Partagez | 
 

 Parler tout seul est signe de folie [PV Milo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

R:Divers









Messages : 60
Date d'inscription : 31/10/2016
Age : 27

MessageSujet: Parler tout seul est signe de folie [PV Milo]   Sam 12 Nov - 18:53

Parler tout seul est signe de folie feat Milo Irwin

Noah n’aimait pas vraiment les cimetières. Il y faisait froid, sombre et humide. Comme si un micro climat agissait uniquement sur ces lieux de recueillement décidant que dès qu’on passait le portail il fallait qu’il fasse nécessairement une aura lugubre. Ou bien c’était lui qui délirait complètement, trompé par ses préjugés qu’il voyait dans les films, ce qui, il fallait l’avouer, était fort probable. Il fallait dire qu’il n’avait pas vraiment l’habitude de se rendre dans ce genre d’endroit, sa famille était encore en vie et les quelques personnes décédées qu’il connaissait ne lui étaient pas suffisamment proches pour qu’il vienne se recueillir sur leurs tombes.

Et puis, depuis qu’il était « mort », il avait encore moins envie de se retrouver dans ce genre d’endroit, et encore moins envie de se retrouver face à la Mort elle-même. Peut-être avait-il rêvé tout cela, mais pas soucis de conscience, il préférait éviter de se frotter à toutes ces questions. Mais aujourd’hui, il avait bravé sa crainte pour la simple et bonne raison qu’il cherchait quelqu’un qu’il savait ici.

Emmitouflé dans son écharpe bordeaux et son manteau noir, il pénétra dans le cimetière avec un léger frissonnement. Dire qu’il aurait dû se retrouver ici il y a plus d’un an de cela. Quelle étrange sensation après tout…. A vrai dire, il s’attendait à voir sa tombe du coin de l’œil « Noah Edwing, fils & frère aimant, mort trop jeune » ou une citation un peu banale que l’on retrouvait sur toutes les tombes. Il n’avait pas accompli grand-chose au moment de sa mort alors qu’auraient pu mettre sa famille sur sa tombe ? Il haussa les épaules et préféra accélérer le pas.
Il les sentait partout autour de lui, il suffisait qu’il lève les yeux pour les apercevoir, sur un arbre, sur une tombe ou bien simplement au sol. Cet endroit semblait être leur repère et certains le regardaient avec une curiosité qu’il sentait. Après tout, cela devait être réciproque et ils avaient dû sentir sa crainte. Il en connaissait certain, si l’on puis dire, mais d’autres étaient nouveaux, plus jeunes, ou bien venant d’ailleurs. Il se sentait clairement observé et son cœur battait un peu trop vite, assailli par ces vagues d’émotions qui ne venaient pas de lui.

Mais il en faisait obstruction, ce qui l’intéressait avant tout c’était le corbeau nonchalamment (oui oui) perché sur une croix.  Soupirant, et relâchant de ce fait un nuage de buée, Noah s’arrêta face à la tombe et se mit à parler à voix haute, sans prendre garde aux éventuels passants. C’était un cimetière après tout, c’était toujours vide ces lieux là non ?

« Diaval. »

Il vit le plumage de l’oiseau frémir et son œil se tourner une demi seconde vers lui -comme s’il venait juste de remarquer sa présence, ce qui était évidemment faux puisqu’il l’avait senti arriver…. Le regard du corbeau (ou de la corneille pour plus de précision zoologique) se détourna rapidement, de même que lui qui lui tourna le dos. Sérieusement.

« Ecoutes… je suis désolé de t’avoir crié dessus. J’ai été un peu dur je l’avoue, je le regrette vraiment… mais comprends aussi que ramener des cadavres à la maison n’est pas quelque chose que j’apprécie… »

Noah le fixa et marqua une pause. Il fallait dire qu’il venait de faire le ménage, chose rare, et voir le cadavre d’une souris sur son sol ne lui avait pas spécialement plu, de même que Diaval avait, dans un vol, renversé un vase, normalement parfaitement vide, mais rempli pour l’occasion de fleurs et d’eau. Il soupira une nouvelle fois, gêné il fallait le dire.

« Reviens, s’il te plait… »

Ok. Vu comme ça, on avait l’impression qu’il parlait à son amant après une dispute et il avait très certainement l’air ridicule. Mais bon, il ne devait y avoir personne dans ce cimetière.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

R:Physic









Messages : 43
Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Au cimetière

MessageSujet: Re: Parler tout seul est signe de folie [PV Milo]   Lun 14 Nov - 18:21

Parler tout seul est signe de folie feat Milo Irwin

Ah... Quelle belle journée de septembre c'était ! Il faisait certes gris, mais il faisait sec et à peine froid pour le mois. Magnifique ! Pour un gallois tout du moins.
Milo Irwin avait récemment débuté son nouvel emploi ici à Niflhein, dans le cimetière. Il avait troqué l'Ouest de l'île britannique pour son Est, après un passage par la capitale de l'Angleterre. Il était confiant et heureux d'être enfin un employé et non plus un stagiaire. Il devait encore retenir toutes les habitudes du chef gardien en place car il était moins laxiste que le chef de son précédent stage.

Ce lieu de recueillement était le plus grand où il avait travaillé, c'en faisait donc le plus feuillu. Ici les arbres étaient grands et nombreux et... remplis d'oiseaux. De corneilles surtout. En tout cas, c'était elles qu'on entendait le plus souvent...
Elles ne dérangeaient pas particulièrement le jeune nouveau, leurs piaillements créaient un bruit de fond, mais elles en faisaient néanmoins le cimetière le plus bruyant que Milo ait connu. Et sa tâche du jour étaient justement de nettoyer les dalles sur lesquelles des fientes avaient pu tomber. Merci pas.

Élégamment sapé de son beau jean délavé et de sa belle veste rembourrée à col recouverts du tablier de service et de son seau de nettoyage, Milo parcourait les allées à la recherche de stèles à frotter, quand il vit un jeune homme l'air contrit regarder... les branches d'un arbre ? Milo ralentit et tenta de voir ce que l'homme aux cheveux noirs regardait. Ne percevant rien, il posa son seau sur une dalle non loin [bonjour le respect !] et se rapprocha de quelques pas jusqu'à voir ce qu'il y avait à voir. Une corneille. Génial. Et en fait, celle-ci était sur une croix et non dans l'arbre qui avait obstrué la vue de Milo jusque là.

Milo s'arrêta dans sa marche et observa cette fois l'être humain. Non seulement il fixait cet oiseau, mais en plus il lui parlait. Tout allait bien. Dans tous les jobs en contact avec un public, il y aura toujours des zarbis. Milo ne pensait pas en rencontrer de sitôt, mais bon. Il se dit que c'était pas la mort non plus de parler à un oiseau, c'était pas bien méchant. Le gallois haussa les épaules. Il comptait repartir à sa tâche, mais cette scène avait quelque chose d'hypnotisant. Il n'aurait su dire s'il avait devant lui le Corbeau et le Renard ou Roméo et Juliette.

Cette fois, il comptait vraiment repartir quand l'autre regarda autour de lui et croisa son regard. Et zut. Bon, il n'y avait plus qu'une seule chose à faire : être professionnel. Sans se rapprocher pour autant, il haussa la voix, une main en porte-voix, pour se faire entendre.

« Bonjour, je peux vous aider ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

R:Divers









Messages : 60
Date d'inscription : 31/10/2016
Age : 27

MessageSujet: Re: Parler tout seul est signe de folie [PV Milo]   Lun 14 Nov - 19:28

Parler tout seul est signe de folie feat Milo Irwin

Noah fut, littéralement, figé. Son regard plongé dans celui du blondinet qui venait d’apparaitre il s’était immobilisé. Vous savez ce moment de gêne intense ou quelqu’un vous prend sur le fait sans réellement savoir si ladite personne avait vu ou entendu l’objet de la gêne ? Lorsque l’on vous regarde et que vos joues se rougissent immédiatement, qu’on se racle la gorge et fait mine d’être absolument très intéressé par le brin d’herbe là ? Mais si, vous voyez comme il est beau avec cette perle de rosée matinale, plié sous son poids, d’un vert éclatant, s’échappant de deux dalles de pierre. Et bien c’était exactement ce qu’il ressentait, pris sur le fait. Le fait de quoi exactement ? D’avoir une conversation seul avec un corbeau ? C’était légal que nous sachions non ?

Il releva le regard, le lançant très rapidement vers Diaval qui, d’une façon inexpliquée ne voulait pas bouger de son perchoir. En réalité, Noah le sentait, au fond de son cœur, que la corneille était subitement amusée et avait décidé qu’il était temps pour la vengeance. Il ignora comme il put ce sentiment et se tourna vers le nouveau venu qui avait tout l’air d’être le gardien – qui venait au cimetière avec un tablier ? A la rigueur quelqu’un voulant faire une « surprise » à un mort tout en étant nu dessous… il divaguait.

« Bonjour » eu-t-il la décence de dire malgré sa gêne. « Oui...non…je.. »

Il marqua une pause et dégluti. Manquerai plus qu’il passe pour un fou. Ce qui, après réflexion, devait déjà être le cas. Il se ressaisit et offrir un joli sourire au jeune homme.

« Je venais juste rendre visite à… » il jeta un coup d’œil à la tombe sur laquelle Diaval trônait royalement « Robert …Pattainson ».

Sérieusement ? Comme l’acteur avec un a en plus ? Il marqua un blanc avant de s’autoriser à lire la suite « A Patou, frère et ami ». Un rictus s’échappa de ses lèvres et un nouvel instant de gêne le suivit. Oui, il venait de rire sur la tombe de la supposé raison de sa visite. Très classe. Il se ressaisit après avoir lancé un regard à Diaval qui semblait résolu à rester là, rendant la scène tout aussi bizarre.

« Pardon, je suis Noah Edwing, enchanté »

Il lui offrit un nouveau sourire tout en tendant sa main pour saluer son interlocuteur qui ne devait rien comprendre à ses changements de sujets. A vrai dire, Noah préférait se faire bien voir plutôt que d’être associé à un fou, s’il voulait que son café marche. Il jeta un nouveau regard -légèrement fusillant- à Diaval et émit un petit rire.

« Très étrange cette corneille vous ne trouvez pas ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

R:Physic









Messages : 43
Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Au cimetière

MessageSujet: Re: Parler tout seul est signe de folie [PV Milo]   Jeu 17 Nov - 19:29

Parler tout seul est signe de folie feat Milo Irwin

Un instant, ce bout de cimetière se transforma en western. Non, en pièce de théâtre comique. Non, en tango à distance. Enfin bref, aucun des deux ne bougeaient et si l'un s'avançait, surement que l'autre reculerait. A plusieurs mètres de là, l'autre répondit.

« Bonjour. Oui... non… je... »

Très bien, on fait quoi maintenant ? Milo hésitait à savoir s'il pouvait se retirer ou non. Il n'aimait pas paraître malpoli et après tout, c'était lui qui avait parlé en premier. Cela n'empêchait pas qu'il n'avait qu'une seule envie : quitter cette situation maladroite.

Il commençait à être prêt à s'attendrir sur le fait que ce jeune homme venait se recueillir, mais à noter son coup d’œil au nom de la tombe, ce devait être un mensonge de circonstance. Enfin, il l'espérait secrètement, parce qu'avoir un autre fan d'acteur se trompant de tombe (et carrément de cimetière) était une situation qu'il ne souhaitait pas. On se tait dans ces cas-là, mais ça reste... triste. Et puis quoi encore, l'acteur dont les cheveux défiaient tous les styles capillaires n'était même pas encore mort ! Donc aucun fan ne pouvait venir se recueillir ici. Et puis Pattainson, ça sonne comme pâtisson. Rien à voir...

Milo venait de s'infliger beaucoup de tribulations mentales pour un résultat nul et le regrettait déjà. Voilà que le dénommé Noah Edwing s'avançait vers lui, main tendue, pour une présentation digne de ce nom. Bon, ben, plus le choix... Il se présenta à son tour en lui serrant la main et en affichant un sourire poli.

« Et moi, Milo Irwin, enchanté. Je travaille ici. »

Bon allez, des situations gênantes, ça arrivait à tout le monde. Au moins, cet homme-là était agréable et semblait plutôt social au final.
Malheureusement pour Milo, il n'eut pas le temps de s'excuser pour s'éclipser, car Noah entama une conversation.

« Euh, oui, non... » Voilà qu'il répétait presque mot pour mot ce que lui avait répondu Noah à sa première question. Génial... « Ce n'est pas la première que je vois perchée sur une de nos tombes. Son comportement me semble normal. »

Pour la retraite, c'était maintenant ou jamais !

« Bon, eh bien, si vous n'avez pas de requête, je ne vais pas vous déranger plus que ça et je vais vous laisser avec... » Un coup d’œil pour se rappeler du nom exact. Patou. Non, oublions ça (bien que Milo retiendrait sûrement l'existence de cette tombe malgré lui). Milo tenta un pas en arrière, puis un autre...

« Au revoir ! »


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

R:Divers









Messages : 60
Date d'inscription : 31/10/2016
Age : 27

MessageSujet: Re: Parler tout seul est signe de folie [PV Milo]   Ven 18 Nov - 12:02

Parler tout seul est signe de folie feat Milo Irwin

Ça y est c’était officiel, Noah passait pour un fou. Après avoir rapidement serrer la main du jeune homme, il s’était à nouveau reculé pour regarder la corneille qui ne lui cachait pas sa joie. Evidemment il n’y avait que lui pour pouvoir interpréter les signes physiques de l’oiseau mais parfois il se demandait qui était réellement l’humain entre eux deux. Non, réellement, quel oiseau boudait littéralement un humain ? Il émit un petit soupire et un nouveau silence gêné -du moins pour lui- s’installa entre le gardien et lui.

« Hm, oui non, je voulais dire, c’est étrange qu’elle ne s’enfuît pas non ? »

Nouveau petit sourire gêné et Noah jugea bon de changer de sujet immédiatement sous peine de passer pour un malade mental. Bon en soit, quand on causait avec des oiseaux et qu’on avait comme meilleur ami un corbeau, il n’était pas sûr de se considérer comme sain d’esprit mais tout de même…Il n’était pas blanche-neige ou tout autre princesse de films qui parlent aux animaux et chantent avec eux. Il eut un nouveau petit rire en imaginant la scène. Tellement ridicule qu’il fallait absolument qu’il teste dans un futur proche. Il senti Diaval s’outrer.

Il quitta pourtant subitement ses pensées en voyant le gardien reprendre la parole et faire un pas en arrière, semblant le fuir comme la peste. Inquiet d’avoir fait mauvaise impression -ce qui était évidemment le cas- Noah fit un pas en avant vers le jeune homme, plaquant son sourire bienveillant inimitable sur ses lèvres.

« Oh attendez ! »

Son regard se porta alors sur le sceau que tenait Milo, et sa tenue en général. Tout semblait croire qu’il s’apprêtait à faire un peu de nettoyage dans le cimetière. Il jeta un coup d’œil tout autour de lui pour s’apercevoir qu’il en avait un peu besoin notamment à cause des…défécations des oiseaux. Il haussa un sourcil à cette observation et avant même que son cerveau ait eu le temps de réfléchir, ses lèvres et ses cordes vocales s’étaient liées contre lui pour le faire parler sans son consentement.

«Je peux vous aider à nettoyer ? Il ne fait pas bien chaud et ce ne doit pas être facile tout seul »

Il s’en voulu immédiatement, lui qui n’aimait pas spécialement les cimetières, encore moins le froid il se proposait de rester plus longtemps…. A vrai dire il se sentait un peu responsable pour toute cette saleté, bien qu’il ne soit pas réellement responsable, il sentait les corbeaux comme ses protégés et…. Et il n’avait aucune réelle excuse. Il fixa le jeune homme, espérant intérieurement qu’il lui dise qu’il n’avait pas besoin d’aide.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

R:Physic









Messages : 43
Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Au cimetière

MessageSujet: Re: Parler tout seul est signe de folie [PV Milo]   Sam 19 Nov - 0:04

Parler tout seul est signe de folie feat Milo Irwin

Bien que ce visiteur les avait amené dans une situation inconvenante (oui, Milo se dédouanait totalement), il fallait admettre que son amabilité et ses petits et grands sourires effaçaient toute trace de malaise et amenaient les deux hommes vers une conversation cordiale.

« Oh, je ne m'inquiéterais pas si j'étais vous. Les corneilles voient passer des gens presque tous les jours et sont donc habituées aux humains je pense. Elles doivent même considérer comme les propriétaires du lieu, si ça se trouve. »

L'esprit de Milo s'aventura à imaginer rapidement des réunions de co-propriété entre corneilles et il vit son patron signer un contrat de bail avec elles. Toutefois, il s'arrêta tout aussi vite quand il en arriva à la conclusion que ça ferait de lui l'agent de surface. Dépité et vexé par son propre cerveau, Milo tira la gueule intérieurement. Puis bon, il faudrait bien qu'il y retourne à l'astiquage des dalles.

C'est à ce moment-là que Noah Edwing le retint une fois de plus, alors qu'il avait commencé à s'éloigner et prendre son seau. Noah le regardait, Milo le regardait, la corneille les regardait. Une mamie passa et les regarda. Milo attendait. Puis la réponse fut.

Milo profita de la distance qui les séparait de nouveau pour écarquiller les yeux avant de froncer ses sourcils furtivement. Quel était le rapport entre la température et le fait de rendre les tombes propres ? Non, de nouveau Milo, ce n'était pas la bonne question. Ce gentil sieur lui proposait son aide ? Eh bien, écoute, en espérant qu'il n'ait pas deux mains gauches, profitons-en ! A son tour de sortir un grand sourire colgate.

« Avec joie ! C'est très gentil de votre part de vous proposer ! »

En vérité, l'employé n'allait aucunement le martyriser, ce n'était pas son genre. Mine de rien, il était heureux d'avoir une aide en plus d'une compagnie pour ce début de journée. Il ne le retiendrait pas longtemps, sinon ça compterait pour du travail au noir. Au noir de geai ? Non, raté Milo, on parle de corneille, pas de geai... Mais bien essayé.

Côté à côté, les deux hommes marchaient, chassant les dalles souillées. S'ils en trouvaient une, ils passaient peu de temps dessus, reprenant leur chemin vers la prochaine, et ainsi de suite. Entre la marche et les frottements, Milo s'était réchauffé et se sentait à son tour prêt à faire un peu de conversation.
Nonchalamment, une éponge à la main, effaçant des excréments d'ovipares, entouré de morts sous marbre, Irwin entama un nouveau dialogue le plus naturellement du monde.

« Au fait, où est-ce que vous travaillez, vous ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

R:Divers









Messages : 60
Date d'inscription : 31/10/2016
Age : 27

MessageSujet: Re: Parler tout seul est signe de folie [PV Milo]   Sam 19 Nov - 12:36

Parler tout seul est signe de folie feat Milo Irwin

Et merde.

Non réellement, être à moitié dans la tête des corbeaux environ lui retournait littéralement les neurones. Comment lui pouvait-il proposer son aide pour une tâche comme celle-ci ? Ce n’était pas qu’il était particulièrement maniaque ou bien dégouté par toutes les tâches répugnantes, quand on travaillait dans la restauration comme lui, on avait affaire à certain cas particulièrement horrible. Mais il fallait dire que ce n’était pas non plus une passion de faire cela. Alors évidemment lorsque Milo accepta sa proposition, un long frisson lui parcourut l’échine. Mais oui, quel bonheur de nettoyer des tombes de si bon matin dans un lieu si chaleureux !!

En réalité, il avait envie de sortir la pelle et creuser son propre trou et s’y enfermer pour toujours, au moins il serait tranquille. Il répondit pourtant au sourire colgate du jeune homme en se disant que commencer à creuser sa tombe là tout de suite maintenant serait définitivement signe de folie. Décidément, ses derniers mois d’inactivité lui avaient monté au cerveau.

Son calvaire commença alors sans un mot de plus de sa part, fixant les tombes avec un haussement de sourcil à chaque fois, essayant de s’imaginer la vie de l’un ou l’autre. Et puis, lorsqu’ils se baissaient pour nettoyer les saletés, Noah imaginait les cadavres soit outrés soit plutôt content d’avoir à nouveau (ou pas ?) quelqu’un à quatre pattes sur eux, littéralement entrain de les astiquer. Hm. Noah n’était pas spécialement attiré par ça mais cela le fit particulièrement sourire et il se mit à imaginer une conversation entre les habitants de ce lieu au sujet de leur gardien qui devait très certainement les astiquer souvent…. Son regard coula vers le jeune homme lorsqu’ils se relevèrent et son sourire s’agrandit, se retenant de rigoler tout seul.

Fort heureusement, le jeune homme prit la parole, ce qui surpris Noah mais lui permettant de reprendre ses pensées et quitter la conversation entre une vieille femme décédée depuis longtemps et un jeune homme qui débattaient sur la souplesse du blondinet à ses côtés.

« Oh euh, je ne travaille pas… »

Il marqua une petite pause qu’il s’empressa de remplir rapidement, histoire de ne pas passer pour un glandeur professionnel -ce qu’il était uniquement les dimanches devant la télé.

« Pour l’instant du moins ! J’ai acheté mon propre café il n’y a pas longtemps, il est en rénovation pour l’instant »

Il termina de nettoyer la tombe de feu Géraldine WeightWatchers et se releva pour offrir à nouveau son sourire à Milo. Il fouilla dans ses poches rapidement pour en sortir une de ses cartes de visite, le nom du café, le Raven, était inscrit en noir, calligraphié, avec comme logo un corbeau esquissé, les horaires et l'adresse. Il l'a tendit à Milo.

« Venez y faire un tour…. Pour me remercier ! »

Noah lui fit un petit clin d’œil complice et un nouveau sourire. Peut-être avait-il trouvé son premier client. A moins que ce dernier oublie complétement d’ici les quelques semaines qui les séparaient de l’ouverture de son établissement. Cela lui faisait peur, il l’avouait, c’était la première fois qu’il se lançait seul dans un projet. Mais avec ses petits problèmes de personnalité, il avait été obligé de quitter son job et il avait toujours rêvé d’ouvrir son propre café. Il espérait simplement que cela marcherait….

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

R:Physic









Messages : 43
Date d'inscription : 05/10/2016
Localisation : Au cimetière

MessageSujet: Re: Parler tout seul est signe de folie [PV Milo]   Sam 19 Nov - 17:44

Parler tout seul est signe de folie feat Milo Irwin

La réponse fut courte et sans appel. Pas de soucis, Milo n'allait pas insister. D'une part parce que cette réponse valait autant qu'une autre et parce qu'il ne forçait pas les gens à parler.
Ah si, il y avait une suite à l'histoire, il suffisait de lui donner le temps d'arriver. Oh, un café, c'était une bonne nouvelle pour Milo ça, lui qui aimait les cafés. Il était souvent plus agréable de les boire dans un bâtiment public. Ils étaient souvent plus mousseux et plus savoureux. Ces sorties-là étaient en fin de compte les seules qu'effectuait le jeune taciturne. Sa préférence n'allait ni à rester tout le week-end chez lui, ni à sortir voir du monde. De toute façon, il ne connaissait personne encore ici, mais ça ne lui manquait pas plus que ça pour l'instant. Milo socialisait peu ou alors, sans faire exprès, comme... présentement. Amis ou pas, Milo recherchait systématiquement l'ambiance d'un café chaleureux dans le lieu où il s'installait. Il constituait une condition sine qua non pour qu'il se sente bien dans sa ville d'accueil.

« Oh, c'est parfait ! Je comptais justement faire prochainement le tour des cafés de Niflheim. J'aime beaucoup les cafés goût pain d'épices. Je me souviens d'un café comme ça à Londres, lors de mes études, un des meilleurs que j'ai pu goûter de ma vie. Vous en aurez de ce style dans votre établissement ? Ou des cafés sucrés au moins ? »

Il se releva pendant sa tirade, jeta son éponge dans le seau et enleva ses gants de travail afin de prendre la carte que lui tendait Noah et la ranger dans une de ses poches.

« Comptez donc sur moi pour passer prendre un café ! C'est en effet la moindre des choses que je puisse faire. »

Ses lèvres expirèrent dans un petit sourire. Il avait envie d'arrêter sa journée pour directement aller boire ce café, mais il n'était même pas ouvert. Et Milo ne souhaitait pas faire l'école buissonnière, même à son boulot. Ça non plus ce n'était pas son genre.

« Je dois aller changer l'eau du seau, vous pouvez vous arrêter de m'aider là. Encore merci à vous, c'était très généreux de votre part. »

Il tendit sa main pour serrer celle de Noah une deuxième fois, en guise d'au revoir.

« A bientôt, alors ! »


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

R:Divers









Messages : 60
Date d'inscription : 31/10/2016
Age : 27

MessageSujet: Re: Parler tout seul est signe de folie [PV Milo]   Ven 25 Nov - 16:42

Parler tout seul est signe de folie feat Milo Irwin

Il offrit un nouveau sourire au gardien en le voyant si embalé à propos de son café. A vrai dire il avait toujours rêvé d’ouvrir le sien plus ou moins pour la même raison que Milo, parce qu’il aimait faire le tour des établissements, il aimait leur ambiance feutré, chaude, agréable ou rafraichissante en fonction du temps, un endroit où on pouvait se poser et se reposer sans soucis, profiter de boissons diverses et variés et parfois un peu loufoque. Il fallait dire que pendant de nombreuses années il n’avait pas trop su vers quoi il voulait se tourner puis il avait été contraint de prendre un travail en tant que serveur dans un bar au début puis dans un café. C’était là-bas qu’il avait découvert les plaisirs des cafés et boissons chaudes, des différentes odeurs, crème et s’était littéralement passionné pour les décorations sur la mousse. Son problème d’humeur cependant l’avait forcé à quitter son travail qu’il avait depuis des années mais il avait persisté et avait décidé de se lancer dans le grand bain tout seul. Il était particulièrement stressé mais le regard du gardien le rassurait un peu.

Noah le fixa quelques secondes en pensant au café pain d’épice que le jeune homme avait gouté. Il n’en avait jamais fait mais il avait comme projet de proposer des cafés, thés et chocolats de différentes saveurs pour se démarquer de ses concurrents. Il avait déjà quelques cordes à son arc mais il nota celui au pain d’épice dans un coin, il était évident qu’il allait le tenter.

« Je n’en ai jamais fait encore, mais peut-être que si vous êtes un client régulier je vous en ferai ! Mais je compte proposer un grand nombre de boissons sucrés, ou moins, pour le plus grand nombre »

Il sourit avant d’enlever un peu de terre sur ses vêtements, jetant un nouveau regard au cimetière. Ils avaient nettoyé un bon morceau et Noah était assez fier de son aide.

« Oh pas de problèmes c’était avec plaisir. Je vous y attendrai alors ! »

Il serra la main du jeune homme légèrement refroidit par l’eau et la température ambiante et le regarda s’éloigner pour changer l’eau. Il resta debout un petit moment, se laissant happé par le calme du cimetière. Du moins calme en apparence car dès qu’il arrêta de penser, nombres de sensations se mirent à le traverser alors que les corneilles tout autour s’affairait à leur vie quotidienne. Il soupira et porta son regard vers Diaval qui n’avait pas bouger de sa pierre. Comme comprenant sa lassitude vis-à-vis de leur engueulade, l’oiseau lui transmis une onde de pardon et s’envola en même temps que Noah repris sa marche vers la grille du cimetière, le suivant relativement bas, puis tournant autour de lui avant de se poser sur son épaule une fois la grille franchie. Cela arracha un sourire à Noah, il n’y avait personne à des kilomètres à la ronde alors il pouvait bien rester là le temps qu’il rejoigne la ville.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Parler tout seul est signe de folie [PV Milo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parler tout seul [PV]
» Au fond j'crois que la terre est ronde pour une seul bonne raison, après avoir fait le tour du monde tout ce qu'on veut c'est être sur ILH ♥
» je suis seul,mais pas pour longtemps
» ... Où ça, double-post... ?
» Origami - Une épidémie a lui tout seul.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Extérieurs de la Ville :: La Forêt :: Le Cimetière-
Sauter vers: