RSS
RSS



 

 :: Les Petits Papiers :: Cartes d'Identité :: Fiches Validées :: Les Humains Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Grace R. • "Shut Out Of Paradise" [Terminé]

avatar
Human


Présentation    Liens    Facebook

Messages : 122
Métier : Musicien / Chanteur
Humeur : Câlin

Double(s) compte(s) : Non
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Déc - 20:48

 

   
Grace Rosenbach

   
« Your voice is still my favorite song, my favorite sound, my favorite softness »

 

 
Nom : Rosenbach
Prénom : Grace
Surnom : Flower (par ses fans)
Âge : 25 ans
Plutôt : Uke, mais ne rechigne pas à échanger les rôles si l'envie se fait sentir

Origine(s) : Anglais
Métier : Guitariste et chanteur dans un groupe alternatif aux côté de Michael Churchill (anciens membres d'un boysband, ils ont par la suite formé un duo : Fifty Problems)
Groupe : Humain.


►►

Mon pseudo sur le net : Tsukki !
Âge : 23 ans

Présence sur le forum : Quotidienne si possible (par contre je suis pas très Chat Box)
Que pensez-vous du forum : Ca tue. Et tout le monde a l'air tellement chou *-* J'vous love déjà !

Le personnage sur mon avatar est : Keith Kogane - Voltron
Le code est :


Caractère
Le sourire aux lèvres alors qu’il flânait dans les rues piétonnes de Niflheim, Grace appréciait la timide chaleur du soleil hivernal sur sa peau froide, ainsi que les rires enfantins parvenant agréablement à ses oreilles depuis la petite école du quartier. Des choses simples que le jeune homme avait pu redécouvrir peu à peu en venant s’installer dans cette petite ville, abandonnant sans regret la capitale où il ne se sentait plus à sa place. La célébrité qu’il avait connu pendant ses années de gloires lui avait presque fait oublier le plaisir de se balader simplement en ville, seul ou avec des amis, sans avoir cette peur eu ventre d’être reconnu ou harponné par des importunistes. Oh, Grace aimait ses fans, pas de méprise sur ce point ! Il leur devait beaucoup. Mais il ne pouvait nier que depuis qu’il avait retrouvé une certaine tranquillité – après la dissolution de son groupe quatre ans plus tôt – il se sentait plus heureux, plus lui-même. Le semblant d’anonymat qu’il avait retrouvé lui avait permis de redécouvrir la passion et la créativité qui l’animaient à ses débuts. Il n’hésitait d’ailleurs plus à cacher son identité de star à ceux qui ne le connaissaient pas. Mais de manière assez étonnante, depuis qu’il avait emménagé à Niflheim, il passait étrangement inaperçu.

Le son de ses pas feutrés dans la neige et les toits blancs à perte de vue l’émerveillaient, et lui rappelait les feuilles blanches de ces partitions qu’il avait eu tant de mal à remplir par le passé, mais qui aujourd’hui avaient su retrouver leurs couleurs. Son instinct guidant ses pas, c’est par hasard qu’il se retrouva devant la petite école du coin, visiblement attiré par le brouhaha joyeux de la récréation – n’y voyant d’ailleurs pas une cacophonie mais plutôt un son complexe et intéressant ; Une symphonie nerveuse et enfantine qui lui rappelait l’enfant plein d’énergie qu’il avait pu être autrefois. Ses doigts gantés frôlant le grillage givré, Grace observa alors un instant ces jeunes âmes d’un œil curieux et affectueux, s’inquiétant même un instant lorsqu’une petite tête blonde glissa sur un tapis de neige fraiche.

Oui, Grace était un jeune homme bienveillant. Toujours prêt à aider les autres et notamment les plus faibles que lui, qu’il n’hésitait pas à prendre sous son aile – comme son ancien camarade Cho Guan Yi, le petit timide du groupe. Grace avait beaucoup d’affection pour ses amis. Beaucoup d’affection en général. Et c’était particulièrement vrai en amour, où malgré les apparences, il pouvait se montrer d’une tendresse incroyable. En effet, à l’inverse de son ami Michael, ex-leader du groupe (une vraie bête de sexe se satisfaisant de tout ce qui est en mesure de baiser), Grace lui, était plutôt du genre romantique. Pas que les pétales de roses et les bougies le fassent vibrer, mais les gestes tendres et la douceur d’un partenaire, ça oui. Alors peut-être qu’il était ringard, mais disons que c’était son caprice de star à lui. Un petit caprice capable de calmer sans mal ses élans de jalousie intempestifs. Car oui, malgré toute sa douceur et sa bienveillance, il arrivait parfois à Grace de se montrer jaloux, susceptible et colérique. Comme n’importe quel humain tenant à la personne qu’il aime.

Un soupir échappa au jeune homme à cette pensée, formant un nuage de fumée dans l’air froid devant lui. Bifurquant à l’angle d’une rue pour rentrer chez lui, il repensa à ses rares relations, regrettant une fois de plus bien trop tard son caractère possessif et intrusif qui l’avait poussé à la rupture durant ses jeunes années. Depuis, Grace s’était promis à lui-même de faire des efforts, et que lorsqu’une prochaine relation se profilerait, il essayerait de faire preuve de recul et de maturité face aux problèmes, pour ne pas tout gâcher à nouveau. Il se l’était promis. Il voulait devenir quelqu’un de meilleur, non seulement pour celui avec qui il partagera sa vie, mais aussi pour lui-même. Car il le savait, lorsqu’il était malheureux, il était plus du genre à se refermer sur lui-même qu’à parler à cœur ouvert. Préférant garder sa souffrance et ses questions secrètes, à se demander qu’est-ce qui ne tourne pas rond chez lui, plutôt que se confier. Jusqu’à ce que son sang chaud ne le rattrape et qu’il ne gâche tout dans une crise de colère inattendue. Il ne voulait plus de ça. Plus jamais.

En bref, Grace était un jeune homme créatif, doux et passionné mais plein de contradictions ; Un être qu’il faudra manier avec patience et précautions pour en apprécier toutes les qualités.


Physique
Sur papier glacé, dans les magazines, toujours le même sourire sincère et enfantin pendu aux lèvres. Sur les posters accrochés aux murs des jeunes adolescents, toujours cette même chevelure noire de jais, ébouriffée ou mal attachée. Depuis que Grace avait rencontré le succès, il était devenu le sujet d’une admiration et d'une dévotion sans limite. Son physique avantageux y avait probablement été pour quelque chose, bien qu’il n’ait jamais rien fait pour cela, ignorant même les compliments qu’il pouvait recevoir sur son look ou sur ses magnifiques iris sombres. Il n’en avait que faire, et se sentait même un peu embarrassé face à tout ça. Avec sa peau pâle rougissant trop vite, son petit mètre soixante-dix et ses soixante kilos tout mouillé, il n’était pas vraiment taillé pour la scène ou les magazines. Et quant à son look, il s’agissait plus d’un code vestimentaire un peu foutoir allant et venant entre vintage et moderne, qu’un véritable style. Pas vraiment de quoi soulever des foules avec ses jeans troués, ses t-shirts trop amples et ses boots qu’il avait reçu de la part de Michael pour Noël.

De manière générale, Grace faisait très peu attention à lui – ce qui lui avait d’ailleurs valu plus d’un coup de soleil en été. Sa peau étant particulièrement fine et fragile, elle marquait à la moindre contrariété, et au moindre coup. Si bien qu’une simple tape amicale un peu trop franche dans le dos lui valait instantanément une belle emprunte qui resterait pour plusieurs jours. Ce petit jeu était par ailleurs devenu un véritable passe-temps pour Michael, le leader du groupe, qui se plaisait à rendre Grace complètement fou, se jouant de sa fragilité sans le moindre remords. L’enfoiré !

C’est en outre cette même fragilité, couplée à la beauté naturelle de Grace, qui ont inspiré aux fans du guitariste le surnom Flower. Un sobriquet que le jeune homme lui-même avait parfois un peu de mal à porter. ‘’Flower’’, quoi… pas très flatteur comme pseudo. Pas très masculin non plus. Alors, pour compenser, la petite fleur s’était plu a couvrir son corps fragile de nombreux tatouages – qui à l’époque, dans sa tête d’adolescent, était synonyme de virilité. C’était vraiment puéril, mais ça avait au moins eu le mérite de le faire se sentir un peu mieux avec son corps.

Aujourd’hui, Grace regrette un peu ces tatouages, qu’il juge immatures et sans réelles significations. Mais il préfère en rire qu’en pleurer, s’amusant même à partager ses erreurs de jeunesse sur les réseaux sociaux – pour le plus grand plaisir de ses fans.  

Histoire
Comme une célébration, le petit Grace avait vu le jour un premier janvier, tandis que dans le ciel, les premières lueurs du soleil pointaient à peine à travers les nuages. Sans un cri, sans un pleur, il avait ouvert les yeux sur le monde comme on ouvre un livre plein d’images. Et sans surprise, c’est la tête pleine de rêves que le garçon avait commencé sa jeune vie, sous le regard fier et aimant de ses pères.

Curieux de tout, et désireux d’apprendre, il s’était intéressé dès son plus jeune âge à la musique. Et très vite, avec l’aide de l’un de ses papas, professeur de musique, il avait apprit à jouer du piano – la base, en matière de musique, lui avait-il dit. Mais rapidement, c’est vers les instruments à cordes que son cœur balança. Notamment la guitare, qui devient rapidement son instrument favori. La sensation des cordes vibrantes sous ses doigts était, déjà à l’époque, quelque chose d’incroyable pour lui. Et du haut de ses six ans, il épatait déjà son monde ; Béni d’un talent naturel qui faisait plus d’un envieux.
Ainsi, la jalousie se lisaient sans mal dans le regard des enfants de son âge. Grace se retrouva donc peu à peu tout seul, rejeté pour la seule et unique raison qu’il était plus sérieux et doué que les autres. Mais plus grave encore, cette même jalousie transparaissait également chez les parents, qui en silence, se contentaient de recevoir des colliers de nouilles dont ils n’avaient que faire, quand d’autres recevaient de jolies chansons faites avec amour par leur petit prodige de fils. Oui, la jalousie rendait les gens amers. Et même au sein d’une famille soudée et aimante, elle s’immisçait partout, jusqu’à créer des ravages incurables.

Car en effet, dans la fratrie Rosenbach, Grace n’était pas le seul enfant. Benjamin de la famille, il possédait deux frères et une sœur, de cinq ans ses ainés. Mais depuis sa naissance, les triplets n’avaient vu en Grace qu’un intrus, un parasite qui s’était greffé à leur famille sans crier gare, et qui, à présent, détournait toute l’attention et l’amour de leurs parents. Alors, les enfants immatures qu’ils étaient, par vengeance, avaient mis de côté sans regret le petit garçon, faisant mine de s’y intéresser devant les parents, mais se moquant de lui à longueur de temps dès qu’ils avaient le dos tourné. A cette époque de sa vie, Grace était trop jeune, trop petit pour comprendre que ses ainés étaient juste en manque d’amour. Il se pensait détesté, sans toutefois comprendre pourquoi. Et il souffrait en silence. Avait-il fait quelque chose de mal ? Il n’en savait rien. Alors, comme pour oublier l’inoubliable, il se plongea d’autant plus dans la musique. Travaillant dur, toujours plus pour devenir le meilleur, n’en déplaise à tous ceux qui lui voulaient du mal.

C’est à cette même époque qu’il rencontra Thomas. Un jeune garçon attendrissant et adorable. Rapidement et sans qu’il ne s’en rende vraiment compte, Thomas était devenu son ami, et plus encore, le frère qu’il n’avait jamais vraiment eu. A ses côtés, Grace découvrit la joie de jouer au parc, de partager un goûter et simplement rire ensemble. Son camarade lui offrait ce que personne hormis ses parents ne lui avait jamais offert ; Un peu d’amour. Et cerise sur le gâteau, le petit garçon appréciait tout comme lui la musique. Le parfait meilleur ami ! s’était-il dit, du haut de ses sept ans.

A dix ans, déjà très mature pour son âge, Grace revu ses ambitions à la hausse. Jamais satisfait et toujours désireux de plus, il délaissa rapidement les bancs de l’école pour vivre pleinement le rêve qu’il avait toujours eu. La scène, la musique, le cinéma. Il voulait tout ça. Rien n’était trop ambitieux, et gare à ceux qui le traitaient de prétentieux. Le petit savait ce qu’il voulait et avait du répondant. Alors, de casting en casting, de petit rôle et en petit rôle, Grace se fit tout doucement un nom, jusqu’à ce qu’il se fasse finalement repérer six ans plus tard, à force de persévérance, par une maison de disque ; Gros contrat à la clé.

Ce fût donc à seize ans, que la carrière musicale de Grace débuta réellement. Etait-il trop jeune ? Certains le pensaient. Certains avaient raison. Mais au sein du boysband dans lequel il se trouvait enfin, Grace se sentait à sa place. Plus qu’il ne l’avait jamais été. Peut-importait ce que les gens pensaient de lui, il vivait son rêve, c’était tout ce qui lui importait. A son plus grand bonheur, Thomas l’avait suivi. Et aux coté de trois autres camarades – Cho Guan Yi, Adam Carpenter et Michael Churchill – ils formèrent les Fireflies.
Avec de gros moyens et une communication en béton, la maison de disque avait évidemment tout mis en place pour que le groupe soit une réussite. Et du haut de sa tour d’or, elle s’était frotté les mains lorsqu’elle avaient commencé à recevoir les fruits de ses investissements. Le genre de fruit à cinq ou six zéros. Elle avait misé sur le bon cheval... Les cinq ados insouciants connurent donc un succès sans précédent dans leur jeune carrière, plaçant une confiance aveugle en leurs supérieurs sans se soucier de rien.

Mais on le sait tous, les rêves sont éphémères. Et sans surprises, après cinq ans de gloire, le soufflet retomba. Les enfants stars émerveillées, des étoiles pleins les yeux, étaient devenu rien de plus que de jeunes adultes trop gâtés, étouffés par l’opulence de tout, et le manque de rien. Le leader et bassiste, Michael, sombra dans l’alcool et le sexe, profitant un maximum à sa manière d’une popularité qu’il savait sans doute éphémère. Tandis que Grace, désemparé, assista à la décente aux enfers de son ami d’enfance, Thomas, qui peu à peu sombra dans la drogue et la dépression. Il encaissa ses pétages de plombs jusqu’à épuisement. Mais malgré tous ses efforts pour remettre ses acolytes sur pied, Grace restait impuissant. Il ne put rien faire. Les paillettes s’étaient transformées en cendres sous l’implosion du groupe. Et en moins de temps qu'il n’avait fallut pour le dire, tout était fini.

De toute évidence, Grace en était ressorti dévasté. Plus que le groupe, c’était tout son monde qui était parti en fumée. Tout ce qu’il chérissait le plus ; Ses amis, sa musique, son rêve. Il devait tout reconstruire. Pendant deux longues années, il tenta de se remettre de l’échec soudain qu’il avait encaissé. Aux coté de Michael, son ex leader qu’il avait pourtant toujours porté en horreur, il tenta de se reconstruire, timidement, un pas après l’autre pour ne pas reproduire les mêmes erreurs.  Michael était le seul avec qui il avait gardé contact. Le seul à être resté à ses côtés pour le soutenir – les trois autres ayant disparu dans la nature, même Thomas... Parfois, il se demandait ce qu’ils étaient devenus, avant de chasser ses idées sombres d’un mouvement de tête. Rien ne servait de ressasser le passé. C’est en regardant vers l’avenir que l’on avance. Ça, Grace l’avait bien compris.

Difficilement, il avait relevé la tête. Douloureusement, il s’était dit d’oublier. Déterminés à aller de l’avant, Michael et lui s’étaient épaulés, se relevant l’un l’autre jusqu’à pouvoir se tenir à nouveau debout. Jusqu’à pouvoir remonter sur scène. Jusqu’à y parvenir enfin – quatre and après la dissolution du groupe – sous le nom de Fifty Problems. Tous les deux. Ensemble. Rien de comparable avec ce qu’ils avaient pu connaitre par le passé, mais ça leur allait parfaitement. Les enfants avaient bien grandi.
A eux deux, il surent se refaire une place certaine dans le monde de la musique, essuyant les critique et les moqueries de ceux qui ne croyaient pas en eux. Grace décida de suivre Michael, de quitter la capitale pour se retirer à Niflheim. Loin des réprimandes, du rythme infernal de la ville et des fans furieux à leur trousse, il y continua son petit chemin à son rythme – retrouvant une vie beaucoup plus saine et calme – tout en continuant à performer sur scène lorsqu’il le fallait. Son ami toujours à ses côtés pour veiller sur lui.




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je s'appelle Groot.



Messages : 566
Métier : Livreur à domicile
Pouvoir : Phytokinésie
Humeur : Bipolar

Double(s) compte(s) : Kyle A. Ethelred
Je s'appelle Groot.
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 5 Déc - 11:05
Bienvenue Grace o/ Je suis un peu prise par le temps aujourd'hui du coup je n'ai pas eu l'occasion de lire ta fiche (pardon i cri everitim ) mais j'ai hâte de le faire. Je suis tellement contente que quelqu'un ait pris ce prédéfini qui respire la classe à des kilomètres ♥️

Si jamais tu as la moindre question, n'hésite pas et bon courage pour les finitions WAZAA

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Invité
Invité
Mar 5 Déc - 15:15
Spoiler:
 

Welcome here !

Ohlala je suis ému de voir mon premier prédef être choisi ! J'adore ta présentation et j'aime vraiment beaucoup ta façon d'écrire i kno ow 2 sing ! J'espère qu'on pourra rp ensemble bientôt !

Bon courage pour ton inscription ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Psychic


Messages : 162
Localisation : Dans un pain au chocolat
Métier : Employé à la RSPCA
Pouvoir : Contrôle du temps
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 5 Déc - 15:28
Genius !

Vivement la validation pour observer ta progression.
Bienvenue Elmo ~

_________________


Close my eyes just to look at you
Taken by the seamless vision
I close my eyes,
Ignore the smoke,
Ignore the smoke




Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Human


Présentation    Liens    Facebook

Messages : 122
Métier : Musicien / Chanteur
Humeur : Câlin

Double(s) compte(s) : Non
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 5 Déc - 18:58
ELLIOT >>> T'en fais pas, prend le temps qu'il te faut, je suis pas pressé (même s'il me tarde d'être validé pour pouvoir faire plein de bétises Happy bounce !)

DAGAN >>> Merci pour l'accueil, ça fait chaud au cœur ♥️ ~

THOMAS >>> Oh god ! Je suis trop content que ma fiche te plaise ! C'est la première fois que je prend un prédéfini donc j'avais un peu peur de pas correspondre au perso ou quoi... donc tu me rassures ! ♥️♥️♥️ Ça me fera plaisir de rp avec toi après ma validation. J'attend ça avec impatience.  


Love you ♥ Amour sur vous.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
R:Element


Ma fiche ~ Mes liens ~ Mes rps
Messages : 554
Métier : L3 de droit (et ouais, il repique son année)
Humeur : Orageuse

Double(s) compte(s) : Ginger Briggs ; Natsuo Wilde
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 5 Déc - 21:09
BUONGIORNO

Dio mio, jpp, t'es tellement mignon et attachant que tu battrais Tefal à plates coutures ! Si c'était pas déjà tant le bordel dans ma vie irp, je tomberais amoureux de toi tout de suite WAZAA Sérieux, le début de ton histoire m'a fait fondre en imaginant le petit Grace (c'est vraiment trop trop chouette de s'appeler Grace) qui s'éveille comme un ange sous le sapin

Bref ! Bienvenue ! Bonne validation ! Si tu veux on pourra jouer de la guitare ensemble (un jour où j'aurais plus trouzmille rp en cours, ça me plairait vraiment beaucoup J'tassure ! )

Voilà. Jotem. Débisoo Love you ♥

_________________


Merci à Yasuo, Hamish, Elliot et Darren pour leur talent de graphiste ♥️
Stefan parle anglais et italien !

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Human


Présentation    Liens    Facebook

Messages : 122
Métier : Musicien / Chanteur
Humeur : Câlin

Double(s) compte(s) : Non
Voir le profil de l'utilisateur
Mar 5 Déc - 22:10
OOOOH ! WOAAAH ♥ Bon sang ce que t'es chou toi ! J'te prendrai bien dans mes bras tellement ton accueil me fait plaisir. i kno ow 2 sing  T'es un amour Stefan. J'suis hereux que mon histoire t'aie plu. ♥️ Au plaisir de rp avec toi à l'avenir en tout cas ! Ma porte t'est grande ouverte.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Propriété de Khalel Holloway. ♥
Messages : 272
Métier : Photographe animalier
Pouvoir : matérialisation des rêves
Double(s) compte(s) : Rain Lowell & Newén Flores
Propriété de Khalel Holloway. ♥
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Déc - 22:11


Pré-validation de modérateur

Bonsoir et bienvenue !
C'est moi qui vais te servir de parrain durant ton aventure parmi nous, et donc moi qui lirai tes futurs rp.

Pouvoir ► T'es humain, donc pas de pouvoir.

Cohérence contexte ► Franchement, j'ai beaucoup aimé lire ta fiche, tu as bien intégré le contexte et en plus tu as bien saisi l'essence du prédéfini. T'es trop choupi !

Orthographe ► Rien qui n'empêche la lecture.

Autre ? ► RAS

Le staff est à ta disposition pour toutes questions ou informations complémentaires. Modérateurs ou administrateurs, n'hésites surtout pas. ♥️


_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je s'appelle Groot.



Messages : 566
Métier : Livreur à domicile
Pouvoir : Phytokinésie
Humeur : Bipolar

Double(s) compte(s) : Kyle A. Ethelred
Je s'appelle Groot.
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 7 Déc - 11:46


Tu es validé ! Bravo !

« MAIS CES GOÛTS MUSICAUX. POURQUOI M'AVOIR REMIS CA EN TÊTE WAZAA

Je l'ai déjà dit mais j'adorais le prédéfini de Grace, et je trouve que tu lui rends bien justice. J'ai l'impression de l'avoir sous-estimé et qu'il est encore mieux que ce que je pensais au départ. La musique, c'était un très bon choix pour accompagner la lecture. Bon okay, peut-être que je suis partiale à ce niveau là vu que j'ai dansé sur ma chaise. Et la façon dont tu écris... tout est tellement fluide et léger... Bref, je ne vais pas gagatiser pendant trois jours, je vais te laisser aller jouer avec tes petits camarades et te valider de ce pas Yawn

Je sens que même si c'est Gaby qui est ton parrain, je vais un peu te stalker toi. J'ai hâte de voir ce que tu nous réserves, que ce soit avec Thomas ou même Denzel  Love you ♥ J'espère que tu vas bien t'amuser parmi nous ♥️ »

• Tu peux dans un premier temps recenser ton avatar (et ton pouvoir si tu en as un), c'est très important ;
• Tu peux faire une demande d'habitation et/ou de lieu spécial si tu souhaites que ton personnage possède un endroit bien à lui;
• Et tu peux maintenant t'occuper de tes Rps, liens et autres carnets de bord dans cette section du forum !

Et surtout n'oublie pas de venir passer un coucou sur la ChatBox !
Amuses-toi bien parmi nous, au plaisir de te voir sur le forum ! ♥️


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Petits Papiers :: Cartes d'Identité :: Fiches Validées :: Les Humains-
Sauter vers: