RSS
RSS

Bestiae autem gemens

Tout autour de Niflheim, du centre ville aux alentours boiseux, des créatures étranges ont été aperçues semant la terreur et le désordre. Des couleurs vives, des comportements douteux et par-dessus tout un rapport presque logique avec La Mort pour les Reloads, elles semblent pour certaines perdues, prêtes à attaquer pour d’autres. Qui sont-elles ? Que veulent-elles ? En tout cas, il serait bon de ne pas trop les chercher… Prenez garde, faites attention ; et si vous avez un tant soit peu d’intelligence, courez.


 

 :: Centre Ville :: Bars et Boîtes de nuit Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Just a liar ~ Renzo Lawrence



Messages : 42
Localisation : Dans la rue peut-être bien
Métier : Serveur
Pouvoir : Voleur de Voix
Humeur : Excellente

Double(s) compte(s) : Natt Salmeron - Dmitri Addams
avatar
R:Physic
Voir le profil de l'utilisateur




Thomas Lavender
R:Physic
Sam 23 Sep - 16:51



ϟ Just a liar ϟ



I played alone in the dark,
Without feeling the slightest desire to see you again
And tonight again,
I get a little closer to her.

I heard that you had spoken of me,
You keep lying to others,
Taking you for my shadow,
Maybe one day I'll see you again,

How many years we have not spoken?
How long have you been trying to get closer to me?
You're like the devil hidden in my mind,
And yet you still miss me.

Tes paroles, tes mensonges, ta personne. Tu n'étais rien, une création stupide. Timide ou idiot, tu ne savais pas aborder les gens que tu ne connaissais pas. Alors, tu t'inventais derrière un écran, une nouvelle personnalité, un nouveau nom. Hier, tu étais un Gabriel, demain peut-être seras-tu un Oliver. Aux yeux des autres, tu n'es qu'une illusion virtuelle, qui de si loin semblait si réelle.

Tu étais partout, un virus qui s’immisçait dans la vie des autres. Tu choisissais de nouvelles victimes quand l'ennuie te prenait. Quand la solitude te dévorait. Tu comptais rarement les jours heureux, les faux comptes remplissaient le reste. Plus le temps passait, plus tes mensonges se multipliaient et la tristesse s'installait dans ton cœur. Qui pouvait être fier de devoir mentir pour avoir des amis, ou un instant d'amour ?

Tes quelques derniers jours tu les avais passé allongé dans l'obscurité, enfermé chez toi, profitant de tes jours de congés, seul. Il n'y avait personne qui voulait bien t'inviter à boire un verre, pas un amant à recroiser dans la rue, il ne manquait pourtant pas des visages qui te fuyaient, des hommes qui t'avaient oublié. Une vie dans l'oublie. Alors, tu voulais paraître, sur internet au moins. Professionnel dans l'usurpation d’identité, tu avais volé quelques photos sur un profil Facebook abandonné. Quelques comptes crées plus tard, tu avais un nouvel ami. 

À partir de maintenant, tu étais Alex. Un beau blond, aux yeux dorés et à la peau blanche. Aujourd'hui, tu étais grand, le corps musclé, tu étais tout ton contraire, parfait. De cette nouvelle image, tu cachais la réalité. Tu te laissais berner par tes propres mensonges. Tu étais fort et populaire. Nouvel élève le jour, guitariste le soir. Tu ne t'arrêtais plus, laissant cette nouvelle personne prendre part de toi, un peu plus chaque jour. Pendant ce temps, les heures, interminables et innombrables, te faisaient t'oublier encore un peu plus.

Alex était souriant, aimable et charmeur. Tout ton contraire, il se disait honnête, tu te disais être honnête. L'irréel, tu te nourrissais de ça pour ne pas sombrer dans la déprime... Dans cet amour inaccessible, complètement stupide que tu ressentais depuis des jours pour un sombre inconnu. Tu es idiot, fou, à quel moment t'en rendras-tu compte ?

Tu t'étais intéressé à un étudiant, de quelques années plus jeune que toi. Alex s'était dit avoir le même âge. Il n'y avait pas à grand chose à savoir sur lui, en réalité tu n'avais pas découvert énormément de choses sur ce « Renzo », malgré tes longues journées à épier les réseaux sociaux. Il était dans l'équipe de basketball de la Fac locale et il passait une bonne partie de ses journées à manger. C'était tout, simple et court.

Pourtant, tu t'intoxiquais à nouveau en inventant une vie à cet étudiant. Il devait être si populaire, si fort... Si demandé par les autres hommes. Pour toi, pouvoir échanger des messages avec lui, savoir qu'il te connaissait, te rendait à ton tour populaire. Tu devais en faire jalouser certains, tu étais si loin de lui, mais tu t'imaginais déjà être à ses côtés. Tu devais te sentir si important à ce moment-là.

Être l'ami de quelqu'un comme ça ne pouvait qu'améliorer tes jours. Pourtant, il restait un obstacle entre toi et lui. Toi et ton imagination. C'était Alex. Alors ce soir, tu allais profiter du premier rendez-vous entre Alex et Renzo, pour sortir et tuer le mensonge.

« On se rejoint à 20 h. Ne m'oublie pas ! », c'était le dernier message d'Alex avant qu'il disparaisse pour toujours.

Tu traînais face au bar depuis plus d'une heure, tu l'avais vu rentrer et tu t'étais tellement retenu pour ne pas lui sauter dessus. La puce rechargeable qui était la dernière preuve d'existence d'Alex avait prit un allé simple jusqu'au caniveau. Il n'y avait plus aucune trace, plus aucun message. Plus rien. C'était à ton tour, Thomas.

Une quinzaine de minutes après l'arrivée de Renzo, tu trouvais enfin le courage de passer le pas et d'entrer enfin dans ce fichu bar. Tu hésitais toujours, à avancer dans tes mensonges. Ce n'était pas la première fois que tu faisais ça, certaines fois, tu fais aussi vite demi-tour et d'autres fois l'alcool t'aidait à vaincre ta peur. Après tout, tu n'avais rien à voir avec Alex. Tu n'étais pas blond, ta peau était beaucoup trop foncée, ta petite taille et ton visage rond, tout te rendait imparfait. 

Pouvais-tu vraiment plaire à quelqu'un ?

Comme si de rien était, tu t'installais au bar, près de l'inconnu qui n'en était pas vraiment un. Tu commandais un verre, te noyer dans l'alcool pourrait peut-être t'aider à lui parler. Le temps n'était pas ton allié, plus les minutes s'allongeaient, plus les chances de son départ étaient grandes. Un regard en sa direction, une petite moue stupide au visage et c'était reparti.

Toi aussi tu es tout seul ce soir ? J'attendais quelqu'un, mais je crois qu'il n'est pas venu... Ta moue se transformait en un léger sourire, C'est dommage de passer sa soirée tout seul, surtout dans un bar, non ? 

Tu continuais à mentir. Insupportable.

Fiche par Millaby sur Kitten-LS • Ne pas retirer les crédits

_________________





Fiche
Liens
Messages : 94
Double(s) compte(s) : Jaden Elliot
avatar
R:Divers
Voir le profil de l'utilisateur




Renzo Lawrence
R:Divers
Dim 22 Oct - 1:19
« Just a liar. »
ft. Thomas Lavender

Vendredi 19 mai 2017

Je ne suis pas vraiment du genre à draguer ou me faire draguer sur internet. Je n’ai jamais vraiment aimé les sites de rencontre, ces trucs impersonnels et complètement stupides. Sérieusement, le type qui a inventé « adopteunmec.com » doit pas être net pour mettre les gens au même niveau que des marchandises. Et puis, de toute façon, j’ai pas besoin de ça pour me trouver un plan cul si j’en ai besoin. Une petite sortie dans un bar, quelques clins d’œil bien placés, ou bien juste un passage au club de basket et un regard en coin pour Stefan si vraiment j’ai personne d’autre sous la main. Même si depuis quelques temps, j’ai commencé à voir ce type rose bonbon. Bref, pour en revenir à la drague sur internet, j’essaie d’éviter en général. Mais depuis quelques temps, j’ai commencé à parler avec un type qui, je dois l’avouer, m’a tapé dans l’œil.

Je ne me souviens plus vraiment comme ça a commencé. Il m’a contacté sur Facebook pour une raison qui m’échappe. J’ai voulu l’envoyer se faire foutre, mais quand j’ai vu sa photo, j’ai fini par me raviser. Ouais, c’est un peu superficiel de penser comme ça, mais parfois il vaut mieux ne pas réfléchir et faire ce dont on a envie sur le moment. Alex, un beau blond aux yeux dorés et à la peau blanche. Je dois avouer qu’il m’a fait penser à Stefan la première fois que j’ai vu sa photo, mais finalement, j’ai tout de suite vu les différences. Légèrement plus musclé, des traits plus durs que l’italien et un style différent également, plus viril. Mais ça m’a un peu énervé de voir que je me sentais attiré par un type comme lui qui a beaucoup trop de points communs avec ce connard. En plus du physique, il joue également de la guitare. Cet instrument du diable qui a fini par me faire tomber dans les bras de ce rital de merde.

Quoiqu’il en soit, sans m’en rendre vraiment compte, j’ai commencé à parler avec ce type, répondant à ses messages par réflexes, et me surprenant à attendre le suivant avec impatience. Une vraie gonzesse. J’ai essayé de voir si je pouvais l’apercevoir à la fac. Il a dit être étudiant, alors je m’attendais à l’y croiser, mais non. J’avoue avoir été déçu. Je ne sais plus vraiment depuis combien de temps on discute, mais quand j’ai vu ses derniers messages, ceux qui me proposaient qu’on se rencontre, j’ai tout de suite dit oui. Ouais, j’ai craqué sur ce type, y’a pas de doute. C’est ce que je me suis dit en croisant mon regard dans le miroir et en me traitant d’imbécile.

Assis au bar depuis une dizaine de minutes, j’attends patiemment. Mon regard n’arrête pas d’aller et venir sur l’écran de mon portable. L’heure avance, et il n’est toujours pas là. Mes yeux vont et viennent également vers la porte du bar, où j’espère le voir entrer n’importe quand ? Finalement, je lui envoie un message pour lui dire que je suis arrivé… et je ne reçois pas l’accusé de réception. Merde. Il a dû éteindre son portable. J’attrape ma pinte pour y boire une gorgée, agacé, alors que le temps passe sans qu’il ne se montre. Ca commence dangereusement à me rappeler ce fameux soir où j’ai rencontré Agape, et ça ne me plait pas. Je n’aime pas me faire poser des lapins, encore moins par un type qui me plait. Fait chier. Il y a un mouvement à côté de moi, mais je ne fais pas gaffe, trop absorbé par mon portable qui ne montre aucun signe de vie de sa part. Le message n’a toujours pas été reçu.

« Toi aussi tu es tout seul ce soir ? J'attendais quelqu'un, mais je crois qu'il n'est pas venu... » Je me tourne vers toi avec surprise. « C'est dommage de passer sa soirée tout seul, surtout dans un bar, non ? »

Je fronce légèrement les sourcils en t’observant rapidement. Je ne t’ai jamais vu. Assis sur le tabouret près de moi, je  ne peux pas trop juger, mais tu n’as pas l’air bien grand, tu as la peau foncé et des yeux aussi sombres que tes cheveux. Un physique plutôt banal en soi, mais c’est surtout ta remarque qui pique ma curiosité. Apparemment, je ne suis pas le seul à m’être fait poser un lapin ce soir.

« Ouais. C’est pas vraiment dans mes habitudes à vrai dire. Moi aussi j’attendais quelqu’un, mais j’ai pas l’impression qu’il viendra… »

Et ça me fait chier putain. J’ai le cœur serré, et j’aime pas ressentir ce genre de choses désagréables. Mais surtout, ça me fout en rogne contre moi-même de m’être fait avoir par ce beau parleur. A moins qu’il ait eu un quelconque problème expliquant son retard. Ce qui est toujours possible après tout… Mon regard vient se poser sur la porte pendant quelques secondes, mais à part un couple se tenant par la main, personne n’entre. Fait chier. Je reporte mon attention vers toi et prends une gorgée de ma bière.

« T’attendais qui ? Un pote ? Un rencard ? Ton frère ? »

Mes lèvres s’étirent en un sourire alors que j’essaie de te faire rire. Je sais pas trop pourquoi. Peut-être pour essayer de d’oublier le fait qu’on semble être tous les deux dans une situation de merde.
©️ Eurydyce

_________________






Le bazar:
 


Ce qu'ils ont dit:
 


Messages : 42
Localisation : Dans la rue peut-être bien
Métier : Serveur
Pouvoir : Voleur de Voix
Humeur : Excellente

Double(s) compte(s) : Natt Salmeron - Dmitri Addams
avatar
R:Physic
Voir le profil de l'utilisateur




Thomas Lavender
R:Physic
Ven 17 Nov - 22:31



ϟ Just a liar ϟ



And yet you still miss me.

La première action avait été faite, le reste dépendait plus que de toi. Il y avait une chance sur deux, pour que ta proie te quitte, énervé par le rendez-vous qu'il venait de manquer, mais tu n'allais pas lâcher si rapidement. Tu jouais avec ton verre, cherchant ton courage disparu. Tu avais bien déjà eu de nombreux rendez-vous de ce genre, mais même en ayant connu chacune de ses personnes sur internet, ils étaient tous bien différent en réalité. Ce nouvel inconnu, qui physiquement était le même, de ce que tu avais vu sur internet, t’impressionnait par sa carrure. Tu t'y attendais, mais face au monstre, c'était complètement différent.

- T’attendais qui ? Un pote ? Un rencard ? Ton frère ?

Un sourire presque trop aguicheur aux lèvres, tu posais ton regard sur sa personne. Même en face-à-face avec un inconnu, cet homme semblait aussi détendu que sur le net.

- J'attendais.... Un type, que j'avais rencontré un soir dans le coin et il me fout un lapin maintenant. Il ne sait pas ce qu'il rate.

Ton regard était évasif, tu jouais à l'homme mystère pour ne pas te piéger toi-même et dénoncer ta « fausse » identité virtuelle. Tu n'étais pas bon en discrétion et avec l'alcool, tu avais l'habitude de beaucoup trop parler. Alors moins il en savait et mieux tu t'en sortais.

- Sinon moi, c'est Thomas, et toi ?

De toutes tes expériences mensongères sur internet, tu avais eu la chance de n'avoir jamais croisé quelqu'un qui t'avais reconnu. Avec ton passé d'idole à deux balles, tes sorties nocturnes étaient risquées, mais au fond, c'était ce petit plus que tu craignait qui te donnait tellement envie de recommencer chaque semaine. Toutes tes proies étaient différentes et chaque soir, tu te demandais si durant un rendez-vous non-programmé, tu allais recroiser l'une de tes victimes. Tu changeais de bar le plus souvent possible, mais tu n'étais à l’abri de rien.

Ton verre terminé, tu réfléchissais à la suite des événements. Tu aimais tout prévoir, savoir ce qu'il allait faire, ce que tu pouvais faire et ce qui allait se dire. Pourtant, à son air, tu ne pouvais rien savoir ni même prédire, mais il ne semblait pas être sur le point de partir et c'était le seul point positif sur lequel tu pouvais t'appuyer ce soir.  

Fiche par Millaby sur Kitten-LS • Ne pas retirer les crédits

_________________





Fiche
Liens
Messages : 94
Double(s) compte(s) : Jaden Elliot
avatar
R:Divers
Voir le profil de l'utilisateur




Renzo Lawrence
R:Divers
Ven 1 Déc - 14:23
« Just a liar. »
ft. Thomas Lavender
Quand j’ai quitté Boston après le lycée, je me suis promis une chose: ne plus tomber amoureux. Ou du moins, faire attention. J’ai eu des aventures, j’ai dû sortir avec un mec ou deux depuis, mais rien n’a jamais vraiment été sérieux après ça. Principalement des plans cul, d’un soir ou occasionnels. Pourtant, Alex m’a plu - me plait - et j’avais hâte de le rencontrer. Maintenant que j’attends seul au bar, je me sens comme un con. Je vais arrêter d’accepter des rendez-vous dans les bars. Ca fait déjà deux fois que je me fais poser un lapin, ça commence sérieusement à me gonfler.

Tout en t’observant, j’attends ta réponse à ma question.Le sourire que tu me lances me fait tiquer, il ne semble pas anodin.

« J'attendais.... Un type, que j'avais rencontré un soir dans le coin et il me fout un lapin maintenant. Il ne sait pas ce qu'il rate. »

D’un côté, je me sens un peu rassuré de savoir que je ne suis pas le seul dans cette situation désagréable. Même s’il y a une part de moi qui veut penser qu’Alex a juste eu un souci et qu’il va arriver, il y a une autre partie qui me dit que je me suis encore fait avoir et ça m’énerve.

« Sinon moi, c'est Thomas, et toi ? »
« Renzo. »

J’ai un répondu distraitement, encore perdu dans mes pensées et vers Alex. D’abord hésitant, je finis par reprendre mon téléphone pour lui renvoyer un message, après avoir vérifié que les accusés de réception sont bien activés. J’attends quelques secondes, mais aucun ne vient. Je lâche un soupire avant de me tourner vers toi.

« A priori, je me suis aussi fait poser un lapin. » Je ne peux empêcher mon regard de te détailler. « Qui à passer la soirée tous les deux seuls, autant la passer ensemble, qu’en penses-tu ? »

Pour être honnête, t’es pas vraiment mon style, mignon mais sans plus, mais la frustration du faux bond est assez présente pour que je m’en fiche totalement. Puis tu as l’air sympa et le fait de partager la même situation rapproche les gens, non ? Je fais un signe au barman après avoir fini mon verre.

« Deux bières s’il vous plaît. » Je me tourne vers toi en souriant. « C’est pour moi. »

La commande arrive et le barman pose les deux chopes devant nous. Je lève brièvement ma bière vers toi avant d’en prendre une gorgée.

« Tu viens souvent dans le coin ? »
©️ Eurydyce

_________________






Le bazar:
 


Ce qu'ils ont dit:
 


Messages : 42
Localisation : Dans la rue peut-être bien
Métier : Serveur
Pouvoir : Voleur de Voix
Humeur : Excellente

Double(s) compte(s) : Natt Salmeron - Dmitri Addams
avatar
R:Physic
Voir le profil de l'utilisateur




Thomas Lavender
R:Physic
Ven 8 Déc - 18:28



ϟ Just a liar ϟ



And yet you still miss me.

- Renzo.

En premier lieu, il te semblait distant, la tête un peu ailleurs, le regard perdu autre-part. Dans ces moments-là, tu reverrais pouvoir entrer dans la tête des gens, savoir ce qu'il s'y passe, que pouvait bien penser ce Renzo ? Tu te questionnais et malgré tout, tu connaissais déjà la réponse. Il ne pensait à toi, enfin d'une autre manière, il pensait à une autre partie de toi, imaginée et maintenant décédée. C'était Alex, c'était évident.

Quand il pianota sur son portable, tu fis mine d'ignorer son action, même si tu ne pouvais t'empêcher de jeter un petit coup d'œil discret à l'écran. De là où tu étais, tu n'y voyais rien, mais tu devinais qu'il essayait de contacter Alex. C'est trop tard maintenant, c'est bien dommage pour lui, mais tu devais réussir à lui faire lâcher prise, sinon, c'était perdu d'avance.

- A priori, je me suis aussi fait poser un lapin. Quitte à passer la soirée tous les deux seuls, autant la passer ensemble, qu’en penses-tu ?

Un point pour toi. L'air distrait, tu fis mine d'acquiescer à ses propos. Il devait bien être déçu, tu en étais conscient, tu ne ressemblais pas du tout à ce dit Alex. Tu étais même tout son contraire physiquement... Tu étais un si... petit gringalet et lui était si formidable. Tu allais avoir besoin de beaucoup de chance pour être au niveau de cet homme imaginaire.

- C'est toujours mieux d'avoir un peu de compagnie non ?

Tu le remercias d'un doux sourire pour la bière qu'il commanda et une fois la boisson arrivée, tu levas ton verre en suivant ses mouvements. Il était faux de croire que tu ne voulais pas passer la soirée à boire en sa compagnie, tu te fichais bien de savoir comment allait tourner le reste de cette mascarade désormais. Tu savais qu'il allait rester à tes côtés même si tu allais devoir le faire picoler toute la nuit.

- Tu viens souvent dans le coin ?

- Je n'ai pas trop l'habitude de traîner dans ce genre de bar, mais les gens ont l'air de s'amuser ici. Et toi ? Tu viens souvent ?

Tu n'étais pas bien fort pour faire la conversation en face-à-face, c'était tellement plus facile sur internet, tu pouvais dire n'importe quoi, te faire passer pour n'importe qui. Maintenant, tu devais juste assumer ta personne et tes réactions, peut-être trop spontanées.

- Sinon... Renzo, tu fais quoi dans la vie ?

Question inutile, vu que tu savais déjà la réponse, mais au moins tu faisais semblant de t'intéresser à lui et à sa vie.   

Fiche par Millaby sur Kitten-LS • Ne pas retirer les crédits

_________________





Fiche
Liens
Messages : 94
Double(s) compte(s) : Jaden Elliot
avatar
R:Divers
Voir le profil de l'utilisateur




Renzo Lawrence
R:Divers
Sam 9 Déc - 23:55
« Just a liar. »
ft. Thomas Lavender
« C'est toujours mieux d'avoir un peu de compagnie non ? »

Oui en effet. Rester seul dans un bar, c’est un peu le summum de la honte pour moi. Si tu avais refusé de rester en ma compagnie, j’aurai terminé ma bière et j’aurai foutu le camp pour aller me vautrer dans mon canapé et jouer au premier jeu venu ou regarder une série en essayant de ne pas penser au fiasco de ce soir. Mais tu acceptes, donc je souris. Peut-être que la soirée n’est pas si foutue que ça après tout. J’ai confiance en l’attirance que les gens peuvent avoir pour moi, donc je ne doutais pas vraiment que tu refuses, même si le risque zéro n’existe pas. Je lance une question un peu bateau histoire de poursuivre la conversation innocemment.

« Je n'ai pas trop l'habitude de traîner dans ce genre de bar, mais les gens ont l'air de s'amuser ici. Et toi ? Tu viens souvent ? »
« Ici pas vraiment. Mais je sors régulièrement avec des potes pour faire la tournée des bars. »

Mais il est vrai que je viens rarement dans ce coin là dans la ville. J’ai dit oui quand Alex me l’a proposé en me disant que ça me permettrait de découvrir d’autres endroits sympas, et puis que je pourrai éviter de croiser des gens que je connais. Expliquer que j’avais un rendez-vous suite à une rencontre par internet ça me dérange pas.

« Sinon... Renzo, tu fais quoi dans la vie ? »
« Je suis étudiant en STAPS à la fac de Nifhleim. Deuxième année. Et je fais du basket sinon. Et toi ? »

J’ignore combien de temps nous restons à discuter, boire et médire sur les sales types comme Alex mais quand on sort du bar, je tiens difficilement sur mes jambes. Difficile de savoir aussi combien de verres d’alcool j’ai bien pu ingurgiter, quoiqu’il en soit, quand l’air frais me frappe au visage et que je me retiens à toi pour ne pas m’étaler sur le sol en riant comme un abruti. J’avise ma voiture garée de l’autre côté de la rue.

« Putain, j’suis trop bourré, pour rent-  rentrer chez moi ! Tu connais un… hôtel pas loin ? »

J’ai l’impression que la terre tourne un peu autour de moi quand je baisse les yeux pour te regarder. Même si j’ai bien bu, j’arrive encore à garder une certaine conscience de ce qu’il se passe. Enfin je crois, je sais plus trop. Quoiqu’il en soit, je souris en croisant ton regard et passe un bras en travers de tes épaules.

« Dis-moi Thomas… Ce serait con de finir la soirée comme ça, t’en… penses quoi ? Tu veux pas m’accompagner… Pour un petit after ? »

Ok, si je pouvais me frapper moi-même, je le ferai sûrement.  
©️ Eurydyce

_________________






Le bazar:
 


Ce qu'ils ont dit:
 





Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre Ville :: Bars et Boîtes de nuit-