qu'elle soit toujours à ses côtés. Puis il s'installa dans le grand fauteuil non loin de là. La Comtesse lui prit faiblement la main.

« - Mon fils... Si tu savais comment je suis fière de toi. Promet moi de devenir quelqu'un de grand et célèbre. Quelqu'un de puissant et reconnu. Tu dois faire connaitre notre nom dans le monde entier. Sois ambitieux. N'arrêtes jamais de progresser. Deviens un grand médecin et fais honneur à ta vieille mère. »

Raphaël regarda profondément Maud De La Roche. Chaque année elle lui sortait le même discours. Et chaque année le jeune homme arrivait à en avoir les larmes aux yeux. Elle était ce qu'il avait de plus cher sur cette terre et la perdre serait fatal pour lui. Néanmoins il hocha la tête et embrassa la main ridée de sa mère, la gorge trop nouée pour dire quoique ce soit. Et c'est là qu'il arriva. Henri De La Roche se tenait sur le pas de la porte, bagages à la main. La veille au soir, il avait strictement interdit à sa femme d'organiser une quelconque fête. Et visiblement, elle avait clairement désobéi à un ordre direct. Furieux, ce dernier se précipita vers son épouse avant de la gifler violemment. Le jeune Raphaël resta interdit. Depuis qu'elle était en fauteuil roulant, son cruel père n'avait plus lever la main sur la Comtesse. Mais il avait visiblement changer d'avis. Fou de rage, le jeune homme se jeta sur son père dans un cri déchirant. Ce dernier fut tout d'abord surpris : c'était la première fois que son pleurnichard de fils se rebellait. Mais Henri reprit bien vite ses esprits. Ivre et en colère, il battit son fils encore et encore, insensibles aux supplications de son épouse. Puis il s'arma du tisonnier non loin de là et frappa encore. Raphaël commença à sentir la douleur s'éloigner petit à petit. Henri ne s'arrêta de frapper que lorsqu'il vit le sang tâcher sa tapisserie en lin. Puis il regarda son épouse ramper vers le cadavre de son enfant, hoquetant de douleur, et lâcha le tisonnier. Raphaël De La Roche était mort.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

« - Souhaites-tu y retourner ? »

Raphaël sursauta et faillit mourir une deuxième fois, mais de peur cette fois-ci. Une espèce d'entité supérieure maléfique se tenait devant lui. Masquée par un crâne de loup, seuls ses yeux rougeoyant semblaient le fixer et s'adresser à lui. Une brume noire les enveloppait, rendant l'atmosphère digne d'un film d'horreur. L'entité continua de parler au jeune français, lui expliquant la suite des événements. Raphaël pensait sincèrement qu'il délirait. Mais une mise en garde retint son attention.

« - Personne ne se rappelle de ta mort, tu seras le seul à savoir. Je t’ai également fait un cadeau… Mais je te préviens, homme, n’en parle à personne. Tu ne souhaites pas me revoir une seconde fois. »


Alors que milles questions se bousculaient sur ses lèvres, le monstre disparu et la brume commença à se dissiper. La douleur, qui avait jadis disparue, revint frapper Raphaël de plein fouet. Ses poumons se gonflèrent d'air et son sang se mit à nouveau à circuler. Quelle sensation étrange que de revenir à la vie. Mais il n'y avait pas de doute : il était bien mort une fois. Comme pour illustrer ses pensées, une voix lointaine lui parvint :

« - Divertis-moi, Reload. »

Le voilà revenu dix minutes après le drame. Sa mère, Maud De La Roche, le serrait contre sa poitrine tout en hurlant de désespoir. Raphaël reprit difficilement connaissance, entrouvrant à peine les paupières, incapable de faire un autre mouvement. Son père avait déjà quitter la pièce, laissant le tisonnier derrière lui. Lorsque Raphaël réussit enfin à remuer, une vive douleur le fit grimacer et il dut attendre quelques minutes avant de faire une autre tentative. La Comtesse, comprenant que les mouvements de son fils n'étaient pas dus à ses sanglots, écarquilla les yeux avant de lui caresser le crâne.

« - Ô mon fils... Mon doux enfant... Pardonne-moi... Lorsque tu as perdu conscience, je... j'ai cru que tu étais mort... »


Raphaël voulut lui dire qu'il l'avait cru aussi, mais il se rappela l'avertissement donné par l'entité céleste et se tut. Après tout, que pouvait-il lui dire? Qu'il avait rencontré la Mort en personne et qu'elle lui avait donné une seconde chance? Tout cela était ridicule. En proie à ses doutes et épuisé, le jeune garçon sombra à nouveau dans les abysses.



POUVOIR - Suite à sa mort, Raphaël resta alité à son lit pendant plus d'une semaine. Sa mère ne le quittait pas d'une semelle, brodant des couvertures pendant qu'il se reposait. Pas une minute ne passait sans qu'il ne se pose des questions sur cette soirée là. Était-il réellement mort? Ou avait-il eût de simples hallucinations? Si ses proches le voyait, cela voulait déjà dire qu'il n'était pas un fantôme. Mais alors qu'était cette créature qu'il avait vu dans le brouillard? L'avait-il imaginé? Tandis qu'il se posait des questions sur les événements passés, les jours et les mois défilèrent. La Comtesse ne parlait jamais de ce qui était arrivé, ni aucun des domestiques. Raphaël n'avait pas recroisé son père depuis l'incident ce qui lui inspirait un profond malaise. Comment réagirait-il en le voyant à nouveau?

Ce fut le printemps suivant sa mort que Raphaël revit son père. Ivre mort, il rentra chez lui au beau milieu de la nuit en prenant bien soin de réveiller ses domestiques. Il était tuméfié et du sang perlait de sa joue : il s'était sûrement battu après avoir joué au poker. Ne voulant pas déranger la Comtesse dans son sommeil, le jeune homme prépara du thé sans un mot et regarda les autres panser les plaies de son père. Puis ce dernier s'effondra dans un des fauteuil du salon principal pour y finir sa nuit. Voulant rester seul avec son géniteur, Raphaël avait congédié ses majordomes, puis avait ramassé les compresses imbibées de sang pour les jeter. A ce moment précis, une chaleur agréable l'envahit et il se demanda qu'elle était cette sensation. Mais il la chassa bien vite de son esprit car autre chose le préoccupait : il se trouvait dans la même pièce que son père, sans aucun témoin et en pleine nuit. C'était le contexte parfait pour un meurtre. Se voulant ironique, Raphaël ramassa le tisonnier et posa la pointe sur la poitrine d'Henri De La Roche. Il resta immobile longtemps, incapable de faire le moindre geste. Puis il abaissa la barre de métal et serra cette dernière dans la paume de sa main droite. Pourquoi? Pourquoi n'arrivait-il pas à le tuer, surtout après tout le mal qui leur avait fait? Le jeune français se sentait faible et impuissant. Dans un excès de colère, il frappa dans le mur en marbre de toute ses forces. Soudain, à l'autre bout de la pièce, son père hurla de douleur en se tenant le poing. Aucun des deux ne comprit ce qu'il venait de se passer, mais l'ivrogne se jeta tout de même sur son fils. Ce dernier n'eût comme seul réflexe de lever sa main droite, celle qui tenait le tisonnier. Henri De La Roche s'empala sur celui-ci et s'effondra au sol dans une marre de sang.

Plus tard, un des domestiques appela la police après avoir vu le cadavre de son maître étalé au sol. Raphaël fut incarcéré en maison de redressement en attendant son jugement, séparé pour la première fois de sa mère. Le procès se déroula sans encombre : l'avocat du jeune homme plaida la légitime défense, la Comtesse paya le juge et plusieurs domestiques témoignèrent de la violence dont faisait preuve Henri De La Roche. Raphaël fut donc déclaré non coupable et relâché dans la foulée.




PRÉSENT - Après le meurtre de son père, Raphaël se mit à fréquenté des bars et autres lieux mal famés, au plus grand désarroi de sa mère. Mais ce n'est pas pour boire que le jeune homme sort la nuit : il passe les années suivantes à expérimenter son pouvoir, faisant des tests sur des personnes particulièrement mauvaises. Un mari coupable d'adultère, un violeur récidiviste, un raciste plutôt virulent et ainsi de suite. Il sut maîtriser correctement son pouvoir à l'âge de vingt-quatre ans et continue encore de le développer. Malheureusement, sa mère est décédée quelques années après le meurtre de son père, son coeur ayant lâché dans la nuit. Inconsolable, le jeune homme a quitté la France pour l'Angleterre lors de sa vingt-cinquième année, à la recherche de la gloire. Depuis le décès tragique de sa bien-aimée génitrice, le jeune français c'est interdit d'aimer une nouvelle fois car la rupture est bien trop douloureuse.

Ayant eu son diplôme de chirurgien après une dizaine d'années d'études, Raphaël a ouvert son cabinet à l'âge de vingt-huit ans à Niflheim dans le sud-ouest de l'Angleterre. A la mort de sa mère, il a bien entendu hérité de toutes ses possessions et est devenu Comte Raphaël De La Roche. Il s'est donc fait construire une demeure de la taille de son ego dans le quartier des habitations, prenant soin d'étaler sa richesse à la vue des autres. Se sentant parfois seul il a aussi adopté un chien, un Doberman d'un grand élevage nommé Platine. Mais comme ça ne suffisait pas à le distraire, Raphaël organise de grandes réceptions huppées où prônent la luxure et l'argent.  



Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Mortem
Messages : 20
Métier : Journaliste au Guardian
Pouvoir : Lucifer
Humeur : Concentrée

Double(s) compte(s) : Stefan Allesia, Ginger Briggs, Natsuo Wilde
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Oct - 7:13
Hahaha ! Baguette, pantalon, trottoir et Tour Eiffel ! Bienvenue, camarade du bon France Omg o/

Ton pouvoir est cool, même si c'est une vraie plaie (opitin, la police de l'humour, je l'entends d'ici...) et tu parles des vavas trop classes, mais omg regarde-toi WAZAA

Bonne continuation pour ta fiche ! Je viendrai t'interviewer ! Yaaas

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Human


Présentation
Liens
RP et Chronologie
Playlist
Messages : 52
Localisation : Nifleim
Métier : Etudiant STAPS
Humeur : Curieux

Double(s) compte(s) : Alessandro Allesia
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Oct - 8:30
Bonjour et bienvenue et ... quel avatar, il est magnifique ! Je suis entièrement d'accord avec Ulysse, le tien appartient aux classes aussi ! Sans parler de ta fiche et du pouvoir, on meurt d'envie de jouer avec lui et à la fois... je plains le personnage qui sera face à lui !
Bonne continuation sur la voie de la validation !

_________________

Je m'exprime en anglais & Je m'exprime en japonais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
salt squad, salt squad, watcha gonna do when they come for you ?


*:・゚✧
fiche de présentation
liens
rps + chronologie
fb & twitter
aesthetic
playlist
galerie

Messages : 885
Localisation : Ailleurs
Métier : Kinésithérapeute
Pouvoir : Empathie accrue
Humeur : (◡‿◡✿)

Double(s) compte(s) : Yasuo Rae ; Liam Rosebury ; Timothy McCormick ; Tino Silveira
salt squad, salt squad, watcha gonna do when they come for you ?
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Oct - 10:13
Ohlala bienvenue ! J'espère que tu te plairas parmi nous. Yaaas

Ce début est vraiment prometteur, j'aime beaucoup ce genre de personnage et je dois dire que j'adore le pouvoir. C'est très très bien trouvé et tellement contraignant que je ne peux que l'apprécier. Yawn Bien que Raphaël a ce grand côté perfectionniste, indépendant et indifférent le petit côté qu'il ne veut pas s'attacher de peur de devenir faible est vraiment touchant. Il m'intrigue et j'ai hâte d'en savoir plus sur lui avec l'histoire !

Malheureusement, petit point à changer, tu parles d'une marque "grisâtre" mais ce n'est pas possible. La marque des Reload doit obligatoirement être noire, comme de l'encre. J'tassure !

Si tu as d'autres questions, n'hésite pas à contacter un membre du staff présent, nous serons ravis de pouvoir t'aider ! :3
Bon courage pour la suite de ta fiche ! Love you ♥

_________________



♥♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Physic
« Commencez par être riche, après vous pourrez être vertueux. »


Messages : 18
Métier : Chirurgien
Pouvoir : Transformation en poupée Vaudou
Humeur : A prendre des Xanax

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Oct - 16:40
Bonjour ! SQUEE

Merci à tous pour vos messages de bienvenue et d'encouragement ainsi que tous ces compliments i kno ow 2 sing  
Sorry pour la petite erreur sur la couleur de la marque, j'ai rectifié ça sur le champ ! Et je pense donc avoir terminé ma fiche, à vous d'en juger :3

PS : Je vous aime déjà Love you ♥

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Element


Messages : 364
Métier : Apprenti maître verrier et écrivain
Pouvoir : Pyrokinésie
Humeur : Amoureuse

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Oct - 16:56
Bienvenue en retard ( je suis en vacances WAZAA) j'adore ton pouvoir ça me fait penser à hidan dans NS *-* au plaisir de rp avec toi ( tu as le choix entre 6 comptes xD) des bisous !!!

_________________


Ma voix c'est celui en jaune =3
Papa Migué parle en anglais « comme ça » , en français comme ça, en italien " comme ça "

Papa Dumè parle en anglais « comme ça » , enfrançais  comme ça, en italien " comme ça "


Revenir en haut Aller en bas
avatar
salt squad, salt squad, watcha gonna do when they come for you ?


*:・゚✧
fiche de présentation
liens
rps + chronologie
fb & twitter
aesthetic
playlist
galerie

Messages : 885
Localisation : Ailleurs
Métier : Kinésithérapeute
Pouvoir : Empathie accrue
Humeur : (◡‿◡✿)

Double(s) compte(s) : Yasuo Rae ; Liam Rosebury ; Timothy McCormick ; Tino Silveira
salt squad, salt squad, watcha gonna do when they come for you ?
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Oct - 19:10
Coucou c'est encore moi ! Yaaas

Je venais pour te valider mais il y a une erreur de contexte dans ton histoire malheureusement. :(

Tu dis que Raphaël revient 10 minutes avant sa mort, ce n'est pas possible. Dans le règlement des Reloads, il est écrit : "Vous revenez sur terre dix minutes après votre mort." Tu ne peux donc pas empêcher le fait que son père l'ait battu à mort. Du coup, Raphaël reste blessé en revenant à la vie, seules les blessures mortelles sont "effacées" pour permettre la survie du personnage. J'tassure !

Il faut donc modifier ce passage et donc ce qu'il se passe après avant les paragraphes pour le présent. Si tu as besoin d'aide ou des questions, n'hésite pas !

Bon courage pour les modifications ! J'tassure !

_________________



♥♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Physic
« Commencez par être riche, après vous pourrez être vertueux. »


Messages : 18
Métier : Chirurgien
Pouvoir : Transformation en poupée Vaudou
Humeur : A prendre des Xanax

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Oct - 21:40
Salut, encore-toi ! Yaaas

Ohlala je suis tellement désolée, j'ai du mal lire et tout comprendre de travers. Je suis vraiment un boulet i cri everitim

Dans tout les cas j'ai modifié tout ce passage, et j'en ai même rajouté un autre Yawn
Désolée si la lecture est longue, mais je voulais vraiment que Raphaël tue son salaud père. Après si tu trouves ça trop tiré par les cheveux, n'hésites pas à me le dire !

J'ai donc supprimé tout le passage où il revient dix minute avant sa mort et j'ai dis qu'il tombait dans les pommes suite à ses blessures importantes (il revient à lui juste pour rassurer sa pauvre mère avant de faire dodo pendant trèèès longtemps :>) Puis j'ai dis qu'il tuait son père en découvrant par hasard son pouvoir, car il a des doutes sur l'apparition de DeathKing et donc sur l'acquisition de son don. :3

Voilà voilà j'espère que cette fois-ci je n'ai plus fais d'erreurs, et si jamais je m'en excuse d'avance

Merci pour la correction ! Love you ♥

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Divers


Merci Hamish pour ton vava cadeau ! Merci Oli, Alphée et Kyle pour vos vavas aussi *^* Vous êtes tous super talentueux ! :D
Messages : 66
Métier : Usurier.
Pouvoir : Arrête le temps en claquant les doigts.
Humeur : Au choix, soit j'me marre, soit je casse des gueules.

R:Divers
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 22 Oct - 22:49
Salut toi.

J'adore ta fiche, ta manière d'écrire, ton vava (damn il est sexey)... Et surtout ton personnage. Il m'intéresse beaucoup beaucoup avec son sale caractère de pourri trop plein de fric, son histoire... Bref. Je te réserve un petit lien pour quand tu seras validé ♥️

En attendant bonne continuation à toi~

_________________

Je te parle mal en Goldenrod
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Moi c'est Gaufrette, trempez-moi dans du lait
Modérateur

Présentation
Messages : 382
Localisation : Bijouterie - The Glow
Métier : Bijoutier
Pouvoir : Manipulation des peurs
Double(s) compte(s) : Nolan Redfield
Moi c'est Gaufrette, trempez-moi dans du lait
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Oct - 0:10
Woow ! Yawn Je vais faire le perroquet mais ton vava dégage vraiment quelque chose d'intriguant J'adore comme tu as personnalisé ta fiche avec les images Yaaas

Sinon j'aime beaucoup ton personnage, vachement intéressant ! Je te souhaite la bienvenue et j'espère que tu te plairas parmi nous ! Love you ♥

_________________

Mes jolis cadeaux !:
 

Merci Fanfan <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Psychic
Messages : 16
Localisation : Dans mon monde ~
Métier : Écrivain
Pouvoir : Modifications de souvenirs
Humeur : Lorsque la vie me sourit, je crois que c'est juste pour se foutre de ma gueule.

Double(s) compte(s) : //
R:Psychic
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Oct - 2:27
Welcome ! o/

Personnage plutôt intéressant que voilà... *wink wink*
En espérant se croiser in rp !

_________________

Je discute en gras et en [#5F9EA0]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
salt squad, salt squad, watcha gonna do when they come for you ?


*:・゚✧
fiche de présentation
liens
rps + chronologie
fb & twitter
aesthetic
playlist
galerie

Messages : 885
Localisation : Ailleurs
Métier : Kinésithérapeute
Pouvoir : Empathie accrue
Humeur : (◡‿◡✿)

Double(s) compte(s) : Yasuo Rae ; Liam Rosebury ; Timothy McCormick ; Tino Silveira
salt squad, salt squad, watcha gonna do when they come for you ?
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 23 Oct - 10:26


Tu es validé ! Bravo !

« Et voilà, comme promis tout est bon ! Je peux maintenant te valider et te donner une petite couleur, tu seras beau comme un soleil !

En plus de ça, je serai ton parrain. J'tassure ! C'est à dire que je suis le membre du staff qui va te parrainer, celui que tu pourras aller voir en cas de petit souci ou d'une interrogation et qui se tiendra au courant de tes petites aventures !

Comme je l'avais dit dans mon premier message, j'apprécie énormément ton personnage. Il est très bien construit et cela le rend réaliste. Son histoire est triste et donc touchante malgré le sang qui coule ! xD J'ai hâte d'en savoir plus en tout cas inrp, voir si tu oses utiliser ton pouvoir un peu trop souvent, gare à DeathKing, il peut revenir à tout moment. Sneaky »

• Tu peux dans un premier temps recenser ton avatar (et ton pouvoir si tu en as un), c'est très important ;
• Tu peux faire une demande d'habitation et/ou de lieu spécial si tu souhaites que ton personnage possède un endroit bien à lui;
• Et tu peux maintenant t'occuper de tes Rps, liens et autres carnets de bord dans cette section du forum !

Et surtout n'oublie pas de venir passer un coucou sur la ChatBox !
Amuses-toi bien parmi nous, au plaisir de te voir sur le forum ! ♥️


_________________



♥♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Petits Papiers :: Cartes d'Identité :: Fiches Validées :: Les Reloads-
Sauter vers: