RSS
RSS



 

 :: Les Petits Papiers :: Cartes d'Identité :: Fiches Validées :: Les Humains Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ezra Kamira (terminée)

avatar
Human
Messages : 15
Métier : Horloger
Pouvoir : Humain
Double(s) compte(s) : Gabriel Bishop/Rain Lowell/Newén Flores
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 24 Juil - 17:07

 

   
Ezra Kamira

   

 

 
Nom : Kamira
Prénom : Ezra
Surnom : /
Âge : 26 ans
Plutôt : Uke

Origine(s) : Néozélandaise
Métier : Horloger, avec une spécialisation en montres/horloge anciennes.
Groupe : Humain (pour le moment Sneaky )

►►


Mon pseudo sur le net : Cici
Âge : Humpf

Présence sur le forum : 7/ 7 jours
Que pensez-vous du forum :

Le personnage sur mon avatar est : Livai Ackerman – Shingeki no Kyojin
Le code est :


Caractère

Lorsqu’ils arrivent dans la boutique d’Ezra, les premiers mots qui viennent à la bouche de ses clients c’est qu’ils ont à faire à un jeune homme souriant, accueillant, qui semble, au premier abord, gentil. Mais ces mêmes personnes diront aussi qu'entrer dans la sphère privée du jeune homme relève de l'exploit. Il devient rapidement secret, méfiant et cache en réalité une grande timidité.

Plein de petites manies, qu’il serait presque possible de qualifier de toc, la principale est ce besoin de démonter tout ce qui lui tombe sous la main. Il démonte, puis il remonte, pour ensuite démonter à nouveau et ce, peu importe ce qu’il a sous la main. En règle générale, il a de la chance et ce qu’il démonte fonctionne toujours après qu’il l’ait remonté. Il a aussi un petit côté maniaque de la propreté qui n’est pas à mettre de côté.

Dans la catégorie « j’aime/j’aime pas », vous savez, ce genre de catégories qu’il faut remplir dans les dossiers d’inscription à des jeux à la noix, eh bien Ezra répondra qu’il aime les sucreries, le calme du bord de mer ou de la forêt, mais aussi les choses anciennes. C’est d’ailleurs ce dernier point qui l’a poussé à devenir horloger. Par la suite, il répondra aussi qu’il n’aime pas être dévisagé par les gens qu’il ne connait pas, qu’il n’aime pas non plus qu’on tente de le manipuler ou encore qu’il n’aime pas les contacts physiques.

Sinon, d’un point de vue plus général, Ezra est un jeune homme que l’on peut qualifier de normal, pour un peu que l’on puisse définir la normalité d’une façon satisfaisante. La première image qu’il renvoie est celle d’une personne souriante, prête à se plier en quatre pour faire plaisir et satisfaire les personnes qui poussent la porte de sa boutique. Ouvert, il n’est jamais avare d’une parole gentille, courtoise, voir même d’un petit café si les gens lui paraissent réellement sympathiques. Assez sûr de lui lorsqu'il s'agit de son travail, il n'hésitera pas à vous remettre à sa place si le besoin s'en fait sentir, voir même à vous éjecter à coups de pied aux fesses si vous l'enquiquinez trop. C’est ce qu’on pourrait nommer une façade « public ».

En privé Ezra semble être un tout autre homme, oh bien sûr il est tout aussi agréable qu’en public, seulement il devient plus secret, plus renfermé. De prime abord, une légère méfiance empêche les gens qu’il ne connait pas réellement d’approcher de ses secrets, mais lorsque cette façade est dépassée, il est possible de découvrir un jeune homme fragile, facilement manipulable. Mais aussi quelqu’un qui n’hésite pas à aider ceux qui en ont besoin.


Physique
Il doit bien y avoir un dicton qui dit un truc du genre « ce n’est pas la taille qui fait l’homme », et heureusement, parce que du haut de son mètre soixante, on ne peut pas dire qu’Ezra domine le monde. Loin s’en faut même… mais ça n’est pas pour autant qu’il est à prendre à la légère. (Si on omet que son poids oscille entre 60 et 65kg en fonction de son état de santé.)

Il possède un visage fin, entouré de cheveux d’un noir d’ébène ce qui fait ressortir encore plus le gris acier de ses yeux. De prime abord, lorsqu’on le regarde d’un peu loin, cette couleur d’iris lui donne un air froid, lointain, un peu hautain aussi, cet effet s’estompe lorsqu’on échange quelques mots avec lui. Des lèvres fines, un petit nez et une peau pale complètent le schéma. Lorsqu’il est seul, une expression mélancolique prend souvent place sur son visage, lui donnant une apparence vulnérable.

Ezra aime être bien habillé, un pantalon, une chemise, des petites vestes sans manches ou des vestes de costumes, il peut paraitre un peu « précieux » aux personnes qui le rencontreront, cependant il s’agit là d’une espèce de façade, comme une armure qui peut le protéger et ne pas le montrer tel qu’il est réellement. Sous ses vêtements, sa peau est aussi pâle que sur son visage, mais il possède aussi une musculature assez impressionnante… Enfin, il en possédait une et aspire à la récupérer, parce que là, même s’il ne possède pas de graisse, il rentre dans la catégorie « flasque » de la population et ça ne lui plait pas outre mesure.

Ezra est plutôt du genre soft, voir fils à papa, sans la moindre boucle d’oreille, ni le moindre tatouage. Il possède en revanche un certain nombre de petites cicatrices sur les doigts, preuves de ses bricolages mais aussi, sur son poignet droit, d’autres cicatrices qu’il tente de masquer aussi souvent que possible.
Histoire
Salut, je m’appelle Ezra et je suis né à Wellington – pour les incultes, c’est la capitale de la Nouvelle-Zélande. Eh ouais, je suis pas anglais et j’en suis fier. Faut bien être fier de quelque chose en même temps. Vous n’êtes pas d’accord avec moi ? Enfin bref, là n’est pas la question. Il parait qu’il faut que je vous raconte mon histoire. Je ne suis pas sûr d’en avoir envie, pas sûr non plus que ça ait un réel intérêt. Vous savez, même à mon psy j’ai pas tout raconté, alors pourquoi est-ce qu’à vous, je devrais le faire ? A oui, c’est vrai, en fait personne n’est censé lire ce que j’écris. C’est le psy qui m’a dit que puisque je n’arrivais pas à verbaliser tout ça, je pouvais tenter d’écrire. C’est pour ça que je suis là, comme un con, devant ce cahier.

Je vais commencer par vous parler des choses « inutiles ». Je viens d’une famille plutôt aisée, mon père et ma mère sont tous les deux scientifiques. Bon je l’avoue, j’ai jamais réellement compris en quoi consistait leur métier. Les matières scientifiques et les choses trop mathématiques ça n’a jamais été mon truc. J’ai une grande sœur aussi. Il parait qu’avoir deux femmes dans une même famille, c’est beaucoup, surtout chez moi vu qu’elles ne sont pas très nombreuses, pourtant, pour moi c’était quelque chose de normal. Ça l’est toujours d’ailleurs. Je veux dire, on a la famille qu’on a, et puis le plus important c’est que tout le monde s’entende bien non ? Chez nous, c’était… c’est toujours, le cas. Papa et maman forment le couple parfait, vous savez, comme dans les films romantiques. Ils sont jamais fâchés l’un contre l’autre, ma sœur a un petit copain sympa, peut-être qu’un jour ils auront des enfants ensemble. Ça serait cool pour eux je pense. Et au milieu de tout ça, il y a moi. J’ai toujours été un fana’ du travail manuel et à l’inverse les matières scientifiques ou intellectuelles ça n’a jamais été mon truc. Oh, je suis pas un cancre non plus hein, c’est juste que ça m’intéresse pas. Du coup, après les habituelles études primaires, je suis allé voir du côté manuel ce qui se proposait. En bon petit mec, j’ai tenté en premier la mécanique auto. Je suis sûr que vous connaissez le cliché du garçon qui aime avoir les mains dans le cambouis… bah je dois dire que, autant le fait de démonter des moteurs, j’ai adoré, autant le fait d’avoir les mains dégueu… pas du tout. Bref, du coup vous vous doutez bien que cet essai n’a pas été concluant et que du coup, je suis allé voir ailleurs si l’herbe n’était pas plus verte. Je vais vous avouer un truc, je me souviens pas réellement comment j’en suis arrivé à m’intéresser aux montres, tout ce dont je me rappelle, c’est que j’ai eu un coup de foudre. Ça a été comme une révélation, j’avais trouvé ma voie, j’avais l’accord de mes parents, le soutien de ma sœur, tout ce qu’il me fallait quoi.

Mes années d’études n’ont rien de très important à rappeler. J’ai pris plaisir à les faire, parce que c’était quelque chose qui m’intéressait, que c’était mon propre choix et pas celui qui m’avait été imposé par quelqu’un d’autre. J’ai été diplômé en bijouterie, avec une spécialisation dans les montres et horloges anciennes. Vous savez, les trucs que vous retrouvez dans le grenier de votre papy et de votre mamy ? Et bah moi, j’adore. Je les démonte, je les répare, je les étudie… Bref, je fais quelque chose qui me plait. Dans les premiers temps, j’ai bossé pour l’horloger chez qui j’avais fait mon apprentissage. C’était cool, j’ai continué à apprendre des choses et comme j’avais la chance de rester chez mes parents, j’ai aussi pu mettre de l’argent de côté. Petit à petit… jusqu’à ce que je puisse monter ma propre boutique. De ça aussi j’ai été super fier. J’avais quoi… 22 ans il me semble et je pouvais dire que je possédais mon propre magasin. Je m’entendais bien avoir mon ex-patron et j’ai récupéré une partie de sa clientèle. Non non, je lui ai pas volé, c’est lui qui m’envoyait des gens. Rapidement, ma boutique a pris un peu d’ampleur, suffisamment pour que je puisse quitter le cocon familial et m’installer tout seul, comme un grand. Et en fait… eh bien c’est là qu’on arrive aux choses que je ne raconte pas, celles que je n’arrive pas à verbaliser – pour reprendre les mots de mon psy – et là, je suis comme un idiot devant ma feuille à faire tourner mon stylo entre mes doigts.

Faut que je vous avoue un truc avant de continuer, j’ai laissé passer plus d’une semaine avant de trouver le courage de continuer. C’est bête hein ? Parce que t’façon, je sais même pas si quelqu’un pourra lire ça un jour. Mais en réalité, je trouve aussi dur de mettre tout ça par écrit que de le raconter à haute voix. Quelques lignes plus haut, j’ai dit que j’avais enfin eu la possibilité d’acquérir ma propre boutique et de partir de chez mes parents. Ça devait faire deux semaines que j’étais le seul maitre à bord lorsqu’Il a poussé la porte de ma boutique. Il, c’est Richard. Grand, blond, un corps à faire se damner un saint… et un égo aussi gros que la ville… aussi gros que son charisme. Enfin bref, c’est pas dur de comprendre qu’il ne m’a pas laissé indifférent et j’ai eu l’idiotie de croire que c’était aussi son cas. Peut-être que ça ne l’a pas été, ou peut-être que tout ce qui l’intéressait, dès le départ, c’était l’argent que brassait ma boutique. J’en sais rien et je ne le saurais probablement jamais. Je vais avouer que, même là, en me disant que personne ne lira jamais ce que j’écris, je n’ai pas envie de tout raconter. Dites-vous simplement que Richard et moi sommes restés ensemble pendant deux ans. Que durant ces deux années, j’ai pu découvrir une autre facette de cet homme, mais que j’ai aussi pu découvrir une autre facette de ma personne. Une facette dont je ne suis pas forcément très fier. Mais je n’ai pas l’intention de m’étaler là-dessus, peut-être un jour, dans longtemps, mais pas maintenant. Et puis, en soi ça n’est pas ça l’important. Non, ce qui est important c’est qu’alors que je pensais qu’on arrivait au moment « sérieux » de notre relation. Vous savez, ce moment où on se dit qu’on peut présenter l’élu(e ) de notre cœur à sa famille, qu’on se dit aussi qu’on va peut-être pouvoir fonder la sienne, de famille. Et le plus important, réellement, c’est qu’à ce moment là, il a disparu. Je sais ce que vous vous dites si vous lisez ça « ah mais nan, il va pas nous prendre la tête parce qu’il s’est fait plaquer, ça arrive à tout le monde ! ». Si seulement c’était que ça, j’aurai pu m’en remettre sans avoir besoin d’aller voir un psy, enfin je crois… les autres fois j’ai pas eu besoin. Mais les autres fois, mon mec c’est pas barré avec la caisse de mon magasin et une bonne partie des économies que j’avais faites. Voilà, voilà, vous savez tout, j’ai été le con qui a cru qu’on pouvait être amoureux de lui et non pas de ses sous – ou des sous de sa famille – j’sais, ça fait un peu cliché je suis sûr. Mais c’est comme ça. La suite ? Eh bien… certains ont plus de facilités que d’autres à se remettre de ce genre de choses. Personnellement, ça n’a pas été mon cas. Avec le recul, j’ai du mal à expliquer ce qui a occasionné mon geste. Tout ce que je peux dire, c’est que la cicatrice sur mon poignet reste une trace indélébile de ma tentative. Peut-être qu’un jour, elle s’estompera, mais ça n’est pas encore le moment.

Qu’est-ce que je peux vous raconter d’autre ? Ah si, j’ai commencé mon histoire en disant que j’avais une sœur, ça n’était pas juste pour dire « eh, vous avez vu, j’ai une fille dans ma famille », mais parce qu’en fait, c’est elle qui m’a sauvé la vie. C’est elle qui m’a trouvé juste après ma tentative de suicide et qui m’a conduit à l’hôpital. C’est elle, aussi, qui après m’a convaincu de suivre une thérapie, même si j’avoue que je ne sais pas réellement si ça a pu servir à quelque chose. Puis, c’est elle aussi qui m’a poussé à recommencer, à recommencer à travailler, à recommencer à vivre.

En revanche, j’avais besoin de changer d’air… prendre un nouveau départ. C’est pour ça que j’ai quitté la Nouvelle-Zélande, j’ai voyagé un peu avant, avec un passage en Suisse. C’est con, mais j’avais toujours eu envie d’y aller, vous savez, les montres suisses et tout ça. Et puis finalement, l’Europe m’a plu et je me suis retrouvé en Angleterre. Avec l’aide de mes parents, à distance, j’ai pu remonter un magasin dans une ville que je ne connaissais pas, Niflheim, et finalement, j’y suis resté. Ça fait maintenant deux ans que je suis là.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
salt squad, salt squad, watcha gonna do when they come for you ?
Merci Elliot ♥

TC • Administratrice

fiche de présentation
liens
rps + chronologie
fb & twitter
blog
aesthetic
playlist
galerie

Messages : 233
Localisation : Sur la plage
Métier : Éleveur de chiens
Pouvoir : Aquakinésie
Humeur : (─‿─)

Double(s) compte(s) : Oliver Winchester ; Yasuo Rae ; Timothy McCormick ; Tino Silveira
salt squad, salt squad, watcha gonna do when they come for you ?
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 25 Juil - 11:50
Rebienvenue sur le forum ! Sneaky

On a enfin notre petit horloger parmi nous, j'ai hâte d'en apprendre plus sur lui. *wink wink* Très bon choix d'avatar en tout cas ! Yawn Le randomizer a fait du bon travail (même si l'autre aussi était pas mal du tout)

Bon courage pour l'écriture de ta fiche ! Yaaas Si tu as des questions, tu sais où nous trouver. ~

_________________




Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Element


Messages : 354
Métier : Apprenti maître verrier et écrivain
Pouvoir : Pyrokinésie
Humeur : Amoureuse

Voir le profil de l'utilisateur
Mer 25 Juil - 12:26
Je me demande qui tu peux bien être Sneaky re-bienvenue et comme je t'ai dit j'aime ton vava J'tassure ! j'ai hâte d'en lire plus sur ton petit horloger

_________________


Ma voix c'est celui en jaune =3
Papa Migué parle en anglais « comme ça » , en français comme ça, en italien " comme ça "

Papa Dumè parle en anglais « comme ça » , enfrançais  comme ça, en italien " comme ça "


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Moi c'est Gaufrette, trempez-moi dans du lait
Modérateur

Présentation
Messages : 359
Localisation : Bijouterie - The Glow
Métier : Bijoutier
Pouvoir : Manipulation des peurs
Double(s) compte(s) : Nolan Redfield
Moi c'est Gaufrette, trempez-moi dans du lait
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 25 Juil - 14:47
Re-bienvenue petit horloger, avec un vava badass comme tout ! Yawn

Hâte de lire ta fiche Love you ♥

_________________

Mes jolis cadeaux !:
 

Merci Fanfan <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Human
Messages : 15
Métier : Horloger
Pouvoir : Humain
Double(s) compte(s) : Gabriel Bishop/Rain Lowell/Newén Flores
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 28 Juil - 16:09
Sneaky J'assume très bien d'être un "petit" horloger ~
J'ai mis le mental et une partie du physique, j'espère que vous serez pas déçus :o

Edit : j'ai fini ! Je crois :o
Revenir en haut Aller en bas
avatar
salt squad, salt squad, watcha gonna do when they come for you ?
Merci Elliot ♥

TC • Administratrice

fiche de présentation
liens
rps + chronologie
fb & twitter
blog
aesthetic
playlist
galerie

Messages : 233
Localisation : Sur la plage
Métier : Éleveur de chiens
Pouvoir : Aquakinésie
Humeur : (─‿─)

Double(s) compte(s) : Oliver Winchester ; Yasuo Rae ; Timothy McCormick ; Tino Silveira
salt squad, salt squad, watcha gonna do when they come for you ?
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 29 Juil - 12:08


 
Tu es validé ! Bravo !

 
« Et voilà, c'est l'heure de la validation ! (J'ai presque pas oublié) Alors, comme je te le disais hier, j'aime beaucoup Ezra, je le trouve attachant mais tout aussi intriguant ! Comme c'est écrit dans son caractère, il est assez secret alors ça donne vraiment envie d'en savoir plus sur lui. J'tassure ! J'adore la construction de l'histoire, ça aide à se plonger complètement dans sa petite vie et c'est quand même drôle quand on voit qu'il se dit que personne ne lira son journal alors qu'au final si ! Yawn J'ai vraiment hâte d'en savoir plus sur lui inrp en tout cas. Je file donc te donner ta petite couleur bleu ciel qui ne sera que temporaire apparemment. OHOHOH »

 
• Tu peux dans un premier temps recenser ton avatar (et ton pouvoir si tu en as un), c'est très important ;
  • Tu peux faire une demande d'habitation et/ou de lieu spécial si tu souhaites que ton personnage possède un endroit bien à lui;
  • Et tu peux maintenant t'occuper de tes Rps, liens et autres carnets de bord dans cette section du forum !

  Et surtout n'oublie pas de venir passer un coucou sur la ChatBox !
  Amuses-toi bien parmi nous, au plaisir de te voir sur le forum ! ♥️


_________________




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Petits Papiers :: Cartes d'Identité :: Fiches Validées :: Les Humains-
Sauter vers: