RSS
RSS



 

 :: Les Petits Papiers :: Cartes d'Identité :: Fiches Validées :: Les Reloads Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

i'm (not) okay — AXC

avatar
R:Psychic


i'm not okay - fiche
save me - liens
Messages : 14
Métier : successful singer
Pouvoir : prémonition - visions randoms
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Aoû - 16:03
x

 


Apollo Stan Stotch Chavez


you should see me in a crown ; i'm gonna run this nothing town

Noms : Stotch Chavez
Prénoms : Apollo Stan
Nom d'usage : Stan Stotch
Surnom : AXC, tweaker, cracker, etc. N’osez pas l’appeler comme ça en face de lui.
Âge : 21
Plutôt : Se laisser baiser ? MDR.

Origine(s) : Il est d’origine péruviennes, mais a été adopté par des américains.
Métier : Chanteur/Rappeur. Il compose la plupart de ses morceaux.
Groupe : R:Psychic

Pouvoir et description : [Prémonition] : Les prémonitions sont semblables à des flashs ; elles apparaissent à n’importe quel moment et il ne peut les provoquer lui-même, volontairement, pour l’instant. Elles durent le même moment de l’action, généralement limité à 30 secondes maximum ; elles peuvent aussi durer juste une seconde ou légèrement plus. Sa limite est de deux prémonitions par jour, au-delà, il s’évanouit pour le reste de la journée. Toutes les prémonitions le concernent, de près ou de loin ; il peut ne pas en être le sujet principal, mais sera toujours inclus dedans, d’une façon ou d’une autre, tôt ou tard. Il peut essayer de les contourner, mais elles se dérouleront toujours [pour l’instant].
Malus : En général, cela lui draine l’énergie juste après, comme un soudain coup de fatigue ou une envie de faire la sieste. Dépendant de la prémonition, cela lui provoque un sentiment de malaise, des vomissements, ou bien même des douleurs musculaires. Plus la douleur est forte, plus ça l’affecte personnellement.
Position de la marque et description : Une croix de la taille de la paume de sa main, qui se trouve dans le bas de son dos. Ca fait quelques mois qu'il l'a, mais ne l'a jamais remarquée
Âge de la mort : 21 ans
Cause(s) de la mort : Hémorragie après s'être fait tiré dessus au coeur.

►►


Mon pseudo sur le net : avril, askip
Âge : dans la vingtaine

Présence sur le forum : 4 / 7 jours ; y a des jours où je pourrais répondre du tac au tac, et d’autres où je serais juste pas là.
Que pensez-vous du forum : sympathoche. les 50 lignes me font un peu mal mais ça va sinon lmao // edit, en fait j'ai beaucoup trop écrit désolé lmao
c’est très beau aussi, je jouis visuellement

Le personnage sur mon avatar est : Craig Tucker - South Park
Le code est :


Caractère
21. Le numéro de la fin. Le numéro du début.
L’année durant laquelle l’alcool dont il était interdit de consommer est maintenant légale, même s’il n’avait jamais attendu cet âge pour.
L’année durant laquelle il peut enfin voter. Pour quelqu’un autre que Trump, même si son père est un très grand supporter de cet homme.

21. Un un qui devient deux.
Voir des choses étranges n’était pas si étrange pour lui. L’alcool et la drogue n’ont jamais fait bon ménage. Mais même après deux jours d’abstinence, ces visions continuaient.
Il avait l’impression d’être un être divin. Il devait l’être ; il se rappelle avoir rencontré la mort. Et c’était la vision la plus réelle qu’il n’ait jamais ressentie jusqu’à là.
Mais même s’il était un être divin, il n’avait pas de troisième chance malheureusement.

21. Mars.
Dépenser de l’argent lui fait plaisir. Cela lui donne une sorte de réconfort de faire des donations à des charités. De ne pas garder tout cet argent en trop pour lui ; il donne des soirées énormes ; il achète des cadeaux à sa mère. Mais ça se cumule malgré qu’il achète des propriétés hors de prix.
L’argent est tellement futile, mais quand il se dit qu’il y a des tas de gosses qui tuent pour ça, il a envie d’agir. Alors il continue ses dons.
C’est la date à laquelle il emménage à Nilheim et qu’il jette la meilleure fête du quartier.

21. Numéro de sa place dans le classement des pires rappeur.
Ca lui fait mal, mais il fait comme s’il n’en avait rien à faire. Faire attention au regard des autres était débile, mais c’était ce qui propulsa sa carrière. C’était inévitable.
Alors il fait genre qu’il s’en fout. Son twitter est rempli de posts je-m’en-foutiste, pour garder cette image de bad boy alors qu’il a mal intérieurement. On peut écouter ses musiques sur sa dépression, mais personne va apprécier un mec qui fait pitié parce qu’il est juste blessé d’être dans un classement de pire rappeur.
Ca n’allait pas changer de si tôt.

21. Goûts différents.
Il apprécie les aliments sucrés, crus, ou même juste le riz. La nourriture gastronomique n’est pas pour lui ; les goûts de petits riches c’est pas pour lui.
Il n’aime pas les gens, en général. S’il n’aime pas les côtoyer, il ne peut s’empêcher d’approcher les mauvaises personnes. Il y a un certain danger qui plaît, qui l’inspire. S’il n’avait jamais commis de crime, jamais il n’aurait pu écrire ses morceaux.
Il déteste certains groupes de personnes. Comme les femmes. Toujours à se plaindre, à vouloir être reconnues, à se créer des problèmes inexistants. On a compris, elles sont à moitiés mortes, mais les oiseaux en voie de disparition eux ne font pas autant de problèmes, c’est à peine si on en parle. Comme les handicapés, encore heureux qu’ils soient encore en vie. Ou comme les blancs, ils n’ont pas assez de privilèges pour vivre alors faut qu’ils en créent encore plus.
Il aime les animaux. Même s’ils sont bruyants, eux ne le jugent pas, ne l’adorent pas. Il préfère les chiens, même si les chats ne sont pas mal.
Il admire ses amis. Il en a deux. Chacun a ses défauts, ses qualités, et même s’il ne montre jamais à quel point il les apprécie, il tentera de glisser une marque d’affection quand ils ne peuvent pas le voir. Mais même s’il les aime, il préférerait encore les abandonner que de plutôt leur parler de ses problèmes. Ils ne méritent pas d’avoir ce poids sur leurs épaules.
Il hait les travestis, lui-même, tous ces gens qui essaient d’être quelqu’un qu’ils ne peuvent pas être. Y a une différence entre être défaitiste et l’impossibilité. Il pense la voir, mais il ne peut la voir, étant en plein dedans.

Physique
De loin, on pourrait confondre Apollo pour un sans-abri. Un visage creusé par la fatigue, une odeur pestilentielle, un maillot de basket avec un baggy, débraillés et souvent tâchés, une démarche lente et bancale qui le fait paraître plus petit alors qu’il se rapproche des 185 centimètres. Typiquement, c’est le type de personne que vous évitez dans la rue. Surtout si vous vous appelez John White, et que vous êtes un Redneck, supportant Trump. Il a un visage d'immigré, la peau dorée comme un hispanique, pas un nez carré ni de barbe mal rasée.

Mais habillé comme ça, il n’a aucune honte à rentrer dans un starbucks, et commander la boisson la plus chère ; Apollo sort son porte-monnaie et c’est à ça qu’on voit que c’est pas un mec normal. Un beau cuir avec un logo de marque gaufré dessus, gonflé par les billets verts qui dépassent, et les cartes bancaires allant du doré au noir. Il paie, et donne son nom : Apollo. Puis il attend au milieu du café avec son iPhone dernier cri ; il regarde son instagram, pour checker ses derniers messages. Mais soudain, il reçoit un appel, alors il décroche, mais ne porte pas son téléphone à l’oreille. Ca ne sert à rien, il a déjà les écouteurs sans fil sous son bonnet iconique; un chullo bleu avec un pompom jaune. Un couvre-chef qui lui sert depuis plusieurs années, qu’il n’a jamais quitté. C’est maintenant son image.

Enfin, après avoir reçu sa boisson, il sort du café avec sa voiture garée devant. Une belle ferrari bleue électrique. Il n’en a pas grand chose à faire des vitesses, ça fait du bruit et ça va vite, cela le satisfait déjà. Il pose sa boisson dans le porte-gobelet, qui se trouve juste devant ses sacs remplis d’habits de designer ; Ralph Lauren, Giorgio Armani, Tommy Hilfiger, Michael Lors ou bien même Salvatore Ferragamo. Même si le style de la street est celui qui lui va le mieux, porter des habits de bonne qualité est quelque chose qui le met en confiance. Sans doute quelque chose qu’il tient de sa mère, mais jamais il ne dirait non à de belles chaussures ou bien même une belle cravate.

L’été est souvent insoutenable. Même dans la voiture, avec l’air conditionné. Alors Apollo retire son t-shirt, révélant beaucoup de choses ; un tatouage de tournesol fané ; un autre tatouage avec écrit “I'm not gonna stop, that's who I am” ; la cicatrice de la balle qu’il a reçu au coeur ; une autre qui traverse sa hanche en diagonale. Des choses qu’il n’hésite pas à montrer, mais dont le sens est caché.
Histoire
Boulder, Colorado — 02/19/+3

C’était totalement différent de chez lui. Son regard se perdait dans le paysage qui avançait si vite, cela lui donnait l’occasion de pouvoir voir ces montagnes enneigées. La neige, c’était nouveau pour lui. C’était si blanc, si propre ; il avait envie de sauter dedans. Mais il était bloqué dans cette voiture, avec Henrietta et Michael Chavez, ses nouveaux parents. Ils essayaient de lui parler, mais Apollo était trop concentré à contempler l’extérieur. Il n’avait qu’une hâte, c’était descendre de ce carrosse.

- Stan ? Wake up honey, we’re in your new home. Tu casa.
- Stan ? Réveille-toi mon poussin, on est arrivés dans ta nouvelle maison. Ta maison.
Apollo se réveilla en un coup, s’éloignant d’un vif coup des deux adultes. Il lui laissèrent le temps de se reprendre et de descendre de lui-même de la voiture. La température était si différente. Ce n’était pas le même froid au Colorado. Au Pérou, Apollo n’avait froid que la nuit ; il dormait sans couverture, avec à peine un t-shirt. Là, il avait un manteau, un pantalon, un gilet et même un t-shirt. Apollo n’avait pas froid, il se sentait bien emmitouflé. C’était agréable d’aller dehors avec.

En face de lui, se trouvait la maison. A ses yeux, c’était plutôt un château, dont il était le prince des lieux.

Bear Creek Elementary School, Colorado — 09/05/+6

- Haha, the new kid is talking all funny ! Can’t even understand a word of what he’s sayin' !
- Haha, le nouveau parle super bizarrement ! On comprend que dalle à c'qu'il raconte !
Apollo n’était pas stupide. Il comprenait à peine quelques mots d’anglais, mais il savait quand on se moquait de lui et quand on le respectait. Là, il n’y avait aucun respect. Instinctivement, il appliqua les principes que lui avaient appris la rue.
L’autre enfant se retrouva au sol, et pleura très vite. Apollo ne s’attendait pas à une victoire aussi facile, mais fier de son acte, il gagna l’admiration de quelques de ses camarades, et une punition de la maîtresse.

La punition n’était si sévère, mais plutôt ennuyante. Tous ces jouets autour de lui, mais il devait rester dans ce coin. Et alors qu’il voulait s’assoupir, un des gamins qui l’avait vu se battre vient à lui.

- Eres realmente fuerte. Me gustas.
- You're pretty strong. I like ya.
Pour une fois depuis des semaines, un sourire apparut sur le visage d’Apollo. Malgré tous les nouveaux trucs que lui avaient apporté les Etats-Unis, il ne se sentit qu’à la maison en lui parlant sa langue natale.

- Heh. Mi nombre es Apollo.
- Heh. Mon prénom c'est Apollo.

- Yo soy Diego.
- Je suis Diego.

Elementary School, Colorado — 02/11/+9

- We have to talk about your son, Apollo.
- Il faut que l'on parle de votre fils, Stan.
Le concerné, assis à côté de sa mère frottait ses poings ensemble. Un tic nerveux. Il savait qu’il avait déçu ses parents, mais il ne regrettait pas ce qu’il avait fait.

- Of course, what have our lovely son did ? I hope he isn’t in trouble ? Not my little Stan…
- Mais bien sûr, qu'a fait notre merveilleux enfant ? J'espère qu'il n'a pas de soucis ? Pas mon petit Stan...
Sa mère avait ce regard protecteur quand elle regarda le proviseur. Apollo ne pouvait regarder l’un des deux, ce poids dans son ventre était trop lourd et désagréable. Au moins, son père n’était pas là. Il n’était jamais là de toute façon. Apollo n’arrivait jamais à lire son expression, il n’était pas fan de son père.

- Well, he is. Earlier today, he hit one of his comrades and gave him a black eye. And we do not tolerate violence in our school.
- Eh bien si. Ce matin, il a frappé un de ses camarades et lui a donné un oeil au beurre noir. Et dans notre établissement, nous ne tolérons pas ce genre de violence.

- But that is very unlikely of our son ! He’s the sweetest one ! Never would he even hit a bird !
- Mais ça ne ressemble pas à notre fils ! Il est si doux ! Jamais il ne frapperait un oiseau !
C’était faux, le directeur avait raison. Il se sentait mal de laisser sa mère dans le déni, alors il sortit de la salle, ignorant les remarques du directeur.

Le retour à la maison fut assez silencieux, il ne pouvait entendre que le vent et la musique qui passait à la radio de la voiture. Wham — Everything she wants, pas très adaptée à la tension qui régnait. Sa mère fut la première à briser ce silence.

- It’s okay honey. You don’t have to worry about it, it’s not your fault right ?
C'est pas grave mon poussin. Tu n'as pas à t'en faire, ce n'est pas de ta faute hein ?
Apollo ne savait pas quoi répondre. Il n’avait pas été le premier à se battre. Pour une fois, c’était les autres qui l’avaient cherché. Alors qu’il jouait tranquillement avec Diego, une bande de gamins blancs vint l’embêter. D’habitude, Apollo les ignorait, mais dès lors qu’ils ont poussé Diego, Apollo ne perdit pas de temps à jeter son poing en plein dans leur face.
La dispute avait duré une bonne dizaine de minutes avant qu’un enseignant ne les sépare. Et comme une fois n’est pas coutume, la faute a été reportée sur Apollo. Alors que ce n’était pas lui qui avait commencé le combat. Il n’était qu’une victime, bien sûr.

- Yeah… They hit us first, so Diego and I just defended ourselves ! It was legimitate violence !
- Ouais... Ils nous ont frappé en premier, alors Diego et moi on s'est défendus ! C'était de la légimitime défense !
Henrietta sourit. La voiture s’arrêta devant un magasin de glace, et les yeux d’Apollo s’ouvrirent en grand.

- I knew it wasn’t your fault. Come on, let’s grab an ice cream before we go home.
- Je savais que ce n'était pas ta faute. Allez viens, on a manger une glace avant de rentrer.
C’était la meilleure glace qu’il avait goûté, malgré la température négative dehors. Y a pas de saison pour manger de la glace.

Home, Colorado — 07/29/+13

- But daaaaaaad, why can’t I go to that concert ?
- Mais papaaaaaa, pourquoi j'peux pas aller à ce concert ?

- Because I said so. Now get out of my office, I told you I don’t wanna be disturbed when I’m working.
- Parce que c'est comme ça. Maintenant sors de mon bureau, je t'ai déjà dit que je ne voulais pas être dérangé quand je travaille.

Traînant des pieds, Apollo sortit du bureau de son père. Pfff, son père était un gros nul. Le téléphone d’Apollo vibra ; c’était le téléphone dernier cri. Il avait été plutôt fier de son appareil, il avait bien travaillé la pitié avec sa mère. Elle céda plutôt rapidement, surtout quand il jouait la carte de la discrimination.

[Conversation with Diegg, 7PM]
- So bro, wat did ur old man said ?
- Man, he said no. But fuck him, I’m going ! I’m not missing that fuckin concert ! It’s gonna be so lit
- Tats my homie. ill pick u up at 9 ? in front of the park ?
- yeah, that’s good.

[Conversation avec Diegg, 19h]
- Alors frr, ton daron a di koi ?
- Mec, il a dit non. Tant pis pour lui, j'y vais ! J'vais pas rater ce putain de concert ! Ca va être chauuuuud
- Ca c'est mon gars sur, jvien te chercher à 9h ? devan le parc ?
- Ouais, ça m'va.


Sa mère l’appela pour le diner, alors il rejoignit la table, avec son air le plus misérable possible. Fallait bien qu’il fasse comme s’il ne pouvait pas y aller. Apollo avait gagné l’habitude depuis, à force de mentir. C’était presque une seconde nature pour lui.
En plus, c’était encore plus simple parce que son père ne se pointa pas du dîner du tout. Apollo pouvait sentir que sa mère avait envie aussi de l’aider à aller à ce concert, mais personne ne pouvait aller contre la parole du paternel.

[Conversation with Diegg, 9PM]
- im going out, see u @ the park
- m freezin my ass over here dude go faster
- lmao

[Conversation avec Diegg, 21h]
- j'sors, on s'voit au parc
- grouille j'me les gèle
- mdr


La soirée avait été magique. C’était à ce moment-là que lui aussi, voulait devenir comme eux. Jouer dans un groupe, chanter sur scène, vivre ce moment jouissif pour toujours.
Le retour en voiture avait été animé par les deux pré-adolescents qui chantèrent les morceaux du groupe. Jamais un retour en voiture n’a jamais été aussi cool.
Malheureusement, la soirée fut coupée courte car lorsqu’il rentrèrent, ils furent arrêtés par une voiture de police. C’était la première fois mais pas la dernière qu’il passa sa nuit en cellule.

Juvenile Correction Center, Colorado — 11/02/+15

- So, why are you here ?
- Alors, pourquoi t'es là ?
Raphael, son compagnon de chambre lui posa cette question, alors que il était à deux doigts de dormir. Un grognement sortit de sa bouche, tandis qu’il se retourna dans son lit, le faisant grincer. Pour la peine, il bougea deux fois, rien que pour le déranger en dessous.

- Ya’ don’t need to be so mysterious gee. I’m just tryin’ to have a friendly conversation. I’m here because I stabbed someone. But he didn’t died, so I should be released soon.
- T'as pas besoin d'faire le mec mysterieux. J'suis juste en train d'essayer d'faire la conversation. J'suis là parce que j'ai poignardé quelqu'un. Mais il est pas mort, alors j'devrais bientôt être relâché.
Apollo roula des yeux, il parlait beaucoup trop, et franchement, tout ce qu’il voulait, c’était avoir des écouteurs et écouter de la musique.

- I heard you’re here because of gun possession charges. That’s pretty neat. I’ve never ever held a gun before. Oh, no. Maybe I had, but I don’t know if it was a real one ? I mean, it’s supposed to be heavy right ?
- J'ai entendu dire que t'étais là à cause de possession d'arme. Grave cool. J'ai jamais tenu un pistolet d'ma vie. Ah non m'sieur. Quoi que si une fois ? Mais je sais pas si c'était un vrai gun. Enfin, c'est supposé être lourd t'as vu ?
Il commençait à parler tout seul, et l’agacement accumulé depuis ces derniers jours finit par déborder. Le brun sortit sa tête, pour le fixer malgré le manque de lumière.

- Okay, what do you fucking want ? I wanna sleep here.
- Okay, c'est quoi ton problème ? J'essaie d'dormir là.
Un ton sec, qu’Apollo pensait que cela allait l’intimider. D’habitude, ça marchait sur ses camarades d’école. Mais le gamin était en taule aussi, alors cela ne lui fit pas grand chose, excepté sourire.

- Fine, I’ll stop talking.
- Okay cool, j'vais juste me la fermer.
Apollo soupira alors qu’il reprit sa position initiale. Il était fin prêt à se rendormir, dans le silence de la prison. Quand soudain, il rentendit la voix de Raphael. Excepté qu’il ne parla pas, mais chanta à la place.

C’était le début d’une collaboration.

Juvenile Correction Center, Colorado — 11/03/+15

- Hey, you’re a pretty sexy guy even if you’re a fag. You know what, I’ll let you use the back door. Consider me being nice okay honey ?
- Hey, t'es plutôt sexy pour une pédale. T'sais quoi, j'te laisserais même utiliser la porte arrière. J'fais un acte de gentillesse là bébé.

C’était assez marrant comment toutes ses inspirations musicales parlaient à quel points le gros cul de ces dames les excitait, ou que pouvoir se noyer dans des énormes poitrines étaient un de leur rêve mais que lui, cela ne l’attirait pas du tout. Pourtant, c’était pas faute de son apparence ; elle était plutôt petite, mais avec de bonnes formes et elle avait de l’expérience.
Dans un sens, Apollo voulait se débarrasser de ce fléau qu’était la virginité, mais la jeter dans le vagin d’une nana qui devait sans doute avoir la syphilis ? C’était pas une bonne idée.

Apollo lui foutu un doigt, avant de repartir voir Raphael.

Los Angeles, California — 12/02/+20

- And now, let’s listen to the number one song, “Higher” by AXC. He is a young artist that broke through with an unusual —
- Et maintenant, écoutons le titre numéro un, "Higher" par AXC. C'est un jeune artiste qui a réussi a percé grave à —
-
Le son de la télévision fut coupé court, et Apollo se rappela où il était.
C’était sa chambre, mais il avait l’impression de ne pas y être en même temps. Tout bougeait de partout, même sa télé qui était fixe, il avait l’impression qu’elle roulait au loin.

- Okay, it’s been hours since you’ve been staring at the tv, come on and enjoy the party man !
- Mec, ça fait plusieurs heures que tu fixes la télé, allez viens t'amuser !
Mais les fêtes et Apollo, c’était pas si compatible que ça. Les trois premières heures étaient toujours agréables ; c’était là qu’il faisait le plein d’alcool, de drogues, et qu’il sociabilisait. Les trois étaient primordiaux pour une fête réussie, mais après les trois heures, il avait toujours cette envie de rester dans son coin. C’était juste pas son truc.

- Sure, let me just finish this row and then I’ll be down.
- Okay mec, laisse-moi juste finir cette lignée et j'arrive.
Excepté qu’il ne descendit pas pour rejoindre la fête, mais plutôt l’ambulance. C’était la ligne de trop.

Los Angeles, California — 02/21/+21

Well, Apollo ne s’attendait pas à mourir de cette façon. En vrai, il s’attendait pas à grand-chose d’exceptionnel. Sans doute une overdose, une tentative de suicide non réfléchie, ou bien juste un coup du lapin en glissant sur le sol nu de sa salle de bain alors qu’il s’était rappelé depuis trois ans qu’il devait en acheter un.

Mais non, il fallait qu’il se fasse tirer dessus. Tout ça pourquoi ? Parce qu’il y a même pas cinq ans, Apollo avait participé à un pauvre échange de drogues ? Qu’il avait tiré sur un membre de gang ? Qu’il avait été victime d’une rumeur comme quoi il avait couché avec une meuf d’un cartel ?

Bref, Apollo, dans son ignorance, rencontra la mort. Tout ce qu’il voyait à part la blancheur incessante était la silhouette noire. La seule tâche au tableau. Jamais il ne s’était senti aussi inconfortable.

Mais en y repensant maintenant, peut-être qu’on lui avait enfin donné une seconde chance à sa vie ? Non pas qu’il était croyant, mais Apollo croyait à quelque chose. Le destin, dirait-il, même si ça ne collait pas tellement. Enfin, c’était beau de penser à une seconde chance, mais en y repensant, avoir une autre chance à la vie ressemblait plus à une torture qu’autre chose.
Forcé à vivre jusqu’au lendemain, sans une grande envie de faire autre chose que dormir et composer des musiques.

Enfin, c’était peut-être le bon moment d’acheter un tapis de bain.

Dans l’air, océan Atlantique — 03/19/+21

[US! WEEKLY — AXC got shot but survived barely ! Check out at page 5 to know all the gore-y details !]
[US! WEEKLY — AXC s’est fait tiré dessus et a à peine survécu ! Allez voir à la page 5 pour avoir tous les détails !]

Bullshit. Y avait rien eu de gore. Enfin, si techniquement, parce qu’il avait vu tout ce sang sortir de lui, ce qui le fit s’évanouir. D’après l’infirmière, quelqu’un l’a amené à l’hôpital et qui savait faire les premiers soins. Franchement, Apollo n’était pas trop convaincu, jusqu’à que l’infirmière lui dise le nom de la personne qui l’a emmené à l’hôpital.

Diego.

Un prénom qu’il n’avait pas entendu depuis une éternité, mais même sans l’avoir vu vraiment, cela l’avait fait plaisir de le revoir. C’était le seul abruti à connaître les premiers soins et à sauver n’importe qui sans rien demander en retour. Toutes ses bagues étaient toujours sur ses doigts, même celle incrustée de diamants. C’était LA, la ville où les gens se laissent crever pour de l’argent.

Apollo n’espérait pas vraiment le retrouver, jusqu’à avoir eu une sorte de vision de Diego dans une ville anglaise. Techniquement, il en eut plusieurs, chaque vision détaillant de plus en plus leur rencontre. Au début, Apollo avait pensé que c’était dû à la morphine, mais en fait, il avait aussi ses visions en prenant de l’héroïne ou même de l’herbe ! Il n’avait aucune idée que ces visions n’étaient pas des hallucinations. Mais c’était pas du jour au lendemain qu’il allait s’en rendre compte, vu sa consommation régulière.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Divers


Merci Hamish pour ton vava cadeau ! Merci Oli, Alphée et Kyle pour vos vavas aussi *^* Vous êtes tous super talentueux ! :D
Messages : 56
Métier : Usurier.
Pouvoir : Arrête le temps en claquant les doigts.
Humeur : Au choix, soit j'me marre, soit je casse des gueules.

R:Divers
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Aoû - 17:36
Bienvenue à toi Apollo ! Elmo
Ton vava est sympa :o (J'adore le deuxième mini-vava que tu as mis il est parfait. Quel style.)

J'ai hâte de voir ce que donnera ta fiche, puisque je suis un déchet reconnu de cette ville 8D J'ai cru comprendre que tu vaux pas mieux fufufu. Ne me fais pas trop attendre dans l'écriture, je suis très curieuse. Sneaky

J'approuve ton titre sinon, c'est le titre que j'ai hésité de donner à un de mes rps donc forcément J'tassure !
Voilà voilà.

Bon courage pour la suite !

_________________

Je te parle mal en Goldenrod
Revenir en haut Aller en bas
avatar
salt squad, salt squad, watcha gonna do when they come for you ?
Merci Elliot ♥

TC • Administratrice

fiche de présentation
liens
rps + chronologie
fb & twitter
blog
aesthetic
playlist
galerie

Messages : 216
Localisation : Sur la plage
Métier : Éleveur de chiens
Pouvoir : Aquakinésie
Humeur : (─‿─)

Double(s) compte(s) : Oliver Winchester ; Yasuo Rae ; Timothy McCormick
salt squad, salt squad, watcha gonna do when they come for you ?
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 5 Aoû - 18:26
Bienvenue officiellement sur le forum ! J'espère que tu te plairas parmi nous. Yaaas

J'ai cru comprendre aussi qu'Apollo allait être un vrai chieur, c'est intriguant ça. Sneaky J'ai hâte d'en savoir plus pour lui. Pas d'inquiétude pour les 50 lignes. Ça devrait aller, ça se fait assez vite ! (au pire tu nous racontes en détail sa première chanson Yawn)

J'approuve totalement l'avatar, même si comme tu as dit pour ta demande de kit, c'est dommage qu'il n'y ait pas beaucoup de fanarts de craig où il peut vraiment faire adulte. :( J'aime beaucoup le prénom de ton personnage aussi ! Le pouvoir est cool et puis le violet c'est joli. WAZAA

D'ailleurs, je suis à partir de maintenant ton parrain. C'est-à-dire que je suis le membre du staff que tu pourras aller voir si tu as des questions ou besoin d'autre chose. J'irai aussi jeter des petits coups d’œil vers tes prochains rps pour vérifier que tout est en ordre !

Bon courage pour l'écriture de ta fiche, si tu as des questions, n'hésite surtout pas ! Nous serons ravis de pouvoir t'aider. Des bisous.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexy pamplemousse



Messages : 110
Métier : Notaire et streamer/cam boy
Pouvoir : Récepteur
Humeur : IDGAF

Double(s) compte(s) : Elliot Hayaki
Sexy pamplemousse
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 6 Aoû - 10:50
Bienvenue toi S'appeler Apollo et avoir un pouvoir type devin, serait-ce vraiment une simple coïncidence ? Sneaky

En tout cas j'ai hâte d'en savoir plus sur lui. En tant que p'tit con, je suis toujours heureux d'avoir des semblables pour animer un peu la ville et mettre des coups de pied dans les fourmilières. :3

Bon courage pour la fiche et n'aie pas peur. En vrai, ça monte vite à 50 lignes pour une histoire, c'est juste le nombre qui fait peur quand on y pense avant de s'y mettre. L'air de rien on se perd vite dans ce qui a pu se passer dans la vie d'un perso/dans sa mort, ou même ne serait-ce qu'à propos de son arrivée en Angleterre s'il vit à l'étranger Follow me ! Quick !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Psychic


i'm not okay - fiche
save me - liens
Messages : 14
Métier : successful singer
Pouvoir : prémonition - visions randoms
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 12 Aoû - 3:48
hhhhhh merciii de l'accueil tellement chaleureux je Chisaki crying

adam : j'apprécie énormément les déchets, j'espère qu'ils vont s'entendre uwu ils sont pas du même type de déchet, j'ai même l'impression de pas l'avoir écrit assez trash,,,, mais ils restent assez détestables quand même lmao
(tu peux pas faire fausse route quand y a des aliens dans un icon,,,,)

liam : désolé que tu doives te taper ce pavé énorme,,,,
je pensais pas que j'étais capable d'écrire autant, mais je pense que le fait que je n'arrive pas à encore bien discerner mon personnage joue dedans,,,,
il m'arrive de trouver des fanarts de craig plus grand, mais genre,,,,, c'pas du tout ce que j'avais en tête rip...

kyle : honnêtement, c'est une coïncidence, j'ai juste pris apollo parce que ça faisait exotique un peu,,,,, shame on me mDR
franchement, j'ai hâte qu'il puisse faire de la merde, ça sera pas du niveau gta, mais j'aimerais bien que ça soit pas trop loin non plus Gimmeh da booty

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
salt squad, salt squad, watcha gonna do when they come for you ?


*:・゚✧
fiche de présentation
liens
rps + chronologie
fb & twitter
aesthetic
playlist
galerie

Messages : 793
Localisation : Ailleurs
Métier : Kinésithérapeute
Pouvoir : Empathie accrue
Humeur : (◡‿◡✿)

Double(s) compte(s) : Yasuo Rae ; Liam Rosebury ; Timothy McCormick ; Tino Silveira
salt squad, salt squad, watcha gonna do when they come for you ?
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 12 Aoû - 11:19
Bonjouuur, c'est toujours moi, sur un autre compte ! Yaaas

Tu n'as pas à t'excuser de la longueur, plus c'est long mieux c'est hein, et depuis que je suis dans le staff j'en ai lu des fiches longues, ça me fait plus peur. Yawn Au moins tu vois que les 50 lignes n'étaient pas si effrayantes que ça, you did it!

Seulement, je ne peux pas te valider tout de suite. i cri everitim Mais pas d'inquiétude, les quelques modifications que je vais devoir te demander sont minimes.

Tout d'abord, j'aimerais que tu développes un peu plus ton pouvoir, voir comment tu peux te l'approprier à ton personnage. Je ne vais pas te demander de rajouter un malus, ça me paraît déjà bien pour le pouvoir de prémonitions. Par contre, il faut se poser les bonnes questions pour développer un pouvoir correctement. Par exemple, est-ce que le pouvoir peut s'activer selon ta volonté ou c'est au hasard ? Combien de fois tu peux l'utiliser dans une journée, combien de temps ? Des choses comme ça. J'tassure !

Ensuite, j'aimerais que tu précises aussi un peu plus la mort de ton personnage dans ton histoire. Tu dis qu'il est mort d'une hémorragie, seulement dans l'histoire tu écris que la douleur disparaît après la rencontre avec DeathKing. Ça ne peut pas être le cas. La Mort fait disparaître la douleur seulement quand celle-ci est fatale, quand tu meurs sur le coup, parce que sinon tu meurs une deuxième fois... Yawn J'ai remarqué que tu as laissé la cicatrice dans le physique et c'est bien. Cependant en revenant à la vie, si Apollo est mort d'une hémorragie, il souffrira toujours, moins évidemment, mais toujours un peu quand même et donc se faire soigner à temps devient urgent.

Voilà, si tu as des questions n'hésite pas à me MP ! Bon courage pour les modifications. Love you ♥

_________________



♥♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Psychic


i'm not okay - fiche
save me - liens
Messages : 14
Métier : successful singer
Pouvoir : prémonition - visions randoms
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 14 Aoû - 2:32
coucouuu, j'ai essayé de prendre en compte ce que tu m'as rectifié du coup;

par rapport au pouvoir, je pense avoir rajouté pas mal de précisions, mais y a certaines abilités dont je ne suis pas sur si elles pourront changer plus tard donc j'ai préféré laisser vague :c (notamment le fait qu'il ne peut changer ses visions ; j'aime bien penser qu'elles sont inévitables, et qu'il ne peut les changer mais en même temps ça peut être intéressant qu'il puisse peut-être les éviter, ou juste les changer)

et j'ai rajouté une partie pour sa mort du coup, même si la partie ou la douleur disparaissait, je pensais juste qu'elle disparaissait le temps de la rencontre avec la mort, et après qu'elle revenait ?
enfin je sais pas si c'est clair ce que je viens d'écrire, mais de toute façon, j'ai enlevé cette partie dans tous les cas,,,

merci en tout cas, j'espère que ça ira cette fois-ci lmao

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
salt squad, salt squad, watcha gonna do when they come for you ?


*:・゚✧
fiche de présentation
liens
rps + chronologie
fb & twitter
aesthetic
playlist
galerie

Messages : 793
Localisation : Ailleurs
Métier : Kinésithérapeute
Pouvoir : Empathie accrue
Humeur : (◡‿◡✿)

Double(s) compte(s) : Yasuo Rae ; Liam Rosebury ; Timothy McCormick ; Tino Silveira
salt squad, salt squad, watcha gonna do when they come for you ?
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 14 Aoû - 12:01


Tu es validé ! Bravo !

« Et voilà, les modifications me vont parfaitement, je peux donc te valider ! J'ai gardé mes commentaires sur ta fiche pour la validation. Yawn Je dois déjà dire que j'ai beaucoup aimé la lecture de ta fiche, l'écriture est fluide, ça se lit tout seul. J'tassure ! J'aime aussi la construction de l'histoire sur quelques passages de la vie d'Apollo, on apprend facilement plus sur lui et quelque part j'ai l'impression de me mettre à ça place. Je trouve le personnage très attachant malgré lui et j'ai hâte d'en savoir plus sur lui inrp ! Comme tu le dis juste en haut, pour le pouvoir, il peut évidemment être évolué au court du temps, Apollo pourra par la suite réussir à le contrôler correctement et donc éviter ou changer des prémonitions un peu plus tard. J'apprécie comment tu as modifié la fin de ton histoire également. Je me rends compte aussi que j'avais sûrement mal compris la première version, il est vrai qu'avec la rencontre avec DK, tu peux ne plus ressentir de douleur, puisque tu es mort. J'avais compris qu'en revenant à la vie, Apollo ne ressentait plus de douleur aussi. Mes excuses ! Je file maintenant te donner un petit peu de couleur, le gris c'est jamais cool sur le long terme. »

• Tu peux dans un premier temps recenser ton avatar (et ton pouvoir si tu en as un), c'est très important ;
• Tu peux faire une demande d'habitation et/ou de lieu spécial si tu souhaites que ton personnage possède un endroit bien à lui;
• Et tu peux maintenant t'occuper de tes Rps, liens et autres carnets de bord dans cette section du forum !

Et surtout n'oublie pas de venir passer un coucou sur la ChatBox !
Amuses-toi bien parmi nous, au plaisir de te voir sur le forum ! ♥️

_________________



♥♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Petits Papiers :: Cartes d'Identité :: Fiches Validées :: Les Reloads-
Sauter vers: