RSS
RSS



 

 :: Les Petits Papiers :: Cartes d'Identité :: Fiches Validées :: Les Reloads Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

My head feels like hell, and I can't stop it {Terminé!!}

avatar
R:Physic
Yubel s'exprime ainsi en anglais, [color#cc6633]ainsi[/color] dans une autre langue
Messages : 15
Localisation : Lost in the maze of my mind...
Métier : Acteur dans des films d'horreur
Pouvoir : Polymorphisme
Humeur : Variable, changeante, instable

Double(s) compte(s) : Edward Arcanès
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 9 Sep - 16:10

 

   
Yubel Von Sleben

   
You know what they say about the quiet ones, right ? They say to watch out because you’ll never know when they snap.

 

 
Nom : Von Sleben, le nom de ton père. Cet homme que tu as appris à haïr. Au point de commettre l'impardonnable.
Prénom : Yubel, tout simplement.
Surnom : Tu es connu sous les surnoms de Cap’tain, le personnage principal de tes films, mais on t’appelle aussi le Maître Sanglant en référence à ton talent dans ce genre si particulier...
Âge : 27 hivers depuis peu.
Plutôt : Tu es attiré par les hommes, ça tu le sais. Mais s’il est une chose que tu refuses de dire à voix haute, c’est que tu es très largement Uke. Oh, évidemment, tu peux te montrer entreprenant s’il le faut... Mais tu refuses de dire à voix haute que tu préfères être en-dessous.

Origine(s) : Ton père est Allemand, voilà ce que tu sais. Tu ne sais rien de ta mère, elle est morte en te mettant au monde, et ton père ne t’a jamais parlé d’elle. De plus, ton père s’est remarié avec un homme, alors parler de son passé... Mais tu supposes qu’elle devait avoir des origines asiatiques.
Métier : Tu es acteur,  bien que tu ne joues pas dans n’importe quel type de film, cependant. Tu préfères les films d’horreur, les glauques, ceux où le sang coule à flots. Ceux où les corps décapités côtoient ceux éventrés. Tu as tourné dans plusieurs films, ainsi que pas mal de séries, et tu n’es pas prêt de t’arrêter.
Groupe : Reload Physic

Pouvoir et description : Polymorphisme : Tu es capable de changer tout ou partie de ton apparence physique. Ça peut aller de changer simplement la couleur de tes yeux, à changer complètement tes traits physiques ainsi que ta taille (dans une certaine limite pour ta taille, cependant. Tu ne peux pas te grandir ou te rétrécir de plus de 10 centimètres). Cependant, il y a des choses que tu es incapable de changer : ta voix, ainsi que tes empreintes digitales. Au maximum, tu parviens à garder une transformation complète ou de minimes changements deux heures. Au-delà, ton apparence reviendra à la normale, et tu es incapable de changer de nouveau d’apparence jusqu’au lendemain. Qui plus est, il est évident que tu ne peux changer d’apparence pour devenir un animal. Non, tu es et tu resteras humain, bien que tu sois un Reload.
Malus : Chaque changement est extrêmement et horriblement douloureux, dans un sens comme dans l’autre. Une douleur à en hurler, une douleur à donner envie de se cogner la tête contre le mur. Ainsi, si tu choisis de changer la forme de ton nez, tu auras l’impression que les os sont cassés et remis en place sans aucune anesthésie. Si tu changes la couleur de tes yeux, cela te fera l’impression d’une multitude d’aiguilles qui se plantent dans tes iris si pâles en temps normal. Si tu choisis de changer la couleur de tes cheveux, cela te fera l’effet qu’on t’arrache tes cheveux pour les replanter de force. Si tu choisis de te grandir ou de te rétrécir, tu souffriras comme si on t’écartelait ou comme si on forçait chacun de tes os à se tasser. Enfin et surtout, tu perds la tête à force de changer d’apparence. Schizophrénie et troubles de la personnalité rythment peu à peu ton quotidien...
Position de la marque et description : Une étrange patte de loup stylisée juste à la base de la nuque, habilement masquée par ta chevelure.
Âge de la mort : 8 ans
Cause(s) de la mort : Tué par son ravisseur.

►►


Mon pseudo sur le net : Eddy, Loulou de Poméranie... Va falloir m'en trouver un fixe un jour
Âge : 27 ans

Présence sur le forum : Tous les jours sauf événement exceptionnel!
Que pensez-vous du forum : Si je l'aimais pas, vous pensez réellement que j'resterai? =w=

Le personnage sur mon avatar est : Salomon de Wand of Fortune
Le code est :


Caractère
Niveau mental, tout ne va pas bien. Il y a quelque chose qui te ronge, qui te dévore, quelque chose que tu ne maîtrises pas. Tu as tout tenté, sans succès. Les psychiatres et leurs médicaments ne marchent qu’un temps, car la source du problème n’est pas seulement psychologique. Cette schizophrénie, cette sensation de ne plus être toi, tout ça est aussi dû à ton pouvoir. Et malgré cela, malgré que tu en connaisses les conséquences, tu continues à l’utiliser. Tu dois avoir un côté maso, dans le fond. Tu n’es plus toi-même et tu le sais. Pourtant, tu t’en fiches, tu continues dans cette voie.
Tu changes de caractère comme on change de chemise. Tu peux devenir timide et pleurnichard, comme tu peux devenir aussi froid que la glace. Tu éprouves rarement du remords sur tes actions. Tu prétends n’avoir besoin de personne, mais tu n’aimes pas la solitude. C’est d’ailleurs pour cela que tu sors si souvent, tu veux entendre des voix réelles, voir des choses qui existent... Bref, tu ne veux pas te retrouver seul face aux conséquences de tes actes. Ce n’est pas que tu aies peur. C’est juste que tu préfères la réalité à tes délires.
Tu mens comme tu respires, tu manipules les gens autour de toi, tu adores par moment leur faire mal, que ce soit physiquement ou mentalement. Tu laisses ta voix prononcer des mots blessants, des mensonges qui brisent le cœur des gens, tu te laisses aller à la violence, tu te jettes dans la mêlée. Tu es impulsif, violent, car tu n’as pas d’autre moyen. La vérité, c’est que tu as souffert étant plus jeune, et que la violence s’est incrustée en toi comme seul moyen de défense. Tu prétends ne pas vouloir te faire trahir, mais la vérité, c’est que tu es blessé. Tel un animal à vif.
Et pourtant, malgré tous tes travers, tu te refuses à faire du mal à un animal. Même si l’animal en question est un chien errant qui vient de te mordre la main, tu encaisses la douleur sans broncher. Gare à celui qui ose faire du mal à un animal devant tes yeux, car tu lui feras regretter d’être venu au monde. Tu ne supportes pas qu’on s’en prenne à un animal sans défense, sans doute car les animaux ont été les seuls à faire preuve de pitié envers toi. D'ailleurs, tu as ton animal de compagnie, si tu osais le dire ainsi...

Physique
Te décrire physiquement relève un peu de l’impossible, vu tes nombreux changements... Mais il y a bien une apparence à laquelle tu reviens dès que tu as dépassé la limite. Tu mesures un mètre soixante-dix-neuf pour un poids d’environ quatre-vingt-six kilos, ce qui peut sembler beaucoup, mais il faut prendre en compte le fait que ce poids ne contient pas de graisse, juste des muscles bien dessinés. Tu attires facilement les regards, que ce soit par le fait que tu sois physiquement attirant, ou par le fait que tu ne te fonds pas vraiment dans la foule...
En effet, ta peau est plutôt pâle, ayant tendance à rougir facilement au soleil. Tes yeux sont d’un gris si clair qu’ils semblent presque blancs, mais on peut néanmoins voir qu’ils sont bel et bien gris si on regarde attentivement. En revanche, tes cheveux sont eux d’une blancheur immaculée. Tu dis être albinos, mais est-ce la vérité ? Le seul moyen de vérifier si tu es albinos serait de faire un dépistage génétique, mais étrangement, tu refuses cette idée. Est-ce parce que tu sais que le résultat ne sera pas valable à cause de ton don ? La vérité, c'est que tu ne joues pas franc jeu, pas sur ce terrain là, Yubel. Ce que personne ne sait, c'est que tu te décolores les cheveux, comme ta sœur teint les siens. Comme si tu effaçais toute trace de couleur de ta vie car ta pauvre sœur était souffrante...
Il y a bien longtemps qu’un sourire sincère n’est plus apparu sur tes lèvres fines, quand tu es aux commandes. Le plus souvent, ton expression est froide, neutre, comme si tu faisais quelque chose qui te déplaisait. Mais il arrive qu’une expression psychotique prenne place sur ton visage, ou qu’un sourire sadique déforme tes lèvres par moments. Tu joues un rôle, voire si tu n’en joues pas plusieurs, mais ça ne te dérange pas plus que ça. Tu t’y es fait.
Niveau vestimentaire, tu sembles apprécier les teintes sombres, bien que tu ne dises pas non pour porter des habits plus clairs. En revanche, il est assez rare de te voir porter des manches courtes, peu importe la saison. La raison ? Ce n’est pas un souci de coquetterie. C’est juste que tu préfères cacher ces traces le long de tes avant-bras. Ces coupures bien trop nombreuses. Est-ce une volonté d’en finir que tu es incapable d’accomplir jusqu'au bout ? Est-ce un appel au secours ? Ou, comme tu le prétends, est-ce juste afin de garder une prise sur le monde réel ?
En plus de ces traces, tu commences à recouvrir ta peau de tatouages. Un premier tatouage te remonte dans le dos, mais tu sais qu’il ne restera pas seul trop longtemps. Tu n’as pas non plus l’intention de complètement cacher ta peau sous les tatouages, du moins, c’est ce que tu dis.
Tu es paradoxal, Yubel. Tu fais mine de te soucier de ta santé, et pourtant, tu as des comportements dangereux. Tu n’éprouves pas de remord à boire, ni à fumer, pourtant, tu fais du sport de façon intensive. Tu te drogues aussi parfois... Du moment que les traces ne se voient pas.
Histoire
Un homme étrange vêtu d’une chemise d’un beige immonde et d’un pantalon d’un marron banal maintenu par des bretelles était assis dans un fauteuil, tout sourire face à la caméra. Un nœud papillon d’un rose infect complétait sa tenue, tandis qu’il se mit à parler avec un accent particulier et indéfinissable, sous les acclamations du public.

« Bonsoir tout le monde, et bienvenue sur le plateau de votre émission favorite, Wilford Tonight ! Je suis Wilford et je serai votre animateur pour cette soirée ! Aujourd’hui, nous recevons un invité très particulier, j’ai nommé le célèbre Yubel Von Sleben ! »

Tu étais assis dans le fauteuil face à l’animateur, lui envoyant un regard neutre, indéfinissable, tandis que le public poussait des cris de joie, visiblement ravi de te voir ici.

« Avant de répondre à vos questions, j’aimerais savoir s’il est possible de fumer.
-Oui, évidemment ! »

Un bref soupir franchit tes lèvres qui sortit un paquet et un briquet, s’allumant rapidement une cigarette avant d’inhaler une bouffée et de souffler doucement la fumée toxique, rangeant le paquet et le briquet dans ta poche.

« Vous êtes à votre aise ? On peut commencer ?
-Si vous y tenez.
-Parfait ! Alors... »

L’animateur se mit plus à l’aise dans son fauteuil, t’invitant à faire de même, faisant signe au public de faire moins de bruit. Le public se tut, afin de pouvoir mieux entendre ce qui se disait.

« Dites-nous, ce métier d’acteur, c’est une vocation de longue date, ou un coup de tête ?
-Un peu des deux. Pas que je tenais spécialement à faire un métier pouvant me rapporter des fortunes vu que j’ai une bonne rente, mais... disons que je voulais faire quelque chose qui me rendrait connu. Pas simplement être un Fils de.
-Ah oui, il est vrai que feu votre père Alfons Von Sleben était un homme d’affaires particulièrement sévère et proche de son argent... Du coup, ça ne doit pas être facile tous les jours, non ?
-Ca ne l’était pas au début. Maintenant, ça l’est, les gens oublient que je suis le fils de cet individu. Heureusement que Nimr a réussi à leur faire oublier plus ou moins son existence.
-Nimr ? Ah oui, votre beau-père !
-Je le considère davantage comme mon père. »

L’animateur t’enjoignit à détailler ton récit, visiblement en attente de toute l’histoire. Tu inspiras une nouvelle bouffée de tabac et relâchas doucement la fumée, la contemplant dans l’air avant de reprendre la parole.

« Mon père avait fait un mariage d’intérêt à l’époque. Il avait donné une somme d’argent à une femme d’un milieu respectable afin qu’elle joue le rôle de son épouse et lui donne un enfant. C’est-à-dire moi. Mais elle est morte en couches. Je ne l’ai donc jamais connu. Est-ce que cela a joué un rôle sur les sentiments de mon père envers moi, je n’en sais rien. Je ne pense pas. J’ignore de quoi elle est morte. Peut-être de cette maladie, l'Enfinité. Toujours est-il que peu après ma naissance, mon père s’est remarié, cette fois avec un homme. Si vous voulez mon avis, je pense que Nimr était avec mon père depuis plus longtemps que ce qu’il me prétend, et qu’il a accepté d’attendre ma naissance pour rendre les choses officielles...
-Et vous l’avez apprécié de suite ?
-J’étais très jeune, et il était largement plus sympathique que mon père, donc, oui.
-Au bout de combien de temps votre demi-sœur est-elle née ?
-Ah, Amber... Quatre ans après. Je n’ai rien su de sa conception, jusqu'au jour où mon père et Nimr sont revenus avec elle. Il m’a expliqué que c’était ma demi-sœur, et qu’il fallait que j’en prenne grand soin, car elle était plus fragile que moi vu que c’était une fille. J’ai tout de suite été un grand frère responsable et attentif... »

Une autre volute de fumée s’éleva dans les airs, quelques murmures admiratifs parcourant le public.

« J’ai entendu dire que votre vie avait radicalement changé vers vos huit ans...
-On peut dire ça. J’étais au parc avec Amber et nos parents. Elle et moi, on s’amusait bien... jusqu'à ce qu’un individu m’attrape et m’emmène avec lui. Pas besoin de vous faire un dessin, vous avez bien compris qu’il s’agissait d’un kidnapping. Pourquoi moi et pas ma sœur, je n’en sais rien. Toujours est-il que j’ai fini dans une vieille maison délabrée et abandonnée, au beau milieu de nulle part. Le type voulait de l’argent. N’importe quel parent ayant du cœur aurait payé.
-Cela n’a pas été le cas ?
-Pas du tout. Mon père a refusé de verser le moindre centime, malgré les menaces de ce type de me faire subir les pires tortures, malgré mes appels à l’aide. Il s’est juste contenté de prévenir la police. Après plusieurs jours de recherche, ils ont fini par me retrouver, juste avant qu’il ne me tue. »

Une autre bouffée, une autre volute de fumée dans les airs. Tu savais la vérité. Tu étais bel et bien mort ce jour-là. Une mort atroce, surtout pour un gamin de huit ans. Tu t’étais retrouvé dans un endroit sombre, face à une silhouette au crâne de loup. La Mort, s’était-elle présentée ainsi, t’avait demandé si tu voulais y retourner. T’avait dit avoir effacé ta mort de l’esprit de tous. Et t’avoir fait un cadeau... Lorsque tu étais revenu à toi, un policier te tenait avec précaution et t’avait expliqué avoir eu de la chance, avoir réussi à vous retrouver juste avant que ce sale type ne te tue.

« Lorsque je suis rentré, Amber et Nimr étaient heureux de me retrouver. Mon père a été un peu soulagé, au début. Mais à force d'enchaîner les cauchemars, ça l'a agacé, il a prétendu que je n'avais plus de quoi paniquer, que je devais « grandir et me comporter en homme » selon ses termes.
-Changeons de sujet. Est-il vrai que vous buvez ?
-Nimr dit souvent que je suis un paradoxe. Je fais du sport, je mange à peu près équilibré, mais dans le même temps, je cumule les vices. Alcool, tabac, drogue. »

Un murmure désapprobateur parcourut le public.

« Vraiment ? On ne dirait pas pourtant... Mais vous ne pensez pas que vous devriez... ?
-Trouvez-moi une seule célébrité qui soit complètement clean. Je vous mets au défi. C’est impossible de rester complètement hors des addictions dans ce genre de métier. Encore, je suis raisonnable. J’évite les drogues trop fortes, ainsi que les injections. Et puis, comme je vous l’ai dit, je suis sportif, ça compense. »

Tu pris une dernière bouffée et cherchas du regard un endroit où mettre le mégot sans que cela ne dérange quelqu'un. L’animateur fit signe à un assistant qui t’amena un cendrier. Tu écrasas le mégot dans le cendrier avant de rallumer une autre cigarette, ayant visiblement besoin de te détendre.

« Est-ce vrai ce que les rumeurs racontent, comme quoi votre premier film a été écrit par vos soins ?
-Pas tout à fait. Je me suis juste contenté de réécrire un scénario déjà existant. L’auteur du scénario de base était un… ami de mon père. Par curiosité, j’ai jeté un œil au scénario qui était trop classique. J’ai apporté quelques modifications et l’auteur l’a représenté à une autre personne, qui a tout de suite déclaré qu’il l’acceptait. Pour me remercier, il a voulu que je tienne le rôle principal... Une chose en entraînant une autre, je suis rapidement devenu célèbre et j’ai trouvé ma voie.
-Votre demi-sœur est au courant ? Pour vos vices, je veux dire ?
-Au début, j’ai tout fait pour lui cacher. J’ai usé et abusé de vieilles astuces pour masquer les odeurs, tenter de paraître normal. Mais elle a assez vite compris à quel point je n’allais pas bien. Si elle ne pouvait pas me convaincre d’arrêter, au moins pouvait-elle me convaincre de ne pas me mettre à me piquer, comme tous ces junkies aux bras couverts d’ecchymoses...
-Votre père l’a appris ? Comment a-t-il réagi ?
-Il m’a vu fumer, une fois. Il ne l’a pas très bien pris. Mais il était mal placé pour me faire la leçon, lui aussi fumait. Je ne parle même pas de sa consommation d’alcool qui augmentait ces derniers temps. Cela a dû jouer sur sa santé... »

Une autre volute de fumée s’éleva dans l’air. Tu avais eu un rôle à jouer dans la détérioration de la santé de ton père. Des appels anonymes sans que personne ne réponde au bout du fil, que ce soit à son travail ou à la maison. Semblant de rien, ça l’avait rongé, épuisé, stressé... ça avait été plutôt jouissif de voir ton père ainsi, lui qui avait toujours dit que rien ne s’était passé, qu’il n’y avait aucune raison valable à ton état de panique totale. Oh, tu avais adoré épuiser nerveusement ton père... et encore plus adoré faire semblant de rien. Et finalement, face à tant de stress, son cœur avait lâché. Tu étais désolé pour Nimr qui avait assisté à la crise cardiaque qui avait emporté ton père.

« Parlant de santé, comment se porte le reste de votre famille ?
-Nimr va bien. Amber... Disons que c’est stable. Je préférerai qu’on ne parle pas trop de ce sujet. »

Ta pauvre sœur était malade et condamnée à long terme, atteinte d’un cancer des reins qui échappait à tout traitement. Sa maladie évoluait lentement, et tôt ou tard, tu savais que tu devrais assister à son enterrement... Tu espérais le plus tard possible. Elle était encore la seule à pouvoir te calmer un peu, à t’empêcher de tomber trop bas. Mais après tout, que pouvait-elle sauver alors que tu brûlais ta vie ?

Tu te perdis dans tes pensées. Cela faisait une bonne quinzaine d’années que tu avais découvert ton pouvoir... celui de modifier ton apparence physique comme cela te chantait. Tu l’avais découvert par hasard, alors que tu étais dans la salle de bain, à contempler ton reflet aux yeux alors cernés. Tu t’étais dit que tu aurais aimé avoir les yeux d’une autre couleur, plutôt que ce gris pâle. Et alors que tu tentais de t’imaginer de quoi tu aurais l’air, une vive douleur te traversa les yeux, te faisant s’écrouler au sol en poussant un cri de douleur. Lorsque tu t’étais relevé, tes yeux avaient pris une teinte verte, exactement comme tu l’avais imaginé. Tu avais été surpris, et avais tenté de nouveau de changer la couleur de ses yeux, les faisant cette fois devenir d’un bleu profond.

Il t’avait fallu plusieurs mois pour déterminer les limites de ses capacités. Déjà, le moindre changement était assez douloureux, dans un sens ou dans l’autre. Ensuite, il avait une limite de deux heures par jour. Une fois cette limite atteinte, tu devais attendre jusqu'au lendemain avant de pouvoir de nouveau changer d’apparence. Enfin et surtout, point important : ni ta voix, ni tes empreintes ne changeaient. Ce qui pouvait s’avérer quelque peu problématique si tu décidais de devenir une autre personne du jour au lendemain... mais vu tes talents d’acteur, tu savais changer ton attitude et ta voix.

Dire que tu avais seize ans lorsque tu avais tourné dans ce film que tu avais réécrit. Tu avais juste voulu donner de l’originalité, et tu avais conseillé à cet « ami » de ton père de proposer son idée à une autre personne, car il aurait davantage de chance. Pour te remercier de ton aide, il t’avait choisi pour le rôle principal... le film avait rencontré un succès tel que non seulement tu fus choisi pour garder le même rôle, mais qu’en prime, tu fus celui qui écrivis le scénario de la suite. Depuis, tu multipliais les tournages, mais uniquement dans le genre gore.

« Il paraît que vous déménagez beaucoup pour vos films...
-Cela va faire bientôt quatre ans que je possède une demeure à Niflheim, et j’ai l’intention de m’installer définitivement dans cette ville. Il y a quelque chose qui me donne envie de rester.
-Et le reste de votre famille ?
-Ils ne vivent pas ici, ils habitent à Paris. »

Tu pouvais toujours les rejoindre assez rapidement, mais tu préférais garder un peu de distance. Surtout depuis la mort de ton père il y a 7 ans. Pas qu’ils te jugeaient responsables ou t’en voulaient, mais tu ne voulais pas leur infliger ta souffrance plus longtemps. Et puis, tu ne voulais pas qu’ils sachent que c’était ta faute s’il était mort. Que de tes 18 à tes 20 ans, tu l’avais harcelé d’appels anonymes sans dire un mot, que tu l’avais usé jusqu'à ce qu’il en meure.

« J’ai entendu dire que le grand final approche !
-Ah... Oui, le troisième et dernier film va bientôt sortir. Vous allez enfin savoir qui est vraiment le tueur. J’ai d’ailleurs vu et entendu pas mal de théories concernant l’identité de ce monstre... certaines intéressantes, d’autres absurdes. »

The Chessboard Killer. Ton premier film, ton premier succès. La suite avait eu tout autant de réussite. Et le grand final approchait... Tu savais que certains seraient surpris. Mais tu l’avais annoncé dès le début, ce film serait différent des autres. Tu pouvais sentir leur impatience, et tu t’en jouais. Dans le fond, peut-être étais-tu comme tes personnages... Tu entendais les clameurs du public, qui tenait à en savoir plus. Mais tu garderais le secret jusqu'au grand jour.

« Notre émission touche à sa fin, je sais que nos spectateurs ont encore plein de questions, mais mieux vaut ne pas leur gâcher la surprise ! Ceci conclut donc cette édition de Wilford Tonight ! Restez au courant, et à la prochaine ! »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Divers


Ma voix : (Noiz)
Messages : 352
Métier : Pierceur
Pouvoir : Don d'ubiquiété
Double(s) compte(s) : Nathaniel Eliseum
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 9 Sep - 22:18
Namoureuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuse, t'es grillée WAZAA
Re bienvenue, te nem fort

_________________

Spoiler:
 

Akemi vous parle: Thème
Tyler vous parle: «  » Thème
Hayden vous parle: ff3333 Thème

Pensées en italique
Revenir en haut Aller en bas
avatar
salt squad, salt squad, watcha gonna do when they come for you ?


*:・゚✧
fiche de présentation
liens
rps + chronologie
fb & twitter
aesthetic
playlist
galerie

Messages : 885
Localisation : Ailleurs
Métier : Kinésithérapeute
Pouvoir : Empathie accrue
Humeur : (◡‿◡✿)

Double(s) compte(s) : Yasuo Rae ; Liam Rosebury ; Timothy McCormick ; Tino Silveira
salt squad, salt squad, watcha gonna do when they come for you ?
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Sep - 13:24
Re-bienvenue ! C'est fou ça, il a fallu te pousser pour faire ce DC et la fiche n'est même pas remplie !

Avec les premières informations, ton personnage a l'air assez intrigant en tout cas, j'ai l'impression que lui aussi a tué son papa... Ah bon ? Je vais devoir lancer la dad protection squad ! WAZAA

Allez, encore trois récits à c/c, on croit en toi... Tu peux le faire. Yawn

_________________



♥♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Divers
Messages : 194
Localisation : Tu cherches une meute de chats, j'suis pas loin '^'
Métier : Je répare et bricole des motos, c'est une passion et un métier!
Pouvoir : Comprendre les chats
Humeur : Nyah?

Double(s) compte(s) : Yubel Von Sleben
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 10 Sep - 20:14
J'ai copié/collé les informations qui prenaient pas trop de place, j'essaie de juger la taille WAZAA
Et le père de Yubel l'a un peu cherché, son sort...

Et je compte bien finir cette fiche aussi vite que possible! (du moins si le boulot m'a pas tué avant, help)

_________________


Esis, le chat!:
 

Une vie de chats (merci Hamish!):
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
salt squad, salt squad, watcha gonna do when they come for you ?


*:・゚✧
fiche de présentation
liens
rps + chronologie
fb & twitter
aesthetic
playlist
galerie

Messages : 885
Localisation : Ailleurs
Métier : Kinésithérapeute
Pouvoir : Empathie accrue
Humeur : (◡‿◡✿)

Double(s) compte(s) : Yasuo Rae ; Liam Rosebury ; Timothy McCormick ; Tino Silveira
salt squad, salt squad, watcha gonna do when they come for you ?
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 25 Sep - 18:41
Bonsoir ! Yaaas

Je reviens par ici parce que tu as dépassé les deux semaines autorisées pour finir ta fiche après l'avoir postée ! As-tu besoin d'aide ? Si tu as des questions particulières qui peuvent te coincer dans l'écriture de la fiche, n'hésites vraiment pas à contacter un membre du staff ! J'tassure !

Nous pouvons aussi te laisser un délai supplémentaire pour que tu puisses poursuivre et finir ta fiche tranquillement, il suffit de demander !

Au delà d'une semaine sans réponse, nous serons dans l'obligation d'archiver ta fiche... i cri everitim

_________________



♥♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Divers
Messages : 194
Localisation : Tu cherches une meute de chats, j'suis pas loin '^'
Métier : Je répare et bricole des motos, c'est une passion et un métier!
Pouvoir : Comprendre les chats
Humeur : Nyah?

Double(s) compte(s) : Yubel Von Sleben
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 25 Sep - 20:20
Ca fait déjà deux semaines? Bon sang, le temps a passé si vite!!

Est-ce qu'il serait possible d'avoir un délai supplémentaire? Je n'ai pas oublié cette fiche, ne vous en faites pas, c'est juste que le boulot me crève de fatigue en ce moment, et j'ai quelques soucis persos en prime...

Je fais en sorte de finir au plus vite!

_________________


Esis, le chat!:
 

Une vie de chats (merci Hamish!):
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Propriété de Khalel Holloway. ♥
Messages : 278
Métier : Photographe animalier
Pouvoir : matérialisation des rêves
Double(s) compte(s) : Rain Lowell & Newén Flores
Propriété de Khalel Holloway. ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 30 Sep - 14:49
Bonjour bonjour !
Et rebienvenue !

Elle est enfin finie ! *débouche le champagne Sneaky *

Comme je te l'avais déjà annoncé sur la cb, c'est moi qui serais ton parrain pour ce nouveau perso, donc c'est moi qui lirais tes rp.

Je dois dire que j'approuve totalement ton choix d'avatar !

Comme tu peux le constater, tu n'as pas le petit code de validation, et ce pour plusieurs raisons que je vais te donner à la suite.

- Le physique : j'aimerai bien que tu me justifies la couleur de tes cheveux, même si Yubel ne veut pas le dire aux autres, un petit "je les décolore" ou un truc du genre serait pas mal.

- Ton histoire : je suis désolée, parce que je vais peut-être y aller un peu franco, mais j'ai du mal à trouver plausible qu'un père remette en cause en bloc les effets d'un enlèvement sur un enfant de 8 ans. Qu'il refuse de payer la rançon, ça passe encore - de toute façon les autorités conseillent généralement de ne pas les payer - mais qu'il fasse comme si ça n'avait jamais eu lieu c'est vraiment énorme.
Le deuxième point, c'est la façon dont le papa meurt. J'avoue que je bloque un peu. Si Yubel passe réellement 5 ans à le harceler au téléphone, son père n'a jamais prévenu la police ? Il n'y a jamais eu d'enquête de faite pour savoir d'où venaient ces appels ? Parce que sur une durée aussi longue, je suis pas sûre que ton perso ait pu ne pas être découvert. Et puis surtout, je suis pas calée à ce niveau, mais est-ce qu'on peut réellement mourir à cause d'appels téléphoniques ? Ah bon ? Je veux dire, en plus il suffit de changer de numéro et pouf, le tour est joué.

Je te laisse reprendre tout ça et je repasse o/ Si tu as des questions n'hésite pas. ^^

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Divers
Messages : 194
Localisation : Tu cherches une meute de chats, j'suis pas loin '^'
Métier : Je répare et bricole des motos, c'est une passion et un métier!
Pouvoir : Comprendre les chats
Humeur : Nyah?

Double(s) compte(s) : Yubel Von Sleben
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 30 Sep - 16:08
Alors, dans l'ordre :

-Pour le physique, j'ai dit que Yubel se disait albinos, mais qu'il refuse que ce soit vérifié par des tests (car il se doute que le résultat pourrait être faussé en raison de son pouvoir), mais s'il faut que je dise qu'il se décolore les cheveux, soit J'tassure !

-Pour l'histoire, concernant le fait que le père remette en cause les effets de l'enlèvement, c'est plutôt qu'il serait à lui dire "Tu n'en es pas mort, donc cesse tes jérémiades, le pire est passé"... Il ne nie pas qu'il a dû éprouver un choc, mais ne sachant pas que Yubel est mort puis revenu à la vie, il ne comprend pas les cauchemars incessants.

Ensuite, ce n'est pas un harcèlement vrai dans le style "J'appelle pour balancer des horreurs", mais plus des coups de fil sans le moindre son au bout du téléphone, pas même une respiration. Et j'ai dit sur cinq ans, mais c'est pas cinq ans en continu, en fait ^^' C'était par périodes, ce qui fait que la police pouvait pas réellement enquêter pour des appels qui se passaient pas tous les jours... Enfin, ce sont les nerfs qui ont été usés et ont joué sur le cœur. Qui plus est, les appels avaient lieu non seulement sur le portable, mais aussi sur le numéro du travail, et je pense pas qu'il soit possible de changer le numéro d'une boîte comme ça XD


J'espère avoir répondu à tes interrogations et j'ai apporté quelques modifications!
(et oui, j'ai la flemme de changer de compte )

_________________


Esis, le chat!:
 

Une vie de chats (merci Hamish!):
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Propriété de Khalel Holloway. ♥
Messages : 278
Métier : Photographe animalier
Pouvoir : matérialisation des rêves
Double(s) compte(s) : Rain Lowell & Newén Flores
Propriété de Khalel Holloway. ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 1 Oct - 21:54


Tu es validé ! Bravo !

Re bonjour !
Je te remercie pour les modifications, tout est bon pour moi. o/
Il a pas eu une vie facile ce petit quand même hein
Amuse toi bien avec ce nouveau perso !

• Tu peux dans un premier temps recenser ton avatar (et ton pouvoir si tu en as un), c'est très important ;
• Tu peux faire une demande d'habitation et/ou de lieu spécial si tu souhaites que ton personnage possède un endroit bien à lui;
• Et tu peux maintenant t'occuper de tes Rps, liens et autres carnets de bord dans cette section du forum !

Et surtout n'oublie pas de venir passer un coucou sur la ChatBox !
Amuses-toi bien parmi nous, au plaisir de te voir sur le forum ! ♥️

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Petits Papiers :: Cartes d'Identité :: Fiches Validées :: Les Reloads-
Sauter vers: