Partagez | 
 

 Injury, kitten & feelings [Ft. Shin Nakamura]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

R:Psychic









Messages : 28
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 16

MessageSujet: Injury, kitten & feelings [Ft. Shin Nakamura]   Jeu 29 Déc - 1:17

Injury, kitten & feelings
Oliver&Shin
Encore une interminable journée de plus. Heureusement pour Oliver que c'était la dernière de cette semaine si pénible et si fatigante, comme toutes les autres d'ailleurs. Le jeune homme était las, bien qu'il aimait faire son travail. Il n'allait sûrement pas dire le contraire. Certains patients étaient très agréables avec lui et l'encourageaient dans son travail. De quoi encourager notre kinésithérapeute, n'est-ce pas ? Pourtant, d'autres patients étaient agaçants, ce qui pouvait malheureusement vite l'irriter.

Aujourd'hui, il était bien plus qu'irrité.

En plus d'un client qui avait été particulièrement énervant en se plaignant qu'il avait toujours mal au dos quoi qu'il fasse pour le deuxième passage de la matinée, Oliver n'avait plus de gants. Il avait cherché partout et avait chamboulé tout le cabinet, mais rien, absolument rien. Il était maintenant continuellement stressé de savoir qu'il pouvait à tout moment malencontreusement activer son pouvoir. Pour l'instant, il n'avait pas eu ce problème. Cependant, il avait encore quelques visites encore cette après-midi. Rien que de serrer la main d'un de ses patients l'angoissait. Le dernier lui avait jeté un regard suspicieux avant de quitter les lieux. Oliver se douta qu'il ne réussissait pas à cacher ses émotions, il lui avait jeter un petit sourire forcé avant que l'autre homme ferme la porte. Il lâcha un long soupir avant de s'asseoir sur son siège. Son chaton, qui était sur le bureau en train d'essayer de jouer avec la souris de son ordinateur, sauta sur ses genoux pour se blottir contre lui. Il caressa doucement sa tête en regardant sur son agenda le prochain patient ; Shin Nakamura. Il connaissait ce nom. Il l'avait déjà entendu à la télé. C'était apparemment un grand joueur professionnel de volley qui avait dû arrêté à cause d'une blessure à la cuisse. Il ne savait même plus comment il le savait. Au moins, lui, il a pu être un joueur professionnel, c'était bien fait pour lui.
Non, non, non. Oliver secoua la tête. Il n'allait quand même pas être jaloux d'un de ses patients. Il ne l'avait jamais vu et ne le connaissait pas. Dans tous les cas, ce monsieur Nakamura attendait son tour dans la salle d'attente normalement. Alors le châtain ne devait pas se permettre de trop traîner et de prendre du retard sur ses visites. Il avait une réputation naissante à tenir. Les gens connaissaient bien le retard que les médecins prenaient avec les rendez-vous. Oliver, lui, s'était juré de ne pas être comme eux. Certes, il devait l'avouer. C'était compliqué et crevant. Il travaillait seul. Il y avait juste un pauvre agent de l'entretien qui venait nettoyer le cabinet une à deux fois par semaine.
Il dut déranger son chaton en le laissant tout seul sur sa chaise. Il sortit de son bureau et avança doucement dans les couloirs. Il allait une nouvelle fois devoir serrer la main de quelqu'un et le toucher. Il n'avait aucunement envie d'être déstabilisé pendant son travail à cause d'un foutu cadeau empoisonné. Il se fichait des émotions ou des sentiments des autres. Il y avait tellement d'autres pouvoirs bien plus intéressants que le sien, la téléportation par exemple... Et non, il a fallu que ça tombe sur lui, il aurait dû rester mort.
Il arriva malheureusement devant la porte et inspecta quelques secondes la pancarte qui énonçait le fait que la salle d'attente se trouvait là. Il inspira un grand coup, reprenant son calme. Il ouvrit doucement la porte pour ne pas brusquer les quelques patients qui attendaient. C'était silencieux, comme d'habitude. Ils n'étaient que trois. Il porta son regard à l'homme juste en face de lui, qui allait être son nouveau patient. Il articula en un petit sourire professionnel :

- M.Nakamura, c'est à vous.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reload.forumactif.org/t227-when-you-think-about-him-and-y

Human









Messages : 12
Date d'inscription : 23/12/2016

MessageSujet: Re: Injury, kitten & feelings [Ft. Shin Nakamura]   Jeu 29 Déc - 17:40


Shin Nakamura & Oliver Winchester

Injury, kitten & feelings


Aujourd'hui était samedi. Et qui dit samedi dit weekend. Et qui dit weekend dit jours de repos.
Mais pas pour tout le monde. Pas pour les sportifs.
Shin s'était levé de bonne heure comme d'habitude.
Il s'était fait un bon petit déjeuner, et avait couru 15 kilomètres avant de faire des pompes, des abdos, du squat et quelques tractions.
Même s'il n'était plus un sportif de haut niveau, il voulait continuer à faire du sport.
Il en avait beaucoup besoin. Certains fumaient, buvaient, frappaient, écrivaient, chantaient, dansaient ou tellement d'autres choses pour se sentir bien et pour évacuer ce qu'ils ont en eux. Et bien lui c'était le sport.
Une fois qu'il avait fini sa session de sport, il était rentré chez lui et avait pris une bonne douche chaude pour se détendre et surtout pour enlever l'odeur de transpiration.

Aujourd'hui, il n'avait pas grand chose de prévu. À part son rendez-vous chez son nouveau kiné.
Même si sa blessure datait, il devait continuer à en voir un.
Pourtant, il n'avait plus vraiment mal. Sauf peut-être par temps humides. Ou quand il fait trop de sport. Mais pour lui, c'était tout à fait normal. C'est parce que ses muscles travaillent.

En attendant l'heure de son rendez-vous, qui était en fin d'après-midi, ce qui voulait dire pas d'entraînements de volley aujourd'hui, il s'occupa comme il pouvait.
Bien qu'il ait arrêté le sport de haut niveau. Il le pratiquait toujours avec quelques amis à lui. Qu'il s'était fait en venant jouer régulièrement.
C'était impossible pour lui d'arrêter ce sport.
Mais s'il devait choisir entre redevenir joueur professionnel et garder son métier actuellement. Il resterait à travailler avec les petits.
Au début, si on lui avait dit qu'il s'occuperait d'enfants de 3/4ans il aurait eu un fou rire.
Et pourtant, c'est actuellement le cas.
Les gens sont même très souvent surpris quand il leur dit son travail.
C'est vrai qu'on ne voit pas souvent de grand homme, musclé, ancien sportif être avec des enfants qui font moitié sa taille voir encore plus petit. Et puis, c'était très souvent des femmes qui faisaient ce genre de choses.
Néanmoins, il était très apprécié de tout le monde. Des parents, de ses collègues et surtout des enfants.
Pour eux, c'était un gros ours en peluche.
Ils étaient heureux de pouvoir monter sur son dos ou de s'accrocher à lui pendant qu'il marche. Ou même de dormir avec lui, quand certains n'y arrivaient pas ou quand ils faisaient des cauchemars.
D'ailleurs, il s'était déjà endormi avec un petit dans les bras.
Heureusement qu'ils étaient tous mignons et qu'ils l'avaient réveillé sans faire de bêtises.

Il n'y avait qu'une dizaine d'enfants. Mais c'était suffisant et déjà assez fatiguant comme ça.
Shin leur apprenait beaucoup de choses qui leur seront utiles pour toute leur vie. Peu importe ce qu'ils font.
Il leur apprenait à être respectueux avec tout le monde, à ne pas juger quelqu'un qui est différent, à aider les autres quand ils en ont besoin.
Et puis il leur faisait faire su sport aussi. De la cuisine, du dessin. De tout.
Et puis parfois, ils faisaient des sorties.

Shin était à moitié avachi dans le canapé, avec un livre dans les mains lorsque la sonnerie de son téléphone le fit revenir à la réalité.
C'était déjà l'heure de son rendez-vous.
La journée était passée tellement vite.
Heureusement qu'il avait bien mangé ce matin. Parce qu'il avait complètement oublié de manger ce midi.
Seulement son ventre qui en réclamait maintenant. Et puis ce n'était pas bien de louper un repas.
Il allait devoir faire plus attention.
Avant de partir, il prit quand même une pomme qu'il mangea sur le chemin.
Il habitait juste à côté de son kiné. À même pas 10 minutes.

Shin s'était habillé pour l'occasion. Il avait enfilé un simple jean, facile à retirer, et un t-shirt noir avec une veste et son manteau.
Il voulait que ce soit rapide. Pas qu'il n'aime pas se faire masser, au contraire, mais plus vite, ce sera fini et plus vite tout le monde rentrera chez soi.

Il arriva enfin devant le cabinet et poussa la porte pour entrer dedans.
Il n'y avait personne.
Il devait sûrement être le dernier patient.
Enfin, il avait parlé trop vite. Deux autres personnes étaient arrivées.
Presque en même temps que son Kiné, qui venait juste de l'appeler.

Le fameux Nakamura se leva et dû baisser les yeux pour regarder le médecin -pour lui c'était quand même un médecin-.
Il tendit sa main et le salua avant de le suivre dans la salle d'occultation ou de massage du coup.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

R:Psychic









Messages : 28
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 16

MessageSujet: Re: Injury, kitten & feelings [Ft. Shin Nakamura]   Jeu 29 Déc - 22:14

Injury, kitten & feelings
Oliver&Shin
Oliver observa le jeune homme en face de lui et manqua d'avoir un petit mouvement de recul. Il faisait bien plus de 2m celui-là, le kiné se demanda s'il pouvait passer sous les portes sans se baisser. Les muscles de l'ancien sportif professionnel pouvaient se deviner à travers ses vêtements. Le châtain devait bien se l'avouer, le jeune homme avait tout pour faire du sport sans aucun problème. Ils étaient deux parfaits opposés.
Le plus grand tendit sa main pour le saluer. Le médecin avait hésité quelques secondes, puis il avait délicatement glissé ses doigts contre sa peau pour serrer sa main dans un rapide mouvement Malheureusement, la rapidité ne faisait pas tout. Il retira vivement sa main comme s'il s'était brûlé. Il murmura un bref "suivez-moi" et tourna les talons pour avancer jusqu'à son bureau. Son pouvoir s'était activé contre son gré, encore une fois. Il se sentait mal, sans trop savoir pourquoi. Il ressentait comme un vide en lui, comme si quelque chose lui manquait. Son cœur se serait avec lenteur. Ce Shin Nakamura était en manque de quelque chose, mais de quoi ? Oliver ne savait pas. Derrière ses aspects un peu durs, l'homme n'avait rien pour être véritablement heureux. Le plus petit n'avait rien ressenti de ce genre. Il essaya de ne plus y penser et espérait ne pas avoir de vertiges dans les minutes qui viennent. Malgré tout, son cœur continuait de se serrer encore et encore.

Il ouvrit la porte de son bureau et laissa entrer son patient. Il referma la porte derrière eux et alla s'asseoir à son bureau après avoir invité Shin à s'asseoir lui aussi sur l'une des deux choses en face du bureau. Oliver trifouilla un peu sur son PC avant de se concentrer sur l'homme assis en face de lui. Il lui posa toutes sortes de questions sur sa blessure : depuis quand il s'était fait mal, comment le vivait-il depuis, est-ce qu'il avait vu quelqu'un avant lui et plein d'autres encore. Il ne notait absolument rien, il se contentait d'acquiescer au fur et à mesure des questions du grand brun. Il jeta un petit coup d’œil à son chaton qui s'approchait doucement de Shin jusqu'à aller se frotter à ses jambes en ronronnant. Il haussa des sourcils, surpris. Il n'avait jamais vu la petite boule de poils faire ça à quelqu'un autre que lui. Il avait continuellement peur des autres, ils étaient pareils sur ce point-là. Cependant, le petit chat blanc semblait apprécier le nouveau venu, tellement qu'il essaya de monter sur ses genoux en s'appuyant sur sa jambe avec ses deux pattes avants. Il sourit légèrement à la scène. Non, non, ce n'était pas le moment de se laisser attendrir par son chaton, il fallait travailler sérieusement. Il se racla la gorge et écrit quelques trucs sur son PC avant de se lever de son siège d'un mouvement un peu trop brusque, les mains à plat sur le bureau. Il dévia son regard vers la table de massage avant de l'ancrer dans les yeux de son patient. Il expliqua :

- Hum.. Il va falloir enlever votre jean et vous allonger sur la table, -il la pointa du doigt- vous pouvez vous allonger sur le ventre ou sur le dos, peu importe.. Je vais juste vérifier comment se portent vos muscles et si ça vous fait mal quand j'appuie un peu plus. Ça déterminera ce qu'on peut faire après. Allez-y.

Tandis que son patient était en train de se déshabiller, Oliver essayait une dernière fois de trouver des gants dans ses tiroirs, mais rien. Tant pis. Normalement, il ne devait pas se réactiver d'ici peu. Son possesseur savait qu'il avait besoin d'un temps de recharge avant de se relancer. Après 4 ans, il savait comment il fonctionnait, mais toujours pas comment l'utiliser comme il le voulait. Il soupira.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reload.forumactif.org/t227-when-you-think-about-him-and-y

Human









Messages : 12
Date d'inscription : 23/12/2016

MessageSujet: Re: Injury, kitten & feelings [Ft. Shin Nakamura]   Lun 2 Jan - 5:25


Shin Nakamura & Oliver Winchester

Injury, kitten & feelings


Shin regarda la main de son kiné. Celui-ci avait hésité avant de la lui serrer.
Sur le coup il l'avait mal pris. Mais il n'avait rien dit.
Au premier abord, il n'avait pas l'air très aimable et plutôt distant. Malgré qu'il soit plutôt mignon.
Même si le plus grand avait beaucoup de mal à s'attacher aux autres ou à vouloir une relation stable. Rien ne l'empêcher de mater ou de trouver certains hommes à son goût.

Il le suivit jusqu'à dans la salle et s'installa en face de lui. Il répondit à toutes ses questions le plus sincèrement possible.
Soudain, quelque chose était venu contre sa jambe.
Shin regarda la petite boule de poils blanche et n'hésita pas à le prendre dans ses bras.
Il adorait les animaux. D'ailleurs, il hésitait à en prendre un. Qui sera sûrement un chien. Comme ça, il pourra courir avec lui.
Il était vrai que depuis un petit moment, il se sentait seul. Il avait un vide. Et il savait ce que c'était et comment le combler.
Seulement, c'était plus facile a dire qu'à faire.

Il continua de caresser le chat jusqu'à ce que son kiné lui demande d'aller s'allonger sur la table.
Le jeune homme retira ses chaussures puis son pantalon, qu'il posa sur le fauteuil et s'assit sur la table.
Il remit comme il faut son boxer et se racla la gorge. On pouvait clairement voir qu'il avait ce qu'il fallait où il fallait.
Malheureusement, ce n'est pas toujours un avantage. Surtout quand on travaille avec des enfants.
Mais clairement là, c'était pire. Il faisait de son mieux pour la cacher un maximum.

Shin s'allongea enfin sur la table et regarda le beau plafond blanc en attendant que le kiné s'occupe de sa cuisse.
Il espérait juste que tour se déroule pour le mieux. Sa cuisse étant un point plutôt sensible pour lui. Ce serait con qu'il remonte sa main assez haut pour réveiller la bête. Ce serait encore plus gênant que ça l'est déjà.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

R:Psychic









Messages : 28
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 16

MessageSujet: Re: Injury, kitten & feelings [Ft. Shin Nakamura]   Mar 3 Jan - 20:39

Injury, kitten & feelings
Oliver&Shin
Oliver avait remarqué que son chaton n'avait pas été d'accord que les caresses que Shin lui offraient eurent cessé. Le châtain comprenait son petit animal de compagnie mieux que quiconque et c'était réciproque. La petite boule de poils était entièrement reconnaissante envers son maître et était très sage. Ce n'était pas le genre de chaton à sauter partout et à déchirer les rideaux.
Le kinésithérapeute se déconcentra de son chaton pour s'approcher de son patient qui venait tout juste de s'allonger sur la table de massage et sur le dos. Oliver pouvait voir que le jeune homme était doté de grandes jambes musclées prouvant le fait qu'il était et est un grand sportif. À première vue, il était impossible de deviner qu'il avait eu une grande blessure. Pour cela, Oliver était admiratif. Il mit fin à ses pensées et ses remarques, se concentrant dans son travail. De sa voix si douce, il expliqua :

- Vous n'avez pas à bouger, laissez-moi juste faire. Vous devez juste me dire quand ça fait mal.

Il commença d'abord à vérifier comment fonctionnaient ses articulations et ses muscles en soulevant sa jambe et en la pliant, la plaçant dans de différentes façons et lui faisait faire quelques étirements. Il était doux et délicat dans ses mouvements, il avait l'habitude et ne voulait sûrement pas brusquer son patient en lui faisant mal par sa faute. Puis, ce n'était pas ça le but. Tout semblait normal, alors il laissa la jambe reposer sur la table. Il appuya ensuite à différent endroit avec ses doigts sur sa cuisse, voir s'il n'avait pas mal quelque part. Ses muscles semblaient tout de même un peu tendus. Pourtant, il n'en dit rien. Il préférait rester silencieux -déjà qu'il n'était pas très bavard, ce n'était pas le genre de médecin à raconter sa vie à tous les patients qu'il croise- et faire le constat seulement à la fin.
Après avoir tout bien vérifié, il fit un petit massage pour détendre les muscles. Il se demandait si le grand brun faisait réellement attention, bien que la blessure n'était maintenant que minime. Il fallait toujours faire attention. Son nouveau patient devra de toute façon revenir lui rendre visite plusieurs fois pour tout remettre en place sans rien aggraver. C'était aussi pour ça qu'Oliver était devenu kinésithérapeute. La première raison était en hommage à sa maman, mais aussi parce qu'il ne voulait pas que quelqu'un d'autre ne finisse comme lui avait fini. Dans un sens, il comprenait Shin. Devoir arrêter le sport pour un faux mouvement était vraiment bête, tout comme s'être fait ronger par un cancer des os. Il ne savait pas pourquoi il se comparait à lui, les deux situations n'étaient pas comparables.
Perdu dans ses réflexions, il ne faisait plus attention à ce qu'il faisait et frôla le mauvais endroit, c'est-à-dire l'entrejambe de son patient. Ce n'était que très bref, mais Oliver retira sa main rapidement comme s'il venait de faire l'erreur de sa vie. C'était peut-être le cas. Il ne savait plus du tout où se mettre. Il bafouilla une légère excuse et n'osa plus continuer le massage. Qu'est-ce qu'il lui prenait bon sang, à perdre son sang-froid comme ça ? Le vide qu'il avait ressenti un peu plus tôt lui revint en tête et rendit à l'évidence qu'il avait déjà ressenti cette émotion auparavant, juste avant de mourir. Une sensation de solitude. Il se retourna et avança de quelques pas.

- Vous pouvez vous rhabiller, on va voir ce qu'on peut faire, articula-t-il tout de même.

Maintenant dos au sportif, il se passa une main sur le visage. Il devait vite se reprendre avant de faire une autre erreur. Il ne se reconnaissait plus, il faisait habituellement attention à toutes ses actions et à ses dires. Tout cela lui donnait mal à la tête. Il retourna s'asseoir à sa place, en prenant son chaton sur ses genoux, réfléchissant à ce qu'il pouvait lui prescrire ou même comment le conseiller.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reload.forumactif.org/t227-when-you-think-about-him-and-y

Human









Messages : 12
Date d'inscription : 23/12/2016

MessageSujet: Re: Injury, kitten & feelings [Ft. Shin Nakamura]   Sam 7 Jan - 16:10


Shin Nakamura & Oliver Winchester

Injury, kitten & feelings


Le plus grand restait allongé et ne bougea pas. De temps en temps, il regarda son kiné et grimaça lorsqu'il appuya au niveau du moyen adducteur.
Il bougea nerveusement sa jambe avant de la remettre en place.
C'était assez douloureux, mais il ne le montra pas. C'était un homme fort qui ne se laisse pas aller aussi facilement.
Cependant, il reste sensible, et cette sensibilité, il la cache au plus profond de lui.
C'était silencieux. Bien trop silencieux. Il préférait presque son ancien kiné qui parlait tout le temps. Sans jamais s'arrêter, assez pour qu'il donne mal à la tête à tout le monde.
Heureusement que le chaton était là pour faire de l'animation.
Il le regarda jouer avec ses chaussures, pour au final s'installer dedans.
Il le regarda attendri et tourna vivement la tête vers son kiné, lorsqu'il sentit sa main frôler son entre-jambe.
C'était ce qu'il craignait le plus. Par chance, cela avait été très bref.

Shin se redressa et descendit de la table pour renfiler son pantalon et ses chaussures. Enfin pour ça, il fallait que la petite boule de poils s'en aille.
Il la prit dans ses mains, délicatement, et la posa au sol. Celui-ci n'était pas d'accord et miaula avant de partir vers son maître.
Une fois rhabillé, il s'assit de nouveau en face de son médecin.
Qui avait l'air gêné, ce qui était normal, après tout, il venait de frôler son intimité.
D'ailleurs, cela faisait un moment que personne n'avait mis sa main ici.
Cela remonte même à loin.
Seulement maintenant ce n'était plus son truc. Il ne voulait plus avoir un "coup d'un soir" certes, il n'en avait pas eu beaucoup, mais il ne voulait pas devenir ce genre d'homme.
Il repensait à sa main, cette main si douce et si agile.
Le plus grand se racla la gorge et enfila son manteau comme prêt à partir. Ce n'était pas du tout le moment de penser à ça. Non. C'était hors de question.
C'est vrai qu'il commençait à être en manque, mais c'était un homme fort, il savait se retenir.
Il jeta un rapide coup d'œil à sa montre et regarda par la fenêtre.
La nuit commençait à tomber et son ventre avait toujours aussi faim.
Il n'aimait pas être en week-end. Il n'avait rien à faire. Il préférait être au travail. Au moins, il avait de quoi s'occuper. Et il y avait au moins une présence avec lui.
La solitude le rongeait petit à petit.
En réalité, quand il était seul, il paniquait presque.
Se savoir seul lui faisait peur.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

R:Psychic









Messages : 28
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 16

MessageSujet: Re: Injury, kitten & feelings [Ft. Shin Nakamura]   Sam 7 Jan - 18:03

Injury, kitten & feelings
Oliver&Shin
Oliver avait vu comment son chaton s'était pris d'affection avec son propre patient, ce qui avait eu don de beaucoup l'étonner. Il trouvait cela terriblement adorable, certes, il n'allait pas le nier. Seulement, ce n'était pas dans les habitudes de son animal de compagnie d'aller aussi facilement vers les gens. Shin devait être la première personne qui avait pu approcher son chaton d'aussi prêt sans que ce dernier se mette à cracher et à avoir peur.
Il se passa une main sur le visage en poussant un long soupir. Il fallait qu'il se remette ses idées en place avant de ne prescrire n'importe quoi au sportif. Heureusement que c'était son dernier rendez-vous, il n'aurait pas pu tenir avec un ou deux de plus. Il attendit patiemment que le plus grand ait fini de s'habiller et fut surpris en le voyant remettre son manteau directement. Lui aussi devait être pressé de rentrer chez lui. Le kiné allait donc faire en sorte de finir au plus vite, ils n'en avaient plus pour très longtemps de toute façon.

Il se rapprocha de son bureau et commença à écrire une ordonnance sur son ordinateur, concentré. Il l'imprima ensuite et fit sa signature sur le papier avant de le donner à son patient :

- Voilà, je vous ai prescrit une pommade qu'il faudra mettre au moins une fois par jour, au grand maximum. C'est pas bien grave s'il y a un jour où vous oubliez d'en mettre. Faites aussi attention avec le sport, de ne pas trop forcer... Il faudra aussi revenir d'ici là 15 jours ou quand vous voulez. Vous avez juste à appeler et on prendra rendez-vous.

Il avait le regard ancré dans celui de Shin et ne baissa des yeux qu'à la fin de ses paroles. Puis, il coinça son pouce entre ses lèvres, comme s'il était en train de réfléchir à quelque chose d'important. De sa main libre, il remit quelques mèches de cheveux en arrière qui retombaient devant ses yeux avant de reprendre la parole, tout doucement.

- Après vous pouvez aussi trouver quelque chose qui peut détendre vos muscles après le sport, sans oublier les étirements. Comme les sources thermales, par exemple ? À moins que vous n'ayez une baignoire chez vous, ça ferait aussi l'affaire...

Il esquissa un très léger sourire avant de donner le prix de la séance. Il attendit que son patient le paye avant de se lever de son siège gardant son chaton dans ses bras, confirmant la fin du rendez-vous. Il s'avança calmement vers la porte et l'ouvrit, faisant passer un petit courant d'air.
Il serra la main du brun, en tenant fermement sa petite boule de poil contre lui à l'aide de l'autre bras. Il garda cependant la main de Shin cette fois-ci plus longtemps dans la sienne, comme pour le retenir.

- Vous savez, vous n'avez pas à cacher la douleur. Je l'ai bien vu et je suis là pour que ça s'arrange... Sur ce, rentrez bien et bonne soirée.

Sur ces politesses, il relâcha sa main. Il s'avança doucement dans le couloir pour regarder son patient s'en aller. Il retourna dans son bureau seulement après l'avoir perdu de vue quand Shin était sorti du cabinet et s'étira. Il ne lui restait plus que quelques patients, tout ranger et fermer les volets. Après avoir fait tout ça, il allait enfin pouvoir retourner chez lui. Enfin, il allait déjà devoir réussir à enfermer son chaton dans sa cage pour le ramener chez lui et il savait très bien que ce n'était pas quelque chose de facile. C'était la seule chose qu'il pouvait lui reprocher et encore, il avait de la chance que celui-ci ne sorte pas ses griffes lorsque quelque chose ne lui plaisait pas.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reload.forumactif.org/t227-when-you-think-about-him-and-y

Human









Messages : 12
Date d'inscription : 23/12/2016

MessageSujet: Re: Injury, kitten & feelings [Ft. Shin Nakamura]   Jeu 12 Jan - 21:47


Shin Nakamura & Oliver Winchester

Injury, kitten & feelings


Shin avait était un peu surpris par ce que lui avait dit son kiné avant qu'il ne parte. Bon, il avait bien compris qu'il parlait de sa cuisse, mais au fond de lui, c'est comme s'il y avait un double sens. Comme s'il était au courant d'autre chose.
Il le salua et quitta le cabinet médical pour rentrer chez lui, après avoir fait un petit détour à la pharmacie. Il savait d'avance qu'il allait mettre de la crème les premiers jours, et qu'après elle lui sera inutile.
C'était le genre de personne à faire attention à son physique, à ce qu'il mange, mais qui ne faisait pas attention à sa santé. Enfin depuis qu'il a tout perdu.

Les jours qui suivent, Shin avait appliqué de la pommade de temps de temps, quand il n'oubliait pas d'en mettre et continua ses footings matinaux.
La semaine était vite passée, comme d'habitude. À chaque fois qu'il travaillait, le temps passait trop vite à son goût. Il préfère de loin être ici à s'occuper d'enfant, à jouer avec eux, que d'être seul chez lui à ne rien faire.
Ce n'est pas comme s'il avait des amis avec qui sortir. Ils n'avaient pas 16 ans. Certains avaient des enfants, d'autres étaient mariés. Ils avaient d'autres choses à faire.

Le week-end suivant était tranquille, trop tranquille. Comme a son habitude, il était sorti de bonne heure pour faire un footing, seulement, il avait plu cette nuit-là, et il avait gelé alors le sol était glissant.
Pas malheur, il avait glissé, faisant un grand écart par surprise. Et vu qu'il n'y était pas préparé et donc pas échauffé, il s'était fait mal à sa cuisse.
Bon, il n'est pas maso, alors il avait abandonné et était rentré chez lui tranquillement pour prendre un anti-douleur et mettre de la pommade. Qui au final n'avait servi à rien.
Il avait eu mal toute la semaine qui suit. Bien sûr, il faisait comme si de rien était, et attendait sagement son rendez-vous chez son kiné.
Pour une fois, il était pressé d'être le samedi, juste pour son rendez-vous. Déjà, il avait mal, il avait du mal a marché, et puis au moins il voyait quelqu'un.
Et le samedi, le voilà sagement assis dans la salle d'attente, en attendant gentiment son tour.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

R:Psychic









Messages : 28
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 16

MessageSujet: Re: Injury, kitten & feelings [Ft. Shin Nakamura]   Sam 14 Jan - 12:26

Injury, kitten & feelings
Oliver&Shin
Plus les semaines passèrent, plus elles semblaient être longues. Oliver ne voyait même plus les weekends passer. Il restait dans son appartement le dimanche et ne sortait que pour faire quelques courses -quand il avait le temps- afin de remplir son frigo. Il avait bien besoin de congés et ce n'était pas facile quand vous travaillez à votre compte et que vous avez plusieurs patients dépendants à gérer. Son chaton n'avait toujours pas de petit nom et la vie continuait. Il avait aussi racheté ses gants en cellophane et il n'avait plus eu de soucis avec son pouvoir depuis le cas avec Shin.
En parlant de ce grand bonhomme de 2m, ce dernier l'avait appelé pour prendre leur deuxième rendez-vous, sans donner plus de détails. Le kinésithérapeute pensait alors que ce serait une courte consultation toute simple et c'est ce qu'il pensait, sans en être réellement persuadé. Bien qu'il ait pu ressentir les émotions du sportif, il avait tout de même du mal à le cerner. On pouvait même dire qu'il l'intriguait. Déjà par sa taille, c'était la première fois qu'il voyait un homme aussi grand, aussi imposant. Il se sentait tout petit à côté de lui et il avait pourtant une taille plus que raisonnable. Seulement, le physique ne faisait pas tout, derrière cette prestance se cachait un cœur assez fragile, abondant de solitude. Il avait appris que l'homme était professeur de maternelle, c'était assez mignon et cela doit être assez drôle de le voir aux côtés de ces petits mômes qui étaient tous aux alentours d'1m. Cela devait être l'une des seules personnes parmi tous ses patients dont elles avaient eu don de l'embarrasser. Habituellement, on ne voyait jamais les émotions du médecin. Et il avait essayé d'oublier cette petite maladresse, en vain.

La journée où était prévu le rendez-vous avec Shin était enfin arrivée. Pour le plus grand bonheur d'Oliver, il ne travaillait que l'après-midi, il avait donc pu faire une bonne grasse matinée. Il s'était donc levé un peu trop en retard. Il n'avait donc pas eu le temps de manger et était parti en trombe de chez lui pour vite aller au cabinet en voiture. Il avait laissé son chaton à l'appartement et avait oublié de mettre ses lentilles, il avait donc aujourd'hui ses lunettes. C'était rare de le voir au cabinet avec ses lunettes, il s'attendait déjà aux remarques comme quoi ses patients ne savaient pas qu'il portait des lunettes. Heureusement pour lui, personne n'attendait dehors dans le froid qu'on ouvre le cabinet. Il soupira de soulagement et sortit de sa voiture, une fois garée. Il entra dans son lieu de travail ou plutôt sa deuxième maison et ouvrit tous les volets et prépara son bureau.
Les patients arrivèrent au fur et à mesure et tout se passait pour le mieux. C'était maintenant au tour de l'homme qui l'intriguait au plus haut point.

Il sortit de son bureau après son patient et partit jusqu'à la salle d'attente qui se trouvait non loin de là. Il ouvrit la porte et laissa partir le fils de son ancien patient qui l'attendait. Shin était son dernier patient pour ce samedi. Il lui serra une nouvelle fois la main, cette fois-ci plus serein et lui adressa un très léger sourire après l'avoir salué. Ils se rendirent tous les deux dans le bureau et Oliver lui demandait directement d'aller sur la table de massage. Il l'observait en train d'enlever ses vêtements et avait l'impression de voir que quelque chose n'allait pas. Il le laissa s'allonger sur la table et s'approcha. Il constata un hématome au niveau de sa cuisse, signifiant qu'il s'était soit cogné, soit c'était une déchirure ou pire encore une rupture musculaire. Il tâta sa cuisse et fronça des sourcils. Ça s'était gravement aggravé depuis la dernière fois, ce qui n'était pas normal. Il appuya à l'aide de ses pouces sur ses muscles pour sentir une déchirure musculaire au niveau des ischio-jambiers. Il fut tout de même soulagé de voir que ce n'était pas une rupture, mais il savait que Shin en était à la limite. Il se recula légèrement, les poings sur les hanches :

- Vous avez une déchirure musculaire, vous pouvez vous estimer heureux de ne pas avoir eu de rupture. Malgré tout, c'est bien d'être venu même si ça aurait été mieux un peu plus tôt qu'aujourd'hui... Vous avez fait quoi pour avoir une déchirure ?

Malgré son léger agacement, il était épaté de voir que le sportif ne présentait aucune douleur et faisait comme s'il n'avait absolument rien. Il en connaissait des personnes qui agonisaient pour un rien. Il soupira et passa sa main dans ses cheveux, réfléchissant à ce qu'ils pouvaient bien faire. Il savait déjà que Shin allait devoir revenir plus souvent.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reload.forumactif.org/t227-when-you-think-about-him-and-y

Human









Messages : 12
Date d'inscription : 23/12/2016

MessageSujet: Re: Injury, kitten & feelings [Ft. Shin Nakamura]   Dim 15 Jan - 18:28


Shin Nakamura & Oliver Winchester

Injury, kitten & feelings


Shin se leva difficilement et salua son kiné avant de le suivre dans le bureau.
Ni une ni deux. Il retira directement ses chaussures et son pantalon comme la dernière fois, puis il s'allongea sur la table.
Lorsqu'il lui toucha la cuisse, il la retira d'un mouvement brusque. C'était vraiment douloureux. Assez pour qu'il lâche un grognement.
À en voir la tête du kiné ce n'était pas une bonne nouvelle. Mais heureusement pour lui ce n'était pas aussi grave que ça.
Le plus grand serra des poings et se releva légèrement pour pouvoir lui répondre.

-J'ai glissé.

Il avait juste glissé. Rien de plus. Bon peut être qu'il aurait pu éviter que ça empire en se mettant de la crème et en allant voir son médecin. Mais non. Il s'était dit que ça allait passer et que ce n'était rien de grave.
Même si pendant une semaine sa cuisse lui faisait souffrir le martyr.
Au final, il avait une déchirure musculaire.

- Je vais devoir arrêter le sport du coup ?

Il espérait que non. Déjà qu'il courait moins que d'habitude.
Il prenait juste des anti-douleurs pour être tranquille. Seulement, il sentait quand même sa jambe se traîner et le brûler.

Le plus grand se releva complètement et se rhabilla. Au début, il croyait qu'il allait se faire engueuler parce qu'il ne faisait pas attention. Mais par chance son kiné n'avait rien dit.
Il n'était pas suicidaire, loin de là. Il n'avait juste pas la motivation de faire attention.
S'il devait mourir maintenant, il s'en fiche.
Alors qu'avant, quand il lui restait son frère, c'était hors de question. Il faisait beaucoup plus attention à lui et ne se laissait pas aller comme là.

- Vous me conseillez encore les sources thermales ?

Peut-être qu'il allait faire un tour aux sources thermales. Peut-être que ça lui ferait du grand bien. Il n'en savait rien. Oh et puis après tout ça le ferait sortir et rencontrer sur monde.


D'ailleurs, il aimait bien venir ici. Même si ce n'était que la deuxième fois.
Ça lui faisait une occupation. Il aurait presque voulu venir toutes les semaines. Il serait même capable de se blesser pour avoir un motif.
Et puis, sans se mentir à lui-même, son kiné était un bel homme surtout avec des lunettes.
S'il n'avait pas de bons sens, il l'aurait sûrement déjà dragué. Seulement, il préfère d'abord savoir si la personne est libre avant et surtout de la même orientation que lui. Ce serait bête de draguer un homme pris ou hétéro.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

R:Psychic









Messages : 28
Date d'inscription : 23/12/2016
Age : 16

MessageSujet: Re: Injury, kitten & feelings [Ft. Shin Nakamura]   Dim 15 Jan - 19:21

Injury, kitten & feelings
Oliver&Shin
Oliver fut surpris d'entendre un grognement sortir de la bouche de son patient lorsqu'il lui avait touché la cuisse. Ce n'était pas à quoi il s'attendait. Souvent, on lui reprochait d'appuyer trop fort ou de faire mal. Shin était vraiment quelqu'un de particulier. Il soupira ensuite après la courte explication du sportif. Comme quoi, une petite maladresse pouvait engendrer de graves conséquences. Il fit mine de réfléchir à la question pendant quelques secondes, puis le kinésithérapeute ancra ses yeux dans ceux du grand brun. Il pinça rapidement ses lèvres et prit la parole :

- Normalement, il faudrait arrêter oui, mais puisque vous êtes un grand sportif, je ne peux pas vous l'interdire. Faites cependant attention, prenez soin de vous et arrêtez-vous lorsque vous avez mal.

Il tourna les talons pour retourner s’asseoir à son bureau et programma sur son ordi les prochaines séances avec son patient, le temps que celui-ci se rhabille. Il passa une nouvelle fois une main dans ses cheveux et reporta son attention sur Shin. Il hocha doucement la tête pour répondre à sa question.

- Oui, je vous le conseille toujours. Si vous continuez le sport même avec votre déchirure, pensez à mettre de la glace après et à ne pas oublier les anti-douleurs, c'est ce qu'il y a de mieux. De toute façon, il va falloir prévoir des séances de rééducation avec moi. Il faudra donc venir à une à deux fois par semaine, selon votre temps libre. N'oubliez pas les sources thermales, ça vous fera du bien.

Il l'observa quelques instants et détourna le regard pour imprimer la feuille où sont inscrits les rendez-vous, il sortit un stylo et nota son numéro de téléphone ainsi que son nom et prénom quelque part sur la feuille. Puis il la glissa sur la table jusqu'en face de Shin et se réinstalla un peu plus confortablement sur son fauteuil.

- J'ai déjà prévu les rendez-vous chaque samedi après-midi. J'ai aussi noté mon numéro de téléphone, ça sera beaucoup plus simple comme ça. Vous pouvez m'envoyer un SMS n'importe quand, pour prévoir d'autres rendez-vous si vous le souhaitez, ou en annuler. Je suis là pour ça de toute façon.

Il épia une quelconque réaction du côté de son patient. Aux premiers abords, cela pouvait sembler bizarre qu'un médecin vous donne son numéro comme ça, sans réelle raison. Cependant, Oliver n'était pas comme les autres médecins. Il n'aimait pas les appels téléphoniques et préférait les SMS, il était bien plus à l'aise par message, étant un grand timide. Il regarda quelques instants ailleurs, perdu dans ses pensées. Il souffla :

- Et puis vous pourrez aussi m'envoyer un message si quelque chose ne va pas ou si vous avez mal...

Il ne savait pas pourquoi il devait se justifier de cette façon. De toute façon, il n'était pas obligé de prendre le numéro et pouvait toujours appeler sur le téléphone du cabinet. Il soupira pour l'énième fois de la journée. Il ne savait vraiment pas comment se comporter avec lui maintenant qu'il était au courant des émotions de son patient, même si depuis elles étaient sûrement différentes. Il n'avait pas envie de faire croire à son patient qu'il voulait son numéro pour ensuite pouvoir la harceler. Ce n'était pas le genre d'Oliver. Certes, il le trouvait vraiment pas mal, sa grandeur et sa musculature étaient vraiment pas mal, bien qu'il n'ait vu que ses cuisses. Il avait tout pour plaire. Seulement, le châtain ne s'était plus intéressé aux flirts, à l'amour et tous les trucs comme ça depuis longtemps.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reload.forumactif.org/t227-when-you-think-about-him-and-y
 
Injury, kitten & feelings [Ft. Shin Nakamura]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Businessmen they drink my wine, Plowmen dig my earth [Shin&co]
» Compte de Kairo Shin
» Recrutement agréssif [ Quero et Shin ]
» Shin Alkar
» Wanted, renom de Shin Alkar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Quartiers Extérieurs :: Rue Piétonne :: Cabinet de kinésithérapie-
Sauter vers: