RSS
RSS

Bestiae autem gemens

Tout autour de Niflheim, du centre ville aux alentours boiseux, des créatures étranges ont été aperçues semant la terreur et le désordre. Des couleurs vives, des comportements douteux et par-dessus tout un rapport presque logique avec La Mort pour les Reloads, elles semblent pour certaines perdues, prêtes à attaquer pour d’autres. Qui sont-elles ? Que veulent-elles ? En tout cas, il serait bon de ne pas trop les chercher… Prenez garde, faites attention ; et si vous avez un tant soit peu d’intelligence, courez.


 

 :: Centre Ville :: Centre ville :: Librairie Latasha Wilson Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Du sucre, des épices et des tas de bonnes choses... [Boris]



Speed ~ Thought ~ Fright
Messages : 50
Métier : Technicien d'Identification Criminelle
Pouvoir : Déplacement accéléré
Humeur : Inquiète

Double(s) compte(s) : Stefan Allesia
avatar
R:Physic
Voir le profil de l'utilisateur




Ginger Briggs
R:Physic
Ven 29 Sep - 9:31


Sucre et épices

« Un zeste de rencontre... »

Une des meilleures choses qui me soient arrivées depuis que je vis seul (depuis mon divorce, s’entend), c’est que je me suis mis à la cuisine. Pas que je ne le faisais pas déjà avant, bien sûr. Comme tout un chacun, je sais faire cuire des pâtes ou un steak, râper des carottes et préparer une vinaigrette, voire même lire une recette. Je manquais tout simplement un peu de temps quand je vivais à Londres et, autant nous nous répartissions assez naturellement les corvées ménagères, autant la cuisine était à l’époque la chasse gardée de ma femme. Vu les merveilles dont elle parait nos assiettes, je n’avais aucune raison de me plaindre et je n’ai jamais cherché à m’aventurer plus que ça aux fourneaux. Mais ça, c’était avant.

Lorsque nous nous sommes séparés, j’ai commencé à cuisiner pour combattre la solitude étouffante qui me serrait la poitrine dans son étau dès que je mettais les pieds dans mon nouvel appartement. Me concentrer sur la préparation d’un plat (et au début, essayer de comprendre où j’avais bien pu foirer mon coup) me permettait de ne pas trop penser et en même temps de rappeler le souvenir d’Honey auprès de moi, en essayant encore et encore de refaire certaines de ses spécialités. À la fois le poison et le remède, en somme. Et puis, avec le temps et l’aide de Jaden, la cuisine est devenue plus qu’une fuite en avant. Je me suis rendu compte que j’aimais ça, tout simplement. Aujourd’hui encore, peu de choses me détendent davantage ou me font plus plaisir que réussir un bon plat, tester de nouvelles recettes ou manger de bonnes choses, seul ou non. La cuisine, c’est un grand terrain de jeu doublé d’un laboratoire à la portée de tous. On peut y tenter, y créer, y goûter tellement d’expériences différentes que ça me laisse pantois à chaque fois. Ouvrir un livre de recettes, c’est plonger dans un autre monde, plein de saveurs et de sensibilités différentes. Et parfois, une seule bouchée peut contenir plus d’amour que tous les mots doux du monde. Bref, je pourrais parler des heures de bouffe et de cuisine, c’est pas le sujet présentement.

Vu la place importante que tient cette activité dans ma vie, il n’est pas étonnant que j’y consacre beaucoup de temps même quand je ne suis pas aux fourneaux. Un bon tiers des documents que j’emprunte à la bibliothèque sont des livres de recettes que je teste tranquillou chez moi, avant de les acheter s’ils me plaisent vraiment beaucoup. C’est le cas aujourd’hui alors que je passe la porte de la librairie Latasha Wilson, à la recherche d’un tout petit bouquin dont je suis tombé fou amoureux, « 100 façons d’aimer les courgettes », qui a changé à tout jamais ma vie culinaire et l’opinion que j’avais de ce brave légume. Je salue le vendeur d’un sourire et d’un signe de tête avant de me diriger vers le rayon que je connais bien maintenant, les références du livre que je cherche à la main. Il est paru il y a quelques mois donc il ne doit plus être sur les présentoirs de nouveautés, alors je passe direct aux étagères du fond. Pourvu que je trouve mon bonheur…



Code by Wiise sur Never-Utopia



_________________





Paper, please:
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre Ville :: Centre ville :: Librairie Latasha Wilson-