RSS
RSS



 

 :: Les Petits Papiers :: Cartes d'Identité :: Fiches Validées :: Les Reloads Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Méphisto : sondeur d'âmes (finit)

avatar
R:Divers


Who am I /// Links // How i love Reita
Here my voice // Akimitsu's voice
Messages : 307
Métier : Profileur
Pouvoir : Matérialisation des peurs/cauchemards
Humeur : Sensible

Double(s) compte(s) : Izanami Minamoto et Stanislav Andreiëv
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Fév - 1:04

 

   
Méphisto Lightwood

   
Ma patience éprouvera la tienne et en viendra a bout

 

 
Nom : Lightwood
Prénom : Méphistophélès
Surnom : Méphisto
Âge : 33 ans
Plutôt : Seke

Origine(s) : 50 % Japonais 50 % Britannique
Métier : Profileur
Groupe : R:Divers

Pouvoir et description : [MATÉRIALISATION DES PEURS, CAUCHEMARS, PHOBIES] Plus il parle, plus vous sentez qu'il vous cerne, et lorsque c'est chose faite, il est déjà trop tard, il a apprit votre plus grande peur, il sait le pire de tous les cauchemars que vous ayez jamais fait, il connaît la phobie qui vous paralyse. Mais... son regard, surtout, vous cloue sur place alors que sa bouche prononce le mot qui vous effraie tant et que l'ombre plane puis devient palpable.
Malus : Dès lors qu'il parvient à comprendre la peur de la personne qu'il fréquente, un stress le saisit et il en perd ses moyens, balbutie, rougit. Lorsqu'il use de son pouvoir pour matérialiser ces peurs, la sienne surgit en même temps et le tétanise, tant et si bien qu'il en oublie de respirer pendant de longues secondes. S'il utilise plus de trois fois son pouvoir en 24h il tombera dans un coma de trois jours duquel, s'il vainc sa peur, il se réveillera comme une fleur, s'il perd, il mourra. Plus il use de son pouvoir, plus sa peur devient intense et saisissante et plus sa gorge se noue.
En revanche, s'il lui arrive de vivre l'une de ses plus grandes peurs, de faire face à sa phobie ou son cauchemar,  son pouvoir pourra se retourner contre lui aléatoirement
Position de la marque et description : Un serpent trône fièrement à son aine gauche sa tête descendant vers les zones intimes pour s'arrêter la gueule ouverte légèrement avant, les crocs bien visibles.
Âge de la mort :  33 ans
Cause(s) de la mort : Meurtre

►►


Mon pseudo sur le net : FeeMystere ou Amano uhuh
Âge : 27 ans

Présence sur le forum : 7/7 jours mais pas forcément de réponses rp 7/7j
Que pensez-vous du forum : j'aime énormément le contexte (même si c'est écrit tout pitit) et j'aime bien le code couleur. Hate de voir l'ambiance :) Hey j'ai juste un truc à ajouter, je suis ici grâce à Gareth ♥️

Le personnage sur mon avatar est : Katsuya Asano (In These Words)
Le code est :


Caractère
Si je devais vous donner les traits principaux de mon caractère, je dirais premièrement que je suis désagréablement patient. Je ne me souviens pas un jour m'être emporté pour une raison ou une autre, même pour l'amour. Oh l'amour parlons-en. Je suis un homme fidèle jusqu'au bout des ongles si je décide d'aimer, oui mais, avant d'en arriver là, il n'y a aucun mal à se faire du bien, vous me suivez ?
J'aime la bonne nourriture et j'ai un petit péché mignon la tarte au citron. Je n'ai jamais su dire non devant tant de gourmandise. Il faut dire que cette pâtisserie sait charmer.
En parlant de charme, j'aime charmer mes compagnons, oh ça oui, que se soit avec le regard, avec le corps, avec les mots. Tiens, on dit de moi que je suis particulièrement bavard, mais pas spécialement dans le mauvais sens.
J'aime étudier les comportements, mon métier n'est pas un fruit du hasard et je suis particulièrement attentif à tout ce qui m'entoure. Je sais bien que parfois cette attitude peut paraître désagréable, mais je suis ainsi fait, vous ne me changerez plus.

Hm, vous voulez un trait négatif de ma personne, soit, je vais vous dire, je suis excessivement rancunier et j'ai du mal à pardonner lorsqu'on blesse mon entourage. Oh vous pouvez bien tenter de me faire souffrir, je n'ai pas peur d'avoir mal ou de me brûler les ailes. La souffrance est un apprentissage après tout non ?

Physique
Dites, je vous trouve particulièrement curieux mais bien, allons-y pour quelques détails sur ma personne.
Je suis un homme qui aime s'entretenir le corps et ça se voit, c'est ce qu'on me dit. Mes muscles sont visibles sans tomber dans l'excès, je suis contre le culturisme. C'est trop imposant, trop strict et surtout, comment vous faites les gars pour faire un câlin quand vos bras n'arrivent plus à longer votre buste ?
Hm, je ne suis pas petit, pas spécialement grand non plus, la dernière fois que le docteur m'a mesuré il m'a gratifié d'un petit mètre quatre-vingt tout rond. Pour mon poids, petits curieux, ça se donne en privé ce genre de chose ou si vous consentez à regarder par dessus mon épaule lorsque je passe sur la balance, à vos risques et périls.
J'aime avoir le choix en terme de vêtements. Mais je passe principalement un costume tiré à quatre épingles pour le boulot. J'aime me fondre dans la masse donc, pas de couleur extravagantes.
Pour mon visage, et bien, il est simple, j'ai des yeux marron, pas noisette, pas insipide, mais un marron sombre, comme le bois d'une forêt dense. Ma chevelure tire sur le noir mais sans plus,  mes cheveux sont courts, plus pratique pour se coiffer le matin.
Histoire
Je ne vais pas vous raconter mon enfance, elle est somme toute banale, pas plus heureuse qu'une autre, pas plus malheureuse non plus. Je n'ai eu aucun soucis, pas de brimade à l'école, pas de problème pour définir mon parcours scolaire. Je n'étais pas l'élève le plus brillant mais j'étais loin d'être le délinquant du coin. Déjà jeune j'étais très axé sur l'étude comportementale des gens, seul, en société.
Puis j'ai grandit et en voyant ces films, en espérant apporter ma pierre à l'édifice, je me suis engagé dans cette voie toute particulière. L'école ne fut pas compliquée, et étrangement, alors que plus jeune j'étais juste un bon élève moyen, j'avais l'impression d'exceller. Non pas que je sois meilleur que les autres, mais j'impressionnais mes professeurs par mon attitude déjà professionnelle et mon approche impersonnelle.
Ha les études, j'y ai fait mes premières armes en amour. Un type plutôt sympa, posé et qui savait parfaitement ce qu'il voulait de moi : me séduire et me jeter comme une chaussette usagée. Et pourtant tout en le sachant, nous sommes restés plusieurs mois ensemble à jouer au jeu dangereux du chat et de la souris, et la souris bien sûr, vous vous en doutez, c'était moi. Mais la souris est comme dans les dessins animés, la plus maligne et celle qui s'en sort souvent. Souvent.

A la fin des études nous étions encore ensemble, si nous pouvions appeler notre jeu « être ensemble ». Nous n'avons jamais couché, puisque sinon de toute manière il m'aurait jeté. Alors je lui promettais, le faisait languir, miroiter puis stopper là notre petit rapprochement pour le frustrer, lui donner encore plus envie de moi, trop peut-être.
A la fin des études, fraîchement diplômé d'état, nous nous sommes séparés. Il s'est plutôt diriger vers le côté médico-légale. Personnellement, la psyché des gens est cent fois plus passionnante que le reste.

Je suis natif de cette ville qu'est Niflheim, mes études ont été grassement payé par mon père japonais à Londres, il est mannequin. Mon père Britannique lui est militaire. J'ai toujours trouvé qu'ils allaient particulièrement bien ensemble. Un couple idéal, un couple normal, des parents attentionnés.

J'ai toujours ce sentiment de sécurité quand je suis avec eux, je sais bien que c'est parce que je suis leur enfant, mais, il y avait autre chose, j'en étais certain.

Bien, je fais l’ellipse de mes premières armes sur le terrain en temps que Profileur. Rien d'intéressant et c'était du petit crime de base que je traitais.

Lui.
Un homme, d'environ mon âge avec une mentalité bien particulière.
Personne n'avait encore mis la main dessus et plus je voyais la pièce à côté de mon bureau rassembler les photos de ses victimes, plus j'avais l'impression de connaître ce mode opératoire. Tous les jours devant cette grande bée vitrée, tous les jours à observer les photos s'entasser et les points noir se multiplier. Oh ce n'était pas sanglant à proprement parler c'était dérangeant. Les meurtres étaient parfaitement orchestrés et théâtralisés. Si bien qu'un jour en entendant une discussion, je me suis permis d'entrer.
Mes supérieurs ont levé un sourcil chacun puis j'ai sélectionné un dossier. Épluchant toutes les photos, j'ai eu la désagréable sensation que oui, je savais que celui qui était derrière tout ça faisait partie de ma promotion.
Expliquant alors qu'on avait étudié un cas similaire à l'école d'où je suis sortie, je me suis d'abord fait raillé mais j'ai continué en secret. Lorsqu'ils quittaient le bureau, à l'insu de tous, je m'y rendais et le soir, je demandais à rester plus tard pour terminer ma paperasse hors, je faisais tout sauf ça. Heures supp ouai, mais pas payé ça non. Ce n'était pas pour mon plaisir personnel non, c'était pour me prouver à moi même que j'avais tord de me fier à une stupide impression. Il n'y a pas la place à l'intuition, seul compte la technique. Et la technique d'analyse, je l'avais bien ancrée dans ma caboche.

Rapprochant les photos des différents cas, survolant de la main les cicatrices laissées par les incisions au cœur et la position des corps, quelque chose me frappa. C'était non pas un cas qu'on avait étudié en cours, mais un film qu'on avait été voir entre potes pour sourire de la différence du métier en réalité et des films. Oui, un tueur.
Alors nous étions... une dizaine. Ca limitait la zone. Combien déjà avait terminé la promotion et s'était retrouvé dans la même ville que moi ? Trois je pense. Il faut que je me renseigne.
Le lendemain je retourne à la charge, m'occupant de mes dossiers du jour, déposant mes rapports et farfouillant pour mon propre compte. Leur enquête n'avançait pas d'un poile et jour après jour ils angoissaient de voir l'arrivée d'une nouvelle victime.
Jetant un œil sur la carte de la salle vitrée, j'observais le dessin formé par l'emplacement des corps. Le serpent qui se mord la queue si je les reliais dans l'ordre d'apparition. Il n'y en avait qu'un qui avait un tatouage comme ça sur son cœur, un seul et c'était mon ancien « partenaire » que j'avais laissé sur sa faim. Etait-ce un message pour moi ?
Alors le dernier point serait... le parc.

Ce soir je m'y rendrais après le boulot. J'espérais tellement avoir tord que je n'avais prévenu personne. Voilà, c'est l'heure.
Fermant les bureaux derrière moi, je soupir un instant et referme les pans de mon manteau. Début d'année, temps pourrit merci !
Donc au lieu de me rendre chez moi, me voici dans la zone du parc à marcher sans trouver ce que je cherchais premièrement. Un type, de mon âge, un blond avec des grandes mains, suffisamment pour me faire taire.
A peine avais-je pensé ça qu'une main se posa sur mes lèvres et l'autre vint capturer mon poignet et me le relever brutalement dans le dos. Crac, il avait été si violent que mon épaule s'était démise. J'aurais bien voulu crier ma douleur mais il m'en empêcha et sa voix dans mon oreille me fit sursauter. Je ne l'avais pas oublié, je ne l'oublierais jamais. Déglutissant difficilement, il ne retira pas sa main devant mes lèvres mais celle qui tenait mon bras déboîté le relâcha. Crac. Son genou venait de rentrer dans mon dos, la colonne vertébrale.
Mon corps tombe lourdement en avant et il relâche ma bouche. J'ai tellement mal que je suis incapable de crier. Des perles salées maculent mes joues. Il me retourne et je vois son visage. Psychopathe, dément, fou d'un amour impossible. L'avais-je rendu comme ça à force de promesses ? Il tire de sa ceinture un couteau. Personne ne se balade ici à cette heure, il fait trop froid, trop noir, il est trop tard.
La lame incise, précise, la peau juste sous mes côtes. Une nouvelle fois la douleur est trop vive, je manque de perdre connaissance mais il claque ma joue pour me faire revenir. C'est ainsi alors, je vais mourir comme ça, seul, des mains d'un tueur qui n'a toujours eu en tête que de me faire souffrir. Mes larmes se tarissent et je serre les dents. Il incise plus profondément mais cette fois avec un outil chirurgical.
Ma gorge se serre, mon corps me semble froid et lointain alors que je vois sa main disparaître dans mes chairs. Etait-ce si atroce que ça de se dire que finalement sa mort arrêtera peut-être les crimes qu'il commet ? Je me prend à rêver, et la douleur, lancinante, me berce. Je commence à ne plus rien sentir dans le bas de mon corps, je commence à voir trouble, mais je vois encore suffisamment pour le voir brandir mon cœur, une seule seconde, une toute dernière.

Ha mais, je suis où là ?
En regardant tout autour de moi et en tentant de palper mon corps, je me demande ce qui s'est passé entre l'instant où j'ai vue mon cœur sortir de ma poitrine et maintenant. Je n'ai pas le temps de tergiverser plus longtemps qu'une espèce de figure encapuchonnée s'avance et me pose une question sordide. Une deuxième chance ? Pardi oui j'en veux !
Et sur mon oui, je sentis quelque chose à mon aine, un serpent oui, mais celui-ci ne se mordait pas la queue.

Tiens, quel jour on est là ?
Ha, il fait encore nuit. Et je suis au parc, seul. Je jette un œil autour de moi puis à ma montre. Je passe en revu mon corps et je pose une main sur mon cœur. Celui-ci est toujours là mais, j'ai tellement mal. En posant mes yeux et malgré l'obscurité je remarque un énorme hématome au niveau de mon cœur et, ha, il fait froid, très froid.
Relevant mes vêtements, je ne peux m'empêcher de passer ma main sur mes fesses. Tss, il l'a vraiment fait ? Ca y'est alors, il a eu satisfaction, est-ce que ça allait l'arrêter pour autant ? J'ai encore cette sensation sur mes lèvres.
Il m'est impossible de repasser mon haut, non seulement ma colonne me faisait atrocement mal, mais mon épaule était toujours démise. Satanée encapuchonnée, tu aurais pu t'amuser en m'évitant ça quand même. Quelle merde, comment je fais pour marcher moi dans cet état ?
Passant la main dans la poche de mon pantalon, je sors mon téléphone et appelle les pompiers. Oui, je les trouve un tantinet plus séduisant que les urgentistes. Et celui qui est venu me cueillir l'était tout particulièrement. Lorsque j'ai raconté mon histoire sur le chemin de l'hôpital en omettant ma mort et mon retour à la vie, ils m'auraient pris pour un fou sans ça, ils m'ont regardé avec des grands yeux qui en disaient long. Survivre à un tueur en série était tout bonnement impossible. Il avait peut-être été dérangé dans sa besogne ou, comme j'étais la cible de tous ses meurtres, peut-être qu'il voulait juste m'avoir ainsi comme un trophée.
Émettant mes hypothèses sur la meilleure manière de le retrouver pour enfin l'arrêter un craquement sec me surprend et je laisse bien malgré moi s’échapper un gémissement douloureux. Pourquoi faut-il toujours qu'ils fassent ça de cette manière. Enfin, grâce à eux j'ai pu repasser un vêtement sur mon dos. Après quelques examens, il s'avère qu'il me faudra une ceinture pour laisser le temps à ma colonne de se consolider d'elle-même. Rien de grave. Voilà ce qu'il résulte de mon cas. Alors je peux sortir comme ça sans problème. Faudra que je passe la prendre cette ceinture, ça me gênerait profondément de ressembler à un grand père avant l'âge.
Bon, j'ai pas spécialement de séquelles internes non plus, mon hématome est à surveiller et à part une intrusion, rien à signaler.
Passant ma main sur mon visage, je remue lentement le bras qu'il m'avait déboîter. C'était encore douloureux, et cette sensation aurait bien du mal à me quitter. Mais j'avais connu pire, la mort. Et au moins mon cœur était bien là, à sa place, et je n'avais pas d'incision. Comment le retrouver ? Je n'ai pas son numéro et même si je l'avais eu, il en aurait probablement changé depuis le temps. Il y avait juste une chose qui m'était acquise : je connaissais son visage de maintenant. Oh oui, je l'avais hélas reconnu, c'était bien lui.

Repassant par le bureau avant de rentrer chez moi, je laisse un mot sur le bureau de mes supérieurs pour leur inscrire son nom et tente un croquis. Bien qu'il soit un peu moche, il faut dire ce qui est, ils pourront faire un portrait robot. D'ailleurs je leur fournis une photo de quand nous étions étudiants et la dépose avec, glissant un autre mot à côté : « Il m'a agressé mais je suis encore en vie, par miracle ont dit les pompiers. Je reviens bosser à la même heure que d'ordinaire pas de soucis. Je vous expliquerais tout alors. »

Le lendemain je vais comme à mon habitude au café du coin de la rue de l'office de police. Pourquoi, parce que c'est ainsi tous les matins, et tous les matins je discute avec les mêmes personnes des mêmes choses. Tous les jours, tous les matins, à chaque fois.
Pourtant ce jour c'était différent. Alex m'a parlé d'un truc qui l'a inquiété, un cauchemar a-t-il dit sans grande conviction. J'ai alors sentit une boule au ventre m'étreindre et j'ai eu la gorge nouée. J'ai bien cherché à le rassurer, lui dire que ça n'arrivera jamais et alors dehors, un hurlement strident à en réveiller les morts. Et devant moi... et devant moi ils étaient là, allongé sur le sol, ensanglanté. Mes parents.
J'ai voulu me lever, j'en été incapable. Mon corps ne bougeait plus alors que mes yeux étaient rivés vers eux et qu'Alex devenait blanc comme un linge. Bon sang, mon cerveau bouillait littéralement, c'était quoi ce truc encore ? Un jeu de l'autre encapuchonnée ?
Bordel de merde, quel était donc ce drôle de maléfice ? En parvenant à détourner les yeux de la scène, je voyais Alex trembler. Ma main se lève, lente et chaleureuse, et j'allais pour la poser sur la sienne. Son regard se braque sur moi et il sourit, nerveusement bien sûr, mais il me voyait. Ma vision s'estompe et je peux enfin me lever et venir le serrer dans mes bras. Il soupir et ferme les yeux. Nous restons quelques minutes comme ça avant qu'il ne se lève. Il n'y avait rien dehors, bien sûr, c'était partit, pas parce que je l'avais décidé, mais parce qu'il s'était apaisé, c'est la sensation que j'avais alors.
Ca m'est arrivé encore une fois au boulot, et j'ai remarqué que ma propre douleur, ma propre peur avait été plus intense. J'ai faillit tomber dans les vapes ! Une autre fois, une semaine plus tard, ça m'est arrivé trois fois... et lors de la quatrième j'ai perdu connaissance et quand je me suis levé, mon boss m'a demandé ce que j'avais fait durant ces trois derniers jours. L'angoisse.

Maintenant ? Je vis ma vie et continue de surveiller le crime et tente de le déjouer. J'espère bien trouver enfin mon âme sœur. Les partenaires de jeu c'est sympa mais... j'aimerais bien cuisiner pour mon futur petit lapin.

_________________

¤ Theme ¤ Mind ¤ Defeat ¤ Love ¤
¤ Akimitsu's theme ¤

Je charme en : #993300
Akimitsu L. charme en Anglais, en Japonais, en Français et dans d'autres langues en : #009900
William L. effraie en : #6600ff

MERCIII:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Moi c'est Gaufrette, trempez-moi dans du lait
Modérateur

Présentation
Messages : 359
Localisation : Bijouterie - The Glow
Métier : Bijoutier
Pouvoir : Manipulation des peurs
Double(s) compte(s) : Nolan Redfield
Moi c'est Gaufrette, trempez-moi dans du lait
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Fév - 1:08
MOOOOH TOOOOIIIIIII JE VEUX VOIR LA SUITE !!! yes yes yes

Bienvenue

_________________

Mes jolis cadeaux !:
 

Merci Fanfan <3:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Ven 9 Fév - 1:47
Welcome!!

Bon courage pour la suite! *wink wink*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Element


Profil || Fiche

Ma voix:
Messages : 201
R:Element
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Fév - 4:41
Bienvenue de la part de Eze, Aki, Nath et moi hâte de voir ton pouvoir et la suite de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Physic


Speed ~ Thought ~ Fright
Messages : 102
Métier : Technicien d'Identification Criminelle
Pouvoir : Déplacement accéléré
Humeur : Inquiète

Double(s) compte(s) : Stefan Allesia ; Natsuo Wilde
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Fév - 7:09
OH SHAÏT !!! LAWD JEEZAS TAPDANCING KRAÏÏÏÏST !!! KATSUYA-SAAAAAN *tache son caleçon*

Bonjour et bienvenue, charmant jeune homme ! Outre le fait que ton choix d'avatar va en ravir plus d'un, quelle joie de voir arriver un collègue ! J'ai hâte de pouvoir en lire un peu plus et d'en apprendre davantage sur toi ! Nous allons faire de grandes choses et arrêter plein de vilains ensemble Elmo

Bonne continuation et au plaisir de te croiser *wink wink* *roule une pelle à Gareth pour le remercier de t'avoir amené*

_________________



Merci à Adrian pour le joli vava <3



Paper, please:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Divers


Fiche
Liens
Messages : 258
Métier : Etudiant en M1 de STAPS
Pouvoir : Absorption: copie les pouvoirs des Reload et récupères les souvenirs des humains
Double(s) compte(s) : Jaden Elliot et Orfeo Dostavea
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Fév - 14:40
pokerface pokerface pokerface



Toi, moi, l'arrière d'une voiture (et je ne parle pas de celle des flics )

Bienvenue à toi ! yes yes yes

Ton pouvoir est classe, ton boulot est classe et ton avatar est... AAREDNEKLFJOZEKDZEJFKE

Asano FEELS

_________________






Les badges:
 

Le bazar:
 

Ce qu'ils ont dit:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
salt squad, salt squad, watcha gonna do when they come for you ?


*:・゚✧
fiche de présentation
liens
rps + chronologie
fb & twitter
aesthetic
playlist
galerie

Messages : 843
Localisation : Ailleurs
Métier : Kinésithérapeute
Pouvoir : Empathie accrue
Humeur : (◡‿◡✿)

Double(s) compte(s) : Yasuo Rae ; Liam Rosebury ; Timothy McCormick ; Tino Silveira
salt squad, salt squad, watcha gonna do when they come for you ?
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Fév - 17:04
Bonjour et bienvenue sur le forum ! J'espère que tu te plairas parmi nous. ♥️

J'ai remarqué que tu as mentionné dans le titre que ta fiche était terminée mais n'oublie pas de prévenir aussi sur ce sujet : http://reload.forumactif.org/t40-rappel-fiches-terminees , comme ça on est plus sûrs et on risque pas de passer à côté !

J'ai donc commencé à lire ta fiche mais il y a un petit problème malheureusement. Tu possèdes le même pouvoir que Leo C. Aurion, ce qui n'est pas possible ! Il y a quelques temps, nous avons imposé la règle des pouvoirs uniques, vous ne pouvez donc pas avoir le même pouvoir tous les deux, je suis navrée. Je comprends que tu n'aies peut-être pas fait attention en regardant le listing des pouvoirs car c'est écrit "bisou magique" et ça peut porter à confusion... De plus, j'ai remarqué qu'on avait laissé "soin au toucher" de libre, je suis vraiment désolée pour cette erreur d'inattention, c'est de notre faute éè

Préviens nous quand tu auras modifié ça ! N'hésite pas à nous envoyer des MPs si jamais tu as des questions. Yaaas

Et je suis d'accord avec les copains d'en haut, très bel avatar monsieur le profileur Yawn

_________________



♥♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Psychic
Beautiful Nightmare

Beautiful N I G H T M A R E

ProfilLiensFacebook

Messages : 155
Pouvoir : Incube
Humeur : Caliente

Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Fév - 19:42
    Jolie petite fiche ! J'aime les détails sordides. ♥️
    Bienvenue et bonne continuation, gardien de la justice ! Much Doge

_________________

I am my own man. I make my own luck.
Please just listen cause I don't ask for much.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Divers


Who am I /// Links // How i love Reita
Here my voice // Akimitsu's voice
Messages : 307
Métier : Profileur
Pouvoir : Matérialisation des peurs/cauchemards
Humeur : Sensible

Double(s) compte(s) : Izanami Minamoto et Stanislav Andreiëv
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 9 Fév - 20:14
Hello, merci pour tout ♥️

Oui en fait je l'ai terminée ce midi vite fait avant de partir au boulot uuhuh... pas de soucis pour le pouvoir je m'en vais trouver un autre truc.

Je taff dessus et du coup je posterais dans le fameux topic pour dire que c'est tout finit.

Un gros bisous à tous ceux qui sont passés me dire coucou.

trop de taf !

_________________

¤ Theme ¤ Mind ¤ Defeat ¤ Love ¤
¤ Akimitsu's theme ¤

Je charme en : #993300
Akimitsu L. charme en Anglais, en Japonais, en Français et dans d'autres langues en : #009900
William L. effraie en : #6600ff

MERCIII:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
salt squad, salt squad, watcha gonna do when they come for you ?


*:・゚✧
fiche de présentation
liens
rps + chronologie
fb & twitter
aesthetic
playlist
galerie

Messages : 843
Localisation : Ailleurs
Métier : Kinésithérapeute
Pouvoir : Empathie accrue
Humeur : (◡‿◡✿)

Double(s) compte(s) : Yasuo Rae ; Liam Rosebury ; Timothy McCormick ; Tino Silveira
salt squad, salt squad, watcha gonna do when they come for you ?
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 10 Fév - 13:34
Bonjour, c'est encore moi. Sneaky

Je viens de lire ta fiche, j'ai beaucoup aimé la lecture et j'apprécie énormément ton personnage. J'ai hâte d'en voir un peu plus inrp ! Cependant, il y a quelque chose qui me dérange beaucoup dans l'histoire, mais ne t'en fais pas, tu es loin d'être le seul à avoir fait l'erreur. Yawn

Quand un reload meurt, il revient 10 minutes APRÈS sa mort. Ces minutes correspond au temps que tu as passé avec DeathKing en gros. Il faut comprendre que ce serait beaucoup trop compliqué pour lui de te refaire vivre la journée pour que tu évites ta mort, et ce serait beaucoup trop simple aussi ! DK n'est pas du genre à faire beaucoup de cadeaux (à part le pouvoir, et encore). Du coup, seule ta mort est oubliée, effacée. Tu t'es bien fait agressé par ton ancien partenaire mais tu n'en es pas mort. On va donc dire que le fait qu'il prenne ton cœur (je crois ?) n'existe plus, mais il te reste des blessures, des séquelles. A toi maintenant de voir comment cela se passe, est-ce que quelqu'un vous voit et te sauve avant le drame, ou autre chose ? C'est comme tu le souhaites, tant qu'il y a les 10 minutes après la mort !

Courage, tu n'es plus très loin de la validation. ♥️

_________________



♥♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Divers


Who am I /// Links // How i love Reita
Here my voice // Akimitsu's voice
Messages : 307
Métier : Profileur
Pouvoir : Matérialisation des peurs/cauchemards
Humeur : Sensible

Double(s) compte(s) : Izanami Minamoto et Stanislav Andreiëv
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 10 Fév - 16:02
Hellow

Merci pour le passage rapide déjà !
Ensuite j'ai modifié après sa rencontre avec la Mort. Le passage modifié débute à "Tiens, quel jour on est là ?"

Voiloup, en espérant que ça colle mieux. Si y'a encore autre chose à modifier je le ferais !

Des cookies !

_________________

¤ Theme ¤ Mind ¤ Defeat ¤ Love ¤
¤ Akimitsu's theme ¤

Je charme en : #993300
Akimitsu L. charme en Anglais, en Japonais, en Français et dans d'autres langues en : #009900
William L. effraie en : #6600ff

MERCIII:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
salt squad, salt squad, watcha gonna do when they come for you ?


*:・゚✧
fiche de présentation
liens
rps + chronologie
fb & twitter
aesthetic
playlist
galerie

Messages : 843
Localisation : Ailleurs
Métier : Kinésithérapeute
Pouvoir : Empathie accrue
Humeur : (◡‿◡✿)

Double(s) compte(s) : Yasuo Rae ; Liam Rosebury ; Timothy McCormick ; Tino Silveira
salt squad, salt squad, watcha gonna do when they come for you ?
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 10 Fév - 16:53


 
Tu es validé ! Bravo !

 
« Comme je te l'avais dit, voilà la validation ! Yaaas Je serais ton parrain, celui qui lira tous tes rps (avec plaisir) pour vérifier que tout est en ordre par rapport à la cohérence avec le contexte et le nombre de mots minimum. Comme je l'ai dit dans mon précédent message, j'aime beaucoup ton personnage. On ne va même pas parler de l'avatar hein, il est sublime ! Et puis, profileur, c'est un beau métier. Yawn On va être copains tous les deux, à côtoyer des serial killers... J'aime beaucoup ton pouvoir aussi et comment tu l'as interprété au niveau des malus, c'est intéressant et je n'ai rien à redire ! Enfin bref, tu as fait les modifications que j'ai demandé, je n'ai plus qu'à donner ta jolie couleur. ♥️ »

 
• Tu peux dans un premier temps recenser ton avatar (et ton pouvoir si tu en as un), c'est très important ;
 • Tu peux faire une demande d'habitation et/ou de lieu spécial si tu souhaites que ton personnage possède un endroit bien à lui;
 • Et tu peux maintenant t'occuper de tes Rps, liens et autres carnets de bord dans cette section du forum !

 Et surtout n'oublie pas de venir passer un coucou sur la ChatBox !
 Amuses-toi bien parmi nous, au plaisir de te voir sur le forum ! ♥️
 

_________________



♥♥♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Petits Papiers :: Cartes d'Identité :: Fiches Validées :: Les Reloads-
Sauter vers: