RSS
RSS



 

Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.  :: Les Petits Papiers :: Cartes d'Identité :: Les Prédéfinis :: Les Reloads Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[PRIS] Esteban Marquès ♕ I picture your face in the back of my eyes

avatar
Je s'appelle Groot.



Messages : 553
Métier : Livreur à domicile
Pouvoir : Phytokinésie
Humeur : Bipolar

Double(s) compte(s) : Kyle A. Ethelred
Je s'appelle Groot.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 18 Jan - 21:23

 

   
Esteban V. Marquès

   
A pretty picture but the scenery is so loud, a face like heaven catching lighting in your nightgown, but back away from the water, babe, you might drown.

 

 
Nom : Marquès.
Prénom : Esteban Venceslao.
Surnom : Ban', Vince'
Âge : 30 ans.
Plutôt : Seke.

Origine(s) : Espagnol.
Métier : Photographe.
Groupe : Reload Psychic.

Pouvoir et description : Manipulation des rêves • Pouvoir non seulement entrer dans le rêve de quelqu'un, mais également en prendre le commandement. Esteban peut donc choisir s'il fait partie du rêve ou s'il est invisible pour la personne endormie.
Malus : Dans la journée suivant l'utilisation de son pouvoir, Esteban peut s'endormir à tout moment, exactement comme s'il était narcoleptique. • S'il reste trop longtemps dans un rêve/qu'il le modifie trop, il lui arrive de ne plus pouvoir en sortir et donc de devoir attendre que la personne se réveille. Cela est embêtant dans le sens qu'il ressent la douleur d'une blessure qui l'accablerait durant le rêve ou le cauchemar, bien que celle-ci ne se traduise pas dans la réalité. Bon, peut-être que cela n'a pas que des inconvénients... • Autre(s) possible(s) malus au choix.
Position de la marque et description : Au choix o/
Âge de la mort : 29 ans.
Cause(s) de la mort : Traumatisme crânien lors d'une chute en randonnée. Il meurt quelques heures plus tard durant son sommeil.

►►


Pseudo du créateur : Elliot Hayaki
Autre : Coucou toi qui regarde ce prédéfini ! Rassure-toi, il n'est pas question d'un lien amoureux obligatoire avec mon personnage. (Faut qu'on fasse plus ample connaissance voyons Yawn *sors*) Je pensais simplement à un lien de ce type (ancien couple d'artiste un peu torturé) depuis un long moment. Je croise les doigts pour qu'Esteban t'inspire et te donne envie de l'incarner à ta sauce. N'hésite pas à me contacter si tu as la moindre question/si tu veux faire des modifications ou parler plus en détails du lien entre nos personnages, même si je ne suis clairement pas contre le fait que tu prennes des libertés avec le prédéfini ♥️

Le personnage sur l'avatar est : Mizuki de Dramatical Murder
Proposition d'avatar : clique ici

Caractère
Esteban, c'est un introverti sociable à l'accent encore prononcé. Le calme de son petit nid est aussi important pour lui que les soirées passées avec ses amis proches. Il n'est par contre pas très friand des sorties improvisées en boîte et compagnie. Il aime faire de nouvelles rencontres, mais il maintient toujours une certaine réserve avec les personnes qu'il connaît peu ou mal. Il n'est pas pour autant moins agréable, mais il n'est pas le genre de mec à abuser sur l'alcool et déballer les misères qu'il a eu à affronter dans sa vie au premier venu. Ce sont d'ailleurs ses amis qui ont tendance à l'inscrire sur des sites de rencontres pour essayer de l'aérer un peu et lui permettre de trouver l'amour.

Il considère qu'il a passé l'âge d'essayer d'à tout prix plaire à tout le monde. Il ne s'encombre d'ailleurs plus des personnes qu'il n'apprécie pas, même s'il est assez mature que pour les tolérer et rester civilisé s'ils possèdent des amis communs. Il estime qu'il n'a pas à dicter à qui que ce soit qui ils devraient fréquenter ou non, et n'aime de toute façon pas la confrontation. Il a tendance à s'écraser et passer à autre chose plutôt que faire une scène. Son caractère doux, patient et compréhensif ne le dispose pas à la bagarre. Il est d'avis que tout problème peut trouver solution lorsque l'on est ouvert à la discussion.

Physique
• Teint méditerranéen. Le soleil est peu efficace contre ce type de pokémon.
• Cheveux châtains qu'il teint en un rouge discret, histoire d'avoir quelques reflets dans sa crinière.
• Yeux verts.
• 1m83.
• Tatouage en forme de goutte sous l’œil gauche. Cette asymétrie sur son visage est pour lui le rappel constant qu'il n'a pas laissé son TOC dicter sa vie.
• Tatouage composé à nouveau de gouttes, plus stylisé, au niveau du cou. Vous pouvez le voir en cliquant ici.
• Deux piercings à l'oreille gauche.
• Style vestimentaire plutôt rock. Il a une préférence pour le rouge et le noir mais il porte de tout. Il est d'ailleurs un poil frileux, lui qui était habitué à des températures plus chaudes.
Histoire


• Né en Espagne, non loin de la frontière française, Esteban est le cadet d'une fratrie de quatre garçons. Son père est agriculteur - éleveur laitier et sa mère se retrouve à travailler avec lui suite à un licenciement.

• Esteban est un enfant sensible qui supporte difficilement le pessimisme de sa mère. Il commence à souffrir très jeune d'un trouble obsessionnel compulsif, l'obsession de la symétrie. Ses parents refusent de l'accepter et considèrent qu'il ne s'agit que de caprices. C'est à l'école qu'un professeur contactera un psychologue pour l'encadrer. Ce dernier aura l'idée d'encourager le garçon à se passionner pour la photographie, un moyen détourné d'affronter ce qui empiète tant sur sa vie, mais aussi celui de constater ses progrès.

• Après plusieurs années de suivi, son TOC s'atténue. Le mal est pourtant fait : L'adolescent n'a aucune idée de ce qu'il veut faire plus tard, d'autant plus que ses parents l'ont poussé à choisir la filière scientifique alors qu'il excellait en littérature et en langues. Tout semble le ramener vers la photographie, si bien qu'il passe son temps libre à s'entraîner. Il veut, à force de travail, rattraper son retard sur ceux qui ont toujours eu ce métier comme projet.

• À ses dix-huit ans, il refuse catégoriquement de rejoindre l'affaire familiale et estime qu'il n'a pas à sacrifier ses rêves pour une dette imaginaire. S'il ne se considère pas comme ingrat, cela n'empêche pas ses parents de le mettre à la porte, ceux-ci ne soutenant absolument pas leur fils dans la voie artistique qu'il veut poursuivre.

• Il galère plusieurs années. Il débarque à Londres avec un anglais approximatif mais il apprend vite et tient bon. Il cumule les petits boulots dans des fast-food pour joindre les deux bouts et économiser assez que pour améliorer son matériel.

• C'est la mère d'Elliot, impressionnée par des clichés qu'il avait envoyé pour un concours, qui le recommande à son cercle de connaissances et le propulse au statut de prodige dans le milieu. Cette soudaine popularité ne se révèle pas si bénéfique. Il se retrouve pris au piège, à prendre des clichés de célébrités, ce qui ne lui permet pas d'explorer ses capacités à leur plein potentiel. Il a l'impression de perdre tout goût pour sa passion et de gâcher son propre talent.

• Aux 18 ans d'Elliot, la relation entre le modèle et le photographe commence à déraper. Leur couple reste secret, mais Esteban tient assez à lui que pour le suivre au Japon. Le blond devient une muse. Il tolère les moindres caprices artistiques d'Esteban et va jusqu'à les amplifier, sa vocation pour la peinture permettant d'améliorer les compositions du brun.

• Cependant, Elly se montre de plus en plus instable, sans que son petit ami n'en décerne la raison précise. Il commence à croire qu'Esteban n'est amoureux que de son image. Ruptures, réconciliations. Le blond va jusqu'à le tromper en espérant déclencher une réaction, mais lorsque Esteban lui pardonne sans esquisser autre chose que de la compréhension, Elliot claque la porte.

• Après avoir attendu en vain des nouvelles d'Elliot pendant plusieurs mois, il quitte le Japon. Esteban continue à évoluer quelques temps dans le monde people, mais les unes de magazine ne l'intéressent plus. Il décide de retourner aux sources, voyageant dans plusieurs pays afin de photographier de magnifiques paysages. Il chute lors d'une randonnée et, s'il a l'air de se porter bien à première vue, il meurt durant son sommeil et revient en tant que Reload.

• Il se consacre aujourd'hui à la photographie artistique. Si ses œuvres sont moins fréquentes, ses anciens clients continuent de se les arracher.




Je suis en lien avec . . .
Nom et prénom : Elliot Hayaki
Âge : 23 ans
Lien : Souvenirs.

Pour Esteban, Elliot est une muse, une source d'inspiration inépuisable qui sait tirer le meilleur de sa créativité. S'il admet qu'elle était devenue nocive, il regrette leur relation amoureuse...
mais était-ce vraiment de l'amour ? Ou bien n'était-ce qu'une étrange obsession artistique ? Les paroles du blond en claquant pour la dernière fois la porte le font toujours douter aujourd'hui, pourtant il est incapable de tourner la page sans avoir de réponses précises. Il est persuadé que ce qui brillait dans ses yeux n'était pas de la colère, mais une profonde détresse.

Il a tenté de reprendre contact, mais il a laissé tomber face à l'absence de réponses. Parfois, il obtient quelques nouvelles grâce à la mère d'Elliot, mais il n'a aucune idée d'où il se trouve.
Il se contente de se dire que son ancien modèle s'épanouit pleinement dans la vie de peintre dont il avait tant rêvé, loin de se douter de la réalité.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Petits Papiers :: Cartes d'Identité :: Les Prédéfinis :: Les Reloads-
Poster un nouveau sujetCe sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.Sauter vers: