RSS
RSS

Bestiae autem gemens

Tout autour de Niflheim, du centre ville aux alentours boiseux, des créatures étranges ont été aperçues semant la terreur et le désordre. Des couleurs vives, des comportements douteux et par-dessus tout un rapport presque logique avec La Mort pour les Reloads, elles semblent pour certaines perdues, prêtes à attaquer pour d’autres. Qui sont-elles ? Que veulent-elles ? En tout cas, il serait bon de ne pas trop les chercher… Prenez garde, faites attention ; et si vous avez un tant soit peu d’intelligence, courez.


 

 :: Les Petits Papiers :: Cartes d'Identité Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Matawa Manē ~ La danse est une poésie muette. (en cours)

Messages : 1
avatar
Sam 2 Sep - 13:00

Matawa Manē

La danse est une poésie muette.

• Nom : Manē
• Prénom :  Matawa
• Surnom : Hakunamatawa?...
• Âge :  32 ans.
• Plutôt : Seme, quoi que... Seke, polyvalent.

• Origine(s) : Né au Japon, mais ayant vécu en Angleterre. (en sachant que ses parents son mauritanien et anglais.)
• Métier : Professeur de danse.
• Groupe : Reload, groupe physic.

• Pouvoir :  Souplesse accrue.
• Malus :  Selon la force de l'utilisation, cela va de simple douleur musculaire à une semie paralysie.
• Marque : Une seringue dans l'interieur de l'articulation du coude droit.
• Âge de la mort :  30 ans.
• Cause(s) de la mort : Overdose.

• Mon pseudo sur le net : Ebu-kun
• Âge : 16 ans
• Présence sur le forum : Normalement tous les jours à part le week-end.
• Que pensez-vous du forum : Joli, et le contexte très interessant.
• Comment l'avez-vous connu ? Grâce à Aiden ~

• Le personnage sur mon avatar est : Original Character, dessin fait par Okzanna-Crystal Laducoeur (facebook).
• Le code est :
Caractère du personnage
Matawa, mentalement parlant, c'est une grosse partie. Tout simplement parce qu'il n'est pas comme vous pourriez l'imaginer, ou comme ses amis le croient. C'est pour cela que j'ai décidé d'exposer son caractère en cinq parties.

Tout d'abord, Matawa est quelqu'un de charismatique.
Et cela grâce, tout d'abord, à son côté excentrique. C'est vrai qu'un grand bonhomme mate de peau et aux cheveux rose, à part dans Tiger and Bunny, vous n'en verrez pas souvent. Le rose, les bonbons, son côté foufou, et le fait qu'il puisse porter des talons de dix centimètres sans se soucier du regard des autres, c'est une partie importante de sa personne. À la vue de certaines tenues de danse qu'il porte parfois, on peux facilement le qualifier d'audacieux. Vu qu'il se fiche du regard des autres, il s'accepte comme il est et vie sa vie comme bon lui semble.
Ses amis pourront dire de lui qu'il est quelqu'un de modeste. C'est vrai qu'en connaissant son passé, et en connaissant ses situations actuelles, on peut comprendre que Matawa n'est pas le style de gars à venir secouer sous votre nez ses billets tout droit sorti du distributeur. Non. Le grand est plus du style à offrir aux autres, plutôt que de s'offrir à lui même.
Et enfin, vous pourrez facilement parler de vos secrets à Matawa. Ce gars est une tombe. Il ne dévoilera jamais aucuns de vos secrets, peut être car il est digne de confiance, ou parce qu'il s'en badigeonne allègrement les cacahuètes avec le pinceau de l'indifférence, comme dirait mon très cher Aiden.

La façon dont autruit nous voit est tout de même importante, non?
Certains diront de Matawa qu'il est quelqu'un d' "emotionless", de blasé. En effet, lorsqu'on le voit pour la première fois, son excentrisme physique et son air blasé doivent forcement surprendre ! Mais ne jugeons pas sur les premières fois. A vrai dire, pour lui, il sourit ! Mais il faut prendre une loupe pour le voir, car celui-ci est minime, mais... Il est là je vous jure. Ne le jugez pas sur ses sourcils, aussi, oui ils sont toujours froncés, mais bon, s'est peut être qu'il a le soleil devant lui et qu'il doit plissé les yeux pour vous regarder de son mètre 96?
Bon, il est vrai que Matawa peut se montrer distant, mais c'est parce qu'il est solitaire ! Enfin, c'est qu'il essaye de faire croire. En réalité, comme beaucoup d'humain, il haït la solitude. Toujours seul, on en deviendrait presque fou... C'est peut être pour cela qu'il est si étrange. Ou peut être que cela vient du fait qu'il est totalement indépendant. ... Partiellement. ... Tant qu'il ne s'attache pas, Matawa est capable de se gérer, de vivre sans l'aide de personne, jusqu'à ce qu'il rencontre la ou les personnes qui font qu'il commence à regretter cette solitude.
Si un jour vous venez à faire une colocation avec lui, vous remarquerez forcément certains points importants. Vivant seul depuis des années, le seul petit bruit dans la nuit pourrait le faire se réveiller. Et alors là, vous aurez droit à un gars de presque deux mètres, venant se pencher au dessus de vous, avec sa face de déterré. Il vous prendra "gentiment" par le col, et vous regardera droit dans les yeux. A part si vous êtes un fou suicidaire, le "retourne dormir" vous fera bien vite déguarpir. Oui, on peut dire qu'il est autoritaire.
Vous découvrirez aussi son aspect mature. Bien qu'il puisse paraitre "idiot" parfois, Matawa fait preuve d'une grand maturité, parfois tellement qu'il peut paraitre rabat-joie, mais il ne le fait pas exprès.

Mais la façon dont les autres le voit n'est pas comme il se voit.
Tout le monde le sait, n'est ce pas? Pour lui, Matawa est quelqu'un d'avant tout ouvert. Il sait que même les plus grosses ordures méritent une deuxième chance.  La preuve, il en a eu une, lui. Pour Matawa, peut importe votre religion, votre orientation ou attirance sexuelle, vos préférences, il vous acceptera tel quel.
Ensuite, Matawa se sait fidèle. Durant son adolescence, il était fou amoureux de Yedes, et malgré le refus de celui-ci, il  resta à ses côtés jusqu'à ce qu'il disparaisse... Si vous tomber sous son charme, et que vous construisez une relation à deux, sachez qu'il ne vous sera pas infidèle. A part si un évènement vient tout perturber...
Puis, Matawa est quelqu'un de passionné, ceci est l'une des seules choses qu'il sait sur lui. Que ce soit la danse, l'amour, l'amitié, il est passionné. Le mâte ne fera jamais quelque chose seulement pour vous faire plaisir, il doit apprécié grandement une chose pour le faire. S'en suit bien évidemment l'imagination dont est grandement dôté le grand. Que ce soit pour ses passions, ou au lit, il aura toujours une nouvelle idée en tête, ou bien se laissera aller. Pas de peur, donc, de s'ennuyer.

On vous a déjà dit de ne pas juger sur l'aspect premier?
Eh oui, là, c'est la partie de Matawa à laquelle vous n'auriez pas du tout penser.
Malgré ses défauts et ses airs effrayants, Matawa est tout de même un gros nounours, qui ne demande qu'à donné l'affection qu'il a en trop, à vrai dire, son coeur en déborde. C'est vrai que comme cela, on pourrait douter de sa délicatesse, mais en sachant que vous serez surement plus frêle et plus petit que lui, il vous considerera comme une poupée de porcelaine qu'il ne faut pas casser.
D'ailleurs, il est très timide. Approcher les gens? Jamais ! Il laisse les gens venir à lui. Matawa a trop peur de déplaire aux autres, qu'ils le trouvent étranges, alors il laissent les personnes souhaitant crée un lien avec lui s'approcher.
Comme beaucoup de pianiste, le mâte exprime ses sentiments par l'intermédiaire de ses partitions. Tristesse, mélancolie, sérénité, amour... Tout y passe, et tout roule sous ses doigts.
Derrière ses airs de grosse brutes se cache aussi un grand romantique. Si un premier rendez -vous entre vous se prévoit, il ne viendra pas les mains vides ; un bouquet de rose, qu'il vous tendra surement les bras tremblants, ou une boite de chocolat qu'il vous offrira les joues tintées. Il prend son temps le gars, il n'est pas du style à avoir des relations le premier soir avec l'homme de sa vie.
Grand sensible, et très receptif à la musique, et à l'art en général, il n'est pas rare qu'il fonde en larmes en écoutant un morceau de piano, ou une simple musique dont les paroles rappellent de lourds souvenirs.
Sa peau sans cicatrice d'acnée, son grains de peau beau et doux à l'oeil, vous pensez que tout cela viens d'où? Le mâte est très coquet, et depuis très petit. Pas question qu'un seul de ces boutons touchent sa peau ! Et heureusement qu'il prend soin d'elle... Vu toutes les cochonneries, que ce soit bonbons, chocolat, ou charcuteries qu'il s'est enfilé à partir de la mort de ses parents, il aurait dut faire de la chirurgie tellement sa peau aurait été remplie d'impurtée.
Ah, et une dernière chose ! Il faut savoir que Matawa est assez pudique avec ce qu'il a en dessous de la ceinture. Pourtant il n'a pas à s'en plaindre, mais il a un bloquage.

Merci à son passé, car c'est grâce à lui qu'il est...
Violent. Oh que oui, mais que lorsqu'il a bu. C'est d'ailleurs pour ça qu'il ne touche plus à une seule goutte d'alcool. Ne lui proposez jamais un verre, il le refusera sans même vous donnez les raisons. Il se connait, et ses fautes passées ont eu d'énormes répercutions sur sa psychologie. Si vous voulez à tout prix le faire boire, alors attachez le, c'est un conseil.
Protecteur et féministe. Grâce à sa soeur jumelle. Depuis tout jeune, les deux se protègent l'un l'autre. L'idée même qu'une personne autre que sa famille éffleure sa soeur le rendait malade. Face au harcèlement sexuel qu'il a subit plus jeune, Matawa ne laissait aucun inconnu s'approcher d'elle. Pour le côté féministe, on dit merci maman, merci soeurette. Mais non, il n'est pas le genre de féministe à mettre les femmes en haut, et les hommes en bas, il prêche l'égalité entre les deux sexes. Le féminisme d'autre fois, non corrompu par les femmes souhaitants prendre la tête du monde, il trouve d'ailleurs cela aussi idiot que le machisme.
Prudent. Bah ouais, je vous apprend rien, mais quand on subit des problèmes avec les inconnus, on évite d'y retourner. Il est donc très méfiant envers les personnes qu'il ne connait pas.
Et enfin, taciturne. Il a prit l'habitude se taire, et de ne dire mot que lorsque cela semble nécessaire. C'est peut-être pour cela qu'il est facilement oubliable ; par ces grands moments de silences.
Physique
(en cours)
Histoire du personnage
1985 : Matawa est né le 3 mars 1985, avec sa sœur jumelle, à Kyoto, lors d'un tour du monde de leurs parents fortunés. La mère de Matawa et Aki était mauritanienne, et a rencontré l'homme qui sera son conjoint jusqu'à la fin alors que celui-ci, riche anglais, faisait le tour de l'Afrique. Matawa et sa soeur ont donc eu la nationalité japonaise. Les parents leur donnent donc un prénom japonais, s'étant promis de leur donner un nom d'origine du pays où aurait accoucher la mère.


1986 : Les parents n'ont donc pas fini leur tour du monde, et sont rentrés plus tôt que prévu à Liverpool, en Angleterre, dans leur grande maison familiale.


1987~1992 : Matawa et Aki ne vont pas à l'école, ils sont éduqués à la maison par des professeurs particuliers. Ils apprennent les matières générales comme la littérature, les sciences, l'histoire du monde, mais ils apprennent aussi à chanter, jouer des instruments, et danser. Matawa semble être très bon au piano, et au violon, mais surtout en danse classique. Seulement ses parents lui promettent un avenir de médecin, alors que le jeune garçon souhaiterait devenir danseur professionnel. Les parents apprennent aussi aux enfants à bien se tenir à table, et à manger des mets raffinés que Matawa ne sut apprécier que lorsque ceux-ci furent sucré.

1993 : Pour leurs anniversaires, Aki et Matawa sont emmenés à une grande fête forraine. Alors qu'Aki souhaite faire un tour de carrousel, Matawa s'éloigne, attirer par un stand éloigné des autres. Derrière le stand se trouve un clown souriant. "Si tu te laisses faire mon enfant, je te donnerais autant de bonbons que tu le souhaites." ... Matawa est un enfant qui ne mange que très peu de sucrerie, car son père, grand dentiste, sait à quel point ce genre de chose sont nocives. Le jeune garçon accepte donc, et se fait piéger par le clown vicieux qui lui ôte quelque chose de précieux, son innocence. Après cela, le clown rhabille le jeune enfant et le ramène vers ses parents. "Faites gaffe à ne pas perdre vos enfants ! " Et il s'enfuit. Matawa ne parla jamais de cela à personne, et il développa la coulrophobie, la phobie des clowns.


1994~1997 : Durant toutes ces années, Matawa continu les études à la maison. Ses parents lui interdisent les cours de danse, mais Matawa, têtu, continu de s'entraîner seul dans son coin.


1998 : Les parents de Matawa décident de l'envoyer au Japon dans une école de renommée mondiale, formant des élèves qui seront plus tard de grands médecins. Ses résultats sont bons, mais il ne s'épanouit pas. Il n'arrête pas la danse.


1999 : Un accident bouleversa sa vie, ses parents, alors qu'ils conduisaient pour retourner chez eux, eus un terrible accident de voiture, aucuns des deux ne survécurent. Aki décida de partir vivre en Mauritanie avec sa grand-mère.


2000~2001 : La mort de ses parents est douloureuse, mais libère Matawa. Celui-ci décide d'arrêter l'école de médecine, et tente sa chance dans un lycée d'art. Hélas, s'y prenant trop tard, il y est refusé. Matawa décide donc qu'il retentera sa chance l'année prochaine. Il s'installe alors dans un foyer pour jeune, gagnant un peu d'argent en dansant dehors dans la rue, ou en jouant du piano dans les bars, n'acceptant pas l'argent  à de ses défunts parents comme héritage.La mort de ses parents le fait se lâcher, il commence à fumer, et teint ses cheveux originalement noirs, en rose.


2002~2005 : Lors de sa deuxième tentative, il est accepté au lycée général et artistique, en temps qu'interne. Sa classe est pleine de personne originale et il remarque une personne en particulier, mais ne l'approche pas. Ceci dit ce dernier approcha Matawa, et ils firent connaissance. En très peu de temps, les deux devinrent très bons amis, inséparables, et même sex-friends. Matawa a toujours été là aux côtés de Yedes, même dans les moments difficiles, comme lors de la mort du vieil homme l'ayant éduqué. Ils créaient un groupe de musique, qu'ils nommeront "NO LIMIT", où il est pianiste et violoniste principal. Matawa a de très bonnes notes bien qu'il ne suive pas plus que cela en cours. Il eut un moment de relâche, où il fumait, se droguait et buvait.

2006~2008 : À la sortie du lycée, Matawa et Yedes se perdent de vue, et Matawa décide enfin d'utiliser l'argent de l'héritage pour louer un petit studio au coeur de Tokyo. Histoire de gagner sa vie, il travaille dans un poste de police, tout en continuant la danse classique.


2009 : Lors d'une soirée arrosée entre collègues, Matawa commet la pire faute de sa vie. Alors qu'il était seul dans une pièce avec un jeune stagiaire, il le força à boire un peu plus, et le harcela de sang-froid. Le stagiaire fini par s'enfuir, et ne porta pas plainte, de peur de retrouvailles, seulement, Matawa, se haïssant pour sa faute, se dénonça le lendemain même.


2010~2014 : Il eut 5 ans de prison pour attouchements sexuels. Il accepta son sort, purgeant sa peine sans rechigner. La prison entière pouvait bien lui passer dessus, le rouer de coups, Matawa n'abandonna pas. Il devait purger sa peine.


2015 : Il sortit de prison avec d'horrible cicatrice sur tout le corps, et alors qu'il s'était décidé à se reprendre en main, Matawa tomba dans la drogue. Un soir, ce fut la dose de trop. Une seringue vide dans sa main gauche, la fumée toute autour de lui, le regard à nouveau effacé, Matawa mourru d'une overdose.
...
Mais. Mais des fois la vie,ou plutôt la mort, peut être autre chose qu'une chienne.
La mort, la grande faucheuse, lui donna une nouvelle chance.
"Tu veux y retourner?"
"... Non. "
Elle lui grava dans la peau de l'intérieur de l'articulation du coude, une seringue noire.
"Et surtout... Amuse-moi."
Malgré sa réponse négative, la mort le rejette.

2016 : Matawa avait décidé de tout plaquer. Lorsqu'il s'était réveillé 10 minutes après sa précédente mort, avec des mots de crânes supportables, qui dureront plus longtemps qu'il ne le pensait, il prit dans ses mains toutes les seringues, tous les sachets, et les jeta aux toilettes. Un léger "Adieu." avait résonné lorsqu'il appuya sur la chasse. Tout ces mauvais moments, il tenta de les oublier. C'est à partir de ce moment que le mâte se reprit réellement en main. De son excentricité il ne garda physiquement qu'un ou deux piercings et la couleur de ses cheveux.
Fuir.
Loin
Ebu Kun
Loin d'ici. Alors, il déménagea. Et Niflheim était l'endroit parfait. Ah l'Angleterre, retour aux sources. Bon, c'était assez loin de Liverpool, de la maison familiale à présent habitée par une nouvelle famille, mais le temps gris lui fit revivre des moments de sa vie, quelques uns heureux, d'autre mauvais. Mais dans l'ensemble il était heureux d'y revenir. Il se trouvait un petit studio, gardant l'envie d'une vie simple malgré son compte en banque remplie par l'argent sale de son héritage.

2017 : A présent, Matawa est habitant de Niflheim. Un petit studio, et un nouveau boulot. Malgré son mètre 96, et son côté assez imposant, Matawa récupéra sa passion d'enfance, la danse. Il devint donc professeur de danse classique pour les personnes de plus de 25 ans. Matawa utilise aussi un peu de son argent pour se racheter un piano, et reprendre un peu la main.
Un jour, alors qu'il s'exerçait avant l'un des cours, il découvrit son pouvoir. Était ce vraiment normal à 32 ans de, sans aucuns entraînements et aucuns mals, pouvoir réalisé des positions que même ton professeur de yoga ne pourrait pas effectuée ? Non en effet ce n'était pas probable.



Fiche | Profil
Thème 1
Thème 2
Messages : 491
Localisation : Chez moi, en tournage ou dans un bar
Métier : acteur
Pouvoir : Connaissance illimité
Double(s) compte(s) : akemi William's
avatar
R:Psychic
Voir le profil de l'utilisateur




Nathaniel Okigaara
R:Psychic
Sam 2 Sep - 13:49
Bienvenuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuue WAZAA hésite pas à venir sur la cb pour faire connaissance =D et j'adore ton caractère, hâte de voir la suite (j'ai pas encore lu l'histoire honte à moi >.<)

_________________

They say before you start a war,

You better know what you're fighting for.

Well, baby, you are all that I adore.

If love is what you need, a soldier I will be.


Spoiler:
 
Messages : 7
Humeur : Épuisé

avatar
R:Psychic
Voir le profil de l'utilisateur




Aiden Nakayama
R:Psychic
Sam 2 Sep - 14:52
*Rougissement de pucelle en approche*


Oh my god, you.

Bienviendue ici mon ami la grande perche! YAY


Yop&Cats
Qui suis-je~
Cat ARMY - Mes liens
Cat ARMY - Mes chats
Cat ARMY - Mes rps
(╯ಠ_ರೃ)╯︵ ┻━┻
Messages : 120
Localisation : Dans les rues
Métier : Street-Art / photographe
Pouvoir : Capacité de peindre sur les mur au toucher
Humeur : GRAOUH

Double(s) compte(s) : ~
avatar
R:Divers
Voir le profil de l'utilisateur




Inno Snowen
R:Divers
Dim 3 Sep - 18:30
Bienvenue parmi nous SAVE ME INTENSIFIES

Il a l'air cool ton perso !

_________________



You gotta be there for me too



A pretty face doesn't mean a pretty heart
*:・゚✧
Liens ♦️ Fiche

Messages : 272
Localisation : Au cabinet
Métier : Kinésithérapeute
Pouvoir : Empathie accrue
Humeur : dead

Double(s) compte(s) : Seishiro Fujiwara ; Yasuo Rae
avatar
Salut, moi c'est Oliver de Carglass.
Voir le profil de l'utilisateur




Oliver Winchester
Salut, moi c'est Oliver de Carglass.
Lun 16 Oct - 19:04
Bonsoir !

Nous avons été tenu au courant de ta demande de délai supplémentaire pour terminer ta fiche vu qu'apparemment, tu ne peux que la continuer pendant les weekends mais cela fait maintenant un petit moment que nous n'avions plus de nouvelles de ta part.

Je viens donc aux nouvelles pour demander si cette fiche est toujours d'actualité !

À bientôt, j'espère ♥️

_________________


•••
les teams ♥:
 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Petits Papiers :: Cartes d'Identité-