RSS
RSS

Bestiae autem gemens

Tout autour de Niflheim, du centre ville aux alentours boiseux, des créatures étranges ont été aperçues semant la terreur et le désordre. Des couleurs vives, des comportements douteux et par-dessus tout un rapport presque logique avec La Mort pour les Reloads, elles semblent pour certaines perdues, prêtes à attaquer pour d’autres. Qui sont-elles ? Que veulent-elles ? En tout cas, il serait bon de ne pas trop les chercher… Prenez garde, faites attention ; et si vous avez un tant soit peu d’intelligence, courez.


 

 :: Centre Ville :: Le Parc Public Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rose du soir..~ [Paul Kingsley]



"Tu en veux ? Je te les donne..."
Messages : 6
Localisation : Secret ^-^
Métier : Confiseur
Pouvoir : Duplication.
Humeur : Pensif.. Je vous observe..

Double(s) compte(s) : Nope
avatar
R:Psychic
Voir le profil de l'utilisateur




Jung-Su Kim
R:Psychic
Ven 8 Sep - 18:40
Rose du soir..~


Aujourd'hui est un jour comme les autres, la soirée s’annonçant paisible avec une brise plutôt agréable pour dix neuf heure. Jung-Su était pour une fois sortit de chez lui, chose très rare étant donné son tempérament. 
Le écouteurs dans les oreilles branchés à son téléphone il écoutait tranquillement la musique en tapotant sur la poche de son jean noir au rythme de celle ci, chantonnant en play-back quand il était entraîné dedans, dans son monde là où personne ne le dérangerait.
Il était assez voyant de par son pull ample couleur cyan avec un mignon petit chat bleu océan dessiné dessus, créant un mélange assez flashy avec ses cheveux rose pastel. 

Le regard rempli d'indifférence envers ce qui l'entourait mais plein d'envie envers ce qui se passait dans sa tête, ce qu'il imaginait, il marchait là où ses pas le portaient sans faire attention au reste du monde.
Une main dans la poche, l'autre continuant de danser au rythme des chansons qu'il écoutait, il arrivait vers un parc. Celui-ci n'étant pas énormément fréquenté aujourd'hui, il ne devrait pas y avoir de problèmes.
Le jeune homme avança alors dans le parc, s'arrêtant auprès d'un arbre afin d'être à l'abris des regard pour enfin s'emporter en bougeant doucement les bras et la tête.

Par la suite, il ne remarqua pas les trois jeunes hommes qui se rapprochaient de lui l'air de se moquer ouvertement de lui. Ils arrivèrent devant celui qui écoutait la musique les yeux fermés, posant une main sur chacune des épaules de Jung-Su. Celui-ci ouvrit les yeux pour savoir ce qui était en train de se passer, qui pourrait le déranger ici... Ces inconnus semblaient parler, beugler sur le coréen qu'il était sur le fait qu'il faisait son malin rien qu'à voir ce qu'il portait, pensant lui demander de l'argent par la suite. 
Mais tout ça Jung ne l'entendit pas, il releva un regard blasé et tout à fait calme sur eux, puis il retira un de ses écouteurs afin de les écouter et leur demander de sa voix douce mais indifférente.



_Il y a un problème ? 



Il ne pensait pas à mal, il n'avait juste pas écouté car il trouvait cela inutile. Mais par politesse il avait finit par leur répondre même s'il connaissait ce genre d'êtres. L'un d'eux lui attrapa le col l'air agacé pour soi-disant lui montrer la "politesse", le soulevant contre l'arbre tout en continuant de beugler après lui.
Hormis poser ses mains sur les poignets de celui qui le tenait, il était calme, toujours. Ce calme les agaçait encore plus, les deux autres hommes se rapprocha en tapant leur poings dans leur autres mains.

ft. Paul Kingsley

_________________

"Allez choisis...mais choisis bien, hein, car, dans ce bocal, seulement un bonbon sur deux est mortel, la loi ordonne qu'on laisse une chance aux enfants..."

"La vie était couleur pastel, celle des bonbons de l'enfance..."
Don't lick the screen...

Messages : 8
Métier : Policier
Pouvoir : Vision accrue
avatar
R:Physic
Voir le profil de l'utilisateur




Paul Kingsley
R:Physic
Ven 15 Sep - 3:41


Rose du soir

Feat Monsieur Jung-Su Kim

Cela faisait dix heures qu’il était officieusement en congé pour les prochaines trente-six heures. Et qu’avait-il fait ? Dormir. Bien entendu. On ne se remettait pas de quarante heures de travail de nuit soudainement. Alors qu’il stationnait sa voiture sur le côté de la rue, Paul s’avouait que c’était un peu dommage. La journée avait passé sans qu’il ne s’en rende compte. Il était près de sept heures déjà. Et le ciel semblait se moquer de lui avec son bleu éclatant teinté d’aucun nuage. Voilà une bien belle journée que vous avez manqué, monsieur. Est-ce qu’il s’en plaignait vraiment? Pas trop en faite. Paul aimait son travail, sa presque routine et surtout les expériences qui s’ouvraient à lui. Bientôt dix ans de métier et il n’avait pas encore tout connu. Ce rythme de vie avait finis par lui plaire et il n’y avait toujours personne à ses côtés pour en subir les revers. Vouloir profiter du soleil un peu plus était simplement humain, supposait-il.  

Paul sortit de sa voiture, le regard rivé sur les grands chênes qui surplombaient l’enceinte du parc. Il fit le tour de sa voiture pour laisser descendre Molly, son husky de trois ans. Obéissante, elle se laissa attacher et suivit son maître avec entrain, la queue battante dans les airs. Paul l’avait acheté d’une connaissance qui avait dû s’en séparer il y avait un an à peine. L’animal n’avait eu aucun mal à se faire à son nouveau propriétaire et à son nouveau chez soi. Le policier par contre avait trouvé les premiers mois un peu plus dure. Il avait finit par lui faire une enceinte dans la cours arrière pour qu’elle puisse profiter de l’air pur. Il la sortait pour des promenades à l’extérieur le plus souvent qu’il le pouvait, profitant de sa propre envie de courir. Il avait enfilé ses tennis de course, un short noir et un t-shirt blanc justement avant de partir de chez lui. La belle Molly avait compris tout de suite qu’ils n’allaient pas faire un tour chez le vétérinaire. Ce qui expliquait son air ravi.

Paul entra dans le parc, Molly sur les traces. Toutefois, il ne fit pas deux minutes sur le sentier que son radar à “p’tits cons”, comme il aimait l’appeller, s’activa. Il arrêta la chienne pour pouvoir observer à sa gauche. Près d’un arbre, trois jeunes faisaient de l’attitude à un autre gamin. L’air peu intéressé de la “victime” n’inquiétait pas Paul, mais avec les voyous de cet âge, cela pouvait prendre rapidement des proportions plus grosses. Le policier se pencha vers sa chienne pour la flatter en lui murmurant quelque mot avant de la détacher. L’animal s’élança à la course vers le groupe de jeunes en jappant. Il la suivit en souriant. Elle était vraiment drôle à voir. L’arrivée de l’animale eut l’effet escompté. Le plus peureux des trois gamins s’éloigna de plusieurs pas du groupe et un second recula devant la gueule de l’animal.


→ C’est une belle soirée. Ça serait stupide de la finir au commissariat pour si peu.

- Hein?! De quoi il se mêle le vieux ? demanda le plus insolent.

→ De pas grand chose si vous fichez la paix à ce monsieur.

Les grondements sourds de la chienne eut raison de la poigne du téméraire. Il relâcha sa prise sur le jeune homme coincé contre l’arbre. Le délinquant évaluait probablement ses chances contre l'homme. Réaction typique. Les chances n'étaient malheureusement pas de son côté. Leur différence de physionomie était plutôt apparente. Il échangea toutefois un dernier regard hautain avant de rappeler à ses copains de le suivre. Ils s’éloignèrent alors que les grognements de Molly s’atténuaient. Paul se rapprocha du jeune homme pour s’enquérir de son état.

→ Ils ne vous ont rien pris, j’espère? Sinon, je peux toujours envoyer Molly récupérer.

Ajouta-t-il rieur et sérieux à la fois. La chienne en question rapporta son intérêt sur son maître. Il avait prononcé un mot qu’elle reconnaissait bien: son nom. Sa queue touffu avait retrouvé son balancement enjoué. Elle alla renifler la main de son maître avant de s’intéresser désormais à l’étranger. Elle passa son museau au dessus de ses chaussures pour remonter le long de sa jambe. Puis elle rapprocha sa tête de sa main à la recherche d’une marque d’affection.

 
Crédit à NyoTheNeko de NeverUtupia.

_________________

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Centre Ville :: Le Parc Public-