RSS
RSS



 

 :: Les Petits Papiers :: Cartes d'Identité :: Fiches Validées :: Les Reloads Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

I love the way you hate me (âme sensible s'abstenir)

avatar
R:Physic


Présentation
Liens
Thème
Messages : 30
Métier : Inspecteur de police de nuit
Pouvoir : Hybridation Lynx
Humeur : Chiante

Double(s) compte(s) : Méphisto Lightwood et Izanami Minamoto
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 25 Juin - 20:03

  

    
Stanislav Andreïev

    
“La complaisance fait des amis, la franchise engendre la haine.”

  

  
Nom : Andreïev
Prénom : Stanislav
Surnom : Stan
Âge : 26 ans (10 Août 1991 / Lion)
Plutôt : Seme

Origine(s) : Franco-Russe
Métier : Inspecteur de Police
Groupe : R:Physic

Pouvoir et description : Hybridation Lynx ~ Au delà de la jolie longueur permanente de ses oreilles et de son ouïe quelque peu améliorée, c'est surtout sa capacité à réduire le moindre des bruits de ses pas et de son souffle qui est réellement remarquable depuis sa mort. Il peut, le temps de l'utilisation de son don, devenir aussi discret que le Lynx lorsqu'il bouge et parvient à réduire le bruit de sa respiration, malgré sa douleur.
Il dispose d'une bien plus grande puissance dans ses jambes et ses bras, lui permettant de remarquables sauts ou départ de course, et de gagner un jeu de mains contre un adversaire de deux ou trois fois sa musculature.
Malus : Le jour il est complètement à l'ouest, désorienté, fatigué, comme si toute la misère du monde lui tombait sur les épaules. Contrepartie évidente de son tempérament félin.
Il est aussi dans l'obligation de manger exclusivement de la viande. Tout le reste le révulse jusqu'à le faire vomir s'il en consomme, hormis les boissons, il reste libre de ce côté. Il est hypersensible au niveau de ses oreilles. Malheur à celui qui y touche pour sa vie. Lorsqu'une tierce personne lui touche ou même lui effleure les oreilles Stanislav a l'impression qu'une multitude de lame lui lacère la peau de tout le corps.
Lorsqu'il fait usage de sa capacité à se faire le plus silencieux des prédateurs, il doit composer avec une douleur au cœur et aux poumons. Rien de létal à proprement parlé mais plus il utilise son pouvoir, plus la douleur est persistante et lancinante et peut le devenir.
Il peut user de son don une demie heure par jour à sa convenance sans risquer pour sa vie. Au delà, chaque seconde supplémentaire laisse des séquelles irréversibles sur ses poumons ou sur son cœur, au début de manière microscopique, mais plus il en use, plus elles deviennent visible. Cependant il ignore ce fait, n'ayant jamais eu a dépasser ce laps de temps imposé.
Position de la marque et description : Un Lynx tribal positionné sur son mollet droit.
Âge de la mort : 23 ans (à la fin de ses études)
Cause(s) de la mort :  Étouffé part un gâteau citron-menthe en avion...

►►


Mon pseudo sur le net : FeeMystere / Méphi / Amano
Âge : 28 ans maintenant

Présence sur le forum : 7 / 7 jours
Que pensez-vous du forum : ♣️ Il est dégueux c'pour ça que je fais un TC ♣️

Le personnage sur mon avatar est : Yoichi Hiruma – Eyeshiel 21
Le code est :


 
T'es cap de m'supporter t'es sûr ?

J'ai parfois un caractère de merde, complètement, et j'assume, c'est pour dire. Je suis pas franchement abordable si j'ai pas bu mon premier café du matin et fumé ma première clope. Même si c'est urgent, je me retiendrais pas pour vous envoyer littéralement chier. Maintenant je consent à faire des efforts si c'est la personne avec laquelle je partage ma vie, mais je l'ai pas trouvé et ça m'intéresse pas.
J'ai un petit penchant purement sadique mais attention, la douleur physique c'est sympa, mais ça va bien cinq minutes, le plus adorable, c'est la souffrance psychologique. Voir ma proie se débattre dans mes filets est un milliard de fois plus jouissif que le reste. Plus ils tentent de résister, plus ça me plaît.
Je suis colérique mais pas plus que tout le monde. Par contre, si vous me mettez en colère, laissez-moi rire, personne n'est jamais revenu témoigner de comment ça se passe. Et je vous le conseil, à part entendre ces cris assourdissants derrière la porte blindée, je serais vous, je regarderais pas si vous avez le cœur sensible. J'aime prendre mon temps sur les tortures physiques pour faire savoir que je ne suis pas content du tout, du tout.
En amour ? C'est quoi ça ? Hmph... j'sais pas, je connais pas ce sentiment. J'peux même pas dire que j'ai aimé mes parents, c'est faux. Mais ça, c'est parce qu'ils étaient trop « sweet » on va dire. Qu'est-ce que j'ai horreur de ce monde remplie de naïfs aux idées utopiques. C'est dégoûtant.
J'suis cash. Si tu me plaît t'inquiète, tu vas le savoir. Si t'es pas mon genre, tu vas le sentir.
Par dessus ça, je sais contenir toutes mes folies pour mon travail. Hey ouai mes poulets, on se refais pas. Quoi de mieux pour cacher ses ptits travers que de se retrouver dans les hautes sphères des forces de l'ordre ?
Je suis méticuleux, vaut mieux, et je ne laisse rien traîner derrière moi. Pas moyens de savoir que je suis passé. Personne ne m'entends.
Ha et surtout, j'ai aucun scrupule. Faire couler du sang, faire peur, quelque soit la raison, ça me va. Ca pourrait être ta sœur que j'm'en foutrais... ça pourrait être mon éventuel « petit ami » que ça n'aurait pas plus d'importance. La jouissance de voir les visages déformés par la crainte est cent fois meilleur que toute bonne baise... quoi que...

 
J'suis beau t'as vue !

Je suis blond et ça me soul. C'est trop voyant tu comprends ? Mais bon, pas envie de me teindre les cheveux non plus. Alors je les coupe comme je peux, quand l'envie me prend et je les laisse souvent faire ce qu'ils veulent ou je passe un coup de gel pour les tenir en un sublime coiffé décoiffé.
Mes yeux sont vert mais mes iris sont ridiculement petit à la lumière du jour. J'aime pas le soleil, je préfère la nuit, c'est mon élément, mon terrain de jeu. La forme de mes yeux te dit merde. Tu aime c'est bien, tu aime pas je m'en fou. Mes sourcils sont fins et longs.
J'ai un visage pointu, assez angulaire même et pas de trace de barbe ou de poil quelconque. Ca me perturbe franchement, j'ai l'impression d'être un prépubère là. Passons.
J'ai les oreilles percées, deux anneaux à droite, deux à gauche. Et... si ce n'était que ça. Mais pour le découvrir, venez plutôt jouer à chat avec moi que je vous montre mes quelques piercings intimes. Il paraît que ça décuple le plaisir de mes partenaires. Aucune idée, j'ai pas spécialement envie de changer de place pour le découvrir.
Un truc qui m'agace depuis ma mort, j'ai de grandes oreilles, de longues et grandes oreilles... pointues, et elles sont hypersensibles.

J'ai un corps élancé, il paraît, et je mesure un bon mètre quatre-vingt-dix. Pur muscle, mais je pèse quatre-vingt kilos. J'aime le sport, réellement, et courir est ce que je fais principalement, le soir ça va de soit ou quand tombe le crépuscule. Parce que la course c'est important, histoire de pouvoir fuir d'un lieu sans se faire attraper m'voyez...
Sinon on me dit toujours que je m'habille comme un dépravé. Perso je trouve pas... bon, il m'arrive de mettre des t-shirt un peu... déchirés et des jeans troués mais... je montre pas mon cul, juste mon torse quand il fait chaud.
Pour le boulot je fais gaffe et je porte des chemises, mais ça s'arrête là. Pas question de mettre des pantalons et des pompes hors de prix. Jean Basket c'est suffisant.

Sans ça, il parait que j'ai un sourire de sadique. A vous de me dire, je me suis jamais tenté à me regarder dans un miroir et de me sourire pour le savoir.
Ma Vie, mes Am...quoi?... mes Emmerdes...


Je suis né en Russie mais, j'y ai pas vécu longtemps. Ma mère y avait fait un voyage... d'affaires je crois. Et mon père l'a suivit jusque chez elle, en France. Ils ont mis un point d'honneur tous les deux à me faire parler leurs deux langues et à m'instruire l'anglais. Ma mère parlait diablement bien toutes ces langues. Elle n'a jamais été violente, elle avait déjà bien du mal à faire un pas alors frapper, c'était pas dans ses cordes.
Mon père ? C'était un homme droit dans ses bottes. Rien à se reprocher, clean sur lui. Ma mère est morte rapidement. Je devais avoir dix ans un truc comme ça. Ca m'a jamais ennuyé de ne plus l'avoir à la maison, au contraire. Sa gentillesse m'avait toujours étouffée et écœurée.

J'ai tout de suite montré un intérêt particulier pour la résolution d'énigmes, et plus c'était compliqué, plus je prenais un plaisir malsain à découvrir les intentions des criminels dans les séries, à extrapoler sur le pourquoi du comment, à décortiquer leur manière de faire et à imaginer la suite des événements, et j'avoue que je me trompais rarement.

J'ai donc fait des études et concours pour entrer dans la police plus tard.

J'ai commencé à fumer à quinze ans. Pour faire comme les copains, pour avoir l'air d'un bad boy, pour pas qu'on me fasse chier. J'ai pas toujours fumé que du tabac. J'ai fait comme tous les jeunes de mon quartier, j'ai testé, je me suis retrouvé à l'hôpital avec les potes plus d'une fois mais jamais de manière dramatique.
Je n'ai pas continué après. Pourquoi ? Pour pouvoir avoir l'esprit clair quand je prenais mon pied... à voir l'esprit brisé des autres.

J'avais... dix huit ans ce jour.

A la sortie du bahu avec les copains, une cigarette chacun aux bords des lèvres, nous étions cinq et avions bien l'intention de nous éclater ce soir la, dans tous les sens du termes, pour fêter mon anniversaire. C'est donc sûr de nous que nous nous rendons à un bar, que nous accostons chacun un homme, qu'importe l'âge, qu'importe l'allure du moment qu'il plaît à l'un d'entre nous. Nous buvons, vodka orange pour les copains, un Sweet Memories pour moi. J'aime quand c'est fort, c'est pas de ma faute. J'ai toujours aimé les jeux dangereux. Nos parfaits inconnus nous invitent et payent pour nous. Nous buvons, nous rions, nous avons les mains baladeuses et la fin de la nuit approche à grands pas. Nous décidons de terminer notre petite soirée dans une boite de nuit. Bras dessus bras dessous, nous marchons, les copains soutenus par leurs conquêtes, moi fièrement malgré mes quelques grammes, clope au bec.
J'avais une chemise, parce qu'il fallait bien se présenter pour l'école que mon père disait, et je l'avais ouverte. C'était l'été, il faisait horriblement chaud alors, pas la peine de cacher son corps. Une main dans une poche, ma « conquête » à mon bras, l'autre tenant ma cigarette, j'avançais vers une boite que j'aimais bien, elle portait un nom comme devil machin-chose... je me souviens plus, ça n'a pas d'importance, je savais juste comment m'y rendre.

On a eu du mal à entrer, le videur n'a pas été très sympa. A l'occasion je m'occuperais de lui montrer qu'on ne joue pas avec un Andreïev. Bref, la suite de la soirée fut chaude dans la boite, un peu trop visiblement pour ma proie du moment qui commençait salement à me lasser.
Mon roux tente une fois dehors de pousser un peu plus ses avances et je le rejette, plusieurs fois, jusqu'à ce que sa poigne soit plus vigoureuse. Mais il ne m'amuse plus, son regard ne soutient pas le miens alors je l'envoie chier et le pousse une dernière fois au sol pour qu'il me relâche. Mes talons claquent sur le sol et j'ai une cigarette allumée dans la bouche.

J'avais besoin de quelque chose, d'un peu d'adrénaline bon sang... juste un truc, un homme assez fou pour me résister comme il faut, c'est trop demandé ? C'est trop demandé que d'avoir un peu de fun pour mon anniversaire ? Tss.
Alors que je reprends le chemin pour rentrer chez moi, je manque de me faire faucher par un automobiliste et pas très heureux de surcroît. Je le regarde à peine, ce beau brun, mais il m'attrape le bras, le remonte fortement dans mon dos et me plaque contre le capot chaud de sa Ferrari. Un frisson me parcourt le corps. La sensation chaude du métal contre ma peau fraîche de la soirée a un côté grisant.
Mon bras m'est douloureux, mais il ne pousse pas le vice plus loin et je parviens à me défaire de sa prise et croise son regard fou. Je suis de nouveau repoussé contre ce bolide et ses yeux me plaisent. La lueur à l'intérieur est particulièrement tentante et j'ai bien envie de jouer un peu avec lui.
Il a l'air d'un trentenaire, et il est marié vue l'alliance qui luit discrètement à sa main. Encore plus tentant. Je tente de le chauffer, je tente de l'embrasser, il esquive bien avant de céder un baiser et m'entraîner jusqu'à un hôtel ou nous jouons jusqu'au petit matin.
Sans plus de questions, il me laisse sa carte d'avocat. Je décide de le revoir plusieurs soirs jusqu'à l'un d'eux où après notre petit échange je le laisse en plan au beau milieu de la nuit.

Je le fais languir des jours durant et c'est lui qui finit par m'appeler, je refuse, plusieurs fois. Puis un soir de sortie avec les potes, dans la rue, je le croise. Il est fou de rage, complètement. J'avais peu avant refusé de le revoir, même s'il me plaisait, je cherchais d'autres amusements. J'avais vingt-an.

Il insiste et vient me plaquer contre le mur de la ruelle. Ho, ne sais-tu pas qu'il ne faut pas jouer avec le diable ?

- T'es sûr de toi pour venir me chercher, là, avec mes potes ?
- T'es qu'un gamin prétentieux et suffisant.
- Et ce même gamin te fait bander comme une folle.

Je relève ma jambe et il retient un gémissement en se mordant la lèvre. Pas trop mal.

Mon sourire s'agrandit, mauvais, mais il ne se démonte pas. Bon sang que c'est agréable un type comme lui qui se bat. Je sens que son âme s'effrite pourtant. Je sais que je le tue lentement, qu'il souffre à chaque fois de ce que je peux lui faire ou lui dire. C'est si bon.
D'un geste vif j'écarte ses bras et le plaque contre le mur. Son torse le rencontre et le mien est plaqué dans son dos alors que je viens lui saisir l'entrejambe au travers de son pantalon entre mes doigts.

- On ne joue pas avec un prédateur.
- Tu n'oseras pas.

Mon rire tonne dans la rue et mes potes préparent leurs téléphones pour ne rien louper de la scène.
Je lui laisse un souvenir de moi, marquant sa peau nue. Ses vêtements, déchirés par mes soins, gisent à ses pieds. J'espère pour lui qu'il a bien comprit la leçon, on ne vient pas me chercher quand je dis non. Son corps, étendu sur le sol, se soulève irrégulièrement au rythme de sa respiration. Son regard est horrifié et pourtant je sens qu'il me désire encore. Pauvre fou, tu te brûleras contre moi mais je kiff ça bon sang.

J'avais juste laissé son sang couler et lui avait laissé un souvenir précieux sur l'une de ses omoplates, gravé à l'aide de mon petit couteau : « Lust ».
Rangeant mon arme blanche dans ma poche en refermant la lame soigneusement, je lui adresse :

- Bon p'tite frappe écoute-moi. Quand je te dis, je veux pas, je peux pas, t’insiste pas c'est clair ? Enfin... après... si tu veux rejouer, je suis ton homme. Ha en passant... un mot à n'importe qui... et ces vidéos, je te promet qu'elles font le tour du monde... et ta carrière et ta réput' tu pourras te la ranger là où je pense. Maintenant, si tu réponds à mes appels comme un gentil toutou... si tu viens pas me chercher tous les jours... y'a moyen que je sois gentil avec toi. Suis-je clair ?

Je fis signe à mes potes de lui retirer son bâillon et le plus proche obtempéra, laissant ma pauvre victime tousser et respirer à grandes goulées. Il me répondit d'un trop faible :

- Oui.

Je me relève et abat mon pied gauche sur sa tronche, appuyant bien fort.

- J'ai pas entendu. Tu disais ?
- Oui maître !

Son hurlement de désespoir me fit frissonner. Je m'allume une clope et retire mon pied de son visage qui en garde une trace rouge. Les regards de mes potes me font sourire. Quoi les gars, je lui avais dis que j'étais pas de bonne humeur, qu'il fallait pas me chercher. Même si j'aime jouer avec son corps, on me cherche pas, c'est moi qui trouve.

Je me casse de la rue en le laissant nu au sol sans remord. Mes années de tortures à son égard ne font que commencer, hélas pour lui, heureusement pour moi.
Mais, il n'y avait pas que lui. Mon père, bien qu'il ne s'en rende pas compte, était sous mon joug lui aussi. Il ne me refusait rien, jamais rien, alors qu'il trimait comme un dingue. Les fins de mois ? On se débrouillait et c'est moi qui m'occupait des papiers. Faut dire que j'ai appris très vite la maîtrise du Français, obligé, alors que lui il a juste apprit de quoi se débrouiller. Ma mère ne lui avait jamais dit quoi que se soit en Français, elle lui parlait toujours en Russe. Son accent était sympa de mémoire... mais en vrai je m'en foutais. Mon père je m'en foutais. Il me servait d'accroche pour ce que je voulais faire. Il me permettait d'avoir un toit et de pas avoir à bosser pour manger et fumer.

J'ai fais le con pendant trois ans encore à boire un peu trop à outrance et à chercher un coup d'adrénaline auprès de types que je jugeais avoir un peu de mordant au lit, tout en étant déçu par la suite. J'ai pas d'autres mots que ça. J'ai revue mon « Chien » plusieurs fois et mois après mois je le voyais dépérir, se languir de moi, comme un amoureux en mal d'affection. J'ai finis par me lasser et le jeter, le clouant au silence pour le restant de ses jours sans quoi sa belle carrière d'avocat était ruinée. Ca ne l'a pas empêché, lui, de toujours vouloir me revoir et de m'envoyer des texto tous les jours. Barbant.

J'ai continué mes études tranquillement, sans être une tête, j'avoue que j'étais plutôt bon malgré mes soirées un peu trop pimentées pour certains.

Et puis, ma vie a prit un autre tournant le jour de mes vingt-trois ans.

J'étais récemment diplômé et j'allais pouvoir me commencer une belle carrière. J'avais fais tous les concours possible pour pouvoir être au sommet, ou presque. J'allais être un putain de connard d'inspecteur de police. Ho c'est pas que j'aimais pas ça, ça me permettait de mettre en marche mes cellules grises, ça me permettait d'être où je voulais et quand je voulais, ou presque.
Seulement voilà, j'avais un poste en Angleterre... dans un bled... Nif...Nifl... bref, dans un lieu pourrit mais certainement mieux que le bled où j'étais en France. J'ai rassemblé mes affaires sans un mot pour mon père et le jour même je prenais l'avion. Que je n'aime pas me trouver à voler dans une cage de métal... c'est flippant !
On nous donne une petite collation. Ha oui mais voilà. On passe dans un trou d'air... et le gâteau bin ça passe dans le mauvais trou et ça reste bloqué. Putain nan, je vais mourir comme un con à cause d'un bout de gâteau au parfum citron-menthe dégueu en plus ! Bref... je suis tout seul sur mon siège et comme je fais pas de bruit, je sens doucement ma tête balancer sur le côté. Quand je réagis, bah j'ai plus la force de détacher la ceinture de sécurité. Et c'est un trou noir qui me happe. Merde putain ! J'veux pas crever... j'ai pas encore profité de ma place d'inspecteur la loose !

Ha... attends... c'est une blague ou... t'es qui encore toi putain ? J'aime pas ta tronche elle me revient pas... par contre... ta proposition ouai, clairement que j'aime. Je dois pas parler de ma mort, ça va de soi, on me prendrait pour un con au mieux, un fou au pire. Ca me va. Alors, tu me la donne ma chance ? Sympa... je te promet de rendre l'histoire intéressante et de t'amuser. Quoi que... je pense que tu n'as pas trop à t'ennuyer avec moi...

Je sens l'air emplir mes poumons, des bras fins sont contre moi et dans mon dos le torse chaud d'un homme. Un peu plus loin à mes pieds une belle boulette répugnante du gâteau. Je tousse fortement et écarte les bras qui me soutiennent en m'effondrant sur le sol. Saloperie, tu aurais pu me faire revenir avant que j'avale de travers !
Je me retourne et respire calmement. Le visage angélique du type qui m'a sauvé me révulse, j'ai tellement envie de lui coller une droite. Sa main s'avance vers moi et il me touche la pointe de mes oreilles. Je laisse passer un cri plaintif.
Putain c'te blague ! Ca fait mal, si mal, partout, lâche moi, me touche plus jamais !... Attend... il se passe quoi ?
Je le dégage d'un coup de pied au corps et pose mes mains sur mes oreilles. Elles sont longues et pointues... tss... Je rabat la capuche de mon sweat, comme j'étais avant qu'il ne me tire de mon fauteuil pour me faire Heimlich et me rassois sans un mot à ma place. Mon sauveur... ma tête de con, viens se poser à mes côtés. Attend, t'as pas compris quoi là ? Purée puis laisse moi roupiller, ça me fatigue toute cette lumière.
Son bras s'enroule autour du mien et je le repousse.

- Tu fais chier casse-toi...

Lançais-je faiblement avant de m'assoupir. J'appris qu'il avait... veillé sur moi durant tout le trajet, qu'il était infirmier et qu'il cherchait un coloc à Niflheim. Mouai... pourquoi pas.
J'ai passé quelques mois à découvrir la ville sous toutes ses coutures... la nuit. Mon job comme inspecteur de jour était compliqué et il fallait que je me fasse à ne parler qu'en Anglais. Le Russe me manquait cruellement et il m'arrivait de pousser des jurons dans cette langue régulièrement ou en Français même.
Quand je rentrais, le soir, j'avais soudainement un regain d'énergie et n'était pas très enclin à me coucher. J'ai rapidement apprit mes nouveaux petits plus. Être discret... mais à quel prix !
Une fois je me suis enfuis... ouai j'ai pas eu le choix et je l'ai encore en travers de ma gorge... J'avais été embarqué dans une bagarre à la sortie d'une boite des quartiers chauds... la blague. J'ai eu l'impression de courir si vite et sans bruit... mais la douleur qui m'est arrivée dans les poumons et au cœur m'a rapidement fait déchanter. Saloperie... tu parles d'un cadeau !
Ces mecs... j'ai pris un malin plaisir à venir les retrouver et les menacer... brisant leur couple fragile... menaçant leurs emplois, menaçant leur famille, leurs amis... jouant avec leur faiblesse, avec leur nerf. L'un d'eux à craqué dans l'année et s'est suicidé sans raison apparente... tout allait bien dans sa vie en apparence après tout. Il avait juste, suite à une de mes nombreuses visites, un petit mot adorable dans le creux de ses reins : « wrath ». Il n'était pas totalement fou, pas totalement saint d'esprit non plus.

Les deux autres ont chacun tenu une année de plus avec en petit cadeau la veille de leur suicide un commun « envy » gravé sur leur omoplate droite.

J'ai vingt-cinq ans...

J'ai fais mes preuves et j'ai réussis à obtenir de ne travailler que de nuit ou presque. Heureusement parce qu'en journée... j'avouerais que je ressemble plus à une loque qu'autre chose et que je ne vois pas toujours ce qu'il se passe autour de moi alors que la nuit je suis très alerte.
Je fume toujours autant... par contre j'ai du changer drastiquement mon régime alimentaire. Cent pour Cent VIANDE... et rien d'autre... j'ai tenté, un gâteau... un fruit... rien, mis à part une jolie trace de vomit sur la moquette. Par contre, je peux boire à outrance et je tiens encore mieux l'alcool qu'avant, et ça c'est sympa.

J'ai vingt-six ans et je vagabonde toujours entre l'appart de ce petit merdeux à la gueule d'ange d'infirmier, Simon, et mes quelques plans culs. J'ai pas trouvé de victime ici, mais les appels de mon « chien » en manque en France me font toujours autant sourire. Je lui ai dit de me rejoindre s'il voulait une bonne baise... mais je sais pertinemment qu'avec son job il ne peut pas.

Ce soir je m'étire sur le balcon de l'appart de ma gueule d'ange. Quel vent soufflera ce soir ? Trouverais-je une nouvelle victime de mes petites envies ? Arriverais-je enfin à satisfaire mon penchant pour la souffrance ? Les trois types qui se sont suicidés étaient si faible... pas amusant pour deux sous. Le seul qui a tenu le rythme est mon avocat en France... et encore... il ressemble plus à une loque qu'autre chose maintenant.

Je tourne mes yeux sur la chambre de mon coloc' et sourit. Il est temps de s'amuser un peu ce soir et de voir qui sera ma prochaine victime... de jeu ou de sexe.
Mes pas, silencieux, coulent mon corps dans l'ombre des ruelles à l'abri des lampadaires.
J'avais besoin de sang ce soir... oh oui... ou d'une bonne partie de jambes en l'air... tout dépendait de la tête de ma proie et de sa capacité à me résister.

Plus tu te débats... plus tu me plais... ne l'oublie jamais.




_________________


shhht:
 
Je te snobe en anglais en français et en russe en #9966ff
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 26 Juin - 6:51
Re re re Bienvenue à toi si j'ai bien compris WAZAA !

C'est donc lui le fameux TC ... J'tassure ! ... *S'éloigne en Moonwalk*

Bon courage pour la suite de ta fiche O/ SQUEE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
salt squad, salt squad, watcha gonna do when they come for you ?


*:・゚✧
fiche de présentation
liens
rps + chronologie
fb & twitter
aesthetic
playlist
galerie

Messages : 885
Localisation : Ailleurs
Métier : Kinésithérapeute
Pouvoir : Empathie accrue
Humeur : (◡‿◡✿)

Double(s) compte(s) : Yasuo Rae ; Liam Rosebury ; Timothy McCormick ; Tino Silveira
salt squad, salt squad, watcha gonna do when they come for you ?
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Juin - 8:22
Hello et re-bienvenue sur le forum ! Yaaas Ça fait plaisir de voir que tu t'investis maintenant dans un TC sur Reload. J'tassure !

Par contre, il va falloir arrêter de dire que le forum est nul dans "qu'est-ce que vous pensez du forum ?" c'est même pas drôle, ni original et ça me brise le cœur !

J'avais commencé à lire ta fiche hier mais j'ai malheureusement pas vraiment réussi à la finir... Il faut croire qu'au fond, je suis toujours une âme sensible ;; Je dois aussi dire que je pense qu'il va falloir mettre quelques spoilers dans l'histoire, voire du hide. Certains termes sont limites et les actes bien trop crus.

Mais rassures-toi, pour ce que j'ai lu, tout m'avait l'air être respecté avec le contexte, je tends me relais à quelqu'un de plus fort que moi. WAZAA

Bonne validation ~

_________________



♥♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Divers


Who am I /// Links // How i love Reita
Here my voice // Akimitsu's voice
Messages : 324
Métier : Profileur
Pouvoir : Matérialisation des peurs/cauchemards
Humeur : Sensible

Double(s) compte(s) : Izanami Minamoto et Stanislav Andreiëv
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Juin - 9:35
Ah bon ?

Hey, je pense que ça va être la partie tournant à ses 18 ans que je vais cacher un peu... c'est celle-ci la plus "barbare" j'avais hésité en vrai... mais je vais le faire ;) Merci d'avoir tenté quand même haha. Et protège donc ton petit coeur tout sensible. Je ne voudrais pas y faire du mal.

C'est pas drôle, c'est pas original, ceci dit ce fofo est tellement bien ♥️

*va chercher son TC, Stan, pour le sortir de son sommeil de merdouille et le faire mettre du hide*

Des poutoux

_________________

¤ Theme ¤ Mind ¤ Defeat ¤ Love ¤
¤ Akimitsu's theme ¤

Je charme en : #993300
Akimitsu L. charme en Anglais, en Japonais, en Français et dans d'autres langues en : #009900
William L. effraie en : #6600ff

MERCIII:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
salt squad, salt squad, watcha gonna do when they come for you ?


*:・゚✧
fiche de présentation
liens
rps + chronologie
fb & twitter
aesthetic
playlist
galerie

Messages : 885
Localisation : Ailleurs
Métier : Kinésithérapeute
Pouvoir : Empathie accrue
Humeur : (◡‿◡✿)

Double(s) compte(s) : Yasuo Rae ; Liam Rosebury ; Timothy McCormick ; Tino Silveira
salt squad, salt squad, watcha gonna do when they come for you ?
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Juin - 9:43
Il y a la partie des 18 ans mais aussi celle quand il a 20 ans (il me semble), avec l'homme anciennement marié dans la rue... Ah bon ? Je t'avoue que je me suis arrêtée là après, je ne sais pas ce qu'il se passe ensuite. Je suis bien obligée de te demander de cacher ça parce que la partie présentations est accessibles à tout le monde, même aux invités, contrairement la partie RP. J'tassure !

Merci de ta compréhension.

_________________



♥♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Divers


Who am I /// Links // How i love Reita
Here my voice // Akimitsu's voice
Messages : 324
Métier : Profileur
Pouvoir : Matérialisation des peurs/cauchemards
Humeur : Sensible

Double(s) compte(s) : Izanami Minamoto et Stanislav Andreiëv
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Juin - 9:47
ouai j'ai continué jusqu'à ce qu'il parle de Facebook où ça redevient plus calme.... du coup Spoiler ça ira ou tu préfère du hide même ?

_________________

¤ Theme ¤ Mind ¤ Defeat ¤ Love ¤
¤ Akimitsu's theme ¤

Je charme en : #993300
Akimitsu L. charme en Anglais, en Japonais, en Français et dans d'autres langues en : #009900
William L. effraie en : #6600ff

MERCIII:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Physic
Messages : 92
Métier : Secretaire medical
Pouvoir : Force accrue
Humeur : Joyeuse

Double(s) compte(s) : Nathaniel/Akemi/Ezechiel/Reita/Aiji
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Juin - 9:58
Reuh bienvenue Yaaas J'suis pas avec le bon compte mais je t'aime et ton perso est trop bien J'tassure !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je s'appelle Groot.



Messages : 571
Métier : Livreur à domicile
Pouvoir : Phytokinésie
Humeur : Apaisé

Double(s) compte(s) : Kyle A. Ethelred
Je s'appelle Groot.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Juin - 10:18
REBIENVENUE WAZAA

Bon j'avoue, j'ai pas encore lu et tout, mais je me suis dit que c'était important que j'explique le problème par rapport à un contenu très détaillé. Le soucis, c'est que Forumactif n'apprécie pas spécialement le contenu +18 de base et qu'il peut se montrer très sévère si celui-ci est accessible à des mineurs.

Je me doute que tu as envie que les gens comprennent ton personnage quand ils viendront voir ta fiche, et que du hide ça signifie que tout ceux qui n'ont pas posté ici sur le post n'auront pas accès à une partie qui est majeure dans ton histoire (si j'ai bien compris) Le soucis c'est que le forum peut avoir des problèmes si tu ne le fais pas parce que la partie des fiches validées est laissée accessible aux invités. (Notamment pour que les personnes prenant des prédéfinis puissent aller voir les fiches des personnages en lien avec eux et déjà voir s'ils pourraient se voir rp avec.) Le spoiler n'est donc pas suffisant.

En fait y'a deux possibilités, soit tu essaies de réécrire/ajoutes une sorte de résumé des événements de façon à ce que ce soit safe pour les mineurs (comme ça tu peux garder le hide mais ceux qui liront sans y avoir accès auront quand même de quoi suivre l'évolution du perso dans l'histoire et pourront te demander par mp ce qu'il s'est passé), soit tu mets juste en hide et yolo xD

Désolée, je pense que c'est la première fois que je vois des scènes de sexe qui sont aussi détaillées dans une fiche ici. (et même un viol si j'ai bien compris ?) La plupart du temps elles sont simplement mentionnées dans leur plus simple expression pour le besoin de l'histoire. Je crois qu'on va ajouter quelques lignes dans le règlement pour expliquer qu'on préférerait que ce soit évité dans la fiche (qu'en plus dans le staff on est obligé de lire même quand on est des âmes sensibles jpp)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Physic


Présentation
Liens
Thème
Messages : 30
Métier : Inspecteur de police de nuit
Pouvoir : Hybridation Lynx
Humeur : Chiante

Double(s) compte(s) : Méphisto Lightwood et Izanami Minamoto
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Juin - 10:29
C'est pas un soucis et je comprends bien, y'a rien qui m'embête Ah bon ?

Je vais voir pour retravailler ça probablement alors pour que tout le monde puisse cerner Stan sans que ça coupe son histoire ;) ça sera mieux pour tout le monde Yaaas

Je vais faire ça là. Et je vous tiens au jus quand c'est fait du fait.

En attendant je supp l'histoire le temps de réécrire ce passage.

Des bisous sur vous,

et des bisous sur mes ptits loulou qui sont venu jeter leur oeil en plus de vous belle équipe du staff ♣️

_________________


shhht:
 
Je te snobe en anglais en français et en russe en #9966ff
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je s'appelle Groot.



Messages : 571
Métier : Livreur à domicile
Pouvoir : Phytokinésie
Humeur : Apaisé

Double(s) compte(s) : Kyle A. Ethelred
Je s'appelle Groot.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Juin - 10:46
Merci beaucoup en tout cas. J'ai déjà été en staff sur des forums qui ont été signalés pour des cas similaires et c'est cool que tu comprennes. (parce que c'était vraiment stressant de voir un forum qu'on aime se faire menacer de fermeture par la plateforme) J'ai déjà été confronté à des membres qui pensaient juste qu'on voulait les faire chier, du coup j'ai toujours un peu peur de la réaction quand je dois expliquer tout ça. ça fait du bien de pas avoir à se prendre la tête gngngn

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Physic


Présentation
Liens
Thème
Messages : 30
Métier : Inspecteur de police de nuit
Pouvoir : Hybridation Lynx
Humeur : Chiante

Double(s) compte(s) : Méphisto Lightwood et Izanami Minamoto
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Juin - 11:50
yooo

Comme convenue, l'histoire est changée et adapté à la lecture de chacun.
Je ne m'attarde pas, mais on comprend quand même plus ou moins ce qu'il a fait sans entrer dans des détails glauque ou sordide...

Si y'a encore quoi que se soit beeeh, n'hésitez pas Yaaas

Je vous n'aime Love you ♥

_________________


shhht:
 
Je te snobe en anglais en français et en russe en #9966ff
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Propriété de Khalel Holloway. ♥
Messages : 278
Métier : Photographe animalier
Pouvoir : matérialisation des rêves
Double(s) compte(s) : Rain Lowell & Newén Flores
Propriété de Khalel Holloway. ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Juin - 19:53
Hi o7 Rebienvenue parmi nous !

Alors, non, tu n'auras pas la chance de m'avoir comme parrain, c'dommage hein ? Mais vu que j'ai lu ta fiche en entière, je vais me permettre quelques petites remarques.
Sur le fond, ta fiche est correcte, tu respectes bien le contexte, c'est bien. Et j'ai pas lu la première version, mais du coup je te remercie pour les modifications que tu as déjà faites !

Mais...

En premier lieu, fait attention quand tu écris vite, y a plein de petites fautes un peu partout qui sont facilement évitables (et en plus je sais que tu les fais pas normalement vu que je rp avec toi 8D)
En second lieu et c'est surtout ce point qui m'a chiffonné durant ma lecture, à moins que je me trompe, ton personnage passe 5 ans (de ses 20 ans à ses 25 ans) à maltraiter/faire chanter/menacer/taper/voler (rayez les mentions inutiles) et après ça il n'est jamais inquiété par la police ? Et il arrive à aller passer un diplôme pour être flic sans que ça ressorte à un moment ou un autre ? J'avoue que je trouve ça un peu "trop"... j'ai du mal à imaginer qu'on puisse autant passer au travers des mailles du filet pendant aussi longtemps, surtout en ne changeant pas de lieu (si on omet le déménagement à Niflheim).

Voilou !

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Physic


Présentation
Liens
Thème
Messages : 30
Métier : Inspecteur de police de nuit
Pouvoir : Hybridation Lynx
Humeur : Chiante

Double(s) compte(s) : Méphisto Lightwood et Izanami Minamoto
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 26 Juin - 22:44
Hoooooooo un Gabi sauvage !

*le capture précieusement*

J'ai donc édité et en fait j'ai fait une chose plus simple, j'ai retiré son surnom du Lynx, c'est ce qui me bloquait finalement dans la construction d'une histoire plausible d'un inspecteur véreux, il aura tout le temps de se faire un nom Ah bon ? et ça ne change pas son caractère ni rien donc voilà.

J'ai retiré du coup ces moments où j'en parlais et en fait... c'était pendant 3 ans qu'il avait continué à faire le con sinon il n'avait embêté que l'Avocat français ;)

Ah bon ? je me suis relue aussi, je pense que ça devrait aller mieux... je crois sinon désolée :o j'ai fais ce que j'ai pu, mais j'avais déjà relu tout plein de fois.

Des bisous sur vous tous Yaaas

_________________


shhht:
 
Je te snobe en anglais en français et en russe en #9966ff
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexy pamplemousse



Messages : 141
Métier : Notaire et streamer/cam boy
Pouvoir : Récepteur
Humeur : IDGAF

Double(s) compte(s) : Elliot Hayaki
Sexy pamplemousse
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 28 Juin - 13:46


 
Tu es validé ! Bravo !

 
SURPRISE. C'est moi qui serait ton parrain Yawn

J'arrive un peu après la guerre vu que je suis loin d'être la première à lire ta fiche (encore désolé pour le petit délai, je suis obligée de me faire des to do list pour m'organiser en ce moment sinon j'oublie tout) mais je te remercie encore d'avoir fait les modifications. Je te l'ai dit par mp mais ça me fait trop plaisir ;;

Ce genre de personnage est très intéressant mais également très complexe à rendre vraisemblable. Il y a toujours le risque de tomber dans l'excès, alors c'est certain que calmer un peu son aspect sadique pour réussir à le glisser du côté des forces de l'ordre était très important. (fais attention d'ailleurs quand tu vas rp. Pour m'être déjà frotté à en jouer, je te conseille de bien veiller à lui trouver la dimension du "ce qu'il pourrait perdre"/"échecs"/"erreurs" sinon tu tombes vite dans la caricature du perso intouchable. Surtout que le fait qu'il soit dans la police ne le couvrira pas indéfiniment) Je me demande ce que tu vas inventer comme enjeux pour lui, mais je suis certaine que tu vas nous surprendre (j'ai cru entendre que tu avais déjà fait quelques cachotteries Yawn )

J'ai particulièrement hâte de voir comment tu vas le faire interagir avec les autres et le développer, plus spécifiquement tout ce qui est de l'ordre manipulation psychologique puisqu'il semble particulièrement impulsif le petit Sneaky Je suis certaine qu'il va se manger quelques murs avec les forts caractères qui traînent ici.

Bref, je te valide et j'arrête le blabla parce que je sais déjà que tu te plais bien ici. Tu fais un peu partie des meubles maintenant  WAZAA

 
• Tu peux dans un premier temps recenser ton avatar (et ton pouvoir si tu en as un), c'est très important ;
  • Tu peux faire une demande d'habitation et/ou de lieu spécial si tu souhaites que ton personnage possède un endroit bien à lui;
  • Et tu peux maintenant t'occuper de tes Rps, liens et autres carnets de bord dans cette section du forum !

  Et surtout n'oublie pas de venir passer un coucou sur la ChatBox !
  Amuses-toi bien parmi nous, au plaisir de te voir sur le forum ! ♥️
 

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Petits Papiers :: Cartes d'Identité :: Fiches Validées :: Les Reloads-
Sauter vers: