RSS
RSS



 

 :: Centre Ville :: Habitations :: Villas :: Villa de Méphisto Lightwood Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lovely Night ~ Méphisto Lightwood

avatar
Human


Messages : 59
Localisation : derrière son restaurant
Humeur : inspiré

Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 19 Avr - 12:46

Lightwood
Méphisto

Addams
Dmitri

начало
beginning
Dmitri n'était pas spécialement le genre d'homme à passer toutes ses soirées à faire la fête. Père de famille par défaut, il avait très rapidement mis de côté sa vie personnelle pour s'occuper de ses enfants et de son restaurant. Pourtant, appréciant le contact humain et profitant de moment tranquille pour tout relâcher, il avait fini par trouver un petit groupe d'amis avec qui partager des soirées rythmés par quelques verres et la musique.

C'était ce soir encore une fois que Dmitri se rendait à l'une de ses soirées, sans vraiment s'attendre à grand chose, il était là pour passer du bon temps. En claquant la porte de son appartement, le russe ne voulait plus penser à sa famille, à son travail, ni à sa vie amoureuse qui était aussi plate et vide que tout le reste. Pourtant, il n'était pas repoussant, ni bien timide, il avait le contact facile, mais c'était peut-être trop difficile d'approcher quelqu'un quand on passe sa vie à travailler.

Au volant de sa voiture, après avoir conduit jusqu'à ce lieu inconnu. Dmitri se questionna un instant sur sa personne, il avait fini par prendre l'habitude de toujours accepter chaque sortie de son nouvel ami, chaque soirée. Plus les jours passaient et plus ils rencontraient du monde et son quotidien se faisait bousculer. Il appréciait ça et ce soir encore, il n'avait plus qu'une hâte, c'était de rejoindre ce groupe d'amis.

Pour la soirée, il ne venait jamais les mains vides -certainement pour ça qu'on l'invitait toujours-. Gérant d'un restaurant, il était devenu maître dans les surprises sucrées. Alors dans une boîte à gâteau, il tenait une de ses pâtisseries les plus populaires et appréciés au restaurant, un gâteau au citron vert. Une recette secrète qui avait fini par lui apporter un succès considérable en ville.

Alors une fois devant la porte de la maison, Dmitri y sonna, impatient de rejoindre la fête. Pas spécialement angoissé, devant cette demeure qu'il ne connaissait pas, il s'était laissé dire que cela devait être la maison de John, l'un des hommes qu'il avait connu quelques semaines auparavant.

Quand la porte fut ouverte, Dmitri resta silencieux un instant, face à un inconnu. Recherchant ses mots, il finit par lui adresser un léger sourire.

- Bonsoir... Je suis Dmitri, c'est bien ici la petite soirée organisée par Luca ?

L'air un peu perdu, Dmitri cherchait une réponse dans ce nouveau visage.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Divers


Who am I /// Links
Here my voice
Akimitsu's voice
Messages : 187
Métier : Profileur
Pouvoir : Matérialisation des peurs/cauchemards
Humeur : Sensible

Double(s) compte(s) : Izanami Minamoto
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 19 Avr - 19:08
Je n'ai pas pu rentrer ce midi à la maison, et ça m'avait contrarié quelque peu. Ce qui me contrariait encore plus était l'air enjoué de Luca. Quand il faisait cette tête là, à rire avec tout le monde, c'était qu'il préparait quelque chose, et souvent, à mon plus grand damne, j'y étais mêlé d'une manière ou d'une autre. J'espérais y échapper cette fois mais, quand il m'a demandé de l'accompagner au café du coin de la rue et que John ne nous a pas accompagné prétextant qu'il allait rejoindre son compagnon... j'ai sentis qu'il se tramait quelque chose qui n'allait pas me plaire. Je ne pensais pas si bien dire.

Pourtant je me suis laissé faire. J'ai suivit Luca au café, nous avons longuement parlé, de lui entre autre, et j'ai finis par l'amener à me parler de ce soir par de bien piètre manière. Mais il marche si bien, il est si jeune. Je souris alors qu'il m'avoue ce qu'il comptait faire sans s'en rendre compte premièrement.

- Tu vas organiser une soirée chez moi sans mon accord ?

Ses yeux ronds en disaient long et il bégaya un moment avant de piquer un far et de réfléchir quelques secondes.

- Alors oui, on organise une fête pour toi, que tu te détende, que tu vois du monde hors boulot...
- Chez moi...
- Mais... de nous trois c'est toi qui a la plus grande maison alors ça coule de source non ?
- Luca, je t'aime bien, et John et son homme aussi mais, ayez au moins la décence de me demander mon avis quand ça me concerne...
- Pour que tu refuse encore et toujours ? Non merci. Aller viens, il doit avoir finit et ça serait bien que tu soit présent à l'heure pour la fête. Je m'occupe de la musique et du matos, tu me connais.
- Luca...

D'un soupir, je baisse la tête. Inutile de tenter de le résonner, il voulait le faire et il le ferait. Je le connaissais maintenant suffisamment. Depuis qu'il était au poste, l'atmosphère était plus détendue. C'était une boule de bonne humeur qui faisait du bien à l'équipe et ça ne passait inaperçu aux yeux de personnes, pas même du chef. J'espère sincèrement qu'ils le garderont et qu'il voudra rester.
Bien, puisque nous devions rentrer chez moi, allons-y. Je le prend en passager dans ma voiture et nous allons à ma villa, un peu en marge de Niflheim. J'ai cherché devant le portail les clés mais impossible de mettre la main dessus. Mon jeune ami m'explique que lui et John me les avait subtilisé ce midi.
Je secoue la tête, dépité et sonne. Tout fier, John se présente aux bras de son compagnon. Vue leur fatigue, je crains le pire pour mon salon.
En entrant, je remarque qu'ils ont juste tout réagencé pour gagner un maximum de place. Déjà bien grande, ma pièce à vivre est devenue immense. De quoi tenir une bonne trentaine de personne en train de danser sans étouffer.

- Dites-moi... on sera combien ce soir ?

Ils se regardent et c'est encore Luca qui me répond, toujours aussi heureux de sa bonne idée.

- On sera une petite dizaine.
- Nourriture, boissons ?
- Boissons on... on comptait sur ton stock en fait... et nourriture c'est John qui gère.

Je me frotte la nuque et ouvre le buffet pour voir ce qu'il me reste. J'aime recevoir convenablement mais là, ils poussaient le bouchon un peu loin. Il ne me manquait rien, mais il me serait indispensable de refaire le plein après cette soirée qui promettait d'être plus que folklorique si j'en crois leurs airs. Je laisse un simple soupir passer ma bouche avant de les renvoyer chez eux. Bien, et maintenant ? Je prépare la cuisine pour en faire un bar en sortant des verres, les alcools et en préparant un punch planteur.
Mettant tout en place, j’entends la sonnette et lève les yeux. Il reste du temps, ça doit être Luca. Sortant, chemise ouverte et jean simple comme j'aime a être chez moi, lorsque le portail s'ouvre j'arque un sourcil. Alors ça c'est la meilleure, et je sens le coup foireux.

Je dois me reprendre bien vite. Il ne conviendrait pas de déranger mes hôtes d'autant qu'il parle de la soirée organisé par notre ami commun. Alors je range ma tête de surprise pour lui offrir un sourire posé.

- Bonsoir. Oui, mais vous êtes un peu en avance. Je vous offre quelque chose ?

D'un geste je m'écarte de l'entrée et l'invite à pénétrer le jardin.

- Ca se passe à l'intérieur, il fait encore frais le soir. Et...

Je vois qu'il tient quelque chose dans ses mains. Ca me gênerait presque.

- Ce n'était vraiment pas nécessaire. Même si c'est toujours plaisant.

Je laisse mes yeux glisser sur son corps. Je ne suis vraiment pas habillé convenablement, mais, est-ce réellement important ? On ne sera pas non plus entre parfaits inconnus, puisque c'était une soirée entre « amis ». Une dizaine de personnes, pas plus. J’espérais qu'IL arriverait vite et avec la musique.
Ha j'ai encore oublié. Alors que je referme le portail derrière lui, j'inspire légèrement et reprend parole.

- Méphisto... pour vous servir ce soir.


Je tente de trouver ses yeux, qu'il a de beau d'ailleurs.
En y repensant, je n'avais même pas finit de préparer les cocktails de ce soir. Ni même quelques jus de fruits pour ceux qui ne voudraient pas prendre d'alcool.

- Par contre je suis désolé... mais comme tout n'est pas prêt... je vais devoir vous forcer à me regarder travailler un peu.

L'idée de lui dire ? Pour observer sa réaction. Est-ce Luca qui volontairement lui aurait dit une fausse heure pour qu'il arrive en avance ? C'est tout à fait son genre le bougre.
Viens danser

_________________

¤ Theme ¤ Mind ¤ Defeat ¤ Love ¤
¤ Akimitsu's theme ¤
Je charme en : #993300
Akimitsu Lightwood exaspère en Anglais, en Japonais et dans d'autres langues en : #009900
William Ligthwood effraie en : #6600ff

bande de curieux !:
 

♥ merci Hamish pour le poisson ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Human


Messages : 59
Localisation : derrière son restaurant
Humeur : inspiré

Voir le profil de l'utilisateur
Dim 22 Avr - 16:34

Lightwood
Méphisto

Addams
Dmitri

начало
beginning
Alors c'était avec un homme un peu trop à l'aise avec son corps à moitié dénudé devant un inconnu, que Dmitri se retrouvait nez à nez. Il ne pouvait pas spécialement se plaindre de cette... Originalité, mais il trouvait la scène particulièrement surprenante. Cet homme, plus grand que lui, à la carrure bien plus dessinée que la sienne, lui fit étirer un long sourire qu'il avait bien du mal à cacher.

- Bonsoir. Oui, mais vous êtes un peu en avance. Je vous offre quelque chose ?

- Un peu en avance ? Reprit Dmitri, en regardant l'heure à sa montre. Pourtant, Luca m'avait bien dit de ne pas venir trop tard.

D'une voix un peu inquiète de peur de faire irruption et de déranger l'hôte de la soirée, Dmitri le suivit à l'intérieur du jardin. L'endroit était grand, bien différent de son appartement en ville, il était déjà bien envieux de ce grand espace.

- Ca se passe à l'intérieur, il fait encore frais le soir. Et...

L'homme marqua une pause son regard tombant sur la boîte que Dmitri portait avec lui.

- Ce n'était vraiment pas nécessaire. Même si c'est toujours plaisant.

- Oh, ne vous inquiétez pas ! Je suis pâtissier, alors je viens toujours avec des sucreries quand je suis invité. C'est bien impoli de venir les mains vides non ? Il lui répondit un large sourire aux lèvres. J'espère que vous aimez les gâteaux aux citrons vert en tout cas !

Alors, pour le moment, il n'y avait que le propriétaire des lieux, aucune autre connaissance du russe n'était encore arrivé, ce qu'il trouvait bien étrange d'ailleurs. Les autres n'étaient pas spécialement du genre à être en retard, mais pourquoi alors se retrouvait-il en avance ? Luca lui avait-il joué un mauvais coup en lui donnant volontairement la mauvaise heure ou était-il encore plus idiot qu'il ne le faisait croire ?

Malgré cette entourloupe, Dmitri ne voulait pas se montrer impoli. Autant briser la glace avec cet inconnu désormais.

- Méphisto... Pour vous servir ce soir.

- Méphisto ? C'est un dérivé de Méphistophélès ? Vous avez un prénom vraiment... Intéressant.

Et Dmitri savait ce qu'il disait, le russe avait un goût particulier pour la lecture et appréciait les noms comme le sien, lié quelque part à une certaine mythologie. Ne voulant pas étaler sa culture dès les premières minutes, le russe se retenu de faire d'autres commentaires sur le nom du bel homme face à lui.

- Par contre, je suis désolé... Mais comme tout n'est pas prêt... Je vais devoir vous forcer à me regarder travailler un peu.

Un léger rire s'échappa d'entre les lèvres du russe, alors qu'il secouait la tête.

- L'idée ne me déplaît pas, mais je vais vous aider. Autant que ma présence serve à quelque chose non ?

Tendant sa main qui portait la boite à gâteau, le russe reprit.

- D'abord, vous pouvez me montrer la cuisine ? Que je mette le gâteau au frais avant l’arrivée des autres ?

Dmitri, à la suite de sa question, reposa son regard sur ce Méphisto. Il avait de beaux yeux teintés d'un gris sombre, et ses cheveux, tout aussi foncés, qui retombaient sur son visage, firent sourire le russe. Il n'était pas mal, enfin, bien différent de Luca et peut-être beaucoup plus accordé aux critères de beautés du russe.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Divers


Who am I /// Links
Here my voice
Akimitsu's voice
Messages : 187
Métier : Profileur
Pouvoir : Matérialisation des peurs/cauchemards
Humeur : Sensible

Double(s) compte(s) : Izanami Minamoto
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 23 Avr - 11:22


Quand en effet j'entends le prénom du stagiaire entre ses lèvres je comprends presque de quoi il en retourne. Il devrait se mêler de ses affaires celui-là. C'est bien gentil de tenter de faire un tableau d'affinité, mais de là à le mettre en place c'était... c'était juste déplacé. Passons.
Sa presque timidité à la suite de cette révélation me fit comprendre qu'il fallait que j'y aille doucement.  Mais... mais la suite du faire briller un instant quelques étoiles dans mes yeux. Il était pâtissier. Quel doux métier, mais plus encore, ce qu'il tenait dans les mains était presque le Saint-Graal de la gourmandise. Un gâteau au citron vert. J'adore toutes les pâtisseries au citron.

Je tente de garder mes émotions même si je ne doute pas que mon attitude changera bien malgré moi à cette découverte vis-à-vis de lui. Peut-être pourrais-je... plus tard... Mais lorsque je lui donne mon nom et qu'il le dévoile en entier je tique. S'il s'y connaissait autant que mes pères aimaient ce genre de chose, alors la discussion promettait d'être intéressante.
Le faire rire. Il était délicat, j'étais persuadé que sa pâtisserie l'était toute autant. Rien n'est plus doux à l'oreille qu'un rire, sauf peut-être des mots d'amour, allez savoir.

- Je ne suis pas là pour...

Je réfléchis une seconde, j'ai faillit sortir une expression qui aurait pu être mal interprété. Nous sommes deux adultes responsables, certes, mais il y a des mots qu'il faut employé avec parcimonie. Instinctivement je viens me passer ma main dans ma nuque pour la détendre et secouer la tête. Je n'avais aucune raison de me sentir gêner envers lui et pourtant, je me sentais mal à l'aise. Non pas qu'il était désagréable, bien au contraire. C'était juste par rapport à la situation. Une fête ou un invité arrive autant en avance ce n'était pas sympa. Et il n'avait pas à travailler pour l'organiser.

- La cuisine est juste à votre gauche, vous devriez trouver la place pour votre gâteau sur l'étagère haute du réfrigérateur.


Revenir sur mon prénom ? Oui pourquoi pas.

- Méphisto... est juste un diminutif plus simple à retenir pour mes connaissances. Quant à Méphistophélès, prince démoniaque... je ne suis pas sûr d'en être un... quoi que... à vous de juger.

J'esquisse un sourire tendre et presque aguicheur.

- Peu de monde utilise encore mon prénom en entier pour tout vous dire. Ca me flatte que vous vous y connaissiez.

Volontairement je ne le suis pas de suite jusqu'à la cuisine. Une seconde je me retourne vers cette porte pas encore refermée et je soupir. Luca je te préviens, si y'a que nous deux je t'en veux.
Puis je la pousse et me rapproche de mon hôte du moment.

- Dmitri... quelles sont vos origines ? C'est la première fois que j'entends un prénom sonner comme le vôtre... c'est plutôt plaisant.

Il fallait bien que je l'occupe alors que j'allais me remettre à l'organisation du buffet boisson. Passant derrière le plan de travail/table qui faisait maintenant plus office de bar, Dmitri était dans mon dos au vue de l'organisation de ma cuisine. Je tire d'un panier non loin de moi quelques fruits que je commence à découper et à passer dans une petite centrifugeuse pour en tirer le jus.
J'ai presque envie de sentir son regard appuyé sur mon corps. J'ai presque envie de me retourner et de croiser ses yeux merveilleux, purs et délicats. J'ai presque envie de frôler cette peau qui me parait trop douce. J'ai juste envie de profiter de cette entourloupe faite par Luca pour... Ho, une idée.

- Dmitri... je soupçonne fortement Luca d'y être pour quelque chose quant au fait que vous soyez bien en avance par rapport à tous les autres. M'aideriez-vous à lui retourner son idée ?

Je me retourne, m'appuyant contre la table. J'oublie que ma chemise est ouverte, sans doute parce que je suis chez moi. J'oublie que pour certain, une tenue pareille n'a rien d'anodin.

- Je suis sûr qu'il a dans sa tête de faire de nous un couple avant la fin de la soirée... sinon il ne vous aurez jamais fait arrivé si tôt et organisé la soirée chez moi... que diriez vous de rentrer dans le jeu devant lui ?

Ma demande était particulière, j'en avais conscience, mais je trouvais le jeu amusant. Il fallait juste prendre garde à ne pas se brûler les ailes, après, l'idée de transformer la mauvaise blague en réelle relation ne me dérangerait pas. Il était beau mon hôte.
Viens danser

_________________

¤ Theme ¤ Mind ¤ Defeat ¤ Love ¤
¤ Akimitsu's theme ¤
Je charme en : #993300
Akimitsu Lightwood exaspère en Anglais, en Japonais et dans d'autres langues en : #009900
William Ligthwood effraie en : #6600ff

bande de curieux !:
 

♥ merci Hamish pour le poisson ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Human


Messages : 59
Localisation : derrière son restaurant
Humeur : inspiré

Voir le profil de l'utilisateur
Lun 23 Avr - 21:20

Lightwood
Méphisto

Addams
Dmitri

начало
beginning
Cet homme paraissait déjà bien agréable pour Dmitri, bon, il était vrai qu'il ne fallait pas grand chose pour plaire à Dmitri. Une bonne tête, une belle voix et de la conversation et le tour était joué. Mais il entendait à cette voix quelque peu taquine et voyait à ce sourire un tantinet aguicheur, un petit, je ne sais quoi qu'il aimait chez les hommes.

- Méphisto... est juste un diminutif plus simple à retenir pour mes connaissances. Quant à Méphistophélès, prince démoniaque... je ne suis pas sûr d'en être un... quoi que... à vous de juger.

- Prince démoniaque, pourquoi pas. On peut toujours voir ce que vous réservez derrière votre grand sourire.

Il eu ce petit rire, habituel, presque naïf. Le russe était déjà bien à l'aise ce soir, sans l'aide de l'alcool ni même d'une connaissance, s'en était presque étrange. Pourtant ce sentiment était bien plus qu'agréable.

- Peu de monde utilise encore mon prénom en entier pour tout vous dire. Ca me flatte que vous vous y connaissiez.

Flatté lui aussi par le compliment bien placé de cet homme, Dmitri n'ajouta rien et s'en alla pour la cuisine. Suivant les indications de Méphisto, le russe s'occupait de ranger son gâteau dans le réfrigérateur.

- Dmitri... Quelles sont vos origines ? C'est la première fois que j'entends un prénom sonner comme le vôtre... c'est plutôt plaisant.

Levant les yeux vers lui, il reprit.

- Je suis russe... Enfin, je suis né en Russie, mais mon prénom est d'origine grecque. Il provient de Déméter, c'est la mère de la reine des enfers dans la mythologie grecque. Alors... Côté démoniaque, on est tout les deux bien servis non ?

De nouveau, son rire vient habiller ses lèvres, amusé par cette coïncidence, bien... Surprenante. Alors le temps que le russe ne range sa création au froid, l'hôte de la soirée l'avait rejoint dans la cuisine et travaillait sur son plan de travail à découper plusieurs fruits. D'un œil curieux, Dmitri posa son attention sur le dos de Méphisto et discrètement, il suivit du regard les lignes que marquait son corps.

Il percevait quelques nuances dans cet amas de gris qui dessinaient particulièrement bien le bas dos de cet hôte, au corps qui ressemblait bien plus à celui d'Apollon qu'au prince des enfers. Oh, il n'était pas du tout déçu de la vue qu'il avait et que c'était impoli d'admirer un inconnu de la sorte et oh... Qu'il s'en fichait.

- Dmitri... Je soupçonne fortement Luca d'y être pour quelque chose quant au fait que vous soyez bien en avance par rapport à tous les autres. M'aideriez-vous à lui retourner son idée ?

Alors le russe haussa un sourcil surpris par cette soudaine conclusion, oubliant de suite ce qu'il était en train d'admirer pour se concentrer sur le regard de Méphisto qui venait de se retourner. Sa chemise ouverte continuait encore à le déconcentrer quelque part, mais il voulait paraître sérieux pour le moment.

- C'est-à-dire. Répondit-il sans comprendre où il venait en venir.

Et c'est alors que l'idée tomba.

- Je suis sûr qu'il a dans sa tête de faire de nous un couple avant la fin de la soirée... sinon il ne vous aurez jamais fait arrivé si tôt et organisé la soirée chez moi... que diriez-vous de rentrer dans le jeu devant lui ?

- Un couple ? Poussa-t-il sans vraiment s'en rendre compte.

Alors là, c'était la meilleure, ils ne se connaissaient que depuis quelques minutes et Méphisto venait de lui faire une proposition des plus étranges, bien que censée être fictive. Il n'avait jamais vu ça, lui, il avait plutôt l'habitude d'entendre des hommes sans originalité « Nous nous sommes déjà rencontré auparavant non ? ». Mais là, il ne savait pas s'il devait rire de cette idiotie ou être incroyablement surpris de la façon dont Méphisto abordait cette histoire.

Et pourquoi pas ? Dans le pire des cas, il allait bien passer pour un homme facile et dans le meilleur des cas, sa soirée allait être... Incroyablement intéressante.

- Je crois que c'est bien la première fois qu'on me propose ce genre de chose si rapidement. Annonça-t-il en rigolant. Comment pouvez-vous être aussi sur de ce que vous me dîtes, il a peut-être simplement confondu les heures ? Après tout Luca... Il est gentil, mais il n'a pas la lumière à tous les étages.

Le russe marqua une pause, sa légendaire moue au visage faisant mine de réfléchir.

- Mais si vous voulez que je rentre dans votre petit stratagème... Il faut me dire ce que je gagne à la fin et surtout ce que je dois faire pour que votre jeu soit convaincant. Je ne suis pas très bon acteur.

La voix taquine, les lèvres étirées, il commençait déjà à prendre goût à cette... Étrange soirée.

_________________



Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Divers


Who am I /// Links
Here my voice
Akimitsu's voice
Messages : 187
Métier : Profileur
Pouvoir : Matérialisation des peurs/cauchemards
Humeur : Sensible

Double(s) compte(s) : Izanami Minamoto
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 24 Avr - 19:43

Il me plaît celui-la. Sa répartie est intéressante et peu l'oserait. Un bon point que je tâcherais de ne jamais oublier. Mais, qui sait ce qu'il peut bien cacher ce sourire justement ? Je doutais être un grand méchant, à moins qu'on ne me l'ai jamais avoué, je préférais plutôt tendre la main que la garder dans ma poche.
Son rire qui suivit cette phrase était élégant. Je ne saurais dire encore s'il s'agissait d'une habitude de la part de mon invité et encore moins s'il s'agissait d'une manière de se protéger du monde.

Enfin il en vient à m'expliquer les origines de son nom et pas que. J'apprends qu'il est né en Russie. Voilà une destination qui me plairait. Quant à l'origine de son prénom... Je ne sais retenir à un large sourire d'apparaître sur mon visage. Je me demande ce qui a bien pu pousser nos parents respectifs à choisir nos noms en rapprochement avec les enfers et les démons. Voilà une chose fort curieuse et un sujet qui m'intéresserait de développer avec mon compagnon de ce soir.

Je verrais, plus tard sans doute. Alors qu'il range soigneusement le gâteau qui sera, je n'en doute pas un seul instant, le plus raffiné de tous, je sens que mon idée le fait réfléchir. Je sais que ça peut paraître saugrenue, je sais que nous ne nous connaissons pas, pas assez, mais l'idée de m'amuser avec mon pauvre Luca était trop tentante. Il sera tellement excité qu'il ne saura retenir sa langue et les rumeurs iront bon train.
Quand les fines lèvres du russe prononcent à demi-mot « un couple » je me sens bien étrange. Il serait impolie de le dévorer des yeux, mais, l'idée était tellement tentante et l'envie de voir la manière dont il le prendrait également que je ne m'en privais pas.

Son rire m'émerveille. Je souris en réponse et replonge mes yeux dans les siens, charmeurs, écoutant ses mots sans en manquer ne serait-ce qu'un seul, sans en manquer la prononciation, l'intonation et l’intention qu'il y met. La manière dont son faciés se mue pour afficher une petite moue tant enfantine que délicieuse me fascine. Quelque chose à gagner ?
Un rire quitte ma gorge et je dépose tout sur la table avant de me rapprocher, félin. Je m'avance jusqu'à pouvoir me trouver à quelques courts centimètres de lui, quitte à le faire se heurter à un mur et répond.

- Demandez-moi ce que vous voulez...

Mes yeux courent sur ses lèvres et remontent jusqu'à ses iris chatoyants. Ma voix se veux sensuelle, juste ce qu'il faut pour le décontenancer et le désarmer.

- Quant à ce qu'il faut faire, soyez nature et faites-moi confiance, est-ce suffisamment à votre portée de jeune acteur ?


Je relève aussi doucement que délicatement ma main droite pour venir effleurer son bras, remonter jusqu'à son épaule, poursuivre sur son cou et s'il m'en laisse le temps, sur sa joue. Toujours suave, ma voix l'interpelle encore.

- Demandez-moi ce que vous voulez savoir de moi, imaginez les questions qu'il voudra nous poser. Parlez-moi de vous, faîtes moi rêver d'un pays que je ne connais pas. Chantez-moi votre histoire que jamais je ne l'oublie. Marquez ma peau de votre rêve le plus profond.

J'esquisse un sourire, fin, alors que d'un soupir je m'éloigne juste assez pour lui redonner l'intimité nécessaire à ce qu'il se sente libre.
Pas une seule fois mon regard ne l'a quitté, trop heureux de pouvoir détailler un si beau visage, trop heureux de pouvoir me noyer dans l'océan que ses yeux me dévoilaient. Dmitri, vous feriez rêver n'importe quel homme.
Viens jouer

_________________

¤ Theme ¤ Mind ¤ Defeat ¤ Love ¤
¤ Akimitsu's theme ¤
Je charme en : #993300
Akimitsu Lightwood exaspère en Anglais, en Japonais et dans d'autres langues en : #009900
William Ligthwood effraie en : #6600ff

bande de curieux !:
 

♥ merci Hamish pour le poisson ♥
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre Ville :: Habitations :: Villas :: Villa de Méphisto Lightwood-
Sauter vers: