RSS
RSS



 

 :: Les Petits Papiers :: Cartes d'Identité :: Fiches Validées :: Les Reloads Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

How senseless Death, how precious Life // Thomas Strange

avatar
R:Psychic
Messages : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 27 Fév - 5:23

 

   
Thomas Strange

   
Everyone in the world comes at some point to suffering

 

 
Nom : STRANGE
Prénom : Thomas
Surnom : Tom, i guess
Âge : né le 7/12/96, ça lui fait donc 21 ans aujourd'hui
Plutôt : Seke

Origine(s) : Anglaise
Métier : Sans métier particulier, il tente de vivre de l'argent paternel et de petits boulots, il navigue comme un matelot en vivant son amour pour l'art en parallèle.
Groupe : R:Psychic

Pouvoir et description : Visions passées; sorte d'hallucinations, possibilité de voir un élément du passé, comme un calque animé qui se déposerait devant ses yeux en voyant un objet. Par exemple, si un vase est posé dans la rue, Thomas pourra voir le moment où un homme le renverse, mais c'est tout. Ce n'est pas quelque chose de vraiment utile.
Malus : Ne le contrôlant pas, Thomas à parfois du mal à distinguer ce qui provient du passé ou ce qu'il se passe réellement. Cependant, ce n'est pas quelque chose qui se produit régulièrement, ce sont des courtes visions qui ne sont pas systématique, elles peuvent durer le temps d'un acte d'une minute environ et arriver deux ou trois fois par jour.
Position de la marque et description : La marque est venue se joindre à ce tatouage qu'il a au niveau du bras, l'agrémentant un petit peu, enfin, ça a seulement rajouté une tâche noir.
Âge de la mort : 20 ans.
Cause(s) de la mort : Suicide par pendaison assis.

►►


Mon pseudo sur le net : Cathleen
Âge : 17 ans

Présence sur le forum : Pas beaucoup/7
Que pensez-vous du forum : Si je puis me permettre, c'est joli mais les smileys sont trop en désordre D:

Le personnage sur mon avatar est : Dino Cavallone - Reborn
Le code est :


Caractère
Il sourit à ce mec à côté de lui qu'il connaît à peine alors qu'il range ses affaires de cours. Thomas, il est comme ça, il parle à beaucoup de monde, et en général, on l'apprécie. Après tout, comment ne pas l'apprécier puisqu'il est aussi gentil et à l'écoute des autres ? Le bonheur des autres avant le sien, ça compte beaucoup pour lui. Il a même un peu trop tendance à ne pas se préoccuper de ses propres soucis, pourtant bien présents. C'est vrai, c'est une personne aimable et souriante, qui aime s'amuser. Mais qui sait ce qu'il se trouve derrière cette façade ?

Il sort de l'amphi et on l'aborde. Il est apprécié, ça c'est sûr, les gens le croisent à à peu près toutes les soirées. On ne peut pas dire qu'il n'est pas au moins un peu populaire. Ce qu'il aime dans ce train de vie, c'est qu'il a de l'importance mais qu'on ne s'inquiète pas de lui. Il a comme une barrière autour de lui, à la façon de la Joconde, unique et intouchable. C'est pour ça que bien que bien entouré, il est aussi très seul. Passer la nuit dans les bras de n'importe qui, ça ne l'intéresse pas, c'est un garçon en réalité très doux lorsqu'on se rapproche de lui.

Il arrive à la cafétéria et il prend beaucoup de choses. Entrée, plat, dessert, tout y passe. En fait, il donne l'impression qu'il se nourrit correctement alors que ce n'est pas le cas. Il n'a pas vraiment d'appétit, il trompe tout le monde, c'est dans sa nature, après tout. En regardant dans son assiette les morceaux de viande, il ne peut s'empêcher d'être dégouté. Ça lui rappelle bien trop la mort, cette chose qui le fait tant souffrir et l'effraie. Il n'aime pas ça, ça lui rappelle trop tous ces gens qui décèdent, ces parents, ces grands-parents et la souffrance qu'ont leur proche. Thomas ne veut pas souffrir.

Quand la fin de la journée arrive, il retourne chez lui, dans son studio miteux un peu trop sombre. Ce n'est qu'à ce moment là que les masques tombent. Il ne passe du temps là que quand il a besoin de se retrouver seul. Il a beau sourire, ça n'effacera pas les blessures du passé, les personnes qu'il a perdu et qui l'ont blessé. C'est un garçon beaucoup trop sensible. Sans forcément le montrer, des paroles lancées au hasard peuvent le blesser. Autant le dire, Thomas n'est pas heureux, mais n'a pas trouvé l'origine de son malheur. Est-ce que ça a à voir avec son père ? Sa propre famille et son propre parent disparu, est-ce pour ça qu'il a aussi peur ?

Lui-même n'en sait rien. Il n'est jamais allé voir de psy, après tout, il ne les aime pas.



Note : cette parenthèse se déroule avant sa mort, mais les informations données restent valides.

Physique
Un sourire déforme ses traits. Il avait l'air étrange, comme ça. Son sourire sonnait beaucoup trop faux, il n'avait pas envie de faire d'effort. Mais il devait le faire. Il devait y aller, voir sa sœur. Pour l'occasion, il avait mis un costume assez chic, qu'il ne portait jamais. Il préférait en général les vêtements larges et plus simple à porter. Il ne se prenait jamais vraiment la tête pour s'habiller. C'était seulement que là, il s'agissait d'une date importante. Thomas n'avait jamais eu l'occasion de voir l'enfant, elle était décédée bien avant, mais ça ne l'empêchait pas de l'aimer. La mort pour lui avait une signification particulière.

Le grand jeune homme, enfin grand voulant dire pas petit, parce qu'il était dans la moyenne avec son mètre quatre-vingts, avait soigneusement coiffé ses cheveux blonds à l'aide d'un coup de gel. Ce n'était pas dans ses habitudes non plus. Ce qu'il préférait, c'était comme pour ses vêtements, ne pas se prendre trop la tête. Bien qu'assez beau, les traits assez fin et les yeux d'un joli marron discret, il se fichait pas mal de faire attention à ce qu'il avait l'air.

Son costume, assez sobre pourtant, cachait sa musculature pas vraiment saillante, il était juste relativement maigre, faisant ainsi ressortir ses abdominaux. Les manches de sa chemise camouflait le tatouage de son bras gauche, ne laissant qu'une petite partie dépasser au niveau de sa main. Ces dessins gravés sur sa peau n'avaient pas de signification particulière, ils étaient juste là, c'est tout. Il en avait un morceau au niveau de sa clavicule, mais ce n'était pas une partie vraiment visible quotidiennement. Il aimait l'art en général, et encore plus ce qu'il avait de tatoué sur sa peau. L'art faisait maintenant partie de lui.

D'ailleurs, les tatouages eux-mêmes cachaient quelque chose. Ils cachaient les cicatrices de mutilation qui dataient alors de l'époque du lycée. Il en était moins fier, de ça, il se sentait quelque peu coupable. Après tout, la culpabilité aussi faisait entièrement partie de lui. Dorénavant, il faisait attention à couper des parties bien moins visibles de son corps, comme ses cuisses par exemple. Il avait des cicatrices ici aussi.  

Une autre tentative de sourire échoua. Non, vraiment pas, il se détaillait dans le grand miroir, il n'avait strictement aucune envie d'avoir l'air heureux, cette fois. Tout était bien trop difficile. En général, pourtant, il réussissait assez bien à cacher se mal-être si apparent ce jour-là derrière des expressions heureuses bien que relativement calme. Peut-être qu'en fait, certains avaient un jour remarqué cette tristesse dans ses yeux qui lui semblait si évidente. C'était étrange comment en règle générale, il parvenait plutôt bien à cacher ses sentiments profond derrière des gestes faux et une attitude décontractée. Il se surprenait presque parfois, comment il arrivait si bien à avoir un air heureux aussi trompeur sur certaines photos et une étincelle dans le regard.  

D'un geste brusque, il détourna son attention de son reflet mesquin. Il devait y aller. Il devait aller voir la tombe de ce nouveau-né décédé avant qu'il n'ait pu faire sa rencontre.



Note : Cette petite parenthèse se déroule avant la mort de Thomas.
Histoire
Toute sa vie, il avait dû se débrouiller. Pourtant, ce n'était pas un grand garçon, non, il ne savait presque rien faire par lui-même, il était sans doute trop timide. Son père était un homme occupé, papa aidait les inconnus, et enfant, Thomas n'avait jamais vraiment comprit pourquoi il s'occupait plus des autres que de son propre fils. Ils avaient bien une relation, tous les deux, mais ce n'était clairement pas une relation saine. Il était beaucoup trop ancré dans le passé. Sa femme disparue et sa fille mort-née, il leur vouait presque un culte qui atteignait son enfant encore vivant.

Forcément, tout jeune, Thomas n'avait pas son mot à dire. Il vivait alors dans l'ombre de ces deux personnages et dans la tristesse de son père. Pourtant psy, son géniteur ne pouvait s'aider lui-même. Étant baigné dans ce train de vie étrange, il avait appris à aimer sa mère alors inconnue et sa sœur pourtant inexistante. Il ne connaissait pas ces femmes, et pourtant, elles avaient un rôle capital dans sa vie. Quand, enfant, il prit enfin conscience de ce qu'était réellement la mort, il apprit aussi à la haïr et à en avoir peur.

Trouver un sens à sa vie devint rapidement son nouveau but. Il voulait se trouver une vocation lui permettant d'être utile, il ne voulait voir personne souffrir, or, il avait son père en face de lui qui le délaissait de plus en plus. Lui-même développa à vrai dire un mal-être qu'il ne savait expliquer. Il voyait la mort à tous les coins de rues, et devoir cacher tout ça au collège, au lycée, chez lui, c'était beaucoup plus que ce qu'il ne pouvait gérer. On pouvait pourtant penser qu'à l'extérieur, il avait tout pour mener la belle vie.

Il se trouva d'ailleurs bien vite un goût très prononcé pour la fête, l'alcool et les drogues. Ça lui changeait les idées, lui faisait du bien. Il pouvait même profiter du carnet d'ordonnance de son père qui exerçait dans la maison qu'ils occupaient tous les deux, petit privilégié qu'il était. Ça lui faisait même un peu d'argent de poche que de se procurer des médicaments qu'il n'était pas censé pouvoir acheter en temps normal.

C'est vers l'époque du lycée que Thomas se découvrit une passion pour la peinture, et l'art en général. Évidemment, il était trop modeste pour un parler ou pour montrer ce qu'il faisait. C'était plutôt un moyen pour laisser ses émotions ressortir autre part que sur son propre corps. Pourtant, en apparence, il n'était pas si réservé que ça. Au contraire, il était très observateur et remarquait beaucoup de chose. Par exemple, il avait remarqué ce garçon discret mais gentil qui restait très souvent seul, pour ne pas dire tout le temps.

Il était quelque peu intéressé par celui-là, il se demandait ce qu'il avait dans la tête, s'il était aussi triste que lui. Il avait en réalité besoin d'attention de quelqu'un pour tout partager. Rare étaient cependant les fois où il avait pu l'approcher avant son entrée à l'université. Et en parlant d'université, c'était enfin le moment qu'il attendait pour quitter le domicile familiale, pour déployer ses ailes et se défaire de l'emprise de son bourreau.  

Thomas avait alors prit le large vers une autre ville, s'éloignant ainsi de toutes ces choses qui lui était néfaste. Il avait finalement choisi de faire médecine, alors qu'il avait longuement hésité avec des choses plus artistiques. Il n'était pas prêt à dévoiler son lui intérieur, celui qu'il cachait au reste du monde. Dans un studio délabré, il pouvait se laisser aller à sa nouvelle passion, rentrer à pas d'heure et se complaire dans sa tristesse librement. Ça lui faisait un bien fou, cette liberté aussi bienvenue qu'inattendue.

Quand il remarqua un jour, dans l'un de ces cours une petite tête brune aux yeux bicolores, il comprit que ça ne pouvait être que le destin. On l'avait placé là pour qu'il prenne son courage à deux mains et qu'il l'aborde. Il passa du temps, quand-même, avant de se lancer. Il pouvait bien voir que Micaiah ne se souvenait pas de lui. Enfin, ce n'était pas une question de souvenirs, il n'avait sans doute jamais prêté attention au blond.  

Thomas finit quand-même par se lancer, un soir, l'invitant à une de ces soirées auxquelles il aimait bien participer. À quoi il s'attendait, finalement ? Il ne regrettait pas. Au fil du temps, Micaiah sombrait, par sa faute, et il tentait désespérément de le ramener. Et plus le jeune homme s'enfonçait, plus leur relation devenait forte, si bien qu'ils ne pouvaient plus se lâcher. Thomas finit par développer des sentiments bien trop forts, qui sortaient de l'entendement. Et tout comme sa fibre artistique, ça restait secret, enfoui au plus profond de lui, le blessant par la même occasion.  

Comme la relation avec ton père, ça le tuait, à petit feu. Micah était toxique pour lui, et malgré ce rapprochement, au final, si on lui donnait la chance de tout recommencer, est-ce qu'il choisirait de tout faire pareil ? Il n'en était pas si sûr. En fait, le soir où il le retrouva le poignet ouvert et ensanglanté, il était sûr que non. Cette relation empoisonnée, il n'en ressentait les conséquences qu'à ce moment-là. Plusieurs jours après la macabre découverte, Thomas ne savait rien. Il n'était pas autorisé à aller le voir, et ne savait en réalité pas s'il avait survécu. Il ne retournait pas en cours, il ne voulait pas entendre parler de ça. Il s'enfermait dans son appartement, à la façon d'un animal apeuré, retrouvant sa très chère amie qu'il avait réussi à oublier.

Mais on n'oublie jamais vraiment  ses anciens camarades. Elle été toujours restée là, cachée, après tout, emmenant avec elle les personnes qui comptaient pour lui, le torturant ainsi, supplice sans fin. Il n'avait d'autre échappatoire que la rejoindre lui aussi, après tout. Il y avait longuement réfléchis, était revenu sur sa décision plusieurs fois, puis finalement, un jours où il avait trop pris de prazépam, il passa à l'acte.

Il avait de multiples façons qui se présentaient à lui, qu'il avait déjà éliminées au fur et à mesure. Il lui fallait quelque chose qu'il pouvait faire chez lui. Il ne devait pas fuir encore, comme il avait fui les tombes et son seul parent toujours debout. C'était un lâche, après tout, puisqu'il décidait de s'éclipser de scène, de prendre les jambes à son cou maintenant qu'il était confronté à tant de souffrances et d'injustice. Il ne pouvait juste pas tout retenir. C'était impossible.

Il avait pensé à sauter depuis la fenêtre de son appartement, mais il n'était pas assez haut. Il pouvait sortir ses lames de rasoir usées, mais il avait trop peur. Il avait bien des cachets, mais pas assez. Il pensa à la pendaison, mais évidemment, il n'avait pas de corde si de quoi s'accrocher. Il ne trouvait pas la solution qui lui convenait pour mettre en terme à sa vie. Seule une idée finit par arriver à son cerveau plus tellement en état de marche. Il allait se pendre, mais assis. Il ne savait pas ce qui allait en ressortir, mais il était seul. Personne ne viendrait le sauver.

À la poignée de la porte de sa salle de bain, il avait alors choisi d'y accrocher un tee-shirt. Il ne savait pas comment il allait faire son compte, mais il y parviendrait. Même si ça devait prendre du temps. Ça marcherait, alors il se débrouilla pour passer le cou dans l'espèce de boucle qu'il avait fait avec sa corde improvisée, et se laissa suspendre, une volonté de fer. Il commença bientôt à suffoquer, à vouloir se relever, mais le manque d'air associé aux médicaments qui le shootait lui rendait la tâche plus simple. Privé d'air, il laissa la vie quitter ses poumons, avant même qu'il ait pu fêter son vingt et unième anniversaire.

Sauf qu'elle ne voulait pas le laisser partir. Sa vieille amie lui apparut. Elle ne comptait pas l'abandonner si facilement. Il hérita d'une seconde chance, d'un pouvoir et d'une marque se joignant au dessin déjà présent sur son bras. Après les dix minutes d'entretiens, il était toujours au même endroit, le tee-shirt avait fini par lâcher sous son poids. Sa réaction avait été de pleurer toutes les larmes de son corps. La douleur était toujours présente, vive comme celle à sa gorge. Était-ce vraiment réel, ce qu'il venait de se dérouler sous ses yeux ? Il devait utiliser cette chance. En faire quelque chose. Se renseigner au sujet de Micahiah. Il en avait besoin.

Peu de temps après cette expérience, il retourna sans la ville qui l'avait vu grandir, Niflheim. Bien sûr, il en parla à son père, gardant une distance respectable avec cette homme. Il l'aidait seulement à survenir à ses besoins quand ça devenait nécessaire. Thomas essayait quand-même de vivre par lui-même, enchaînant petits boulots et réfléchissant alors à s'il devait reprendre une vie normale d'étudiant.

Il lui fallait le temps. Il n'était pas remis psychologiquement, et pour rien au monde il n'irait voir un professionnel. Il avait déjà trop donné avec son paternel.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Divers


Ma voix : (Noiz)
Messages : 338
Métier : Pierceur
Pouvoir : Don d'ubiquiété
Double(s) compte(s) : Nathaniel Eliseum
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 27 Fév - 6:01
Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuue WAZAA (de la part de Eze, Nath et Rei) Hâte de voir ta fiche et ton pouvoir!

_________________

Spoiler:
 

Akemi vous parle: Thème
Tyler vous parle: «  » Thème
Hayden vous parle: ff3333 Thème

Pensées en italique
Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Psychic
Beautiful Nightmare

Beautiful N I G H T M A R E

ProfilLiensFacebook

Messages : 148
Pouvoir : Incube
Humeur : Caliente

Voir le profil de l'utilisateur
Mar 27 Fév - 14:58
    Bienvenue sur le fofo'w ! ♥️
    Bon courage pour la suite de ta fiche, y'a du boulot ! J'tassure !
    Je reviendrai pour en apprendre plus sur ton perso qui a déjà un bien joli vava ~ Yaaas

_________________

I am my own man. I make my own luck.
Please just listen cause I don't ask for much.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je s'appelle Groot.



Messages : 558
Métier : Livreur à domicile
Pouvoir : Phytokinésie
Humeur : Bipolar

Double(s) compte(s) : Kyle A. Ethelred
Je s'appelle Groot.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 27 Fév - 16:53
Bienvenue, nouveau membre de la secte des blonds.

Je rangeais justement mes Reborn y'a deux jours dans ma bibliothèque et je n'avais pas pu m'empêcher de regarder à nouveau les passages où il y avait Dino et Fran notamment. C'est ce qu'on appelle le destin Yawn

N'hésite pas à secouer comme un prunier le membre du staff de ton choix si tu as la moindre question, bon courage pour la fiche Elmo

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Psychic
Messages : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 28 Fév - 15:51
Merci beaucoup ! ** vous êtes des anges !

Désoléz d'avoir mis un peu de temps pour répondre à votre joli accueil, j'attendais d'avoir un peu avancé,surtout qu'à partir de maintenant, ça va traîner un peu vu qu'il me reste le plus dur à faire ! :c mais bon, le physique et le cara sont en ligne, n'hésitez pas à me dire s'il manque des détails ou même ce que vous en pensez Ah bon ?

Ps: c'est avec fierté même que je fais partie de cette secte eh
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mer 28 Fév - 22:39
Bienvenue à toi ~

Je suis vraiment ravi de t'avoir en ces lieux, j'espere qu'un jour nous partagerons un rp toi et moi (lorsque ma cadence de rp sera plus fluide, ca ne saurait tarder *tousse*)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Element


Messages : 170
Métier : Conseiller financier
Pouvoir : Bulles de vide
R:Element
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 28 Fév - 23:06
*pousse Shane*

Fais pas attention à lui, il collectionne les blonds pour les étrangler et les découper en morceaux dans son yatch (en plus il tue des chatons il parait)

Bienvenue Yawn

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Jeu 1 Mar - 2:39
Welcome, crâne d’œuf --> Surnomme tous les blonds ainsi. Yawn

Plus sérieusement ; Bon choix d'avatar J'tassure ! et j'aime bien ta plume, en fait. Fallait que je le dis. ^^
En espérant te croiser in rp dans un futur proche !

Bon courage pour la suite de ta fichouille ! Yaaas
Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Psychic
Messages : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Mar - 1:42
Merci encore une fois, vous êtes vraiment des amours

C'est avec joie que je vous annonce que cette fiche est normalement terminée !

N'hésitez pas à me dire s'il manque des trucs surtout ❤
Revenir en haut Aller en bas
avatar
First I drink the coffee, then I do the stuff.


I'm nothing of a Saint,
I'm a Sinner.
000
fiche tonper
liens tamer
aesthetic tasoeur
000
Messages : 301
Localisation : La Tentation.
Métier : Hôte.
Pouvoir : Thérianthropie féline.
Humeur : Charmeur.

Double(s) compte(s) : Seth Finnegan ; Khalel Holloway.
First I drink the coffee, then I do the stuff.
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Mar - 20:46
Salut salut, moi c'est Ivan, ton parrain. Sneaky

Je me lève de mon mal de ventre affreux pour venir lire ta petite fichounette, car étant ton parrain, c'est moi qui te valide, et non Elliot ! Mon petit-doigt m'a dit que tu étais pressé uhuh. Cependant, j'ai certaines choses à redire !

Thomas a écrit:
Malus : Ne le contrôlant pas, Thomas à parfois du mal à distinguer ce qui provient du passé ou ce qu'il se passe réellement.

Ton pouvoir n'est effectivement pas considéré comme puissant, comme tu as pu le décrire. En revanche, nous apprécions que tout soit toujours détaillé pour éviter des abus. Ton personnage ne connait donc aucune douleur face à son pouvoir ? Serait-il possible de rajouter une limite par jour / mois, une durée maximum des visions ?

Thomas a écrit:
Le code est : parti Ah bon ?

J'tassure que le code est toujours dans le règlement, par-contre. Sneaky

Rien de bien difficile ou long donc, vraiment.
Si tu as des questions, n'hésites pas une seconde !

Je ne vois pas par-contre en quoi nos smileys sont en désordre ? Ah bon ?

La bise.

_________________






♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Psychic
Messages : 20
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 3 Mar - 23:26
Salut parrain heh, tu me connais bien 8) je savais pas, du coup désolé d'avoir forcé un peu ! :c

Alors, j'avais mis le code du règlement, puis j'ai mis qu'il était parti parce qu'il avait disparu, je l'ai remis Ah bon ?

Du coup j'ai fait ce que tu m'as dit pour le pouvoir, j'avoue qu'en fait j'avais trop pas d'idée, mais j'ai rajouté des limites bien entendu, j'espère que ça va aller comme ça!

Merci beaucoup ❤

Edit : ah et pour les smileys, c'est juste que y'a smileys puis faces mais y'en a que deux puis t'as briques, ruines et ytbeurs mais c'est pareil Ah bon ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
First I drink the coffee, then I do the stuff.


I'm nothing of a Saint,
I'm a Sinner.
000
fiche tonper
liens tamer
aesthetic tasoeur
000
Messages : 301
Localisation : La Tentation.
Métier : Hôte.
Pouvoir : Thérianthropie féline.
Humeur : Charmeur.

Double(s) compte(s) : Seth Finnegan ; Khalel Holloway.
First I drink the coffee, then I do the stuff.
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 4 Mar - 21:59


Tu es validé ! Bravo !

« Merci pour tes modifications ! Je t'avoue ne pas comprendre comment le code dans ta fiche a bien pu disparaître, mais soit Ah bon ?

Je n'ai plus rien à dire. Sneaky »

• Tu peux dans un premier temps recenser ton avatar (et ton pouvoir si tu en as un), c'est très important ;
• Tu peux faire une demande d'habitation et/ou de lieu spécial si tu souhaites que ton personnage possède un endroit bien à lui;
• Et tu peux maintenant t'occuper de tes Rps, liens et autres carnets de bord dans cette section du forum !

Et surtout n'oublie pas de venir passer un coucou sur la ChatBox !
Amuses-toi bien parmi nous, au plaisir de te voir sur le forum ! ♥️

_________________






♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Petits Papiers :: Cartes d'Identité :: Fiches Validées :: Les Reloads-
Sauter vers: